La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Jean 7:18

Afficher le chapitre et les notes   

 18 Celui qui parle de lui-même [en parlant ses propres paroles] cherche sa propre gloire ;1 mais celui qui cherche la gloire de celui qui l'a envoyé, celui-là est vrai, et il n'y a point d'injustice en lui. [Sauf si vous êtes envoyés pour les personnes spécifiquement et à moins que vous ne parliez alors seulement les paroles que vous entendez commandé, vous êtes recherche de votre propre gloire. Pour vous pour être recherche la gloire de Dieu et non la vôtre, vous devez d'abord être envoyé et vous devez parler seulement des paroles que vous avez entendus de l'Esprit immédiatement avant de parler. Jésus ne jugeait, ne parlait, ou n'agissait sans en être spécifiquement commandé par le Père. Si vous parlez et/ou que vous travaillez pour Dieu sans être spécifiquement ordonné dans chaque parole et acte, vous revendiquez essentiellement que vos propres paroles et actes sont supérieurs à ce que Jésus aurait pu dire et fait s'il a pris ses propres décisions dans propos de quoi à dire et à faire.]

Romains 8:6-7

Afficher le chapitre et les notes   

 6 Car penser charnellement, c'est la mort ; mais penser spirituellement, c'est la vie et la paix ; [Ne faites pas l'erreur de penser que vous pensez spirituellement à moins que le Seigneur ait détruit votre pensée charnelle qu'Il vous ait libéré du péché, et rendu libre de ne plus marcher selon les désirs de votre chair et des pensées de votre propre pensée. Quand vous marchez avec l'Esprit qui vous fournit vos pensées, vos paroles à dire, et vos actions à produire — c'est seulement alors que vous pensez spirituellement, en possédant la pensée de Christ qui est votre guide. Vivre en pensant spirituellement c'est suivre la lumière du Christ alors qu'Il vous guide ; la paix de la pensée spirituelle c'est la tranquillité de la pensée accompagnée d'une assurance indiscutable et d'une confiance pour toujours.]

 7 Parce que la pensée de la chair est inimitié contre Dieu, car elle n'est pas soumise à la loi de Dieu, car aussi elle ne peut pas l'être.3 [et donc la pensée et l'imagination doivent être détruites par la grâce de Dieu, jusqu'à ce que vous ayez une pensée nouvelle, la pensée de Christ. La croix est pour la pensée charnelle de l'homme, et pour la volonté de l'homme. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Ce qui vit dans l'inimitié doit être détruit. Prendre des décisions c'est vivre dans vos pensées charnelles. Ceux qui s'en remettent à leurs propres cerveaux pleureront et se lamenteront ; il y aura une grande douleur. La pensée de la chair est une chose terrible. Nous oeuvrons avec une pensée maudite de la chair. Vous recevrez un coeur nouveau et une pensée nouvelle. Grandissez dans la pensée de Christ, d'où proviennent toutes bonnes pensées. » Puisque votre pensée ne peut être assujetti à la Loi de Dieu, il est évident qu'elle doit être détruite ; porter la croix détruit votre pensée charnelle. Jusqu'à ce que votre pensée charnelle soit détruite, portez la croix quotidienne, continuez d'obéir à toutes les commandes, et continuez dans la vie à prendre les meilleures décision que vous savez prendre.]

Ézéchiel 13:2,10,22

Afficher le chapitre et les notes   

 2 Fils d'homme, prophétise contre les prophètes d'Israël qui prophétisent, et dis à ceux qui prophétisent d'après leur propre imagination : Écoutez la parole de l'Éternel !

 10 A cause, oui, à cause qu'ils égarent mon peuple, disant : Paix ! et il n'y a point de paix ;1 et que, si celui-ci bâtit un mur, ceux-là ( les faux prophètes) l'enduisent de mauvais mortier, (mortier mal lié) [La paix est le fruit de la droiture dont l'effet est une tranquillité et une confiance sûre (une incontestable assurance) pour toujours. Ésa 32:17. Tant que nous n'avons pas été purifiés et libérés de tout péchés, il n'y a pas de paix ni de droiture. Voyez la définition de la droiture dans le commentaire et la note en bas de page de 1 Jean 3:7 pour comprendre ce que signifie devenir droit (droiture, rectitude), et savoir ce qu'il faut pour le devenir.]

 22 Parce qu'avec vos mensonges vous avez rendu triste le coeur du droit, lequel je n'ai pas attristé, et que vous avez fortifié les mains du méchant, afin qu'il ne se détourne pas de son mauvais chemin, en lui promettant [faussement] la vie,3

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.