La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Jean 6

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Après ces choses Jésus s'en alla de l'autre côté de la mer de Galilée, qui est la mer de Tibérias.

 2 Et une grande foule le suivit, parce qu'ils voyaient les miracles qu'il faisait sur ceux qui étaient malades.

 3 Et Jésus monta sur la montagne, et s'assit là avec ses disciples.

 4 Or la Pâque, la fête des Juifs, était proche.

 5 Jésus donc, ayant levé les yeux, et voyant qu'une grande foule venait à lui, dit à Philippe : D'où achèterons-nous des pains, afin que ceux-ci mangent ?

 6 Mais il disait cela pour l'éprouver, car lui savait ce qu'il allait faire.

 7 Philippe lui répondit : Pour deux cents deniers de pain ne leur suffirait pas, pour que chacun en reçût quelque peu.

 8 L'un de ses disciples, André, le frère de Simon Pierre, lui dit :

 9 Il y a ici un petit garçon qui a cinq pains d'orge et deux poissons ; mais qu'est-ce que cela pour tant de monde ?

 10 Et Jésus dit : Faites asseoir les gens (or il y avait beaucoup d'herbe en ce lieu-là). Les hommes donc s'assirent, au nombre d'environ cinq mille.

 11 Et Jésus prit les pains ; et ayant rendu grâces, il les distribua à ceux qui étaient assis ; de même aussi des poissons, autant qu'ils en voulaient.

 12 après qu'ils furent rassasiés, il dit à ses disciples : Amassez les morceaux qui sont de reste, afin que rien ne soit perdu.

 13 Ils les amassèrent donc et remplirent douze paniers des morceaux qui étaient de reste des cinq pains d'orge, lorsqu'ils eurent mangé.

 14 Les hommes donc, ayant vu le miracle que Jésus avait fait, disaient : Celui-ci est véritablement le prophète qui vient dans le monde.

 15 Jésus donc, sachant qu'ils allaient venir et l'enlever, afin de le faire roi, se retira encore sur la montagne, lui tout seul.

 16 Et quand le soir fut venu, ses disciples descendirent à la mer.

 17 Et étant montés sur une nacelle, ils allèrent de l'autre côté de la mer, à Capernaüm. Et il faisait déjà nuit, et Jésus n'était pas venu à eux.

 18 Et la mer s'élevait par un grand vent qui soufflait.

 19 Ayant donc ramé environ vingt-cinq ou trente stades, ils voient Jésus marchant sur la mer et s'approchant de la nacelle ; et ils furent saisis de peur.

 20 Mais il leur dit : C'est moi, n'ayez point de peur.

 21 Ils étaient donc tout disposés à le recevoir dans la nacelle ; et aussitôt la nacelle prit terre au lieu où ils allaient.

 22 Le lendemain, la foule qui était de l'autre côté de la mer, voyant qu'il n'y avait point là d'autre petite nacelle que celle là sur laquelle ses disciples étaient montés, et que Jésus n'était pas entré avec ses disciples dans la nacelle, mais que ses disciples s'en étaient allés seuls

 23 (mais d'autres petites nacelles étaient venues de Tibérias, près du lieu où ils avaient mangé le pain, après que le Seigneur eut rendu grâces) ;

 24 lors donc que la foule vit que Jésus n'était point là, ni ses disciples, ils montèrent eux-mêmes sur les nacelles, et vinrent à Capernaüm, cherchant Jésus.

 25 Et l'ayant trouvé de l'autre côté de la mer, ils lui dirent : Rabbi, quand es-tu venu ici ?

 26 Jésus leur répondit et dit : En vérité, en vérité, je vous dis : Vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés.

 27 Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais [travaillez plutôt] pour la nourriture qui subsiste pour la vie éternelle, laquelle le fils de l'homme vous donnera ; car Dieu le Père l'a autorisé et certifié avec son sceau. [Quelles sont les oeuvres que vous devez faire qui endurent à la vie éternelle?—pour s'exposer patiemment et assidûment à entendre Christ à vous parler ses commandes et ses enseignements, en vous asseyant, en attendant sur Dieu, en écoutant, en veillant, en entendant, en croyant et en obéissant ; c'est la seule chose nécessaire et les seuls travaux qui survivent au feu que tout le monde doit traverser. Cela fait partie de la Croix que vous devez porter quotidiennement; à nier votre propre volonté, et obéir à la volonté de Dieu à la place.]

 28 Ils lui dirent donc : Que ferons-nous pour faire les oeuvres de Dieu ? [Faire les oeuvres de Dieu, c'est à écouter Dieu et obéir à ce qu'il commande, comme Jésus seulement jugé comme on lui a dit de juger, il n'a prononcé que les paroles qu'on lui a dites de parler et il n'a fait que ce que le Père lui a montré de faire ; tout ce que Jésus a fait était exactement selon la volonté de Dieu. Jésus a fait sa volonté sur la terre comme il est fait dans le ciel par les anges ; et c'est ce que nous devons faire pour travailler les oeuvres de Dieu, qui est de travailler la droiture comme Jésus a travaillé la droiture.]

 29 Jésus répondit et leur dit : C'est ici l'oeuvre de Dieu, que vous croyiez [compter sur, faire confiance et obéir] en celui qu'il a envoyé.1 [Les guides aveugles du christianisme pointent vers ces versets et disent: « Voyez, pas de travail est requis pour le Salut ; tout ce que vous avez à faire est de croire. » Cependant, seulement pour croire que Jésus est le fils de Dieu n'est pas un oeuvre ou même un léger effort. Jésus nous a avertis que nous devons s'efforcer, (qui est de travailler fort), « Efforcez-vous pour entrer par la porte étroite ; car beaucoup, je vous le dis, chercheront à entrer et ne pourront pas. » Luc 13:24. Jésus les voulait et veut que nous croyions et agissions dans l'obéissance à ce qu'il enseignait : si vous ne vous repentez pas, vous tous périrez, Luc 13:3,5 ; ne pèche plus, Jean 8:11,5:14 ; Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il se renonce soi-même, et qu'il prenne sa croix, et me suive, Mat 16:24 ; car quiconque voudra sauver sa vie la perdra ; et quiconque perdra sa vie pour l'amour de moi, la trouvera, Mat 16:25 ; Ainsi donc, quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il a, ne peut être mon disciple. Luc 14:33 ; Soyez donc miséricordieux, comme aussi votre Père est miséricordieux, Luc 6:36 ; Vous, soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. Mat 5:48. Cliquez ici pour voir la liste complète de Ses commandes. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Jésus n'est pas mort pour que vous puissiez continuer à pécher. Il ne suffit pas de croire en Jésus ; nous devons croire ce qu'Il dit et puis agir sur cela. Êtes-vous en accord avec ceux qui dans leur arrogance ont déclaré que Dieu excuse le mal dans leurs croyants ? Ce n'est pas juste, mais ils ne s'en soucient pas. Dieu est juste (droit) de toute mesure. Écoutez ma voix et je serai votre berger. »

Si la seule chose que quelqu'un doit faire pour avoir la vie éternelle et le salut est de croire que Jésus est le fils de Dieu, alors ses disciples l'auraient quitté et rentré à la maison bien avant les trois ans qu'ils ont passés avec lui nuit et jour dormaient sur le sol ; mais comme Peter a dit, « Tu as paroles de la vie éternelle ; et nous, nous croyons et nous savons que toi, tu es le Saint de Dieu. » Jean 6:68. Il est dépourvu de bon sens de penser que tout ce que vous avez à faire est de croire que Jésus est le fils de Dieu. Une telle croyance est à ignorer que chaque homme doit quotidiennement se renier et porter la Croix pour suivre (obéir) Jésus ; c'est à ignorer que vous devez vous perdre la vie pour sauver votre vie; c'est à ignorer toutes les Écritures qui énoncent spécifiquement les exclusions, les exigences et les conditions de qualification du salut; c'est à ignorer que tout homme sera jugé sur ses oeuvres et ses paroles. Même les démons croient que Jésus est le Fils du Dieu Très-Haut et ils tremblent dans la crainte de leur destin ultime.]

 30 Ils lui dirent donc : Quel miracle fais-tu donc, toi, afin que nous le voyions, et que nous te croyions. Quelle oeuvre [miracle] fais-tu ?

 31 Nos pères ont mangé la manne au désert, ainsi qu'il est écrit : « Il leur a donné à manger du pain venant du ciel. »

 32 Jésus donc leur dit : En vérité, en vérité, je vous dis : Moïse ne vous a pas donné le pain qui vient du ciel, mais mon Père vous donne le véritable pain qui vient du ciel.

 33 Car le pain de Dieu est celui qui descend du ciel, et qui donne la vie au monde [tous les hommes].

 34 Ils lui dirent donc : Seigneur, donne-nous toujours ce pain-là.

 35 Et Jésus leur dit : Moi, je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim ; et celui qui croit en moi n'aura jamais soif. [Jésus est le pain de vie : la vie de Dieu, le Saint-Esprit, l'onction. Sa paroles que vous l'entendez vous dire transmet la vie de Dieu : pour acquérir plus du Saint-Esprit, plus de vérité, plus de vie, plus de Jésus, vous avez besoin de s'asseoir dans l'humble silence et attendre à Lui, écouter, entendre, et obéir. C'est l'Esprit qui donne vie ; la chair ne profite de rien : les paroles que je vous dis sont esprit et vie-donnant. Jean 6:63. Venez — pas aux services des sectes, pas aux réunions de prière, pas aux appels à l'autel, pas à l'étude de la Bible ; Jésus a même dit qu'étudier de la Bible ce n'était pas venir à Lui. Jean 5:39-40. Nous devons venir à Lui directement, en vous attendant silencieusement à Lui, à l'écoute des commandes et enseignements qu'Il vous exprime. Croire en Jésus c'est croire ce que vous l'entendez vous parler et puis lui obéir.]

 36 Mais je vous ai dit qu'aussi vous m'avez vu, et vous ne croyez pas.

 37 Tout ce que le Père me donne viendra à moi ; et je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi ; [ Venir — pas aux services des sectes, pas aux réunions de prière, pas à l'étude de la Bible, pas aux appels à l'autel — mais venez directement à Lui, en vous attendant silencieusement à Lui, à l'écoute des commandes et enseignements qu'Il vous exprime vocalement.]

 38 car je suis descendu du ciel, non pour faire ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.

 39 Et cela est la volonté du Père qui m'a envoyé, que je ne perde rien de tout ce qu'il m'a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour.

 40 Et cela est la volonté de Celui qui m'a envoyé, que quiconque voit le Fils et croit en [dépend de, a confiance en, et obéi à] lui, ait la vie éternelle ;2 et je le ressusciterai au dernier jour. [Croire en Lui, c'est croire ce qu'il dit et ce qu'il vous montre de l'intérieur de votre coeur, et votre croyance doit être rendue évidente par votre obéissance à ses commandes. L'attente persistente, écouter, entendre, croire, et obéir, résultent dans le fait qu'Il vous purifie du péché par la grâce de sorte que vous puissiez voir Dieu dans la face du Christ Jésus — ce qui se produit simultanément en voyant Jésus apporter votre salut.]

 41 Juifs donc murmuraient contre lui, parce qu'il avait dit : Moi, je suis le pain descendu du ciel ;

 42 et ils disaient : N'est-ce pas ici Jésus, le fils de Joseph, duquel nous connaissons le père et la mère ? Comment donc celui-ci dit-il : Je suis descendu du ciel ?

 43 Par suite Jésus répondit et leur dit : Ne murmurez pas et ne grognez pas entre vous.

 44 Nul ne peut venir à moi, à moins que le Père qui m'a envoyé ne l'attire et lui donne la faim pour venir à moi ;3 et moi, je le ressusciterai au dernier jour. [Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Ceux-là qui sont affamés sont le peuple choisi de Dieu. » Tout le monde est anonymement appelé par Dieu à se détourner du mal ; ceux qui prêtent attention à ses supplications sont choisis pour être attiré par Lui avec une faim pour plus. Bienheureux ceux qui ont faim et soif de droiture, car c'est eux qui seront rassasiés ; Mat 5:6 ; malheur à vous qui êtes rassasiés, car vous aurez faim ; Luc 6:25. Le Père nous attire avec amour. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Les gens ne peuvent venir par la peur ; ils doivent venir par l'amour. » C'est avec une révélation spirituelle que le Père nous attire à Lui et qu'Il crée en nous une faim pour plus ; seul le don de la faim peut motiver un homme à donner sa vie dans l'obéissance. La prédication de la damnation et du feu de l'enfer, pour essayer d'effrayer les gens dans les sectes, est une abomination.]

 45 Il est écrit dans les prophètes : « Et ils seront tous enseignés de Dieu » . Quiconque donc a entendu et qui a appris du Père vient à moi. [Ceux qui entendent le Père parler de l'intérieur de leurs coeur viennent à Jésus. Venir — pas aux services des sectes, pas aux réunions de prière, pas à l'étude de la Bible, pas aux appels à l'autel — mais viennent directement à Lui, en s'attendant silencieusement à Lui, à l'écoute de ses commandes et enseignements qu'Il vous exprime.]

 46 Non pas que quelqu'un ait vu le Père, sinon celui qui est de Dieu ; celui-là a vu le Père.

 47 En vérité, en vérité, je vous dis : Celui qui croit en moi [dépend de moi, à confiance en moi, m'obéi], a la vie éternelle.

 48 Moi, je suis le pain de vie.

 49 Vos pères ont mangé la manne au désert, et sont morts ;

 50 c'est ici le pain qui descend du ciel, afin que quelqu'un en mange et ne meure pas.

 51 Moi, je suis le pain vivant qui est descendu du ciel : si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement ; or le pain aussi que moi je donnerai, c'est ma chair, laquelle moi je donnerai pour la vie du monde.

 52 Les Juifs disputaient donc entre eux, disant : Comment celui-ci peut-il nous donner sa chair à manger ?

 53 Jésus donc leur dit : En vérité, en vérité, je vous dis : Si vous ne mangez la chair du fils de l'homme et ne buvez son sang, vous n'avez pas la vie en vous-mêmes.

 54 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle, et moi, je le ressusciterai au dernier jour.

 55 Car ma chair est en vérité un aliment, et mon sang est en vérité un breuvage.

 56 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure [continuellement]en moi et moi en lui.4

 57 Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que moi, je vis à cause du Père, de même celui qui me mangera, celui-là aussi vivra à cause de moi.

 58 C'est ici le pain qui est descendu du ciel, non pas comme les pères mangèrent et moururent : celui qui mangera ce pain vivra éternellement.5

 59 Il dit ces choses dans la synagogue, enseignant à Capernaüm.

 60 Plusieurs donc de ses disciples, l'ayant entendu, dirent : Cette parole est dure ; qui peut l'ouïr ?

 61 Et Jésus, sachant en lui-même que ses disciples murmuraient là-dessus, leur dit : Ceci vous scandalise-t-il ?

 62 Si donc vous voyez le fils de l'homme monter où il était auparavant... ?

 63 C'est l'Esprit qui donne vie ; la chair ne profite de rien : les paroles que je vous dis sont esprit et vie-donnant ;6 [Jésus est le pain de vie : la vie de Dieu. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Les paroles que Je vous dis transmettent la vie ; l'Esprit donne vie avec chaque parole entendue. » Pour acquérir plus de Jésus, (la vie), vous devez faire silence, vous attendre à Lui, écouter, entendre ses paroles qu'Il vous dit, et alors obéir à ce qu'Il commande. Ses paroles qu'Il nous dit nous transmettent la vie de Dieu et sont greffées dans nos coeurs ; et puisque Jésus est la vie de Dieu, ses paroles parlées forment Jésus à l'intérieur de nous, jusqu'à ce qu'il soit finalement ressuscité en nous pour être notre véritable Seigneur, gouvernant nos coeurs.]

 64 mais il y en a quelques-uns d'entre vous qui ne croient pas ; car Jésus savait, dès le commencement, qui étaient ceux qui ne croyaient pas, et qui était celui qui le livrerait.

 65 Et il dit : C'est pour cela que je vous ai dit que nul ne peut venir à moi, à moins qu'il ne lui soit donné du Père.

 66 Dès lors plusieurs de ses disciples se retirèrent ; et ils ne marchaient plus avec lui.

 67 Jésus donc dit aux douze : Et vous, voulez-vous aussi vous en aller ?

 68 Simon Pierre lui répondit : Seigneur, auprès de qui nous en irions-nous ? Tu as paroles de la vie éternelle ; [Les paroles que vous entendez lui parler à vous sont esprit et elles vous transmettent la vie de Dieu. Jean 6:63, Jaques 1:21]

 69 et nous, nous croyons et nous savons que toi, tu es le Saint de Dieu.

 70 Jésus leur répondit : N'est-ce pas moi qui vous ai choisis vous, les douze, et l'un d'entre vous est un diable ?

 71 Or il parlait de Judas Iscariote, fils de Simon ; car c'était lui qui allait le livrer, lui qui était l'un des douze.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais [travaillez plutôt] pour la nourriture celle qui subsiste pour la vie éternelle.
Ils lui dirent donc : Que ferons-nous pour faire les oeuvres de Dieu ?
Jésus répondit et leur dit : C'est ici l'oeuvre de Dieu, que vous croyiez [compter sur, faire confiance et obéir] en celui qu'il a envoyé.

Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais [travaillez plutôt] pour la nourriture celle qui subsiste pour la vie éternelle.

Quelles sont les oeuvres que vous devez faire qui endurent à la vie éternelle?—pour s'exposer patiemment et assidûment entendre Christ à vous parler ses commandes et ses enseignements, en vous asseyant, en attendant sur Dieu, en écoutant, en veillant, en entendant, en croyant et en obéissant ; c'est la seule chose nécessaire et les seuls travaux qui survivent au feu que tout le monde doit traverser. Cela fait partie de la Croix que vous devez porter quotidiennement; à nier votre propre volonté, et obéir à la volonté de Dieu à la place.

L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. Mat 4:4. Jésus parle sur ce même sujet dans Matthieu : Ne vous inquiétez donc pas, et ne dites pas : Que mangerons-nous ? ou que boirons-nous ? ou de quoi serons-nous vêtus ? Car les nations recherchent toutes ces choses ; car votre Père céleste sait que vous avez besoin de toutes ces choses ; mais cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa droiture, et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Mat 6:31-33. C'est l'Esprit qui donne vie ; la chair ne profite de rien : les paroles que je vous dis sont esprit et elles sont vie. Jean 6:63

Au verset 40 de ce même chapitre, que la note de bas de page suivante amplifie, Jésus nous a dit : « Et cela est la volonté de Celui qui m'a envoyé, que quiconque voit le Fils et croit en [dépend de, a confiance en, et obéi à] lui, ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. » Jean 6:40. Ainsi, il y a une condition préalable à la réception de la vie éternelle et le salut: « voir et croire en lui » ; et vous le voyez après que votre coeur a été purifié pour ceux qui ont un coeur pur voyez Dieu dans la face de Christ Jésus.

Quelles sont les oeuvres que vous devez faire pour obtenir un coeur pur et la vie éternelle ? Jésus nous dit comment ; ce n'est pas en lisant la Bible, ce n'est pas d'aller dans une bâtisse pour écouter quelqu'un parler, ce n'est pas en demandant à Dieu ce que vous désirez. Vous devez aller à Lui. Vous devez vous attendre à Lui l'écouter en silence humble, avec l'humilité d'un pêcheur qui à besoin de sa puissance transformatrice — la grâce. Donc, attendre, veiller, écouter, entendre, obéir... attendre, veiller, écouter, entendre, obéir..... chercher, écouter, obéir. Vous devez persévérer jusqu'à la fin, quand Christ apporte le salut. Cherche l'Éternel, ton Dieu ; et tu le trouveras, si tu le cherches de tout ton coeur et de toute ton âme. Deut 4:29

Dans Luc, Jésus insiste sur l'écoute et l'obéissance : Celui qui vient à moi, et qui écoute mes paroles et qui les fait [pratique, obéit] : je vous montrerai à qui il est semblable.
Il est semblable à un homme qui bâtit une maison, et creusa profondément, et posa la fondation solidement bâti sur un roc ;
et quand l'inondation est montée, le torrent a frappé avec violence contre cette maison, mais il n'a pu l'ébranler, parce qu'elle était fondée sur un roc.
Mais celui qui a entendu et n'a pas mis en pratique, est semblable à un homme qui a bâti une maison sur la terre, sans fondement ;
et le fleuve s'est jeté avec violence contre elle, et aussitôt elle est tombée ; et la ruine de cette maison a été grande. Luc 6:46-49

Ils lui dirent donc : Que ferons-nous pour faire les oeuvres de Dieu ?

Faire les oeuvres de Dieu, c'est à écouter Dieu et obéir à ce qu'il commande, comme Jésus seulement jugé comme on lui a dit de juger, il n'a prononcé que les paroles qu'on lui a dites de parler et il n'a fait que ce que le Père lui a montré de faire ; tout ce que Jésus a fait était exactement selon la volonté de Dieu. Jésus a fait sa volonté sur la terre comme il est fait dans le ciel par les anges ; et c'est ce que nous devons faire pour travailler les oeuvres de Dieu, qui est de travailler la droiture comme Jésus a travaillé la droiture.

Jésus répondit et leur dit : C'est ici l'oeuvre de Dieu, que vous croyiez [compter sur, faire confiance et obéir] en celui qu'il a envoyé.

Les guides aveugles du christianisme pointent vers ces versets et disent: « Voyez, pas de travail est requis pour le Salut ; tout ce que vous avez à faire est de croire. » Cependant, seulement pour croire que Jésus est le fils de Dieu n'est pas un oeuvre ou même un léger effort. Jésus nous a avertis que nous devons s'efforcer, (qui est de travailler fort), « Efforcez-vous pour entrer par la porte étroite ; car beaucoup, je vous le dis, chercheront à entrer et ne pourront pas. » Luc 13:24. Jésus les voulait et veut que nous croyions et agissionsdans l'obéissance à ce qu'il enseignait : si vous ne vous repentez pas, vous tous périrez, Luc 13:3,5 ; ne pèche plus, Jean 8:11,5:14 ; Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il se renonce soi-même, et qu'il prenne sa croix, et me suive, Mat 16:24 ; car quiconque voudra sauver sa vie la perdra ; et quiconque perdra sa vie pour l'amour de moi, la trouvera, Mat 16:25 ; Ainsi donc, quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il a, ne peut être mon disciple. Luc 14:33 ; Soyez donc miséricordieux, comme aussi votre Père est miséricordieux, Luc 6:36 ; Vous, soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. Mat 5:48. Cliquez ici pour voir la liste complète de Ses commandes. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Jésus n'est pas mort pour que vous puissiez continuer à pécher. Il nous a dit ce n'est pas assez de croire en Dieu, nous devons croire que ce qu'Il dit est vrai. Il ne suffit pas de croire en Jésus ; nous devons croire ce qu'Il dit et puis agir sur cela. Écoutez ma voix et je serai votre berger. »

Si la seule chose que quelqu'un doit faire pour avoir la vie éternelle et le salut est de croire que Jésus est le fils de Dieu, alors ses disciples l'auraient quitté et rentré à la maison bien avant les trois ans qu'ils ont passés avec lui nuit et jour dormaient sur le sol ; mais comme Peter a dit, « Tu as paroles de la vie éternelle ; et nous, nous croyons et nous savons que toi, tu es le Saint de Dieu. » Jean 6:68. Il est dépourvu de bon sens de penser que tout ce que vous avez à faire est de croire que Jésus est le fils de Dieu. Une telle croyance est à ignorer que chaque homme doit quotidiennement se renier et porter la Croix pour suivre (obéir) Jésus ; c'est à ignorer que vous devez vous perdre la vie pour sauver votre vie; c'est à ignorer toutes les Écritures qui énoncent spécifiquement les exclusions, les exigences et les conditions de qualification du salut; c'est à ignorer que tout homme sera jugé sur ses oeuvres et ses paroles. Même les démons croient que Jésus est le Fils du Dieu Très-Haut et ils tremblent dans la crainte de leur destin ultime.

Si vous croyez en lui, vous lui obéirez. Sans obéissance, la croyance est la lèvre-service de l'hypocrite. Si vous ne croyez pas assez pour suivre les commandes que Jésus nous a laissé dans les Écritures, vous ne croyez pas en Jésus. Si vous croyez ses commandes alors vous devez suivre ses priorités : 1) cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa droiture, Mat 6:31-33 ; et puis 2) faites "la seule chose nécessaire" pour vous asseoir aux pieds de Christ et entendre ses paroles qu'il vous parle, Luc 10: 39-42, ce qui fait partie de prendre la croix. Vous devez vous exposer à entendre Christ à vous parler ses commandes et ses enseignements, en vous asseyant, en attendant sur Dieu, en écoutant, en veillant, en entendant, en croyant et en obéissant ; c'est la seule chose nécessaire et les seuls travaux qui survivent au feu que tout le monde doit traverser.

Les Juifs de ce temps ont entendu Jésus ; et chacun entend le Christ la parole et la lumière des hommes : la véritable lumière était celle qui éclaire tout homme qui vient au monde, donné à eux afin qu'ils puissent croire. Jean 1:7,9. La lumière de la Parole, Christ, brille dans l'obscurité des coeurs des hommes, mais les hommes ne comprennent pas que c'est Christ, qui résonne doucement et anonymement avec eux, tentant de les réprouver pour leurs mauvaises voies. Éph 5:13. Si les hommes croient ce que Christ leur dit, ils croient et aiment la vérité, mais si ils renient le résonnement, aimant leur égoïsme, leur mauvaises voies, ils haïssent la vérité et la Lumière, qui est Christ.

2 que quiconque voit le Fils et croit en lui, ait la vie éternelle ; Pour avoir la vie éternelle, votre croyance doit vous conduire à voir Jésus, la face de Dieu. Lorsque votre croyance produit une attente assidu de Dieu, dans l'humble silence, pour L'entendre, et pour Lui obéir Ses paroles que vous L'entendez vous dire, vous transmettent la vie de Dieu ; jusqu'à ce que finalement vous soyez purs et que vous voyez la face de Dieu dans votre coeur. bienheureux ceux qui sont purs de coeur, car c'est eux qui verront Dieu ; Mat 5:8. Et quiconque a cette espérance en lui, se purifie, comme lui [Jésus] est pur. 1 Jean 3:3. Ceci c'est après avoir été purifiés, après avoir été libéré de tout péché, après avoir été traduit dans le Royaume des Cieux alors vous avez l'assurance de la vie éternelle, mais pas jusque là.

Tout homme commence dans une noirceur spirituelle, marchant dans l'obscurité, sans la guidance de la Lumière de Dieu. La lumière brille dans les ténèbres, exposant nos péchés. Après l'obéissante repentance et après plusieurs révélations en entendant sa Parole dans vos coeurs, Dieu fait briller sa lumière dans les ténèbres pour nous donner la lumière de la connaissance de la gloire de Dieu dans la face du Christ-Jésus. George Fox explique davantage dans son texte Concernant la Lumière :

La véritable Lumière qui illumine tous les hommes qui viennent au monde, cette lumière qui brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne la connaissent pas.

Maintenant remarquez, elle est là. Quoi ? Brille-t-elle dans les ténèbres, et les ténèbres ne la comprennent pourtant pas ? N'est-ce pas la condition dans laquelle le monde ne l'a pas connu, ainsi que les Pharisiens qui ne l'ont pas connu, malgré que le Royaume des Cieux était en eux, Luc 17:21. Et la lumière brilla dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont pas comprise ; voici l'état de non converti. Ainsi il vint vers les siens, et les siens ne l'ont pas reçu ; la lumière brille dans l'obscurité, et l'obscurité ne la comprend pas. Car vous étiez autrefois ténèbres dit l'Apôtre, Éph 5:8, mais maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière. Maintenant remarquez, il fut un temps de d'obscurité, mais maintenant ils étaient lumière dans le Seigneur. Maintenant ici il y avait les convertis ainsi que les non-convertis. Ceux-ci ne devaient avoir rien de commun avec les oeuvres infructueuses des ténèbres. La Lumière Brille dans les ténèbres, bien que les ténèbres ne l'ont pas comprises, et vous étiez parfois dans les ténèbres, et la lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont pas comprises ; cela définie l'état non-converti, et l'état converti.

Car Dieu, qui commanda à la lumière de briller du sein des ténèbres, a brillé dans nos coeurs, pour donner la Lumière de la connaissance de la gloire de Dieu dans la face de Jésus Christ. Maintenant remarquez, ici se trouve la lumière qui brille hors des ténèbres. Dieu a commandé qu'elle brille du sein des ténèbres. Quoi ? N'était-elle pas là avant ? Maintenant elle est sortie ; avant elle était dans les ténèbres, la lumière a brillé dans les ténèbres, et Dieu a commandé qu'elle brille hors des ténèbres, et avant vous étiez dans les ténèbres, mais la Lumière vient-elle du Seigneur, cette Lumière qui brille dans le coeur, donne la lumière de la connaissance de la gloire de Dieu ; c'est ici l'état de converti. Maintenant, tandis que la lumière brille dans les ténèbres, et que les ténèbres ne l'ont pas comprises, il y a l'état de non-converti, 2 Cor 4:4-6, Jean 1:5.

Les apôtres ont été envoyés pour tourner les gens des ténèbres à la Lumière, de la puissance de Satan à Dieu. Maintenant ceci était l'état pour leur prêcher alors qu'ils étaient dans les ténèbres, alors que le dieu de ce monde avait aveuglé leurs yeux. Ils prêchaient afin que la lumière du glorieux évangile du Christ puisse briller en eux. Notez, briller en eux. Par conséquent le dieu de ce siècle a aveuglé l'intelligence, et aux yeux de ceux-ci, l'Évangile est cachée. Car les ténèbres ne peuvent comprendre la lumière, tandis que le dieu de ce monde a aveuglé vos pensées. Par conséquent, l'Apôtre fut envoyé pour les ramener des ténèbres à la lumière, la lumière brille dans les ténèbres. Ainsi le dieu de ce monde les a aveuglés, à moins que la lumière de la glorieuse Évangile ne brille ne eux. Maintenant, où elle brille dans le coeur, elle donne la connaissance de la gloire de Dieu, où elle se présente. Et où elle brille dans les ténèbres, et que les ténèbres ne la comprenne pas, c'est le dieu de ce monde qui a aveuglé leurs pensées, et pour ceux-ci l'Évangile est cachée, ce qui est la puissance de Dieu ; et la lumière de la glorieuse Évangile n'est pas comprise, qui est l'image de Dieu ; et elle ne brille pas en eux, pour leur donner la lumière de la connaissance de Dieu. Maintenant comme ils sont tournés vers la lumière, l'oeil commence à s'ouvrir, et des ténèbres ils sortent ; ceux-ci viennent de la puissance de Satan, le dieu de ce monde qui les a aveuglés, dont la lumière de la glorieuse Évangile brille en eux, pour leur donner la lumière de la connaissance de la gloire de Dieu. Pour ceux-ci, l'Évangile n'est pas cachée, par la manifestation de la Vérité nous nous recommandons à toute conscience d'homme devant Dieu. Maintenant voici l'état de ne pas être tourné des ténèbres vers la lumière, et leur oeil n'est pas ouvert ; alors le dieu de ce monde les a aveuglés. Ceux-ci sont dans un état de non-converti. Aux non-convertis, l'Évangile est cachée, malgré que la lumière brille dans les ténèbres, et le dieu de ce monde aveugle leurs pensées. Ainsi c'est le temps où ceux qui sont ténèbres ne sont pas encore sortis de la noirceur, et la noirceur ne comprend pas la lumière. Maintenant, où Dieu a commandé à la lumière de sortir des ténèbres ; (notez, hors des ténèbres), certains en viennent à sortir des ténèbres vers la lumière, certains sont témoins d'une conversion, et l'image de Dieu brille en eux.

Extrait des écrits d'un autre Quaker du tout début, Francis Howgill : (écrit en 1676)

L'apparition de Dieu, qui est la vie éternelle, en son jour, dans son incommensurable lumière, est une immense joie, ainsi qu'une source de réjouissance pour celui qui est vertueux. Car Il est une lumière éternelle pour son peuple, et dans sa lumière ils viennent pour voir Sa lumière.

Il révèle les mystères secrets de son Royaume à l'intérieur de ceux qui voient apparaître son jour dans leurs coeurs, qui rend toute chose manifeste, même les secrets du Seigneur, et son trésor caché, ainsi que ses richesses durables, qui jamais ne rouillent ni ne se détériorent, mais qui sont fraîches, et conservent leur image et leur impression pure. Par cette lumière, tous les justes dans l'attente de l'apparition de Dieu, en viennent à le voir. Comme il est écrit ; « Voyez, c'est notre Dieu, en qui nous espérions, il nous a délivrés. Oui, c'est en l'Éternel que nous avons placé notre espérance. Maintenant, jubilons et réjouissons-nous puisqu'il nous a sauvés. » Vient-Il vraiment Celui que vous avez attendu ? Oui, Il vient, « et Il a sa récompense avec Lui » ; et ceux qui Le voient, trouvent leur contentement en Lui et en Sa récompense. Et quel est Sa récompense ? Joie, allégresse, sérénité, l'assurance de l'amour de Dieu scellé dans le coeur par le pur Esprit du Seigneur, les flots de la Vie s'écoulant continuellement des grandes profondeurs, qui rafraîchi et garde frais dans les plus grandes extrémités et l'ardeur de la tentation ; et ceci est apprécié par ceux qui ont attendu et qui attendent encore cela ; même dans le corps ils portent le témoignage de Lui et de Sa venue. Quel était le témoignage de ses disciples ? « Le Fils de Dieu est venu et Il nous a donné l'intelligence. » De quoi ? De Dieu, de Son jour, de Son apparition, de Sa puissance, de Sa sagesse, de Son Royaume, de l'espérance, de la foi, d'assurance, de paix, de joie, de consolation et de réconfort. Quoi ? Dans cette vie ? Oui, je pourrais vous amener une nuée de témoins provenant des âges précédent, et aussi de notre âge, bénie soit le Seigneur ; mais mon témoin qui me donne l'assurance est plus près de moi que tous ces autres témoins, quoiqu'ils soient tous vrais. Abraham, le Père de la foi, et du juste, qui croyait en Dieu et qui était accepté, a vu le jour de Christ et fut heureux ; que c'est par la foi ; oui, lui ainsi que tous ceux qui ont vu le jour de Christ, ou du Père, l'ont vu, Lui, par la foi ; par la foi ils ont vu Celui qui est invisible : « Oui, Dieu est mon Sauveur. » Ésaïe 12:2. Quoi ! vous réjouissez-vous déjà ? Oui, Il est devenu mon salut ; et Siméon, qui attendait la consolation d'Israël, a dit : « Maintenant, Seigneur, tu laisses ton serviteur S'en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu ton salut. » Luc 2:30. Et il a dit qu'il avait connu le confort et la consolation : « Car, de même que les souffrances de Christ abondent en nous, de même notre consolation abonde par Christ. » Ils sont devenu participant de Sa nature divine, et se sont assis ensembles dans les lieux célestes en Jésus-Christ : et ceux qui sont en Lui, et qui se réjouissent en Lui qui est la puissance de Dieu, et la sagesse de Dieu, connaissent le repos ;  et la paix, et le salut, loin de la culpabilité et des péchés. . . Ceux qui ne sont pas venu à ce jour, ne connaissent pas les oeuvres de Dieu en eux-mêmes ; et ceux, ceux qui n'ont pas encore porté attention à ce qui, en eux-mêmes dévoile toute chose répréhensible, et qui les condamne, n'ont pas encore connu l'apparence du scintillement de la lumière du jour en eux-mêmes, dont témoignèrent les saints en eux-mêmes, et tous ceux-là qui sont sanctifiés.

Bienheureux ceux qui sont purs de coeur, car c'est eux qui verront Dieu ; Mat 5:8. Et quiconque a cette espérance en lui, se purifie, comme lui [Jésus] est pur. 1 Jean 3:3. Ceci, c'est après avoir été purifiés, après avoir été libérés de tous péchés, après avoir été traduit dans le royaume des cieux alors, vous avez l'assurance de la vie éternelle, mais pas jusque là. Ceci s'accorde tout à fait avec ce que Jésus a dit dans Jean 11:26: Quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais — si vous êtes en union avec Lui et si vous croyez en Lui, alors vous ne mourrez jamais. Notez que de croire en Lui c'est croire alors qu'on est en union. Ce ne sont pas deux qualifications indépendantes ; vous ne pouvez pas croire en Lui sans vivre en Lui et être assurés de la vie éternelle.

3 Nul ne peut venir à moi, à moins que le Père qui m'a envoyé ne l'attire et lui donne la faim pour venir à moi. Toute personne est anonymement appelée par Dieu à se départir du mal le jour de leur visitation quand Christ, la lumière donnée à tout homme de sorte qu'il puisse croire, prêche l'évangile en eux ; Il frappe à la porte de chaque personne, (coeur). La vaste majorité des gens ignore Son appel anonyme à se détourner du mal parce qu'ils aiment leur style de vie égoïste, et n'ont pas l'amour de la vérité au sujet de leur mauvaises voies. Ainsi ils renient et haïssent la lumière ; ainsi ils renient et haïssent Christ. Les rares personnes qui prêtent attention à Ses supplications anonymes, aimant la vérité, se détournent du mal pour ainsi être choisies par Dieu pour recevoir plus de Son Esprit en retour ; Dieu leur donne un avant-goût de Sa bonté par révélation, ce qui crée la faim et la soif en eux pour plus de Lui — ainsi pour Le chercher Lui avec tout leurs coeur et âme.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Les gens ne peuvent pas venir dans la peur ; ils doivent venir dans l'amour » ; le Père doit vous avoir attiré avec une révélation qui insuffle en vous une faim pour plus de l'amour de Dieu et une faim pour plus de Lui est la seule motivation durable. Ceux qui n'ont pas été attirés par Dieu avec une expérience spirituelle qui vous donne un goût et une faim pour plus, vous devez vous détourner du mal le plus que vous pouvez, distribuer librement aux pauvres, et prier Dieu de vous donner cette expérience, promettant en retour que vous aller Le chercher avec votre meilleur effort.

Si vous cherchez, ou que vous avez déjà cherché Dieu, en souhaitant lui plaire ; ou devenir plus comme Lui ; ou en apprendre plus à son sujet ; ou en souhaitant connaître Sa volonté pour vous ; ou en essayant de devenir nettoyé et libre du péché ; ou en essayant de vous conformer à Ses commandes à Le chercher, devenir parfait, devenir saint, etc. Donc, votre motivation est une faim qui est déjà établie en vous, et alors que vous continuez patiemment et assidûment à Le chercher en vous attendant à Lui, cette faim continuera avec chaque révélation, jusqu'à ce que vous en arriviez à être pleinement satisfait jusqu'à la fin.

4 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure [continuellement]en moi et moi en lui. Les paroles que vous entendez sont le pain de vie, le pain du ciel. Les paroles sont sa chair et son sang. Chaque parole que vous entendez de l'Esprit est la vie de Jeus, (sa chair et son sang), qui est greffée dans votre coeur; former le Christ en vous; jusqu'à ce que Christ soit pleinement formé et ressuscité en vous pour être votre vrai Seigneur, gouvernant vos pensées, vos paroles, et vos oeuvres. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Christ est réellement ressuscité dans chaque personne qui vient à Lui, et qui Lui obéit de manière répétitive. Avec une obéissance persistante et fidèle, vous aussi serez ressuscités. »

Vivre en Christ c'est être mort à soi-même, c'est d'avoir crucifié la chair, ou nature pécheresse sur la croix intérieure du renoncement à soi-même. Vivre en Christ c'est de s'être dépouillé du vieil homme, et d'avoir revêtu l'incorruptibilité. Vivre en Christ c'est être assis en Christ dans les lieux Célestes. Vivre en Christ c'est de faire un avec Christ, et un avec le Père, et un avec tous les autre véritables disciples de Christ.

5 Comment faites-vous pour manger ce pain qui vient des cieux ? Vous entendez Ses paroles, qui sont esprit et vie ; vous les gardez, et vous obéissez en les mettant en pratiques. C'est l'Esprit qui donne vie ; la chair ne profite de rien : les paroles que je vous dis sont esprit et vie-donnant. Jean 6:63. Le rituel de « communion » a été substitué pour la véritable communion- un dialogue entre vous et Christ ; un dialogue de paroles venant de Lui que vous retenez, vous mangez, de sorte que ses paroles demeurent en vous, et alors elles vous gouvernent. Plus de paroles, plus de contrôle. La parole, qui est Christ, a été faite dans votre chair.
(Nous somme censés nous rappeler Christ à chaque fois que nous mangeons et que nous buvons, jusqu'à son retour, non pas du jus de la vigne et des galettes au cours d'un service d'une secte.)
Et souvenez-vous, Christ nous a dit de : Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais [travaillez plutôt] pour la nourriture qui subsiste pour la vie éternelle.

Celui qui vient à moi, et qui écoute mes paroles et qui les fait [pratique, obéit] : je vous montrerai à qui il est semblable.
Il est semblable à un homme qui bâtit une maison, et creusa profondément, et posa la fondation solidement bâti sur un roc ;
et quand l'inondation est montée, le torrent a frappé avec violence contre cette maison, mais il n'a pu l'ébranler, parce qu'elle était fondée sur un roc.
Mais celui qui a entendu et n'a pas mis en pratique, est semblable à un homme qui a bâti une maison sur la terre, sans fondement ;
et le fleuve s'est jeté avec violence contre elle, et aussitôt elle est tombée ; et la ruine de cette maison a été grande.
Luc 6:47-48

6 C'est l'Esprit qui donne vie ; la chair ne profite de rien : Les paroles que moi je vous dis sont esprit et vie-donnant. Ses paroles parlées que vous entendez et que vous gardez, (pratiquez, obéissez, retenez), sont esprit et elles vous transmettent la vie de Dieu. Les oeuvres de la chair ne profitent de rien ; la lecture de la Bible c'est une oeuvre de la chair. Il n'y a seulement que les paroles entendu, qui ont été prononcées par l'Esprit, qui donneront la vie. Vous pouvez entendre et croître spirituellement en entendant les Paroles de Vie prononcées par le Saint-Esprit dans votre coeur, si vous attendez dans l'humble silence, alors que vous écoutez, veillez, entendez, croyez cela pour être vrai, et qu'ensuite vous obéissez à ce qui vous est dit de faire. Ce sont les paroles que vous entendez venant de Dieu et auxquelles vous obéissez qui crée réellement la nouvelle vie spirituelle à l'intérieur de vous, cette vie c'est Christ, la vie. Ces paroles entendues sont implantées dans votre coeur pour prendre racine pour vous changer pour devenir plus comme Lui, formant Christ en vous ; jusqu'à ce que Christ siot poleinement formé et ressuscité en vous pour être votre vrai Seigneur, gouvernant vos pensées, vos paroles, et vos oeuvres.

Jésus a dit aux apôtres qu'ils étaient lavés par les paroles qu'Il leur avait dit. Jean 15:3. Et Paul nous a dit que l'église des croyants est sanctifiées et lavée avec le lavement de l'eau de la parole pour devenir glorieux, sans tache ni ride, Éph 5:25-27 ; et celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d'un seul, Héb 2:11 ; et ceux qi sont sanctifiés sont pour toujours lavés et rendus parfaits. Héb 10:14. Ainsi, les paroles que nous L'entendons assidûment nous dire à nous nuous amènent à être nettoyés, sanctifiés, en union, et rendus parfaits pour toujours.

Les paroles que vous entendez sont le pain de vie, le pain du ciel. Les paroles sont sa chair et son sang. Chaque parole que vous entendez de l'Esprit est la vie de Jeus, (sa chair et son sang), qui est greffée dans votre coeur; former le Christ en vous; jusqu'à ce que Christ soit pleinement formé et ressuscité en vous. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Christ est réellement ressuscité dans chaque personne qui vient à Lui, et qui Lui obéit de manière répétitive. Avec une obéissance persistante et fidèle, vous aussi serez ressuscités. »

Mais vous devez l'entendre, non pas lire à son sujet ; non pas écouter quelqu'un d'autre lire à son sujet. Vous devez l'écouter et lui obéir pour que le progrès spirituel se fasse. La lettre tue, mais l'Esprit donne vie. Vous pouvez lire toute la Bible ; vous pouvez toute la mémoriser, et elle ne produira pas la vie ni la croissance spirituelle. La Lettre ou la Loi condamne, vous motive à changer, vous motive à chercher son aide pour être différent. Mais la Bible ne peut pas vous transmettre la vie. La Bible est bonne pour comprendre ce qu'est le péché, et bonne pour maintenir l'espérance ; mais elle ne peut pas remplacer le fait d'aller à Lui pour être enseigné et changé. Vous sondez les écritures car vous pensez avoir en elles la vie éternelle, et ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Mais vous ne voulez pas venir à moi, afin que vous puissiez avoir la vie. Jean 5:38-40.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Dix mots de lui sont mieux que dix lecture des lettres du Nouveau Testament parce que Ses mots que vous entendre parler a vous transmettent la vie de Dieu à votre coeur, Jean 6:63 ; mais la lecture de dix lettres est juste un travail de la chair, qui ne sert à rien. La lecture de la Bible est utile pour comprendre ce qui est péché et pour l'entretien de votre espoir dans le vrai évangile, mais pour avoir une valeur, votre espérance doit être dans le vrai évangile et l'avantage de porter la croix pour réaliser ces promesses.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre