La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Jude 1:4

Afficher le chapitre et les notes   

 4 car certains hommes se sont glissés inaperçu, écrits à ce sujet il y a longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en illégalité et dissolution, et en un permis pour l'immoralité ; et qui refuse et renient notre seul maître et seigneur, Jésus Christ.2 [Ces hommes ont transféré du sens de la grâce, transféré de la vérité : qu'avec le repentir L'Esprit de Dieu nous commande de nier les convoitises et l'impiété pendant lui nous purifie pour pouvoir pour vivre une vie sobrement et pieuse dans ce monde présenttransféré plutôt au mensonge tordu que la grâce est une licence pour le péché et immoralité que excuse tous les péchés passés, présents et futurs chez les croyants, excusant ainsi les croyants à vivre dans leurs convoitises et leur fierté comme ils veulent sans lois. La fausse église s'est servie du sang de Jésus comme une excuse pour le mal, et par conséquent ils ont profané son sang comme une chose impure ; et aussi ils ont piétiné Jésus et démontré du mépris pour la grâce Héb 10:29. En prétendant que la grâce excuse tous les péchés, ces hommes rejettent et déshonorent Jésus en tant que leur Seigneur et Maître, qui disait, « repentez-vous ou périssez, et ne péchez plus ». Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Souvenez-vous, chaque personne qui pèche Lui nie comme Seigneur et Maître. Êtes-vous en accord avec ceux qui dans leur arrogance ont déclaré que Dieu excuse le mal dans leurs croyants ? Ce n'est pas juste, mais ils ne s'en soucient pas. Ils ont pris la Bible et en ont fait une chose impure utilisée dans le but de justifier leur immersion dans le péché. Ils n'auraient aucune loi. La nouvelle loi est devenue aucune droiture. Le christianisme n'a aucune idée de ce que je suis ou ce que je représente. » Pierre a également identifié ces enseignants faux chrétiens : « car, lorsqu'ils prononcent de grandes paroles enflés de vanité, ils attirent par les convoitises de la chair, par beaucoup d'impudicités, ceux qui venaient juste d'échapper de ceux qui vivent dans l'erreur ; tandis qu'ils leur promettent la liberté, eux-mêmes sont asservis à la corruption ; car l'homme est esclave de celui par qui il est vaincu. » 2 Pierre 2:18-19. Comme Jésus a dit, « En vérité, en vérité, je vous dis : Quiconque commet le péché est esclave du péché. » Jean 8:34. Car les gages du péché, c'est la mort ; Rom 6:23. Le christianisme a non seulement fait de la grâce une licence pour l'immoralité, mais le christianisme également a causé la conscience de leurs croyants d'être cautérisée comme avec un fer chaud, les laissant indifférent au péché et au mal. Il y a une liberté pour un fils de Dieu crucifié, libre de tout péché, marchant dans l'amour et accomplissant la loi ; mais à moins que vous ayez été libéré de tout péché tandis que sur la terre, vous serez banni du ciel quand vous mourrez.]

1 Jean 4

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Bien-aimés, ne croyez pas tout esprit, mais éprouvez les esprits pour voir s'ils sont de Dieu, car beaucoup de faux prophètes sont sortis dans le monde.1[Les faux prophètes sont ceux qui n'ont pas la patience de rester sur la croix ; et étant tentés de prêcher avant d'être perfectionnés par l'Esprit, ils tombent loin des véritables croyants pour sortir dans le monde, et enseigner un évangile différent et un Jésus différent. Jean averti les véritable croyants Chrétiens de prendre garde à ceux qui viennent vêtus de vêtements de brebis, en prétendant être Chrétien ; tout juste comme Jésus nous a averti au sujet des faux prophètes qui viendraient, ainsi que Jude, Paul, et Pierre. Ils apparaissent comme étant Chrétiens, mais renient la croix, renient la possibilité de perfection, renient la possibilité de l'union avec Christ et le Père, promettent la liberté à ceux qui débutent tout juste leur repentance ; et ils promeuvent le manque de respect envers la loi couverte par ce qu'ils appellent la « grâce ». ]

 2 Par ceci vous connaissez l'Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse (reconnaît, avoue, admet) Jésus comme le Christ (oint) qui est venu en chair est de Dieu, [Confesser Jésus-Christ, c'est confesser comme Paul : ce n'est plus moi qui vis, mais Christ qui vit en moi. Gal 2:20 ; Jésus gouvernait les pensées, les paroles, et les actions de Paul, — lui fournissant même les pensées par la pensée de Christ. La Chrétienté présume que Jésus est est leur Seigneur, mais par leur continuation dans le péché ils le renient comme leur Seigneur et Maître. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Vous êtes enfants de celui à qui vous obéissez. Rappelez-vous, toute personne qui pèche Le renie comme Seigneur et Maître. » ]

 3 et tout esprit qui ne confesse pas Jésus Christ n'est pas de Dieu ; celui-ci est l'esprit de l'antéchrist, duquel vous avez ouï dire qu'il vient, et déjà maintenant il est dans le monde.2 [Jean nous a dit dans 1 Jean 2:18-19 qu plusieurs antéchrists étaient déjà venus, qui étaient sortis du milieu d'eux ; qui essayèrent de séduire les véritables Chrétiens avec leur faux évangile et leur faux Jésus. Donc, ils ne pouvaient pas confesser que Jésus gouvernait leurs pensées, paroles et actions parce qu'ils ont prêché que cela n'était absolument pas nécessaire selon leur faux évangile. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « ils n'avaient pas la patience ». Ils n'avaient pas la patience de suivre le difficile et étroit chemin de la croix que prêchaient les apôtres ; étant tentés et ambitieux d'enseigner avant d'être perfectionnés et autorisés, ils se sont retirés pour pouvoir plutôt prêcher la liberté Chrétienne hors de la Loi sans la nécessité de premièrement crucifier leur nature pécheresse sur la croix intérieure du renoncement de soi. Bientôt leurs doctrines devinrent omniprésentes et dominèrent la Chrétienté, et ainsi la Chrétienté devint la prostituée de Babylone en commettant adultère avec les Rois de la Terre, (les empereurs romains), qui déclarèrent que leurs doctrines étaient les seules qui étaient permises ; et alors la Chrétienté, aidée de la botte écrasante de l'empire romain, persécuta et tua les véritables saints. Jean vit plus tard et prophétisa que le monde entier adorera Satan, en suivant la religion bestiale des faux prophètes avec des cornes semblables à l'agneau. Et aussi toute la Chrétienté devint la prostituée de Babylone, rejetant la croix comme folie et ignorant les nombreuses exclusions spécifiques de la Bible, ses exigences, et conditions d'admissibilité du salut. Voir le Texte de Penington sur Babylone pour comprendre davantage comment l'esprit de l'antéchrist gouverne la Chrétienté.]

 4 Pour vous, enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. [— Le Grec dans ce verset pour enfants est neaniskoi <3495> ; celles son fils de Dieu qui ont vaincu le diable et qui sont devenus fort dans la mesure de la parole de Dieu (Jésus) qui vit en eux.]

 5 Pour eux, ils sont du monde ; c'est pourquoi ils parlent selon les principes du monde, et le monde les écoute. [Deux milliards de personnes ont embrassés le faux évangile du salut instantané, tandis que le peu d'élus voyagent par le chemin étroit de la croix. Le monde entend les faux prophètes parce qu'ils promettent le ciel avec la liberté de vivre leurs vies comme ils leur plaisent ; les oreilles qui démangent de ceux qui sont enivrés par les convoitises, les plaisirs, et l'orgueil, acceptent avec empressement les fausses promesses. Car le monde aurait un Christ pour les excuser à vivre comme ils le souhaitent, mais ceux de la vérité, aurait un Christ pour les changer pour vivre agréable à Dieu, quel que soit le prix.]

 6 Nous, nous sommes de Dieu ; celui qui connaît Dieu nous écoute ; celui qui n'est pas de Dieu ne nous écoute pas : à cela nous connaissons l'esprit de vérité et l'esprit d'erreur.

 7 Bien-aimés, aimons-nous l'un l'autre, car l'amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu.

 8 Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour.

 9 En ceci a été manifesté l'amour de Dieu pour nous, c'est que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui ;

 10 en ceci est l'amour, non en ce que nous, nous ayons aimé Dieu, mais en ce que lui nous aima et qu'il envoya son Fils pour être la propitiation pour nos péchés.

 11 Bien-aimés, si Dieu nous aima ainsi, nous aussi nous devons nous aimer l'un l'autre.

 12 Nul homme n'a vu Dieu en aucun moment. Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est perfectionné en nous. [Jésus Christ, qui était une partie de Dieu depuis le commencement, révèle Dieu à travers lui-même. Le fait de voir Jésus révélé dans votre coeur, c'est voir Dieu. Jésus est l'image et la substance du Dieu invisible. Col 1:15.]

 13 Par ceci nous savons que nous demeurons en lui et lui en nous, c'est qu'il nous a donné de son Esprit ; [La Chrétienté vous dit que si vous croyez en Jésus, vous êtes en Christ. Jean explique qui est en Christ : Mais quiconque garde sa parole, [obéi aux commandes du Seigneur qui lui sont parlées] en lui l'amour de Dieu est véritablement rendu parfait :1 par cela nous savons que nous sommes en lui. 1 Jean 2:5. Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est perfectionné en nous. 1 Jean 4:12. Notez, c'est cela être « en Christ » — avoir l'amour de Dieu perfectionné en vous. Paul explique aussi qui est en Christ : Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont dans le Christ Jésus, qui marchent, non pas selon la chair, mais selon l'Esprit. Rom 8:1. Si vous marchez d'après les impulsions de la chair, marchant selon vos propres pensées charnelles, vous n'êtes pas en Christ Jésus. Vous ne pouvez pas plaire au Dieu vivant selon selon les impulsions de la chair. Rom 8:8. Être en Christ est expliqué par Paul. En sorte que si quelqu'un est en Christ, c'est une nouvelle créature : les choses vieilles sont passées ; voici, toutes choses sont faites nouvelles. 2 Cor 5:17. Il ne s'agit pas ici de vous imaginer une nouvelle créature ; il s'agit de vivre l'expérience de la mort du vieux et de la naissance du nouveau ; la mort de la nature pécheresse c'est le vieux qui doit s'en aller. Et la mort du vieux se fait seulement à travers la croix de Christ, participant aux souffrances de Christ, participant à la mort de Christ, participant à l'ensevelissement de Christ, participant à la résurrection de Christ - ça c'est le NOUVEAU - tout le reste n'est que présomption et imagination, ou de la soi-disant Chrétienté. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « La nouvelle vie est radicalement différente, comme un homme qui aurait vécu sous terre durant toute sa vie, et qui soudainement remonte sur terre pour voir le soleil, le ciel, les plantes, les animaux, le vent, les étoiles. » ]

 14 et nous, nous avons vu et nous témoignons que le Père a envoyé le Fils pour être le Sauveur du monde.

 15 Quiconque confessera que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui et lui en Dieu.3 [Ce verset prouve que que confesser c'est c'est avouer, reconnaître, admettre que Jésus est votre Seigneur qui vous contrôle en paroles et en actions ; parce que seulement dire que Jésus est Seigneur ne prouve pas que Dieu demeure en vous ou vous en Lui, que vous demeurez dans l'amour comme le montre le prochain verset. Même les démons appelaient Jésus, « Jésus, Fils du Dieu Très-haut », et ils tremblaient. Confesser Jésus c'est avouer, admettre, reconnaître que Jésus est votre Seigneur, contrôlant totalement vos pensées, paroles, et actions ; et ceci se produit après que vous avez été purifiés et libérés de tous les péchés.]

 16 Et nous avons connu et cru l'amour que Dieu a pour nous. Dieu est amour, et celui qui demeure dans l'amour, demeure en Dieu et Dieu en lui.

 17 En ceci [En demeurant en Dieu] l'amour est amené à la perfection, afin que nous puissions avoir la hardiesse au jour du jugement, parce que tel qu'il est, tels sommes-nous dans ce monde. [Tel que Dieu est, parfait, saint, pur, et miséricordieux, et ils sont ses enfants en qui l'amour est perfectionné. Notez ! Jean dit que les vrai Chrétiens crucifiés ont été changés et perfectionnés de sorte qu'ils sont pareils à Dieu dans ce monde — non pas après leur mort, mais tandis qu'ils sont sur cette terre !]

 18 Il n'y a pas de peur dans l'amour, mais l'amour parfait bannit la crainte,4 car la peur c'est la crainte du châtiment ; et celui qui a peur n'a pas été rendu parfait dans l'amour. [La Chrétienté n'a aucune crainte de Dieu parce que leurs consciences ont été cautérisée par les mensonges des enseignants du manque de respect envers la loi, mais ils n'ont pas même venu près de vivre l'expérience de l'amour parfait. Jean parle de ces croyants rendus parfaits qui ont l'amour de Dieu rendu parfait en eux.]

 19 Nous, nous l'aimons parce que lui nous a aimés le premier.

 20 Si quelqu'un dit : J'aime Dieu, et qu'il haïsse son frère, il est menteur ; car celui qui n'aime pas son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas ?

 21 Et nous avons ce commandement de sa part, que celui qui aime Dieu, aime aussi son frère.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.