La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Jude 1:4-11

Afficher le chapitre et les notes   

 4 car certains hommes se sont glissés inaperçu, écrits à ce sujet il y a longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en illégalité et dissolution, et en un permis pour l'immoralité ; et qui refuse et renient notre seul maître et seigneur, Jésus Christ.2 [Ces hommes ont transféré du sens de la grâce, transféré de la vérité : qu'avec le repentir L'Esprit de Dieu nous commande de nier les convoitises et l'impiété pendant lui nous purifie pour pouvoir pour vivre une vie sobrement et pieuse dans ce monde présenttransféré plutôt au mensonge tordu que la grâce est une licence pour le péché et immoralité que excuse tous les péchés passés, présents et futurs chez les croyants, excusant ainsi les croyants à vivre dans leurs convoitises et leur fierté comme ils veulent sans lois. La fausse église s'est servie du sang de Jésus comme une excuse pour le mal, et par conséquent ils ont profané son sang comme une chose impure ; et aussi ils ont piétiné Jésus et démontré du mépris pour la grâce Héb 10:29. En prétendant que la grâce excuse tous les péchés, ces hommes rejettent et déshonorent Jésus en tant que leur Seigneur et Maître, qui disait, « repentez-vous ou périssez, et ne péchez plus ». Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Souvenez-vous, chaque personne qui pèche Lui nie comme Seigneur et Maître. Êtes-vous en accord avec ceux qui dans leur arrogance ont déclaré que Dieu excuse le mal dans leurs croyants ? Ce n'est pas juste, mais ils ne s'en soucient pas. Ils ont pris la Bible et en ont fait une chose impure utilisée dans le but de justifier leur immersion dans le péché. Ils n'auraient aucune loi. La nouvelle loi est devenue aucune droiture. Le christianisme n'a aucune idée de ce que je suis ou ce que je représente. » Pierre a également identifié ces enseignants faux chrétiens : « car, lorsqu'ils prononcent de grandes paroles enflés de vanité, ils attirent par les convoitises de la chair, par beaucoup d'impudicités, ceux qui venaient juste d'échapper de ceux qui vivent dans l'erreur ; tandis qu'ils leur promettent la liberté, eux-mêmes sont asservis à la corruption ; car l'homme est esclave de celui par qui il est vaincu. » 2 Pierre 2:18-19. Comme Jésus a dit, « En vérité, en vérité, je vous dis : Quiconque commet le péché est esclave du péché. » Jean 8:34. Car les gages du péché, c'est la mort ; Rom 6:23. Le christianisme a non seulement fait de la grâce une licence pour l'immoralité, mais le christianisme également a causé la conscience de leurs croyants d'être cautérisée comme avec un fer chaud, les laissant indifférent au péché et au mal. Il y a une liberté pour un fils de Dieu crucifié, libre de tout péché, marchant dans l'amour et accomplissant la loi ; mais à moins que vous ayez été libéré de tout péché tandis que sur la terre, vous serez banni du ciel quand vous mourrez.]

 5 Or je désire vous rappeler, à vous qui une fois saviez tout, que le Seigneur, ayant délivré le peuple du pays d'Égypte, a détruit ensuite ceux qui n'ont pas cru ; [Il n'y a pas péché conséquence-libre ; les gages du péché c'est encore la mort. La loi du péché et de la mort est annulée seulement quand vous avez crucifié vos pensées charnelles et votre esprit pécheur ; le péché conséquence-libre est Christianisme-faire-semblant. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Ne soyez pas confus ; ne soyez pas induit en erreur ; vous devez briser une action suspecte. Le péché conséquence-libre n'existe pas ; les conséquences sont vraiment sidérant. Il y a une guerre que vous devez gagner : le péché doit être vaincu ; les convoitises charnelles se font la guerre contre votre âme. »]

 6 et qu'il a réservé dans des liens éternels, sous l'obscurité, pour le jugement du grand jour, les anges qui n'ont pas gardé leur origine, mais qui ont abandonné leur propre demeure ;

 7 comme Sodome et Gomorrhe, et les villes d'alentour, s'étant abandonnées à la fornication de la même manière que ceux-là, et étant allées après une autre chair, sont là comme exemple, subissant la peine d'un feu éternel.

 8 De la même manière cependant, ces rêveurs sales aussi souillent la chair, et méprisent la domination, et injurient les dignités. [Il y a 2000 ans, Jude parlait de quelques hommes qui avaient infiltrés les vrais Chrétiens, prêchant leur faux message que la grâce excuse tous les péchés passés, présents, et futurs. Aujourd'hui la grâce, qui est un permis pour l'immoralité, a quatre cents ans, elle est la pierre d'angle de la doctrine protestante. Par conséquent la Chrétienté est remplie de sales : sales parce que leurs coeurs sont souillés par toutes sorte de péchés qu'ils commettent encore au mépris des nombreuses mises en gardes et exigences du Seigneur, et ils rêvent qu'ils sont sauvés et droits. Les sectes romaines et orthodoxes sont pareillement remplis de rêveurs sales qui rêvent que leurs messes païennes, leurs confessions, leurs pénitences, et leurs eucharistie expies leurs péchés de leurs coeurs sales, et souillés dont les rituels ont été décrites par le Seigneur comme une conflagration, (destruction). Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Le christianisme n'a aucune idée de ce que je suis ou ce que je représente. L'ennemi est dans toute la Chrétienté. Chacun s'attend à ce que Jésus soit leur excuse. Ils sont un peuple obstiné ; ils ont des coeurs de cire froids. Ils pensent être sauvés en faisant un bruit au sujet d'être sauvé. Ce sont des gens désemparé, et infructueux. Tous sont des rêveurs sales. »]

 9 Mais Michaël l'archange, quand, discutant avec le diable, il contestait touchant le corps de Moïse, n'osa pas proférer de jugement injurieux contre lui ; mais il dit : Que le *Seigneur te censure ! 3

 10 Mais ceux-ci, ils injurient tout ce qu'ils ne connaissent pas, et se corrompent dans tout ce qu'ils comprennent naturellement comme des bêtes sans raison.

 11 Malheur à eux, car ils ont marché dans le chemin de Caïn, et ont couru avidement dans l'erreur de Balaam pour le salaire, et ont péri dans la contradiction [rébellion] de Coré.

Afficher le chapitre et les notes   

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

3 Mais Michaël l'archange, quand, discutant avec le diable, il contestait touchant le corps de Moïse, n'osa pas proférer de jugement injurieux contre lui ; mais il dit : Que le *Seigneur te censure !

Il (Michaël) discutait (avec Satan) au sujet du corps de Moïse. Ceci a été la source d'une grande controverse parmi les érudits de la Bible ; de nombreuses théories abondent quant au sens de ce verset.

Le Seigneur dit à Moïse de parler au rocher devant leurs (les enfants d'Israël) yeux, et il donnera ses eaux. Au lieu de cela Moïse exprima sa colère au peuple et alors frappa le rocher deux fois. Bien que, auparavant cela avait été la manière dont le Seigneur avait dit à Moïse de frapper le rocher pour en faire sortir l'eau à Horeb, Moïse fut disqualifié d'entrer dans la terre promise par Dieu à cause de son manquement à suivre les ordres ; (cela devrait être un avertissement majeur pour nous tous que Dieu exige que nous suivions tous complètement et pleinement ses ordres, ce qu'Il nous dit dans Jér 7:23: Écoutez et obéissez à ma voix, et je serai votre Dieu, et vous serez mon peuple ; et marchez complètement dans la voie que je vous commande, afin que tout soit bien avec vous. Obéir complètement et pleinement c'est faire parfaitement une oeuvre ordonnée, que Jésus demande dans Apocalypse 3:2).

Des années plus tard, Moïse mourût. Le Seigneur l'ensevelit dans un sépulcre secret dans une vallée, dans le pays de Moab. Apparemment Satan, résonnant que Moïse n'était pas assez bien pour traverser le Jourdain, présenta une revendication pour avoir Moïse ; mais Dieu rejeta cette revendication, tel que nous le savons à partir du compte rendu de Luc, alors que Jacques, Pierre, et Jean, ont vu Moïse dans la gloire avec Élie en conseil avec Jésus. Luc 9:28-36. Nous imaginons cette discussion de Michaël avec Satan ayant lieu dans le sépulcre de Moïse, mais il eut probablement lieu dans les cieux.

Or la question devient : Sur quoi au juste discutaient Michaël et Satan ? Qu'est que Satan essayait de revendiquer ?

Était-ce le corps de Moïse ? Non, on nous dit que le corps était ensevelit. La poussière retourne à la terre, comme elle y avait été, Ecc 12:7,

Était-ce l'Esprit de Moïse ? Non, on nous dit que tous les esprits des hommes retournent à Dieu. et que l'esprit retourne à Dieu qui l'a donné. Ecc 12:7

Il reste donc l'âme. Dans la Genèse, l'Éternel Dieu dit au serpent : Parce que tu as fait cela, tu es maudit par-dessus tout le bétail et par-dessus toutes les bêtes des champs ; tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras la poussière tous les jours de ta vie » ; Gen 3:14 ; et dans Ésaïe nous lisons aussi et la poussière sera la nourriture du serpent. Ésa 65:25. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « La poussière que mange le diable est la manifestation physique du spirituel. » Le corps physique de l'homme retourne à la poussière. En enfer, l'âme de l'homme, le spirituel, est détruit par Dieu : craignez celui qui est capable de détruire le corps et l'âme en Enfer. Mat 10:28. Peut-être cela explique t-il l'opposition féroce que le diable applique aux véritables croyants ; il est avide de sa nourriture. Satan voulait l'âme de Moïse pour sa nourriture, apparemment non disposé à laisser échapper un seul morceau de sa réclamation.

Aussi mauvais que cela puisse paraître, si les âmes des non purifiés sont la seule nourriture du diable, vous pouvez voir pourquoi il est implacable, rôdant autour du camp, (du véritable peuple Chrétien), comme un lion rugissant, cherchant ceux qu'il peut dévorer, 1 Pi 5:8 ; J'avais l'habitude de lire cela et de penser que « dévorer » a été utilisé au sens figuré, mais apparemment il est au sens littéral. George Fox posa cette autre plus grande question :

Si la nourriture de leur [ceux qui sont dans le péché] dieu et prince est la poussière, et qu'il va en rampant sur son ventre, alors comment vous, qui êtes désobéissants, et dans lesquels il règne, irez-vous ? [Fox dit que les hommes en enfer iront en rampant sur leurs ventres, Cela est appuyé par Marc 9:48, Où les vers ne meurent pas.] Quelle est votre nourriture si ce n'est la poussière ? Car pensez-vous que vous valez mieux, ou que vous irez mieux que votre dieu et prince, qui est hors de la vérité, et qu'il n'y a pas de vérité en lui ? Oh, non ; c'est pourquoi, obéissez à la vérité, hors de laquelle est le prince et dieu du monde, et au pur Esprit de Dieu, hors duquel est l'esprit impur et fou ; et ainsi vous aurez le vin et le lait céleste, et le miel et les rayons de miel, et le pain de vie qui vient des cieux, par lequel vous puissiez vivre par Christ qui vous le donne, le prince de la vie, qui détruit le prince de la mort, et ses fidèles, qui n'auront pas Christ pour régner sur eux.

Dans une Lettre au juge Sawrey, l'avertissant des conséquences de l'Enfer pour ses cruelles persécutions des premiers Quakers, George Fox a écrit : « Oh combien vous serez rongé et brûlé un jour, lorsque vous sentirez la flamme, et que les plaies de Dieu seront déversées sur vous, et vous commencerez à vous ronger la langue de douleur, à cause des plaies ! »

(Michaël) n'osa pas proférer de jugement injurieux contre lui (Satan) ; mais il dit : Que le *Seigneur te censure !

J'ai été enseigné par les experts de Babylone de ne jamais hésiter à réprimander le diable si vous pensez qu'il vous tente ou qu'il se trouve dans votre chemin. Un jour alors que je réprimandais fortement le diable, (du moins c'est ce que je pensais), J'entendis le Seigneur me dire : « Laisse moi le réprimander, pas toi. » Pensez à cela : si nous ne devons pas prononcer un seul mot de critique sur les autre personnes, qui est un jugement, et qui revient à assumer le rôle de Dieu, combien plus bête est-ce de critiquer et réprimander les dignitaires célestes qui ont le pouvoir d'amener les tempêtes, le feu du ciel, de tuer des masses d'animaux, tuer des centaines de milliers de personnes, etc.

_______________________________________