La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Luc 12:35-48

Afficher le chapitre et les notes   

 35  Que vos reins soient ceints et vos lampes allumées ;

 36 et soyez vous-mêmes semblables à des hommes qui attendent leur maître, à quelque moment qu'il revienne des noces, afin que, quand il viendra et qu'il heurtera, ils lui ouvrent aussitôt. [Voici, je me tiens à la porte et je frappe : si quelqu'un entend ma voix et qu'il ouvre la porte, j'entrerai chez lui et je souperai avec lui, et lui avec moi. Apoc 3:20]

 37  Bienheureux sont ces serviteurs que le seigneur quand il viendra, trouvera veillant ; en vérité, je vous dis qu'il se ceindra lui-même, et les fera mettre à table, et s'avancera pour les servir.

 38 Et s'il arrive à la seconde veille ou à la troisième veille, et qu'il les trouve ainsi, bénis sont ces serviteurs-là.

 39 Mais sachez ceci, que si le maître de la maison eût su à quelle heure le voleur devait venir, il eût veillé et n'eût pas laissé percer sa maison.

 40 Vous donc aussi soyez prêts ; car, à l'heure que vous ne pensez pas, le fils de l'homme vient.

 41 Et Pierre lui dit : Seigneur, dis-tu cette parabole pour nous, ou aussi pour tous ?

 42 Et le Seigneur dit : Qui donc est l'économe fidèle et prudent que le maître établira sur les domestiques de sa maison, pour leur donner au temps convenable leur ration de blé ?

 43 Bienheureux est cet esclave-là, que son maître lorsqu'il viendra, trouvera faisant ainsi.

 44  En vérité, je vous dis qu'il l'établira sur tous ses biens.

 45 Mais si cet esclave-là dit en son coeur : Mon maître tarde à venir, et qu'il se mette à battre les serviteurs et les servantes, et à manger et à boire et à s'enivrer,

 46  le maître de cet esclave-là viendra en un jour qu'il n'attend pas, et à une heure qu'il ne sait pas, et il le coupera en deux, et lui donnera sa part avec les infidèles.

 47 Or cet esclave qui a connu la volonté de son maître, et qui ne s'est pas préparé et n'a point fait selon sa volonté, sera battu avec plusieurs meurtrissures ; [Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Ne jamais abandonner, peu importe que l'on se sente bien à regarder en arrière. Il est aveugle d'abandonner, connaissant la volonté de Dieu. Ne pensez pas même à abandonner. » ]

 48 Mais celui qui ne l'a pas connue, et qui a fait des choses dignes de meurtrissures, sera battu avec peu [de meurtrissures] : car à quiconque il aura été beaucoup donné, il sera beaucoup demandé ; et à celui à qui il aura été beaucoup confié, il sera plus redemandé.5 [La douleur d'une blessure nettoie le mal, et les meurtrissures purgent les profondeurs des entrailles [y compris le coeur] de l'homme. Pro 20:30.]

Afficher le chapitre et les notes   

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

5 cet esclave qui a connu la volonté de son maître, et qui ne s'est pas préparé et n'a point fait selon sa volonté, sera battu avec plusieurs meurtrissures ; Mais celui qui ne l'a pas connue, et qui a fait des choses dignes de meurtrissures, sera battu avec peu [de meurtrissures] : car à quiconque il aura été beaucoup donné, il sera beaucoup demandé ; et à celui à qui il aura été beaucoup confié, il sera plus redemandé.

Si à une personne il lui fut donné une vraie croyance et une espérance, que la puissance de Dieu peut les libérer de tous les péchés, et : 1) que cette personne manque alors d'exercer sa foi pour bâtir davantage sa foi, et 2) qu'il pèche à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'il ait cautérisé sa conscience, ayant dépassé le sentiment de regret pour le péché et deux fois mort. Ce sont de ceux là que le Seigneur a parlé : Or cet esclave qui a connu la volonté de son maître, et qui ne s'est pas préparé et n'a point fait selon sa volonté, sera battu avec plusieurs meurtrissures ; Luc 12:47. Puisque la foi est crée par Christ, et qu'elle est le don de Dieu, que ce ne sont pas tous les hommes qui la reçoivent, ainsi manquer de suivre le véritable salut est digne d'un grand châtiment. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Ne jamais abandonner, peu importe que l'on se sente bien à regarder en arrière. Il est aveugle d'abandonner, connaissant la volonté de Dieu. Ne pensez pas même à abandonner. »

Jusqu'à ce que ceux-là aient tués leur conscience dans le péché, ils peuvent tout de même entendre et être motivé à renouveler leurs efforts pour exercer leur foi. Toutefois soyez avertis, car chaque acte de désobéissance qu'ils commettent, après être reconnu coupable d'un quelconque péché en particulier dans la lumière, ils doivent d'abord effectuer le même nombre d'actes d'obéissance avant que le péché soit sorti de leur coeur ; et vous devrez, pendant un certain temps, démontrer votre engagement à l'obéissance avant que vous puissiez entendre le Seigneur de nouveau. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Lorsque la lumière vous montre quelque chose à faire, tout acte de désobéissance doit être emporté par un acte d'obéissance. »

Notez ! Le châtiment en Enfer est décrit avec : a) un nombre variable de coups, basé sur ce que vous savez que vous auriez dû faire et que vous n'avez pas fait, et b) une peine imposée en proportion à l'offense ; et pour une raison — pour nettoyer le coeur et les parties intérieures d'un homme : La douleur d'une blessure nettoie le mal, et les meurtrissures purgent les profondeurs des entrailles [y compris le coeur] de l'homme. Pro 20:30. La croyance populaire d'une torture éternelle de toutes les personnes « non-sauvés » est un mythe, et fait passer Dieu pour un monstre. La simple logique vous dira que celui qui est amour, ne torturerait pas les gens pour toujours ; que, le châtiment quel qu'il soit, serait instructif, et le but serait de créer une discipline qui ne nécessiterait pas de correction plus grande. Pour plus à ce sujet, visitez la page web, Y A-T-IL de l'Espoir Pour Tous .

Dieu nous laisse pécher sur terre au contenu de notre coeur; nous remplissons notre tasse avec nos péchés, mais alors nous devons boire cette coupe jusqu'à ce que nous soyons complètement malades de tout péché et du mal. Sur la croix intérieure du renoncement de soi, nous pouvons boire cette coupe sur la terre avec l'encouragement aimant de l'Esprit de grâce, nous enseignant ce qui est à nier et comment vivre une vie divine, se terminant par la récompense du royaume et l'union avec Dieu ; ou on peut boire que coupe en enfer, où il y a peu d'amour, repentir forcé (en réalité), pas de délais et beaucoup moins de récompense pour la douleur, le temps et les efforts pour apprendre.

_______________________________________