La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Luc 16:19-31

Afficher le chapitre et les notes   

 19 Or il y avait un homme riche qui se vêtait de pourpre et de fin lin, et qui faisait joyeuse chère, chaque jour, splendidement.

 20 Et il y avait un pauvre, nommé Lazare, couché à sa porte, tout couvert d'ulcères,

 21 qui désirait de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche ; mais les chiens aussi venaient lécher ses ulcères.

 22 Et il arriva que le pauvre mourut, et qu'il fut porté par les anges dans le sein d'Abraham. Et le riche aussi mourut, et fut enseveli.

 23 Et, en hadès, levant ses yeux, comme il était dans les tourments, il voit de loin Abraham, et Lazare dans son sein. [Selon la Net Bible, « le terme grec hadès représente le concept hébreu de sheol. C'est ce qu'on appelle enfer aujourd'hui. »]

 24 Et s'écriant, il dit : Père Abraham, aie pitié de moi et envoie Lazare, afin qu'il trempe dans l'eau le bout de son doigt, et qu'il rafraîchisse ma langue, car je suis tourmenté dans cette flamme.

 25 Mais Abraham dit : Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et Lazare pareillement les maux ; et maintenant lui est consolé ici, et toi tu es tourmenté.

 26 Et outre tout cela, un grand gouffre est fermement établi entre nous et vous ; en sorte que ceux qui veulent passer d'ici vers vous ne le peuvent, et que ceux qui veulent passer de là ne traversent pas non plus vers nous.

 27 Et il dit : Je te prie donc, père, de l'envoyer dans la maison de mon père,

 28  j'ai cinq frères, en sorte qu'il les adjure ; de peur qu'eux aussi ne viennent dans ce lieu de tourment.

 29 Mais Abraham lui dit : Ils ont Moïse et les prophètes ; qu'ils les écoutent.

 30 Mais il dit : Non, père Abraham ; mais si quelqu'un va des morts vers eux, ils se repentiront.

 31  Et il lui dit : S'ils n'écoutent pas Moïse et les prophètes,3 ils ne seront pas persuadés non plus si quelqu'un ressuscitait d'entre les morts. [Comme les Juifs qui ne pouvaient pas vraiment entendre Moïse et les prophètes, les chrétiens d'aujourd'hui présument qu'ils sont excusés de toutes les exclusions, exigences, et conditions de qualification du salut déclarées dans la Bible ; aussi ils ignorent que chaque homme sera jugé selon ses oeuvres et paroles. Ainsi, les Chrétiens d'aujourd'hui, en écoutant les paroles des Écritures, les entendent aussi comme une belle chanson qui est douce à leurs oreilles, mais ils manquent d'appliquer les commandes pour eux-mêmes — pensant toujours que les avertissements et commandes s'appliquent à des personnes mauvaises, et non à juste croyants comme eux ; alors ils n'obéissent pas aux ordres qu'ils entendent, demeurant esclaves du péché ; et ainsi, comme Lazare dans cette parabole, ils sont bannis du ciel quand ils meurent. ]

Afficher le chapitre et les notes   

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

3 S'ils n'écoutent pas Moïse et les prophètes. Les Juifs avaient les écritures pour les lire fréquemment, pourtant ils n'entendaient pas les avertissements clairs, en particulier les avertissements au sujet de ne pas être à l'écoute de la Voix du Seigneur, (cliquez ici pour voir plusieurs de ces avertissements ). Ézéchiel a décrit leur manque d'intérêt à entendre précisément :

Et voici, tu es pour eux comme un très joli chant de quelqu'un qui a une agréable voix,
et qui joue bien d'un instrument ; car ils entendent tes paroles,
mais ils ne les mettent pas en pratique [ils n'obéissent pas].
Ézé 33:32

Comme les Juifs qui ne pouvaient pas vraiment entendre Moïse et les prophètes, les Chrétiens d’aujourd'hui présument qu'ils sont immunisés contre toutes les exclusions, exigences, et conditions de qualification du salut déclarées dans la Bible ; aussi ils ignorent que chaque homme sera jugé selon ses oeuvres et paroles. Ainsi, les Chrétiens d'aujourd'hui, en écoutant les paroles des Écritures, les entendent aussi comme une belle chanson qui est douce à leurs oreilles, mais ils manquent d'appliquer les commandes pour eux-mêmes — pensant toujours que les avertissements et commandes s'appliquent à des personnes mauvaises, et non à justes croyants comme eux ; alors ils n'obéissent pas aux commandes qu'ils entendent, demeurant esclaves du péché ; et ainsi, comme Lazare dans cette parabole, ils sont bannis du ciel quand ils meurent.

_______________________________________