La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Luc 16

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Et il dit aussi à ses disciples : Il y avait un homme riche qui avait un économe ; et celui-ci fut accusé devant lui comme dissipant ses biens.

 2 Et l'ayant appelé, il lui dit : Qu'est-ce que ceci que j'entends dire de toi ? Rends compte de ton administration ; car tu ne pourras plus administrer.

 3 Et l'économe dit en lui-même : Que ferai-je, car mon maître m'ôte l'administration ? Je ne puis pas bêcher la terre ; j'ai honte de mendier :

 4 sais ce que je ferai, afin que, quand je serai renvoyé de mon administration, je sois reçu dans leurs maisons.

 5 Et ayant appelé chacun des débiteurs de son maître, il dit au premier : Combien dois-tu à mon maître ?

 6 Et il dit : une centaine de mesures de l'huile. Et il lui dit : Prends ton écrit, et assieds-toi promptement et écris cinquante.

 7 Puis il dit à un autre : Et toi, combien dois-tu ? Et il dit : cent cors de froment. Et il lui dit : Prends ton écrit, et écris quatre-vingt.

 8 Et le maître loua l'économe injuste parce qu'il avait agi prudemment. Car les fils de ce siècle sont plus prudents, par rapport à leur propre génération, que les fils de la lumière.

 9 Et moi, je vous dis : Faites-vous des amis avec les richesses injustes, afin que, quand vous viendrez à manquer, vous soyez reçus dans le tabernacles éternels.1

 10 Celui qui est fidèle dans ce qui est très-petit, est fidèle aussi dans ce qui est grand ; et celui qui est injuste dans ce qui est très-petit, et injuste aussi dans ce qui est grand.

 11 Si donc vous n'avez pas été fidèles dans les richesses injustes, qui vous confiera les vraies ? 2

 12 Et si, dans ce qui est à autrui, vous n'avez pas été fidèles, qui vous donnera ce qui est vôtre ?

 13 Nul serviteur ne peut servir deux maîtres ; car ou il haïra l'un et aimera l'autre, ou il s'attachera à l'un et méprisera l'autre : vous ne pouvez servir Dieu et les richesses.

 14 Et les pharisiens aussi, qui étaient avares, entendirent toutes ces choses, et il se moquèrent de lui.

 15 Et il leur dit : Vous êtes ceux qui se justifient eux-mêmes devant les hommes ; mais Dieu connaît vos coeurs : car ce qui est haut estimé parmi les hommes est une abomination devant Dieu.

 16  La loi et les prophètes ont été jusqu'à Jean ; dès lors le royaume de Dieu est annoncé et chacun est en le forçant son chemin en. [Les gens entraient alors dans le royaume, il y a deux mille ans ; car entrer dans le royaume est une expérience intérieure et personnelle ; et ce ne vient pas avec des signes extérieurs à observer. Matthieu rapporte le même : « Mais depuis l'époque de Jean-Baptiste jusqu'à présent, le Royaume des cieux est pris par la force et les hommes déterminés sont le saisissant. » Mat 11:12]

 17 Or il est plus facile que le ciel et la terre passent, qu'il ne l'est qu'un seul trait de lettre de la loi tombe.

 18 Quiconque répudie sa femme et en épouse une autre, commet adultère ; et quiconque épouse une femme répudiée par son mari, commet adultère.

 19 Or il y avait un homme riche qui se vêtait de pourpre et de fin lin, et qui faisait joyeuse chère, chaque jour, splendidement.

 20 Et il y avait un pauvre, nommé Lazare, couché à sa porte, tout couvert d'ulcères,

 21 qui désirait de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche ; mais les chiens aussi venaient lécher ses ulcères.

 22 Et il arriva que le pauvre mourut, et qu'il fut porté par les anges dans le sein d'Abraham. Et le riche aussi mourut, et fut enseveli.

 23 Et, en hadès, levant ses yeux, comme il était dans les tourments, il voit de loin Abraham, et Lazare dans son sein. [Selon la Net Bible, « le terme grec hadès représente le concept hébreu de sheol. C'est ce qu'on appelle enfer aujourd'hui. »]

 24 Et s'écriant, il dit : Père Abraham, aie pitié de moi et envoie Lazare, afin qu'il trempe dans l'eau le bout de son doigt, et qu'il rafraîchisse ma langue, car je suis tourmenté dans cette flamme.

 25 Mais Abraham dit : Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et Lazare pareillement les maux ; et maintenant lui est consolé ici, et toi tu es tourmenté.

 26 Et outre tout cela, un grand gouffre est fermement établi entre nous et vous ; en sorte que ceux qui veulent passer d'ici vers vous ne le peuvent, et que ceux qui veulent passer de là ne traversent pas non plus vers nous.

 27 Et il dit : Je te prie donc, père, de l'envoyer dans la maison de mon père,

 28  j'ai cinq frères, en sorte qu'il les adjure ; de peur qu'eux aussi ne viennent dans ce lieu de tourment.

 29 Mais Abraham lui dit : Ils ont Moïse et les prophètes ; qu'ils les écoutent.

 30 Mais il dit : Non, père Abraham ; mais si quelqu'un va des morts vers eux, ils se repentiront.

 31  Et il lui dit : S'ils n'écoutent pas Moïse et les prophètes,3 ils ne seront pas persuadés non plus si quelqu'un ressuscitait d'entre les morts. [Comme les Juifs qui ne pouvaient pas vraiment entendre Moïse et les prophètes, les chrétiens d'aujourd'hui présument qu'ils sont excusés de toutes les exclusions, exigences, et conditions de qualification du salut déclarées dans la Bible ; aussi ils ignorent que chaque homme sera jugé selon ses oeuvres et paroles. Ainsi, les Chrétiens d'aujourd'hui, en écoutant les paroles des Écritures, les entendent aussi comme une belle chanson qui est douce à leurs oreilles, mais ils manquent d'appliquer les commandes pour eux-mêmes — pensant toujours que les avertissements et commandes s'appliquent à des personnes mauvaises, et non à juste croyants comme eux ; alors ils n'obéissent pas aux ordres qu'ils entendent, demeurant esclaves du péché ; et ainsi, comme Lazare dans cette parabole, ils sont bannis du ciel quand ils meurent. ]


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 si vous n'avez pas été fidèle dans l'argents injustes,qui vous fera confiance dans la véritable richesse ? La fidélité avec l'argent c'est être honnête avec toutes vos relations d'affaire, ne jamais escroquant personne pour un gain, ne jamais prendre l'argent qui ne vous appartient pas légalement, en rendant l'argent qui vous a été donné par erreur — et tout aussi important, toujours donner à quiconque est dans le besoin de votre surplus d'argent. Car l'argent est le moindre des trésors, et ce devrait être considéré ainsi pour quiconque recherche Dieu.

2 Faites-vous des amis avec les richesses injustes, afin que, quand vous viendrez à manquer, vous soyez reçu dans le tabernacle éternel. Si vous êtes spécifiquement appelés par Christ à prêcher, enseigner, témoigner, ou à supporter un ministère particulier de son choix, alors vous pouvez faire un meilleur usage de cela pour l'avancement du Royaume de Christ. De  votre vivant, tandis que vous avez de l'argent, utilisez l'argent et la substance de votre vie pour l'avancement du Royaume de Christ. Ceux que vous aidez à conduire à l'union avec Christ, dans Son Royaume de lumière, seront alors vos amis pour toujours, placés sur votre coeur, et vous dans le leur ; et dans la prochaine vie vous serez reçu dans leurs demeures éternelle.

3 S'ils n'écoutent pas Moïse et les prophètes. Les Juifs avaient les écritures pour les lire fréquemment, pourtant ils n'entendaient pas les avertissements clairs, en particulier les avertissements au sujet de ne pas être à l'écoute de la Voix du Seigneur, (cliquez ici pour voir plusieurs de ces avertissements ). Ézéchiel a décrit leur manque d'intérêt à entendre précisément :

Et voici, tu es pour eux comme un très joli chant de quelqu'un qui a une agréable voix,
et qui joue bien d'un instrument ; car ils entendent tes paroles,
mais ils ne les mettent pas en pratique [ils n'obéissent pas].
Ézé 33:32

Comme les Juifs qui ne pouvaient pas vraiment entendre Moïse et les prophètes, les Chrétiens d’aujourd'hui présument qu'ils sont immunisés contre toutes les exclusions, exigences, et conditions de qualification du salut déclarées dans la Bible ; aussi ils ignorent que chaque homme sera jugé selon ses oeuvres et paroles. Ainsi, les Chrétiens d'aujourd'hui, en écoutant les paroles des Écritures, les entendent aussi comme une belle chanson qui est douce à leurs oreilles, mais ils manquent d'appliquer les commandes pour eux-mêmes — pensant toujours que les avertissements et commandes s'appliquent à des personnes mauvaises, et non à justes croyants comme eux ; alors ils n'obéissent pas aux commandes qu'ils entendent, demeurant esclaves du péché ; et ainsi, comme Lazare dans cette parabole, ils sont bannis du ciel quand ils meurent.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre