La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Luc 23

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Et se levant tous ensemble, ils le menèrent à Pilate.

 2 Et ils se mirent à l'accuser, disant : Nous avons trouvé cet homme pervertissant notre nation et défendant de donner le tribut à César, se disant lui-même être le Christ, un roi.

 3 Et Pilate l'interrogea, disant : Toi, tu es le roi des Juifs ? Et répondant, il lui dit :

 4 Tu le dis. Et Pilate dit aux principaux sacrificateurs et aux foules : Je ne trouve aucun crime en cet homme.

 5 Mais ils insistaient, disant : Il soulève le peuple, enseignant par toute la Judée, ayant commencé depuis la Galilée jusqu'ici.

 6 Et Pilate, ayant entendu parler de la Galilée, demanda si l'homme était Galiléen.

 7 ayant appris qu'il était de la juridiction d'Hérode, il le renvoya à Hérode qui, en ces jours-là, était lui-même aussi à Jérusalem.

 8 Et Hérode, voyant Jésus, se réjouit fort ; car il y avait longtemps qu'il désirait de le voir, parce qu'il avait entendu dire plusieurs choses de lui ; et il espérait voir quelque miracle opéré par lui.

 9 Et il l'interrogea longuement ; mais il ne lui répondit rien.

 10 Et les principaux sacrificateurs et les scribes se tinrent là, l'accusant avec véhémence.

 11 Et Hérode, avec ses troupes, l'ayant traité avec mépris et s'étant moqué de lui, le revêtit d'un vêtement éclatant et le renvoya à Pilate.

 12 Et Pilate et Hérode devinrent amis entre eux ce même jour ; car auparavant ils étaient en inimitié l'un avec l'autre.

 13 Et Pilate, ayant assemblé les principaux sacrificateurs, et les chefs, et le peuple,

 14 leur dit : Vous m'avez amené cet homme comme détournant le peuple, et voici, l'ayant examiné devant vous, moi je n'ai trouvé aucun crime dans cet homme quant aux choses dont vous l'accusez,

 15 ni Hérode non plus, car je vous ai renvoyés à lui ; et voici, rien n'a été fait par lui qui soit digne de mort.

 16 L'ayant donc châtié, je le relâcherai.

 17 Or il était obligé de leur relâcher quelqu'un à la fête.

 18 Et toute la multitude s'écria ensemble, disant : ôte celui-ci, et relâche-nous Barabbas

 19 (qui avait été jeté en prison pour une sédition qui avait eu lieu dans la ville, et pour meurtre).

 20 Pilate donc s'adressa de nouveau à eux, désirant relâcher Jésus.

 21 Mais ils s'écriaient, disant : Crucifie, crucifie-le !

 22 Et il leur dit pour la troisième fois : Mais quel mal celui-ci a-t-il fait ? Je n'ai rien trouvé en lui qui soit digne de mort ; l'ayant donc châtié, je le relâcherai.

 23 Mais ils insistaient à grands cris, demandant qu'il fût crucifié. Et leurs cris et ceux des principaux sacrificateurs eurent le dessus.

 24 Et Pilate prononça que ce qu'ils demandaient fût fait.

 25 Et il relâcha celui qui, pour sédition et pour meurtre, avait été jeté en prison, lequel ils demandaient ; et il livra Jésus à leur volonté.

 26 Et comme ils l'emmenaient, ils prirent un certain Simon, Cyrénéen, qui venait des champs, et le chargèrent de la croix, pour la porter après Jésus.

 27 Et une grande multitude du peuple et de femmes qui se frappaient la poitrine et le pleuraient, le suivait.

 28 Mais Jésus, se tournant vers elles, dit : Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ; mais pleurez sur vous-mêmes et sur vos enfants ;

 29 car voici, des jours viennent dans lesquels on dira : Bienheureuses les stériles, et les ventres qui n'ont pas enfanté, et les mamelles qui n'ont pas nourri.

 30 Alors ils se mettront à dire aux montagnes : Tombez sur nous ; et aux coteaux : Couvrez-vous ;

 31 car s'ils font ces choses au bois vert, que sera-t-il fait au bois sec ?

 32 Et deux autres aussi, qui étaient des malfaiteurs, furent menés avec lui, pour être mis à mort.

 33 Et quand ils furent venus au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, et les malfaiteurs, l'un à la droite, l'autre à la gauche.

 34 Et Jésus dit : Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font. Et ayant fait le partage de ses vêtements, ils tirèrent au sort.

 35 Et le peuple se tenait là, regardant ; et les gouverneurs aussi se raillaient de lui avec eux, disant : Il a sauvé les autres ; qu'il se sauve lui-même, si lui est le Christ, l'élu de Dieu.

 36 Et les soldats aussi se moquaient de lui, s'approchant, et lui présentant du vinaigre,

 37 et disant : Si toi, tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même.

 38 Et il y avait aussi au-dessus de lui un écriteau en lettres grecques, romaines, et hébraïques : Celui-ci est le roi des Juifs.

 39 Et l'un des malfaiteurs qui étaient pendus l'injuriait, disant : N'es-tu pas le Christ, toi ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi.

 40 Mais l'autre, répondant, le reprit, disant : Et tu ne crains pas Dieu, toi, car tu es sous le même jugement ?

 41 Et pour nous, nous y sommes justement ; car nous recevons ce que méritent les choses que nous avons commises : mais celui-ci n'a rien fait qui ne se dût faire.

 42 Et il disait à Jésus : Souviens-toi de moi, Seigneur, quand tu viendras dans ton royaume.

 43 Et Jésus lui dit : En vérité, je te dis : Aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis.1

 44 Or il était environ la sixième heure ; et il y eut des ténèbres sur tout le pays jusqu'à la neuvième heure ;

 45 et le soleil fut obscurci, et le voile du temple se déchira par le milieu.

 46 Et Jésus, criant à haute voix, dit : Père ! entre tes mains je remets mon esprit. Et ayant dit cela, il expira. [Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Jésus n'est pas mort pour que vous puissiez continuer dans le péché. J'aurais plutôt juste voulu éviter cette mort horrible. Je l'ai fait pour vous montrer l'étendue de l'obéissance requise pour votre propre salut. Vous devez avoir une dévotion pour la loi qui est dans le coeur de tout homme ; vous devez écouter ; et vous devez obéir. » ]

 47 Et le centurion, voyant ce qui était arrivé, glorifia Dieu, disant : En vérité, cet homme était juste.

 48 Et toutes les foules qui s'étaient assemblées à ce spectacle, ayant vu les choses qui étaient arrivées, s'en retournaient, frappant leurs poitrines.

 49 Et tous ceux de sa connaissance, et des femmes qui l'avaient accompagné depuis la Galilée, se tenaient loin, regardant ces choses.

 50 Et voici, un homme nommé Joseph, qui était conseiller, homme de bien et juste

 51 (celui-ci ne s'était pas joint à leur conseil et à leur action), qui était d'Arimathée, ville des Juifs, et qui attendait, lui aussi, le royaume de Dieu ;

 52 celui-ci, étant venu à Pilate, lui demanda le corps de Jésus.

 53 Et l'ayant descendu, il l'enveloppa d'un linceul, et le mit dans un sépulcre taillé dans le roc, où personne n'avait jamais été déposé.

 54 Et c'était le jour de la Préparation et le crépuscule du sabbat.

 55 Et des femmes qui l'avaient accompagné depuis la Galilée, ayant suivi, regardèrent le sépulcre et comment son corps y avait été déposé.

 56 Et s'en étant retournées, elles préparèrent des aromates et des parfums ; et, le sabbat, elles se tinrent en repos, selon le commandement.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Au voleur sur la croix, Jésus a dit : « En vérité, je te dis : Aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis. » Beaucoup de personnes justifient tout le salut instantané en se basant sur l'exemple du Voleur sur la Croix, se trouvant à coté de Jésus alors qu'Il était crucifié, prenant leur confort dans le fait que Jésus lui dit, « Aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis. » Bien sûr les circonstances du voleur étaient exceptionnelles. Considérez ceci :

1) Il voyait un autre prisonnier condamné(Jésus) à être crucifié à côté de lui.
2) cet homme, [Jésus] qui prétendait avoir une relation spéciale avec Dieu, n'avait rien fait pour éviter sa crucifixion.
3) le criminel était lui-même dans une agonie inimaginable dû à la douleur de sa propre crucifixion.

et, sa foi était tout de même assez forte pour réprimander l'autre criminel, qui, lui aussi était crucifié et qui hurlait des insultes à l'endroit de Jésus : « N'es-tu pas le Christ, toi ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi. » Mais l'autre, répondant, le reprit, disant : « Et tu ne crains pas Dieu, toi, car tu es sous le même jugement ? Et pour nous, nous y sommes justement ; car nous recevons ce que méritent les choses que nous avons commises : mais celui-ci n'a rien fait qui ne se dût faire. » Et il dit à Jésus : « Seigneur, quand tu viendras dans ton royaume. »

Je dirais que la foi de cet homme était si forte, toujours à l'oeuvre dans une douleur insoutenable, toujours active en voyant l'homme qui prétendait être le fils de Dieu être exécuté d'une horrible façon ; qu'une telle foi, qui est au delà de ce que je pourrait prétendre être capable de démontrer de façon similaire, à dû être récompensé pour avoir été exceptionnelle et extraordinaire. Le Seigneur peut faire tous les exceptions qu'il veut.

Une part du jugement consiste à apprendre la vérité. Un part de l'apprentissage de la vérité consiste à voir le paradis. Comme tous ceux qui ne sont pas purifiés dans cette vie, après le jugement dans le paradis, le voleur aurait peut-être pu laisser le paradis pour un temps en Enfer ; avant qu'il puisse revenir dans le paradis dans la cour extérieure, sans mesure, la cour des incirconcis de coeur, les gentils spirituels. (Voir Y a-t-il de l'Espoir pour Tous pour plus de détails.) Les Écritures qui suivent démontrent aussi comment les hommes jugés dans le paradis puis bannit ou placés à l'extérieur :

Et le roi, étant entré pour voir ceux qui étaient à table, [Note ! Au Repas des Noces, dans le paradis ] aperçut là un homme qui n'était pas vêtu d'une robe de noces.
Et il lui dit : « Ami, comment es-tu entré ici, sans avoir une robe de noces ? » Et il eut la bouche fermée.
Alors le roi dit aux serviteurs : Liez-le pieds et mains, emportez-le, et jetez-le dans les ténèbres de dehors : là seront les pleurs et les grincements de dents. Mat 22: 11-13
.

Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé en ton nom, et n'avons-nous pas chassé des démons en ton nom, et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles en ton nom ? Et alors je leur déclarerai : Je ne vous ai jamais connus ; retirez-vous de moi, vous qui pratiquez l'iniquité ! Mat 7:21-23

Le fils de l'homme enverra ses anges, et ils cueilleront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l'iniquité [ou l'illégalité], et ils les jetteront dans la fournaise de feu : là seront les pleurs et les grincements de dents. Mat 13:41-42. (Note ! Non pas arrachés de la terre, mais arrachés du Royaume, qui est le Paradis.)

Donc pour quiconque prétend se baser sur l'exemple surhumain de ce criminel pour dire qu'ils vont au ciel parce qu'ils disent croire en Jésus », omettent de considérer la grandeur de la foi de ce criminel, que presque tous aurait du mal à se presser de reproduire. ; ou bien dès qu'il fut jugé dans le paradis, il fut bannit pour un temps.

Comme m'a dit la Voix du Seigneur : « Si vous aviez été avec moi la nuit où je fus arrêté, vous n'auriez pas cru que je fusse le Saint d'Israël. »

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre