La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Luc 3:23-31

Afficher le chapitre et les notes   

 23 Et Jésus lui-même commençait d'avoir environ trente ans, étant, comme on l'estimait, fils de Joseph qui était fils d'Héli,6

 24 de Matthat, de Lévi, de Melchi, de Janna, de Joseph,

 25 de Mattathie, d'Amos, de Nahum, d'Esli, de Naggé,

 26 de Maath, de Mattathie, de Séméi, de Joseph, de Juda,

 27 de Johanna, de Rhésa, de Zorobabel, de Salathiel, de Néri,

 28 de Melchi, d'Addi, de Cosam, d'Elmodam, d'Er,

 29 de José, d'Éliézer, de Jorim, de Matthat, de Lévi,

 30 de Siméon, de Juda, de Joseph, de Jonan, d'Éliakim,

 31 de Méléa, de Maïnan, de Mattatha, de Nathan,

Afficher le chapitre et les notes   

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

6 Joseph était fils d'Héli. Joseph était manifestement le fils de Jacob, Matthieu 1:16. Donc ce verset de Luc 3:23 disant qu'il était le fils d'Héli devrait être comprit comme étant le gendre d'Héli. Par conséquent cette généalogie de Christ dans Luc est en fait la généalogie de Marie, tandis que Matthieu écrivit la généalogie de Joseph. En réalité, le mot fils n'est pas l'original, donc c'est correcte de le remplacer soit par fils ou gendre dans la traduction. Les deux généalogies démontrent que les deux parents était descendants de David — Joseph du côté de Salomon (Matthieu 1:7-15), de ce fait héritier légale du trône de David, et Marie du coté de Nathan (Luc 3:23-31), sa lignée portant ainsi la semence de David, puisque la lignée de Salomon s'était fait refusée le trône à cause du péché de Jéchonias.

Plus loin dans la Loi Juive, le nom d'une femme ne peut être mentionné dans la généalogie. Pour pouvoir retracer la généalogie d'une femme vous devez utiliser le nom de Son époux, mais de manière à indiquer que c'est bel et bien sa femme. L'hébreux et le grec permettent une telle distinction subtile. Avec l'anglais ou le français, jamais nous ne plaçons l'article « le » devant le prénom, comme le Matthieu, ou le Joseph. L'hébreu et le grec n'ont pas de telles restrictions. Donc, en examinant de près le texte grec de Luc, chaque nom ont l'article « le » en avant, à l'exception du nom de Joseph. Cet article manquant « le » nous indique que c'est la généalogie de l'épouse de Joseph, donc de Marie. L'absence du nom de Marie est tout à fait conforme aux pratiques en matière de généalogie juive, et il n'était pas rare pour un beau-fils de figurer dans la généalogie de son épouse.

_______________________________________