La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Matthieu 7

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Ne jugez pas, afin que vous ne soyez pas jugés :1

 2 car, du jugement dont vous jugerez, vous serez jugés ; et de la mesure dont vous mesurerez, il vous sera mesuré.

 3 Et pourquoi regardes-tu le fétu qui est dans l'oeil de ton frère, et tu ne t'aperçois pas de la poutre qui est dans ton oeil ?

 4 Ou comment dis-tu à ton frère : Permets, j'ôterai le fétu de ton oeil ; et voici, la poutre est dans ton oeil ?

 5 Hypocrite, ôte premièrement de ton oeil la poutre, et alors tu verras clair pour ôter le fétu de l'oeil de ton frère.2

 6 Ne donnez pas ce qui est saint aux chiens, ni ne jetez vos perles devant les pourceaux, de peur qu'ils ne les foulent à leurs pieds, et que, se retournant, ils ne vous déchirent.3

 7 Demandez, et il vous sera donné ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et il vous sera ouvert ; [Jésus nous dit de chercher le royaume de Dieu et Sa droiture comme la plus haute priorité de notre vie, Mat 6:33 ; ainsi Jésus nous dit comment chercher, la une chose que nous devons faire : de s'asseoir aux pieds de Jésus et d'écouter ses paroles, Luc 10:39-42 ; les paroles qu'Il parle de l'intérieur de nos coeurs. Pour l'entendre à nous parler, nous sommes assis dans l'humble silence et attendre sur Lui pendant que nous écoutons ; lorsque nous entendons, nous obéissons, qui est suivant Jésus. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Dans l'humble silence nous nous assoyons et attendons. Pensez à Son Nom. Assoyez-vous avec moi et je vous rendrai propre. Assoyez-vous avec moi et Je vous révèlerai tout. Suivez-moi aussi vite que vous le pouvez ; vous commencez par vous asseoir. Si ceux qui entendent veulent obéir, leur progression sera rapide. »]

 8 car quiconque demande, reçoit ; et celui qui cherche [avec persistance], trouve ; et à celui qui frappe, il sera ouvert.4 [Venant de la Parole du Seigneur intérieure : « Il nous a dit que ce n'est pas assez de chercher Dieu, nous devons chercher de tout notre coeur et de toute notre âme. Vous trouverez Lui si vous cherchez de tout votre coeur. » Jean affirme attentivement : « Et c'est ici la confiance que nous avons en lui, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute ; et si nous savons qu'il nous écoute, quoi que ce soit que nous demandions, nous savons que nous avons les choses que nous lui avons demandées. » 1 Jean 5:14-15. Sauf si vous avez crucifié votre nature pécheresse, pour recevoir son Esprit en quantité suffisante pour révéler sa volonté, vous ne savez pas quelle est Sa volonté pour vous. Ceci est la raison pour laquelle la grande majorité des prières, fait dans les esprits charnel de les croyants non purifiées, ne sont jamais répondu. Quand nous pouvons faire sa volonté, nous entendons ce qu'il faut prier de lui ; et nous savons pour sûr que ces prières sont entendues et seront accordées. Un vrai chrétien est crucifié et purifié par la grâce de Dieu, capable de faire la volonté de Dieu sur la terre comme elle est faite au ciel ; qui est le seul but d'un vrai chrétien : de prier, de parler et d'agir comme Dieu l'ordonne ; afin d'apporter du plaisir, l'honneur et la gloire à Dieu. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Priez seulement comme on vous dit. »]

 9 Ou quel est l'homme d'entre vous, qui, si son fils lui demande un pain, lui donne une pierre,

 10 et s'il demande un poisson, lui donne un serpent ?

 11 Si donc vous, qui êtes méchants, vous savez donner à vos enfants des choses bonnes, combien plus votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent !

 12 Toutes les choses donc que vous voulez que les hommes vous fassent, faites-les-leur, vous aussi, de même ; car c'est là la loi et les prophètes.5

 13 Entrez par la porte étroite ; car large est la porte, et spacieux le chemin qui mène à la destruction6, et nombreux sont ceux qui entrent par elle ;

 14 car étroite est la porte, et comprimé le chemin qui mène à la vie, et il y en a peu qui le trouvent.7[Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Peu seront sauvés à cause de leur amour de la vie. » Celui qui affectionne sa vie, la perdra ; et celui qui hait sa vie dans ce monde-ci, la conservera pour la vie éternelle. Jean 12:25]

 15 Or gardez-vous des faux prophètes qui viennent à vous en habits de brebis, mais qui au dedans sont des loups voraces.8 [Ce sont les ministres auto-proclamés posant tel qu'autorisé et envoyés par Christ et qui sollicitent votre argent et qui vous regardent de haut. Les ministres de la Chrétienté sont les faux prophètes contre lesquels Jésus nous met en garde. Qui séduisent des milliards de gens, ils promettent les cieux à tous ceux qui croient, en ignorant les exclusions du salut qui sont spécifiées, les exigences et les conditions d'admissibilité. Lorsque vous verrez à quel point la Chrétienté n'est rien d'autre que Babylone, vous en serez attristés et en colère : Fils d'homme, prophétise contre les prophètes d'Israël qui prophétisent, et dis à ceux qui prophétisent d'après leur propre imagination : Écoutez la parole de l'Éternel !' A cause, oui, à cause qu'ils égarent mon peuple, disant : Paix ! et il n'y a point de paix ; .. Parce qu'avec vos mensonges vous avez rendu triste le coeur du droit, lequel je n'ai pas attristé, et que vous avez fortifié les mains du méchant, afin qu'il ne se détourne pas de son mauvais chemin, en lui promettant [faussement] la vie. Ézé 13:2,10,22.]

 16 Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on du raisin sur des épines, ou des figues sur des chardons ?

 17 Ainsi tout bon arbre produit de bons fruits, mais l'arbre mauvais produit de mauvais fruits.

 18 Un bon arbre ne peut pas produire de mauvais fruits, ni un arbre mauvais produire de bons fruits. [« Ou faites l'arbre bon et son fruit bon, ou faites l'arbre mauvais et son fruit mauvais, car l'arbre est connu par son fruit. » Mat 12:33. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Un arbre qui est saint est un bon arbre. »]

 19 Tout arbre qui ne produit pas de bon fruit est coupé et jeté au feu.

 20 Ainsi vous les reconnaîtrez à leurs fruits.

 21 Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux ; mais [seulement] celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.9 [Pour faire la volonté de Dieu, vous devez arrêter l'accomplissement de vos propres désirs ; vous ne pouvez pas faire les choses que vous souhaitez. Pour connaître la volonté du Père, vous devez entendre le Seigneur vous enseigne avec ses commandes adaptées aux circonstances de votre vie. La volonté du Père pour vous c'est seulement de penser les pensées qu'Il fournit, seulement de dire les paroles qu'Il vous dit de dire, et faire seulement que ce qu'Il vous commande de faire. Cela se produit après s'être attendu à Lui patiemment et assidûment dans l'humble silence pour L'entendre et Lui obéir totalement, cette parole qui est dans votre coeur afin qu'elle soit entendu et obéi. Les premières commandes de Dieu sont la repentance, lesquelles, si vous si vous Lui obéissez, détruisent le péché à l'intérieur de vous. Voilà le début de faire Sa volonté. Vous devez progrès jusqu'à ce que vous êtes totalement dirigé par lui : pour seulement penser les pensées qu'Il fournit, parler les paroles qu'il vous dit à parler, et seulement faire ce qu'il commande ; alors vos paroles et les actes montrent l'amour de Dieu à le monde et apporter la gloire au Dieu.]

 22 Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé en ton nom, et n'avons-nous pas chassé des démons en ton nom, et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles en ton nom ? [Vous pouvez lui appeler Seigneur ; vous pouvez lui appeler Maître ; mais c'est ce que Judas s'appelle lui. Le fait d'appeler Jésus Seigneur ne fait pas de Lui votre Seigneur. Il est votre Seigneur si il vous a libéré de tout péché, si il a détruit votre pensée charnelle, si il vous a purifié, et s'il vous fourni toutes vos paroles à dire, toutes vos pensées, et toutes vos actions pour qu'elles soient faites. Si vous êtes toujours pécheurs, vous êtes un esclave du péché, Jean 8:34, et si vous péchez, Jésus ne peut pas être votre Seigneur parce Jésus dit, « Nul ne peut servir deux maîtres.» Mat 6:24. Chaque homme est jugé par leurs paroles et leurs oeuvres, y compris ceux qui prétendent être chrétiens ; Dieu montre de partialité à aucun homme. Parce qu'ils étaient encore pécher quand ils sont morts, Jésus rejettera beaucoup de gens qui pensaient qu'ils étaient chrétiens et l'appelaient « Seigneur » ;  même ceux qui prophétisaient, chassaient les démons et faisaient des miracles en son nom. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Je ne connais que ceux qui ont été crucifiés. » Il est conscient de tout le monde partout, mais il ne les connait pas parce qu'ils n'avaient pas été crucifiés ; et il nie tout rôle dans leur prophétie, chasser les démons et de nombreux miracles, qu'ils prétendaient être fait en son nom. Pour être en son nom, une personne doit être libre du péché et en union avec Lui ; ils ne sont pas, comme il le dit clairement ci-dessous.]

 23 Et alors je leur déclarerai : Je ne vous ai jamais connus ; retirez-vous de moi, vous qui pratiquez l'iniquité 10 [péché, illégalité, ou méchanceté]. [Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Je ne connais que ceux qui ont été crucifiés. » Il sait tout, mais pour lui de vous connaître, est quand il devient un avec vous, qui se produit après que vous avez été crucifié. À moins d'être nettoyé par l'Esprit du Seigneur qui détruit le péché dans un homme, le coeur de chaque homme commence rempli de mal, rempli de péché, souillé et disqualifié pour le ciel. Tous les hommes souillés sont bannis du ciel. « Ce peuple-ci m'honore des lèvres, mais leur coeur est fort éloigné de moi. » Marc 7:6. car du dedans, du coeur des hommes, sortent les mauvaises pensées, les adultères, les fornications, les meurtres, les vols, la convoitise, la méchanceté, la fraude, le manque de retenue, l'oeil mauvais [l'envie], les blasphèmes, l'orgueil et la folie. Toutes ces mauvaises choses sortent du dedans et souillent l'homme. Marc 7:21-23. Et en aucun cas il entrera dedans [dans les Cieux] tout ce qui est souillé... Apoc 21:27. Le Seigneur averti ceux qui pensent qu'ils sont Chrétiens et qui pèchent toujours : 1) Il ne vous connaît pas et 2) Il vous jettera dans l'obscurité extérieure, banni du ciel au Jugement. À suivre est d'obéir à ce que vous entendez lui commande de faire ; entendre, vous devez vous asseoir, penser sur son nom, puis attendre dans l'humble silence tout en écoutant et en veillant. Lorsque vous lui obéissez, vous êtes en train de suivre Jésus, transporter votre croix. Venant de la Parole du Seigneur intérieure : « Chacun s'attend à ce que Jésus soit leur excuse. Aucun homme qui répète le péché est promu ou excusé. Seul un coeur qui est purgée du péché est acceptable à Dieu. Tous les hommes sont sans excuse. Si j'étais silencieux, ils auraient une excuse ; chaque homme a entendu l'appel à se repentir. Les gens doivent subir le prix pour leur comportement très effronté. » Tous les hommes ont entendu les doux appels anonymes se détourner de leurs mauvaises manières, qui si elles sont ignorées, sera les juge, Jean 12:47-48 ; à leur mort chaque mot sera joué, entendu et se souvint à leur grande honte et de tristesse.]

 24 Donc, quiconque entend [pas le lectures] ces paroles de la mine et les met en pratique est comme un homme sage qui a bâti sa maison sur le roc ; [Ce verset est Jésus fournit la formule pour le succèss'exposer à l'entendre vous parler et obéir à ses ordres nécessitant votre repentir. Lire la Bible n'est pas d'entendre le Seigneur vous parle par Son Esprit. Vous devez attendre patiemment et assidûment sur le Seigneur de vous parler ; pendant que vous écoutez de ses paroles et veillant pour ses révélations; alors vous devez leur obéir. Les paroles que vous entendez Lui à vous parler transmet la vie de Dieu à vous : C'est l'Esprit qui donne vie ; la chair ne profite de rien : les paroles que moi je vous dis sont esprit et vie-donnant. Jean 6:63.]

 25 et la pluie est tombée, et les torrents sont venus, et les vents ont soufflé et ont donné contre cette maison ; et elle n'est pas tombée, car elle avait été fondée sur le roc.

 26 Et quiconque entend ces miennes paroles, et ne les met pas en pratique, sera comparé à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable ;

 27 et la pluie est tombée, et les torrents sont venus, et les vents ont soufflé et ont battu cette maison, et elle est tombée, et sa chute [destruction] a été grande.11

 28 Et il arriva que, quand Jésus eut achevé ces discours, les foules s'étonnaient de sa doctrine ;

 29 car il les enseignait comme ayant autorité, et non pas comme leurs scribes.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Ne jugez pas, afin que vous ne soyez pas jugés. Vous ne pouvez pas juger correctement une personne parce que vous n'avez pas marché dans ses souliers, mais Dieu l'a fait depuis la naissance de cette personne ; il est témoin de chaque parole, chaque pensée, chaque geste, chaque incident de leurs vies. Alors seulement il peut suffisamment comprendre leur origine pour faire un jugement correct. Par exemple, il y avait une étude faite sur les prostitués, (hommes et femmes), dans les rues de San Francisco, et la grande majorité d'entre eux (elles) avaient été violés par un membre de leur famille à un jeune âge. Les enfants qui sont souvent victimes de viol se sentent en quelque sorte partiellement coupable de ce qui leur arrive ; puis ils commencent à croire qu'ils ne sont bons à rien, qu'ils sont uniquement bons qu'à répéter l'erreur avec les autres. Mêmes nos voisins, qui semblent être un peu comme nous, ont eu des expériences différentes significatives au cours de leurs vies, dont seul Dieu connaît, et que Lui seul est capable de juger correctement le comportement des autres.

Comme William Penn a dit : « Lorsque votre prochain vous cause du tort, ne lui en voulez pas ; ayez plutôt pitié de son manque de sagesse et de compréhension qui aurait pu lui éviter ses gestes injustes. Nous devrions nous hâter à bien traiter notre prochain plutôt que de lui faire du tort ; et au lieu d'être vindicatif, nous devrions le laisser être seul juge de sa propre satisfaction ou insatisfaction relatif à ses actions injustes. »

Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas juger, faire la différence entre un mauvais comportement versus. un bon ; ceci ne veut pas dire que vous ne pouvez pas juger une doctrine qui est dans l'erreur versus. une saine doctrine. Cela signifie que vous n'êtes pas censé critiquer quelqu'un d'autre en particulier parce que votre critique passe un jugement sur quelqu'un d'autre ; vous ne devriez même pas penser de façon critique ou avoir du ressentiment pour les gestes de quelqu'un d'autre, plutôt vous devriez vous efforcer de tourner la colère contre eux en tristesse pour eux. Vous ne devriez pas non plus éviter la critique constructive avec vos enfants, (tandis qu'ils vous écoutent encore), ou des employés sous votre autorité.

Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas écrire ou parler de quelque chose qui soit généralement faux, un mensonge, une erreur, ou que c'est péché ; cela signifie seulement que vous n'êtes pas censé critiquer quelqu'un d'autre en particulier. Lorsque vous avez en vous suffisamment de l'Esprit de Dieu, il se peux que vous soyez commandés avec des paroles venant de Dieu, à porter un jugement sur quelqu'un d'autre en particulier, mais qui ne serait pas votre jugement, mais celui de Dieu. Tout comme Jésus qui de lui-même ne jugeait pas : Je ne puis rien faire, moi, de moi-même ; je juge selon ce que j'entends, Jean 5:30... Par conséquent, les choses que je parle, je parle tout comme le Père me dit parler. Jean 12:49-50... Le Fils ne peut rien faire de lui-même, [par sa propre volonté] mais il fait seulement ce qu'il voie que le Père fait. Jean 5:19

Une autre raison pour laquelle vous ne pouvez pas critiquer les autres est que chaque homme a une complexité de problèmes, et que le Seigneur seul connaît le problème à traiter de chaque homme, et dans quel ordre. Il se peut que vous puissiez voir un problème évident, mais vous ne pouvez pas voir les autres qui ne sont pas visibles, et il est probable qu'il y ait d'autres problèmes qui doivent être abordés mais qu'en premier lieu, il y a nécessité de repentance avant que le problème que vous voyez puisse être traité. Seul le Seigneur connaît l'ordre pour traiter les problèmes dans chaque homme, et seul ; le Seigneur peut donner à une personne la force de devenir différent. Donc, jusqu'à ce que vous soyez incités par l'Esprit de Dieu pour savoir parfaitement ce qu'il faut dire et ce, quand le dire, et jusqu'à ce que le Saint-Esprit de Dieu se tienne là pour donner la force à cette personne, chaque critique est totalement inefficace. Lorsque vous critiquez les autres vous ne faites qu'endurcir leurs coeurs les empêchant d'entendre les véritables jugements de Dieu, et vous encourez la condamnation proportionnellement aux problèmes que vous causez. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Ne jamais critiquer un individu ou une organisation, peu importe combien ils méritent d'être critiqués » et « être aveugle aux fautes des autres ». En particulier, soyez aveugles aux fautes oppressantes de vos compagnons croyants, que nous avons tous tant que nous n'avons pas été purifiés.

Vous ne devez pas juger une personne en particulier si elle n'est pas de votre Église ; par Paul : Car qu'ai-je affaire de juger ceux de dehors aussi ?.. ceux de dehors, Dieu les juge. 1 Cor 5:12-13

Mais ceux qui sont à l'intérieur de l'Église, vous êtes censés prendre soins de ne pas vous associer avec ceux qui démontrent continuellement une absence de Loi : Mais, maintenant, je vous ai écrit de ne tenir compagnie à aucun homme qui se dit chrétien, et est sexuellement immoral, ou avare [et convoitise], ou idolâtre [dont l'âme est consacré aux rien, sauf Dieu, et comment ils passent leur temps libre définit leur dévouement], ou insulteur [verbalement injurieux], ou ivrogne, ou tricheur oppressant, que nous ne mangiez pas même avec un tel homme. 1 Cor 5:11. Maintenant, s'il vous est même défendu de manger avec eux, combien pire est-ce de fraterniser avec eux.

Et le Seigneur nous dit comment traiter avec ceux de l'église qui sont dans le péché : ils doivent censément être mis en garde par un, puis mis en garde par deux ou trois, puis censurée par le corps entier des croyants, — et si elles ne parviennent pas à se repentir de leur erreur, ils sont censés être expulsés et rejetés, Mat 18:15-17

Mais encore, comme pour les fautes oppressives que nous avons tous tant que nous n'aurons pas été réprimandés et nettoyés par le Seigneur, ne critiquez pas vos compagnons croyants. Sans une instruction claire et spécifique venant du Seigneur ne critiquez personne ; et n'essayez pas d'interpréter le péché, au-delà de sa définition biblique citée clairement : par exemple, n'employez pas immoralité sexuel pour inclure la censure de la longueur de la robe d'une femme ; laissez cette décision au Seigneur qui parle à la conscience de cette personne. La critique ronge le corps de Christ comme le cancer ; bâtissez plutôt le corps : en encourageant vos compagnons croyants, en notant leurs améliorations, et en louant leurs bons gestes. Chaque croyant nouvellement convaincu commence en étant immergé dans l'Égypte et dans Sodome, et le Seigneur doit conduire chacun de nous d'une manière unique à chacun, taillé selon l'histoire de chaque personne et selon ses servitudes ; évidemment, nous ne pouvons être parfaits instantanément, donc l'ignorance aveugle des fautes oppressives de votre frère est nécessaire. Vos frères ce sont ceux qui partagent votre espérance dans le véritable évangile et qui cherchent à suivre Dieu en attendant et en écoutant ses commandes.

Venant la Parole du Seigneur à l'intérieur :

2 N'essayez pas d'ôter la paille de l'oeil de votre frère jusqu'à ce que vous ayez enlevé la poutre qu'il y a dans le vôtre. Une fois que vous avez enlevé la poutre de votre oeil, (étant purifié), vous pouvez voir clairement comment enlever la paille de son oeil. Donc Il nous veut sans péché et purifiés afin que nous puissions aider nos frères, mais d'ici là, nous ne pouvons même pas voir comment nous pourrions aider — et si nous pensons que nous le pouvons, c'est que nous sommes alors plus aveugles que ceux que nous essayons d'aide r — nous avons une poutre dans notre oeil, alors qu'il a seulement une paille — lequel est le plus aveugle ? Ce n'est que lorsque Christ nous aura rendu parfait, que nous pourrons enlever cette paille ; et seulement alors pourrons-nous prêcher ou enseigner, après que nous sommes purifiés, restaurés, perfectionnés et spécifiquement autorisés ; alors nous pourrons aider — mais d'ici là nous ne faisons que nuire à ceux que nous essayons de corriger. Être restauré, c'est être renouvelé à l'image de Dieu, tel qu'était l'homme avant la chute dans le jardin — cela est le travail de Christ avec nous tous, de réconcilier toute la création avec Dieu, comme cela était avant, et même mieux qu'avant sa chute par la désobéissance d'Adam. Car nous ne pouvons nous réconcilier avec Dieu en étant dans notre condition déchu, nous devons être purifiés, restaurés, rendu parfait avant que prenne place l'union — une union qui n'est possible qu'entre deux êtres semblables.

Donc, jusqu'à ce que vous soyez incités par l'Esprit de Dieu pour savoir parfaitement ce qu'il faut dire et ce, quand le dire, et jusqu'à ce que le Saint-Esprit de Dieu se tienne là pour donner la force à cette personne, chaque critique est totalement inefficace. Lorsque vous critiquez les autres vous ne faites qu'endurcir leurs coeurs les empêchant d'entendre les véritables jugements de Dieu, et vous encourez la condamnation proportionnellement aux problèmes que vous causez.

3 Ne donnez pas ce qui est saint aux chiens, ni ne jetez vos perles devant les pourceaux, de peur qu'ils ne les foulent à leurs pieds, et que, se retournant, ils ne vous déchirent. Ce qui est saint ce sont les compréhensions que vous avez reçu du Christ Lui même, par Ses révélations, par Sa voix, par Ses visions, ou bien par la profonde compréhension qui vous entoure comme vous êtes submergés en elles. Normalement ces compréhensions vont carrément et sérieusement contredire la culture religieuse qui est dépendante des formes de rituel extérieures, qui n'obéissent pas à la voix intérieure, qui n'ont aucune confiance à la voix de Dieu, aucune confiance à être enseignés personnellement par le Saint Esprit.

Dans l'Ancien Testament, les chiens léchaient les hommes morts. Ces chiens étaient les prêcheurs qui se nourrissent eux-mêmes, n'étant jamais rassasiés. Ces chiens étaient aveugles, muets, ignorants, des gardiens (prêcheurs) incapable de faire résonner un avertissement, se tenant couchés, aimant à sommeiller. Dans le Nouveau Testament Paul fait référence aux chiens Judaïseurs qui prêchaient la circoncision, qui se  confiaient dans les oeuvres de la chair. Les chiens étaient ceux qui prêchaient des formes extérieures et les observances de religion, en essayant de préserver et de justifier l'homme du péché, continuant dans sa nature charnelle égoïste et pécheresse. De nos jours, les chiens voudraient être des prédicateurs et enseignants de la Chrétienté. Les oeuvres de la chair que les chiens d'aujourd'hui enseignent sont : la prière du pécheur, le baptême d'eau, la cérémonie du pain et du vin, baptême d'enfant, la dîme, ave Maria, le notre Père, le confessional, réciter le chapelet, étudier la Bible, etc. Les chiens du Christianisme ont écrit des dizaines de milliers de livres vous disant comment vivre comme un Chrétien, mais sans la moindre idée de ce qu'est un vrai chrétien. Les chiens déchirent aussi les agneaux ; ce sont des hommes charnels, (toujours dans leurs natures pécheresses), qui persécutent ceux qui sont nés de l'Esprit. Les prêtres et ministres Baptistes, Presbytériens, Épiscopaliens, et Puritains ont brutalement fouetté, battu, emprisonné, et tué les premiers Quakers en Angleterre et en Amérique ; et quand l'Esprit du Christ est révélé dans les véritables croyants de cet âge, les ministres et les prêtres, (les chiens), de la même manière persécuteront encore le Christ. Aussi, ce pourrait bien être les partisans de Haré Krishna, ou de l'hindouisme ou du bouddhisme. Si vous leur parlez de votre sainte compréhension, c'est une perte de temps, parce que tout ce qu'ils veulent faire, c'est vous convertir à leur façon de penser. Donc, vous vous taisez. Vous n'avez pas à tenter d'éduquer le sage ou à corriger ceux qui croient qu'ils peuvent voir, mais qui ne le peuvent pas. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Les leaders du Christianisme sont des chiens ; professant tout savoir, ils ne savent rien. » George Fox a déclaré que le progrès spirituel des ministres de son époque était inférieur à celui de l'âne de Balaam parce que l'âne de Balaam avait parlé la Parole du Seigneur, mais les ministres ne pouvaient pas même entendre la voix du Seigneur, encore moins parler la Parole du Seigneur ; ils ne pouvaient que citer la Bible ; exactement comme les ministres d'aujourd'hui.

Apocalypse 22:15 stipule : Dehors sont les chiens, et les magiciens, et les fornicateurs, et les meurtriers, et les idolâtres, et quiconque aime et fait le mensonge. Les chiens, les magiciens, les fornicateurs, les meurtriers, les idolâtres, et les menteurs ce sont les leaders de la Chrétienté et prêtres des religions du monde. (Voir Apocalypse 22:15 pour plus de détails.)

Les pourceaux, ce sont ceux qui vivent pour leurs propres appétit, qui ont pour dieu leur estomac, qui servent leurs convoitises, et qui sont heureux ainsi. Si vous jetez vos perles (vos compréhensions, votre sagesse, vos révélations) à ces gens, ils vont les ridiculiser, ils vont se moquer et les mépriser, et leurs reproches ne feront que vous blesser. Donc, nous gardons nos perles pour nous et nous les offrons seulement à ceux qui partagent notre engagement dans la fraternité. Et encore là, quand nous partageons, nous devons parler en toute humilité et sans orgueil d'avoir reçu la compréhension, ou alors la compréhension sera manqué par les autres et notre orgueil en parlant nous causera tort.

George Fox a écrit dans son Journal au sujet d'une vision des prêtres meurtriers et de leurs fidèles comme des chiens mangeant la chair de leurs os.

J'avais de grandes souffrances à cette époque, au-delà des mots pour le dire. Car j'étais amené dans les profondeurs, et je vis toutes les religions du monde, et les gens qui y vivaient, et les prêtres qui les détenaient ; qui étaient comme une société de mangeurs d'hommes, mangeant les gens comme du pain, et rongeant la chair de leurs os. Mais pour ce qui est de la véritable religion et adoration, et ministres de Dieu, hélas ! Je vis qu'il n'y avait personne parmi ceux du monde qui prétendait à cela. Car ceux qui prétendaient être l'église, n'étaient qu'une société de mangeurs d'hommes, hommes d'apparence cruelle, et aux dents longues ; qui, bien qu'ils avaient crié contre les mangeurs d'hommes (Indiens) en Amérique, je vis qu'ils étaient d'une même nature. Et comme les grands professeurs juifs firent « manger le peuple de Dieu comme du pain », et les faux prophètes et les prêtres qui alors prêchaient la paix pour le peuple, « les mettaient dans leurs bouches et se nourrissaient d'eux » ; mais s'ils ne se nourrissaient pas d'eux, ils préparaient la guerre contre eux ; « ils haïssaient la chair de leurs os, et les hachaient pour les mettre dans la marmite » ; donc, ceux qui se professent eux-mêmes être chrétien (les prêtres et gens qui professent), ne sont pas dans la même puissance et esprit qu'étaient le Christ, les saints prophètes et apôtres. Ils sont plutôt dans la même nature qu'étaient les Juifs d'autrefois qui professaient, ainsi que les mangeurs d'hommes.

4 car quiconque demande reçoit ; et celui qui cherche [avec persistance] trouve ; et à celui qui frappe il sera ouvert. Cette écriture, prise à part à elle seule, illustre l'erreur commune de la Chrétienté, qui prend quelques écritures hors-contexte, créant de fausses-doctrines telles que : de croire que tout ce que vous devez faire c'est de frapper, et c'est ouvert ; ou simplement demander et c'est accordé ; ou chercher et vous trouverez ; ou quiconque croit est sauvé ; ou quiconque en appelle au nom du Seigneur est sauvé, ou quiconque dit « Jésus est Seigneur » est sauvé.

Concernant demandé à recevoir : Jean affirme attentivement : « Et c'est ici la confiance que nous avons en lui, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute ; et si nous savons qu'il nous écoute, quoi que ce soit que nous demandions, nous savons que nous avons les choses que nous lui avons demandées. » 1 Jean 5:14-15. Sauf si vous avez crucifié votre nature pécheresse, pour recevoir son Esprit en quantité suffisante pour révéler sa volonté, vous ne savez pas quelle est Sa volonté pour vous. Ceci est la raison pour laquelle la grande majorité des prières, fait dans les esprits charnel de les croyants non purifiées, ne sont jamais répondu. Jusqu'à ce que vous êtes capable de toujours prier dans l'Esprit, (entendre ce que le Seigneur désire que vous priiez immédiatement avant la prière), assis et attendre dans l'humble silence, plein d'espoir de finalement devenir droit : capables de prier, la louange, l'adoration, de parler et d'agir parfaitement, selon la volonté de Dieu ; afin d'apporter du plaisir, l'honneur et la gloire à Dieu. Venant de la Parole du Seigneur intérieure : « Priez seulement comme on vous dit. S'il leur est dit ce pour quoi prier, ils peuvent être extrêmement efficaces ; à prier tel qu'entendu — l'attente juste. Maître suivant. Suivez précisément ; ne déviez pas. Que chacun entende ce que dit l'Esprit ; vous faites ceci. Vous faites comme Dieu a dirigé et seulement cela ; nous faisons comme Il nous dit. » Il y a une exception : entendu venant du Seigneur par un lecteur de ce site, aussi fort que quelqu'un se tenant près de lui, et il est l'Écriture pour le prouver : « J'entend uniquement une prière d'un homme juste et une prière d'un pécheur qui vient pour se repentir. » Dieu n'entend pas les pécheurs, Jean 9:31 ; Dieu n'entend pas les pécheurs qui se complaisent dans leurs péchés, qui ne s'efforcent pas de se repentir et de se détourner de leurs mauvaises voies. Mais si un pécheur va humblement à Dieu, et qu'il lui demande son aide pour devenir libéré du mal, ou même de demander à Dieu de lui montrer s'il y a quelque chose qui se tient entre eux, alors Dieu va certainement entendre et répondre. Car il voudrait que tous nous soyons libéré du péché pour entrer dans son royaume.

Concernant frapper ou de l'appeler Seigneur : Ensuite viennent aussi les autres vierges, disant : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous ! Mais lui, répondant, dit : En vérité, je vous dis : je ne vous connais pas. Mat 25:11-12. De toute évidence, le fait de frapper à la porte ne leur fit aucun bien.

Concernant la recherche : Cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa droiture ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Mat 6:33
Chercherez l'Éternel, ton Dieu ; et tu le trouveras Lui, si tu le cherches de tout ton coeur et de toute ton âme. Deut 4:29
Il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent diligemment. Héb 11:6. Oui, vous trouverez Dieu si vous Le cherchez comme étant la première priorité de votre vie, si vous Le cherchez de tout votre coeur et de toute votre âme, et si vous (vous attendez continuellement et vous efforcez de parvenir à un but ; laborieux ; persévérant) Le cherchez avec diligence. Comment est-ce que vous Le cherchez ? Non pas en allant aux assemblées de secte ; non pas en lisant à Son sujet ; non pas en Lui parlant ; mais en vous attendant à Lui : Le SEIGNEUR est bon pour ceux qui s'attendent à Lui, pour l'âme qui Le cherche. Lam 3:25. Vous devez attendre, veiller, et être à l'écoute de Ses paroles qui vous sont dites à vous.

Plus sur appeler «Seigneur» «Seigneur» : Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux ; mais [seulement] celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux... Alors je leur déclarerai : Je ne vous ai jamais connus ; retirez-vous de moi, vous qui pratiquez l'iniquité [péché, illégalité, ou méchanceté]. Mat 7:21-23
Jésus leur répondit : Ésaïe a bien prophétisé de vous, hypocrites ; comme il est écrit : « Ce peuple-ci m'honore des lèvres, mais leur coeur est fort éloigné de moi. » Marc 7:6
Pourquoi m'appelez-vous : Seigneur, Seigneur, et ne faites-vous pas ce que je dis ? Luc 6:46-49. De toute évidence, appeler Jésus Seigneur n'a fait à ces croyants aucun bien, qui en Son nom ont chassés des démons et accomplis de merveilleux miracles ; ils ont tout perdus et se sont fait bannir de Sa présence — envoyés dans l'obscurité, envoyés en Enfer.

Lorsque vous lisez un contrat, ne regardez-vous pas aux conditions ainsi qu'aux exclusions ? Alors faites de même avec les promesses de Dieu.  ne laissez-pas les représentants des ventes bavards (prédicateurs) prendre votre argent pour quelque chose qu'ils ne peuvent rendre bon sur la base de leurs promesses ; vous dépensez l'argent pour ce qui n'est pas du pain, et votre labeur pour ce qui ne rassasie pas.

5 Toutes les choses donc que vous voulez que les hommes vous fassent, faites-les-leur, vous aussi, de même ; car c'est là la loi et les prophètes. Mat 7:12, Rom 13:8-10, Gal 5:14, Lév19:18 — efforcez-vous de toujours obéir à ceci.

6 car large est la porte, et spacieux le chemin qui mène à la destruction. Quelle destruction ? Dans ce qui set communément appelé l'enfer, l'âme est détruite et la petite mesure de Dieu sort de ceux qui faillissent d'entrer par la porte étroite qui conduit à la vie, (la vie de Dieu). En enfer après la destruction de l'âme, l'esprit continu de vivre à travers une douloureuse apprentissage du péché vs. la droiture, le bien vs. le mal, l'amour vs. la convoitise, la lumière vs. les ténèbres ; la douleur est proportionnelle aux erreurs que la personne aura fait au cours de sa vie. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « A beaucoup de douleur avec amour inattendu ; beaucoup de douleur pour être apte à la reconstruction. » Après la destruction, la douleur, puis la reconstruction ; mais la reconstruction résulte en une vie qui est d'une dimension plus bas que ceux qui entrent par la porte étroite de la repentance pour la pureté sur la croix intérieure du renoncement à soi-même sur terre, (la croix intérieure aussi est douloureuse, mais beaucoup moins, et avec une récompense plus grande). Voir Y a-t-il de l'espoir pour tous pour plus au sujet de comment toute chair verra le salut de Dieu, Luc 3:6, et comment Jésus est le sauveur de tous les hommes, spécialement de ceux qui croient. 1 Tim 4:9-10

7 Jésus nous dit que peu seront sauvés — peu trouveront le chemin étroit, nous savons que beaucoup tenteront d'entrer et seront incapables. Pourquoi est-ce si difficile de trouver le chemin étroit ? Grande partie à cause des faux prophètes, dont il nous met en garde dans les versets suivants. Ces faux prophètes nient que que nous devons perdre notre vie pour pouvoir la retrouver, que nous devons souffrir comme Lui afin de pouvoir régner avec Lui, que nous devons à tous les jours prendre notre croix du renoncement de soi pour le suivre — mais puisque Jésus l'a commandé, nous savons que cela est possible. Possible, à condition que : 1) nous ayons la foi que Dieu existe, qu'Il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent avec diligence, 2) nous ayons l'espérance du véritable évangile, et 3) nous sachions comment le chercher, et comment porter notre croix. Pour lire les détails au sujet de comment chercher Dieu et porter votre croix, voyez, Comment recevoir la Puissance transformatrice de Dieu.

Venant de la Parole du Seigneur intérieure : « Étroit, bien sûr, est le chemin. Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite. Les hommes ont cessés d'essayer. Ils se sont plongés dans l'iniquité. Peu seront sauvés à cause de leur amour de la vie. »

Une fois que vous avez trouvé le vrai chemin de la croix, tout de même il est trop difficile pour beaucoup d'y voyager ; aussi peu entreront par la porte étroite. Il n'est pas facile de perdre votre vie. Il n'est pas facile de assidûment et patiemment s'asseoir dans l'humble silence et de s'attendre à Dieu alors que vous écoutez, veillez, et que vous obéissez complètement. Il n'est pas facile de regarder à votre volonté et à ce qui est dans votre coeur alors que Dieu vous le montre. Pour comprendre les raisons pour lesquelles les gens abandonnent, voir la parabole du semeur. Pour avoir du succès, premièrement vous devez avoir été attiré dans l'amour ; vous ne pouvez pas venir au Seigneur et souffrir en passant par la croix juste pour éviter l'enfer. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Les gens ne peuvent pas venir dans la peur ; ils doivent venir dans l'amour » ; le Père doit vous avoir attiré avec une révélation qui insuffle en vous une faim pour plus de l'amour de Dieu et une faim pour plus de Lui est la seule motivation durable. Ceux qui n'ont pas été attirés par Dieu avec une expérience spirituelle qui vous donne un goût et une faim pour plus, vous devez vous détourner du mal le plus que vous pouvez, distribuer librement aux pauvres, et prier Dieu de vous donner cette expérience, promettant en retour que vous aller Le chercher avec votre meilleur effort. Même après avoir été attirés et reçu la faim, beaucoup ne peuvent porter la croix jusqu'à la fin parce qu'ils aiment leur vie pour la laisser aller. Donc comptez les coûts avant de commencer, et soyez certains que vous voudrez tout abandonner, si, et lorsque cela vous sera ordonné.

8 Or gardez-vous des faux prophètes qui viennent à vous en habits de brebis, mais qui au dedans sont des loups voraces. Jésus a dit que des faux prophètes allaient venir. Jean a dit que des antéchrists allaient allaient venir. Pierre avait vu que des faux enseignants allaient venir. Paul avait vu que des faux apôtres allaient venir, et nuits et jours, durant trois années il mit les frères en garde qu'il en viendrait plus. Et dans Apocalypse, Jean a vu où le monde entier allaient suivre le faux prophète et la fausse église, cela allait se produire peu de temps après. La fausse église c'est la prostituée de Babylone de l'Apocalypse, qui chevauche la bête qui porte plusieurs noms [les 41,000 sectes de la Chrétienté], avec des cornes comme un agneau [pour ressembler à la véritable église], mais qui parle comme un dragon au lieu de dire les paroles fournies par le Saint-Esprit, tels que le faisaient Jésus et les Apôtres.

Beaucoup de gens pensent que les prophètes ne font que prédire le futur, mais Paul nous dit, « Mais celui qui prophétise parle aux hommes pour l'édification, et l'exhortation, et la consolation. » 1 Cor 14:3. Tous les prêcheurs et les prédicateurs prophétisent. S'ils n'ont pas été envoyés par Dieu et s'ils ne disent pas les que paroles que Dieu leur a dit de dire, ce ne sont que de faux prophètes : Je n'ai pas envoyé ces prophètes, et ils ont couru ; je ne leur ai pas parlé, et ils ont prophétisé ; Jér 23:21. Les prophètes prophétisent le mensonge en mon nom ; je ne le ai pas envoyés, et je ne leur ai pas commandé, et je ne leur ai pas parlé. Jér 14:14. Le (les) faux prophète(s) est(sont) des ministres de la Chrétienté, non enseignés par la lumière et la voix du Seigneur, non rendu parfait par le Seigneur, qui non pas reçu le don autorisé de ministre, non envoyé par le Seigneur, et qui ne disent pas les paroles venant de l'Esprit du Seigneur ; mais ils parlent plutôt de leurs propres pensées charnelles, de nature de mort, et ils prêchent leurs vaines opinions issues de l'imagination de leur mauvais coeurs.

Ce qui suit est-ce que la Parole du Seigneur à l'intérieur a parlé dans ce qui concerne les faux prophètes de la Chrétienté d'aujourd'hui :

« Prenez garde aux faux prophètes. Il y a des millions de prédicateurs qui sont guides aveugles. Comment les ministres peuvent-ils proclamer m'appartenir, lorsqu'à l'intérieur ils sont pleins de tromperie et d'hypocrisie ? Ils font tout pour être vu. Les grégaires font un enseignement vivant des Écritures. Ceux qui prêchent contre la perfection ;ont un manque de foi sérieuse. Les faux prophètes attirent les âmes instables. Je suis contre les bergers qui ont prophétisés un faux salut. Ils ont rendu la Bible creuse. Ils ont pris la Bible et en ont fait une chose impure utilisée dans le but de justifier leur immersion dans le péché. Une grande partie de la Bible a été banalisée. Ils ont éviscérés Jésus ; Jésus est une mélodie publicitaire. Ils m'oublient et enseignent des erreurs. Ils enseignent des commandements d'homme ; ils m'adorent en vain. Ils jettent la parole "droiture" autour sans aucune compréhension de ce que cela signifie. Il n'y a pas d'espoir ; il n'y a pas de direction, autrement qu'à "étudier les Écritures." Malheur à eux, ils ont couplé une forme externe entre l'amour de Dieu pour l'homme. Dix paroles provenant de Lui valent plus que dix lettres copiées. Ils ne peuvent comprendre ce que fait l'Esprit. Leur enseignement ne fait que traduire l'orgueil de la samarie. En dehors de la foi, ils enseignent un équilibre entre le bien et le mal. Les leaders de la Chrétienté sont des chiens — chiens aveugles, muets, ignorants ; professant tout savoir, ils ne savent rien ; professant pour tout savoir, ils vivent leur vie comme des imbéciles. Ceux qui suivent les conseils de ces leaders impurs, leur vie est comme une bulle. Je refuse de leur répondre. Nous ignorons délibérément ceux de grande renommé. Le chef de leur armée c'est Lucifer. Ils veulent être un fils ; ils reconnaissent l'Écriture : "lui qui est né de Dieu ne pèche pas", mais ils continuent allègrement. Ces gens sont loin de moi, vivant dans le péché et enseignant aux autres l'inévitabilité du péché jusqu'à la mort . Le donneur de licence et l'Esprit de Grâce ne peuvent se tenir ensembles. Dieu apporte la malédiction sur ces mains habiles. Je davantage décrier ceux qui gagnent leur vie à prêcher les Écritures. »

Il y a une page Web, Comment identifier un guide aveugle ou un faux prophète, pour vous aider à distinguer un véritable prédicateur / enseignant d'un faux prédicateur / enseignant.

Entre 1650-1700 le christianisme, (les Baptistes, Épiscopaliens, Presbytériens, et al.), pointaient à cette écriture et prétendaient que les Quakers étaient les antéchrists pour apparaître dans les derniers temps, (pourtant 2000 ans plus tard Jean a dit que des antéchrists avaient parus, et que c'est la dernière heure ). De plus, le christianisme prétendaient aussi que les Quakers étaient de faux prophètes dans les avertissements de Jésus : « Or gardez-vous des faux prophètes qui viennent à vous en habits de brebis, mais qui au dedans sont des loups voraces. » Mat 7:15. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Les Chrétiens craignaient les premiers Quakers, tout juste comme les Juifs craignaient Jésus. » Pourquoi ? Parce qu'en quelques années, les églises Chrétiennes entières étaient remplies d'auditeurs à l'écoute de prédicateurs répétant les parles de la Bible, pour devenir des auditeurs du Christ dans les réunions silencieuses Quaker. La Chrétienté de l'Angleterre emprisonna plus de cinq milles Quakers ; plus de 869 Quakers sont morts en prison ; d'autres moururent attaqués par des groupes chrétiens durant leurs réunions silencieuses ; et des dizaines de milliers de Quakers virent leurs biens pillés. Ils furent punis pour leur refus de jurer parce que c'est interdit par les commandes de Jésus et de Jacques, pour n'avoir pas enlevé leurs chapeaux en court, voyagé durant le Sabbat, tenu des réunions non en accord avec la liturgie Épiscopale, et refus de payer les dîmes à la secte chrétienne de leur voisinage, (même lorsqu'ils ne participaient pas à leurs réunions). Les croyants de la Bible Puritains d'Amérique ont emprisonnés des Quakers, les ont fouetté brutalement, coupé leurs oreilles, et pendu quatre d'entre eux, y compris une femme. Il fut donné à la bête le pouvoir de vaincre les saints, Apoc 13:7. Pourtant les Quakers n'ont jamais fait de tort à personne, et priaient pour ceux qui les persécutaient, même alors qu'ils mourraient. Est-ce que le brebis tuent les loups ? Non, les loups tuent les brebis ; et donc les loups de la chrétienté ont tués les brebis du Christ tout juste comme Jésus l'a prédit : même l'heure vient que quiconque vous tuera pensera rendre service à Dieu. Jean 16:2. Le christianisme est devenu, et est toujours, la Prostituée de Babylone, ivre du sang des saints, et du sang des martyrs de Jésus.

Lorsque la véritable église du Christ sort du désert pour être vue et entendue à nouveau, le Christianisme pointera à cette écriture et prétendra que l'Esprit du Christ est l'esprit de Satan en vêtement de brebis (exactement comme les Quakers ont été accusés par le christianisme alors d'être l'antéchrist satanique) ; et en dépit de l'écriture citant clairement que voilà 2000 la fin du temps « est » et que les antichrists « sont » apparut, le Christianisme dira aussi que c'est la fin du temps et que l'antéchrist vient juste d'apparaître. La christianisme persécutera encore la véritable Église du Christ ; mais cette fois, lorsque cessent les persécutions, les saints seront vengés, Babylone tombera, et tout péché est purgé de la terre, et Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Les saints vont se répandre et peupler toute la surface de la terre. »

9 Ce ne sont pas tous ceux qui me disent, Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le Royaume des Cieux ; mais [seulement] celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les Cieux. Vous devez obéir à Jésus pour pouvoir faire la volonté du Père.

Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux ; mais [seulement] celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.
Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé en ton nom, et n'avons-nous pas chassé des démons en ton nom, et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles en ton nom
Et alors je leur déclarerai : Je ne vous ai jamais connus ; retirez-vous de moi, vous qui pratiquez l'iniquité [péché, illégalité, ou méchanceté]. Mat 7:21-23


Ce peuple-ci m'honore des lèvres, mais leur coeur est fort éloigné de moi. Marc 7:6

car du dedans, du coeur des hommes, sortent les mauvaises pensées, les adultères, les fornications, les meurtres,
les vols, la convoitise, la méchanceté, la fraude, le manque de retenue, l'oeil mauvais [l'envie], les blasphèmes, l'orgueil et la folie.
Toutes ces mauvaises choses sortent du dedans et souillent l'homme. Marc 7:21-23


Et en aucun cas il entrera dedans [dans les Cieux] tout ce qui est souillé... Apoc 21:27

Et comment fait-on la volonté du Père, pour ainsi aller au paradis ?« Et il y eut une voix venant de la nuée, disant : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le, [et obéissez-lui]. » Luc 9:35. Le Père nous parle à travers Jésus, Lequel Il a désigné pour être notre Seigneur. « Écoutez [et obéissez à] ma voix, et je serai votre Dieu, et vous serez mon peuple ; et marchez dans toute la voie que je vous commande, afin que vous vous trouviez bien. » Jér 7:23. Jésus ne faisait rien de sa propre volonté, uniquement selon la volonté du Père ; c'est ce que prier veut dire : que ta  volonté soit faite, sur la terre comme au ciel. Nous devons apprendre et être changer afin de seulement faire la volonté du Père sur la terre, comme la volonté du Père est faite au ciel par les anges. Jésus parlait, jugeait, et faisait seulement tel qu'il lui était commandé et ordonné par Dieu. Afin d'aller au ciel, nous aussi devons être capable de dire seulement ce que nous L'entendons nous ordonner de dire et seulement faire ce qui nous est commandé de faire par Dieu — de ne rien faire par nous-mêmes — de ne dire seulement que ce que nous entendons le Père nous commander de dire — de ne faire seulement que ce que le Père nous montre de faire — de ne juger seulement que de la manière dont le Père nous dit de juger. Ainsi, nous ne devons pas penser par nous-mêmes — nous devons seulement suivre les commandes du Père, qui requiert que nous ayons notre pensée charnelle détruite et remplacée par la pensée de Christ ; ainsi nous sommes capable de parler et d'agir à partir des commandes de l'Esprit de Dieu. Ceci est la fin de l'obéissance — le fait de penser, de parler, et d'agir selon les commandes de Dieu. La volonté du Père pour vous c'est seulement de penser les pensées qu'Il fournit, seulement de dire les paroles qu'Il vous dit de dire, et faire seulement que ce qu'Il vous commande de faire.

Avec l'espérance dans la promesse de l'évangile, avec un regret sincère pour nos péchés passés, nous allons à Dieu pour recevoir Sa grâce purificatrice du coeur et de l'âme, par la croix intérieure du renoncement de soi, pour être libéré du péché, et alors avoir Jésus relevé en nous pour être notre Seigneur qui nous gouverne en pensées, paroles, et actionssans péché, faisant la volonté du Père. La croix crucifie votre propre volonté et votre pensée charnelle pour qu'elle soit remplacée par la pensée de Christ.

Jean l'a dit d'une autre manière : Enfants, que personne ne vous égare : celui qui pratique la droiture est droit, comme Lui est droit. 1 Jean 3:7. Jésus parlait seulement, jugeait, et agissait tel que commandé et ordonné par Dieu. La volonté du Père pour vous c'est seulement de penser les pensées qu'Il fournit, seulement de dire les paroles qu'Il vous dit de dire, et faire seulement que ce qu'Il vous commande de faire ; c'est ainsi que l'on pratique la droiture tout comme Lui est droit parce que le Père ordonne toute chose dans votre nouvelle vie. Cette habileté vient seulement après que nous ayons crucifié notre esprit égoïste, alors que le le péché a été détruit par l'Esprit en portant la croix intérieure du renoncement de soi ; ainsi nous marchons de la même manière qu'Il a marché et dans le monde tel qu'Il était avec perfection, pureté, sainteté, et droiture.

En faisant la volonté du Père, nous devenons esclaves de la droiture, esclaves de la perfection, esclaves de l'amour parfait, esclaves de la gentillesse, esclaves de la miséricorde, esclaves de la bonté, esclaves de l'humilité, esclaves de la fidélité, esclaves de la sainteté, esclaves de la paix, esclaves de la sagesse, esclaves de la gloire, esclaves de la puissance, et esclaves de la vertu ; comme des serviteurs dont les paroles et les actions sont toujours parfaites, vertueuses, aimables, miséricordieuses, sages, pures, saintes, et véritables. Comme des esclaves de la perfection et de la droiture, nous avons un enthousiasme sans borne, une joie indescriptible, une paix au-delà de la compréhension, une confiance perpétuelle, et des plaisirs à Sa droite pour toujours — c'est à ceci que nous sommes appelés. (Y a t-il une autre espérance comparable ?) Ayant donc ces promesses, bien-aimés, nettoyons-nous nous-mêmes de toute souillure de la chair et de l'esprit, perfectionnant la sainteté dans la crainte de Dieu. 2 Cor 7:1.  Car nous sommes devenus participants de Christ, si nous retenons ferme le commencement de notre assurance jusqu'à la fin. Heb 3:14.

Et pourquoi m'appelez-vous : Seigneur, Seigneur, et ne faites-vous pas ce que je dis ? Luc 6:46. Pour que Jésus soit votre Seigneur, vous devez lui obéir. Un Seigneur ou Maître dit à son serviteur ce qu'il doit faire ; un serviteur écoute son serviteur et maître et puis il lui obéit. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Le Roi est là il est roi. » Un Seigneur est beaucoup plus qu'un patron, pourtant en suivant les ordres de notre patron nous montrons plus de respect pour les patrons du monde que pour Jésus, que nous appelons notre Seigneur alors que nous manquons même de chercher à entendre ses paroles pour nous diriger ; à la place nous lui disons tout ce que nous voulons qu'Il fasse, nous parlons de Lui, chantons à son sujet, et lisons à son sujet dans un livre, en pensant que c'est ainsi que nous lui sommes agréables. Comme Jésus a dit : Vous sondez les écritures car vous pensez avoir en elles la vie éternelle, et ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Mais vous ne voulez pas venir à moi, afin que vous puissiez avoir la vie. 5:37-40. Venir à Lui c'est penser à Son nom alors que vous vous assoyez patiemment et assidûment dans l'humble silence, en vous attendant à Lui comme vous écoutez, veillez, entendez, et obéissez. Les paroles que vous l'entendez vous dire sont Esprit et elles vous transmettent la vie de Dieu alors qu'elles sont implantées dans votre coeur. Jean 6:63, Jacques 1:21. Quand nous nous attendons à Lui pour L'entendre et Lui obéir, nous montrons notre amour pour Lui.

10 Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé en ton nom, et n'avons-nous pas chassé des démons en ton nom, et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles en ton nom ?

Et alors je leur déclarerai : Je ne vous ai jamais connus.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Je ne connais que ceux qui ont été crucifiés. » Il sait tout, mais pour lui de vous connaître, est quand il devient un avec vous, qui se produit après que vous avez été crucifié. À moins d'être nettoyé par l'Esprit du Seigneur qui détruit le péché dans un homme, le coeur de chaque homme commence rempli de mal, rempli de péché, souillé et disqualifié pour le ciel. Tous les hommes souillés sont bannis du ciel.

Retirez-vous de moi, vous qui pratiquez l'iniquité !

Parce qu'ils étaient encore pécher quand ils sont morts, Jésus rejettera beaucoup de gens  qui pensaient qu'ils étaient chrétiens et l'appelaient « Seigneur » ;  même ceux qui prophétisaient, chassaient les démons et faisaient des miracles en son nom. Ils ne lui ont pas obéi. Pourquoi m'appelez-vous : Seigneur, Seigneur, et ne faites-vous pas ce que je dis ? Luc 6:46. En vérité, en vérité, je vous dis : Quiconque commet le péché est esclave du péché. Jean 8:34. Si nous sommes esclaves du péché, Il ne peut être notre Seigneur. Nul ne peut servir deux maîtres. Mat 6:24, Luc 16:13. Jésus a dit que ces soi-disant-Chrétiens avec leur grande foi pour produire des miracles seraient rejetés parce qu'ils demeuraient dans le péché ; ils n'ont pas crucifié leur nature pécheresse sur la croix, ce qui est nécessaire pour pouvoir appartenir au Christ Jésus. Gal 5:24. Paul nous dit à propos de ceux qui prétendent connaître Dieu, mais qui le renient par leurs vies de pécheurs : Ils professent qu'ils connaissent Dieu ; mais ils le renient par ce qu'ils font, étant abominable, désobéissant, et disqualifiés pour toutes bonnes oeuvres, Tit 1:16 ; (les bonnes oeuvres ce sont celles que Dieu dirige à un homme pur pour qu'il les produise ). Vous pouvez l'appeler Seigneur, vous pouvez l'appeler Maître, mais comme fit Judas, même l'embrasser ; mais ce n'est pas ce que vous dites qui fait que Jésus est votre Seigneur ou Maître, mais ce sont vos actions — votre obéissance à ses enseignements et commandes. Par vos actes, soit vous le reconnaissez ou le reniez comme votre Seigneur et Maître. Si vous péchez, vous le reniez comme votre Seigneur et Maître. Un Seigneur et Maître gouverne son serviteur, et Jésus ne gouverne pas sur la commission du péché. Jusqu'à ce que vous soyez libérés du péché, Il n'est pas votre Seigneur et Maître. Vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la droiture. Rom 6:16.

Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé en ton nom, et n'avons-nous pas chassé des démons en ton nom, et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles en ton nom ?

Leurs oeuvres étaient sans valeur. Pourquoi ? Parce qu'ils n'étaient pas des oeuvres que le Seigneur leur commanda de le faire ; et donc ils n'étaient pas selon la volonté du Père ; leurs oeuvres provenaient de leur propre volonté, qui sont des oeuvres mortes. Et ce qu'ils ont fait était pas « dans le nom de Jésus » ; de faire quelque chose « dans le nom de Jésus » signifie que vous êtes en union avec lui, totalement libérés du péché, traduit dans le royaume et assis avec Lui dans le ciel. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Celui qui est en mon nom fait partie de mon corps. Pour être en Jésus est d'être dans la vérité. »

Le Seigneur averti ceux qui pensent qu'ils sont Chrétiens et qui pèchent toujours : 1) Il ne vous connaît pas et 2) Il vous jettera dans l'obscurité extérieure, banni du ciel au Jugement. Le Seigneur ne connaît que ceux qui ont été crucifiés. Vous devez vous dédier à l'écoute silencieuse pour entendre Sa voix et ensuite vous devez obéir. Si vous écoutez et obéissez à la Parole de Dieu en votre coeur, votre âme est purifiée par l'obéissance à la vérité, 1 Pierre 1:22 ; et votre coeur est purifié par la foi qui obéi. Actes 15:9. Jésus a dit : il n'est besoin que d'une seule chose. Marie a choisi la bonne part qui ne lui sera pas ôtée. — de s'asseoir aux pieds de Jésus et d'écouter sa parole. Luc 10:39-42. Assurément il aime les peuples ; tous tes saints sont dans ta puissance, et ils sont assis à tes pieds, chacun recevant tes paroles. Deut 33:3. La Chrétienté dit à ses membres qu'ils peuvent demeurer dans le péché et entrer dans les cieux quand ils meurent, mais ceci est un mensonge et montre que la Chrétienté c'est Babylone ; sortez d'elle mon peuple.

Le Seigneur ne les connaissait pas parce qu'ils n'avaient pas écouté Sa voix et n'avaient pas suivit Ses commandes, et donc n'étaient pas de la vérité : Quiconque est de la vérité, écoute ma voix. Jean 18:37. Mes brebis écoutent ma voix, et moi je les connais, et elles me suivent [ils obéissent]. Jean 10:27. Et si vous n'entendez pas sa voix et que vous ne le suivez pas, avec persévérance pour être complètement crucifié, il ne vous connaît pas. Et si il ne vous connaît pas, il fermera la porte, refusant de l'ouvrir, en disant « En vérité, Je ne vous connais pas ni ne sais d'où vous êtes », et au jour du jugement il vous dira « Je ne vous ai jamais connus ; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d'iniquité [malfaiteurs, qui continuent à pécher]. » Mat 25:11-12, Luc 13:24-27, Mat 7:21-23.

Jean a dit : Par ceci nous savons que nous le connaissons, savoir si nous gardons [obéissons] ses commandes. 1 Jean 2:3. La seule façon de pouvoir garder ses commandements c'est d'entendre Sa voix, d'écouter, et de d'obéirjusqu'à ce que la nature pécheresse qui est en vous soit complètement crucifiée. Car vous ne pouvez pas aimer Dieu avec tout votre coeur, pensée, âme et force, jusqu'à ce qu'il vous soit donné de recevoir un coeur nouveau et une pensée nouvelle par l'amour de Dieu, que vous recevez de Lui à mesure que vous demeurez dans sa parole et sa lumière, avec obéissance.

Il y a beaucoup de ministères « Chrétiens » de guérisons avec de grandes démonstrations, à grande pompe, avec de grandes paroles de vanité, et des services forts et rauques ; vous les reconnaîtrez par les fruits qui leur manque de toute évidence : le contrôle de soi, la paix, la gentillesse, l'humilité, etc. Ne jamais accepter aucune démonstration de pouvoir comme venant nécessairement de Dieu. Souvenez-vous de Jannès et Jambrès, les magiciens égyptiens, qui ont jeté par terre leurs bâtons qui se changèrent en serpents, et qui changèrent l'eau de l'Égypte en sang. Les faiseurs de miracles de la Chrétienté, qui prêchent le faux évangile de la grâce instantané comme un permit pour excuser la continuité du péché, dérivé du pouvoir de Satan. Quoi qu'il en soit, le pouvoir de Satan n'est pas limité aux faux ministres Chrétiens ; il aussi démontré souvent dans les autres religions.

Il est écrit trois fois que le Seigneur nous a mis en garde au sujet des faux prophètes chrétiens, (ministres, évangélistes, enseignants), qui produisent des miracles :

Et dans Apocalypse, ont nous dit que les esprits de démons produiraient des miracles. Apoc 16:14 ; et les démons produisent des miracles à travers les hommes qui se donnent en spectacles comme étant religieux.

Smith Wigglesworth, il y a plusieurs années, (encore hautement apprécié par les pentecôtistes), a eu un ministère de guérison de la foi où il a frappé les gens dans l'estomac pour les guérir, en disant qu'il était en train de frappait le diable en eux, pas eux; un homme qu'il a frappé est alors mort, mais bien sûr, le ministre l'a ressuscité d'entre les morts; vous les connaîtrez par leurs fruits ; et la violence n'est pas un fruit de l'esprit, mais la douceur est. Un télé-évangéliste actuel, qui est largement acclamé et salué par la direction du mouvement pentecôtiste, guérit en frappant les gens, coups de pied des gens, et claquant des gens sur le front, comme il chancela autour comme un ivrogne criant son message.

William Branham était un prédicateur qui a effectué de grands miracles, est mort dans un accident de voiture en 1967, a encore de nombreux adeptes dévoués aujourd'hui et a été grandement salué par les dirigeants pentecôtistes et charismatiques comme Kenneth Hagin, Oral Roberts et Benny Hinn — tout à cause de son possibilité d'accomplir des miracles. Branham a eu beaucoup de prophéties, reçues des anges, y compris que les États-Unis seraient détruits et Jésus reviendrait en 1977. Branham était misogyne, enseignant un message très négatif sur les femmes en général, tout en prétendant qu'Ève avait eu des relations sexuelles avec le Serpent dans le Jardin d'Éden, ce qui a entraîné la naissance de Caïn et que les descendants de Caïn sont des réprouvés, des scientifiques et des personnes instruites d'aujourd'hui. Sa doctrine est totalement fausse parce que :

  1. elle contredit sérieusement l'Écriture, « Et l'homme connut Ève sa femme ; et elle conçut, et enfanta Caïn », Gen 4:1
  2. les descendants de Caïn furent anéantis pendant le déluge de Noé (Gen 6-9)
  3. selon la parole du Seigneur à l'intérieur : « les démons n'ont pas de rapports sexuels avec les êtres humains », (et ni les serpents d'ailleurs).

Pourtant, parce que Branham avait tant de guérisons à travers le monde, certains de ses disciples visitent sa tombe chaque Pâques, s'attendant à ce qu'il soit ressuscité.

Bien que les faux prophètes de Babylone soient très difficiles à discerner, les élus ne sont pas trompés, parce que leur amour de la vérité l'emporte sur les impressionnantes démonstrations de pouvoir accompagnées par des mensonges.

Il y a une page Web, Comment identifier un guide aveugle ou un faux prophète, pour vous aider à distinguer un véritable prédicateur / enseignant d'un faux prédicateur / enseignant.

11 Jésus termine le plus grand sermon jamais prêché par une mise en garde cruciale ! Ne négligez pas ses enseignements ! Vous devez tous leur obéir pour être sauvé. Si vous manquez d'obéir, grande sera votre ruine et votre destruction. Seulement ceux qui font la volonté de mon Père qui est dans les cieux entreront dans le Royaume des cieux. Mat 7:21. Jésus a dit qu'Il faisait uniquement ce qu'il lui était commandé, non sa propre volonté ; Jésus faisait seulement la volonté du Père. La volonté du Père c'est l'obéissance à ses commandes. Vous devez attendre, veiller, écouter, entendre, obéir... attendre, veiller, écouter, entendre, obéir..... chercher, écouter, obéir afin de pouvoir faire la volonté du Père au lieu de votre propre volonté.

Le simple fait de confesser (de dire) que Jésus est Seigneur, ce n'est pas suffisant. Jésus disant qu'Il en rejetterait beaucoup qui se réclamaient être des Chrétiens sauvés ; beaucoup de ceux qui l'appelaient Seigneur, qui avaient prophétisé, et même produit des miracles en son nom. Donc, ici il y a des gens qui appellent Jésus Seigneur et qui font des miracles en son nom. Ils prétendent qu'Il est leur Seigneur et pensent qu'ils sont en Christ. Mais Il leur a dit qu'Il ne les a jamais connus parce qu'ils ne sont jamais venu à Lui afin d'apprendre et être changé directement par Lui ; au lieu de cela ils lisent la Bible et écoutent leurs guides aveugles de prédicateurs. Pourtant Il nous met en garde : Vous sondez les écritures car vous pensez avoir en elles la vie éternelle, et ce sont elles qui rendent témoignage de moi : mais vous ne voulez pas venir à moi, afin que vous puissiez avoir la vie. Jean 5:39-40. Voir : Jésus Veut vous Enseigner Lui-Même pour en connaître plus sur ce manquement. Confesser signifie reconnaître que Jésus a le contrôle de votre esprit, bouche, et actions ; vous confessez qu'Il est votre Seigneur en pensée, parole, et geste. Dans de nombreux versets ci dessous Paul démontre que croire en Jésus comme notre Seigneur ou Dieu ce n'est pas le salut, alors qu'il écrit aux églises des croyants :

Et Pierre répète le même message tué le salut ce n'est pas juste une question de croire ou de foi, mais plutôt le salut c'est la fin du du voyage de l'obéissance par la foi qui requiert la croissance :

qui êtes gardés par la puissance de Dieu par la foi, pour un salut qui est prêt à être révélé au dernier temps ; en ceci vous vous réjouissez grandement, bien qu'il est nécessaire de souffrir maintenant quelques douleurs à travers diverses épreuves, afin que l'épreuve de votre foi, bien plus précieuse que celle de l'or qui périt, bien qu'il soit éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l'honneur à l'apparition de Jésus-Christ, quoique vous ne l'ayez pas vu, vous L'aimez ; et, quoique maintenant vous ne le voyiez pas, mais vous croyez en Lui, et vous vous réjouissez d'une joie ineffable et glorieuse, recevant la fin de votre foi — le salut des âmes. 1 Pi 1:5-9

désirez ardemment, comme des enfants nouveau-nés, le lait pur de la parole, afin que par lui vous puissiez croître au salut. 1 Pi 2:2

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre