La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Matthieu 8

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Et quand il fut descendu de la montagne, de grandes foules le suivirent.

 2 Et voici, un lépreux s'approchant, se prosterna devant lui, disant : Seigneur, si tu veux, tu peux me rendre net.

 3 Et Jésus, étendant la main, le toucha, disant : Je veux, sois net. Et aussitôt il fut nettoyé de sa lèpre.

 4 Et Jésus lui dit : Veille à le dire à personne ;1 mais va, montre-toi au sacrificateur et offre le don que Moïse a ordonné, pour qu'il leur serve de témoignage.

 5 Et comme il entrait dans Capernaüm, un centurion vint à lui, le suppliant,

 6 et disant : Seigneur, mon serviteur est couché à la maison, atteint de paralysie, horriblement tourmenté.

 7 Et Jésus lui dit : J'irai, moi, et je le guérirai.

 8 Et le centurion répondit et dit : Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit ; mais dis seulement une parole, et mon serviteur sera guéri ;

 9 car moi aussi, je suis un homme placé sous l'autorité d'autrui, ayant sous moi des soldats ; et je dis à l'un : Va, et il va ; et à un autre : Viens, et il vient ; et à mon esclave : Fais cela, et il le fait.

 10 Et Jésus, l'ayant entendu, s'en étonna, et dit à ceux qui le suivaient : En vérité, je vous dis : je n'ai pas trouvé, même en Israël, une si grande foi.

 11 Et je vous dis que plusieurs viendront d'orient et d'occident, et s'assiéront avec Abraham et Isaac et Jacob dans le royaume des cieux ;

 12 mais les fils [des patriarches] dans le royaume seront jetés dans les ténèbres de dehors : là seront les pleurs et les grincements de dents. [Les patriarches (Abraham, Isaac et Jacob) se sont exposés pour écouter les enseignements et les ordres de Dieu ; avec leur obéissance, ils sont devenus des hommes saints. Leurs descendants, les Juifs (à quelques exceptions près), avaient les écritures mais, pensaient être des personnes élues, échouant à appliquer les enseignements de Moïse et des prophètes à eux-mêmes parce qu'ils n'avaient pas écouté la Parole du Seigneur, la Parole du Seigneur à l'intérieur. Pourtant leurs propres écritures de l'Ancien Testament avaient des notes d'avertissement sévères et des conséquences pour ceux qui manquaient d'écouter la voix de Dieu ; aussi leur compréhension des Écritures était superficielle et imparfaite, manquant les enseignements personnels de l'Esprit à eux-mêmes.

Comme les Juifs qui ne pouvaient pas vraiment entendre Moïse et les prophètes, donc ne se repentant donc pas dans leurs voies, les chrétiens d'aujourd'hui ont été incorrectement enseignés par leurs guides aveugles que le ciel est seulement disponible quand ils meurent physiquement. Ils pensent qu'ils sont justes [droit] et qu'ils n'ont pas besoin de se repentir ; ils présument qu'ils sont excusés de toutes les exclusions, exigences, et conditions de qualification du salut déclarées dans la Bible ; aussi ils ignorent que chaque homme sera jugé selon ses oeuvres et paroles. Ainsi, les Chrétiens d'aujourd'hui, en écoutant les paroles des Écritures, les entendent aussi comme une belle chanson qui est douce à leurs oreilles, mais ils manquent d'appliquer les commandes pour eux-mêmes — pensant toujours que les avertissements et commandes s'appliquent à des personnes mauvaises, et non à juste croyants comme eux ; alors ils n'obéissent pas aux ordres qu'ils entendent, demeurant esclaves du péché ; et ainsi ils sont bannis du ciel quand ils meurent.]

 13 Et Jésus dit au centurion : Va, et qu'il te soit fait comme tu as cru ; et à cette heure-là son serviteur fut guéri.

 14 Et Jésus, étant venu dans la maison de Pierre, vit la belle-mère de Pierre couchée là et ayant la fièvre :

 15 et il lui toucha la main, et la fièvre la quitta ; et elle se leva et le servit.

 16 Et le soir étant venu, on lui apporta beaucoup de démoniaques ; et il chassa les esprits par la parole,2 et guérit tous ceux qui se portaient mal ; [Jésus ne lisait pas de rouleaux de l'Écriture quand il chassa les esprits par la parole. Jésus a parlé la parole qu'il a entendue le Père lui dire quoi dire et faire dans son coeur ; et nous devons être modifiées afin que nous aussi nous parlons seul paroles nous sont commandés à parler et à ne faire que ce nous est ordonné de le faire. Telle est la volonté du Père et seuls ceux qui font la volonté du Père entrer au ciel.]

 17 en sorte que fût accompli ce qui a été dit par Ésaïe le prophète, disant : « Lui-même a pris nos langueurs[infirmités], et a porté nos maladies » .

 18 Or Jésus, voyant de grandes foules autour de lui, commanda de passer à l'autre rive.

 19 Et un scribe s'approchant, lui dit : Maître, je te suivrai où que tu ailles.

 20 Jésus lui dit : Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des demeures ; mais le fils de l'homme n'a pas où reposer sa tête.

 21 Et un autre de ses disciples lui dit : Seigneur, permets-moi de m'en aller premièrement et d'ensevelir mon père.

 22 Mais Jésus lui dit : Suis-moi, et laisse les morts ensevelir leurs morts. [Les personnes mortes ne peuvent pas ensevelir les morts. Jusqu'à ce qu'ils soient restaurés à la vie de Dieu, tous les hommes sont morts — morts à la vie de Dieu, incapable de manger de l'arbre de vie, d'où Adam et ses fils furent chassés, et qui est protégé par une épée flamboyante. Pour être restauré à la vie de Dieu et manger de l'arbre de vie, il faut passer à travers l'épée flamboyante — le baptême de feu venant du Saint-Esprit.]

 23 Et quand il fut monté dans la nacelle, ses disciples le suivirent ;

 24 et voici, une grande tourmente s'éleva sur la mer, en sorte que la nacelle était couverte par les vagues ; mais lui dormait.

 25 Et les disciples s'approchèrent et le réveillèrent, disant : Seigneur, sauve-nous ! nous périssons.

 26 Et il leur dit : Pourquoi êtes-vous craintifs, gens de petite foi ? Alors, s'étant levé, il reprit les vents et la mer, et se fit un grand calme.

 27 Et les gens s'en étonnèrent, disant : Quel est celui-ci, que les vents même et la mer lui obéissent !

 28 Et quand il arriva à l'autre rive, dans le pays des Gergéséniens, deux démoniaques, sortant des sépulcres, vinrent à sa rencontre ; et ils étaient très-violents, en sorte que personne ne pouvait passer par ce chemin-là.

 29 Et voici, ils s'écrièrent, disant : Qu'y-a-t-il entre nous et toi, Jésus, Fils de Dieu ? Es-tu venu ici avant le temps pour nous tourmenter ?

 30 Et il y avait, loin d'eux, un grand troupeau de pourceaux qui paissait.

 31 Et les démons le priaient, disant : Si tu nous chasses, permets-nous de nous en aller dans le troupeau des pourceaux.

 32 Et il leur dit : Allez. Et eux, sortant, s'en allèrent dans le troupeau des pourceaux ; et voici, tout le troupeau des pourceaux se rua du haut de la côte dans la mer ; et ils moururent dans les eaux.

 33 Et ceux qui les paissaient s'enfuirent ; et, s'en étant allés dans la ville, ils racontèrent tout, et ce qui était arrivé aux démoniaques.

 34 Et voici, toute la ville sortit au-devant de Jésus ; et l'ayant vu, ils le prièrent de se retirer de leur territoire.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Veille à le dire à personne, (qu'il avait été guérit de la lèpre par Jésus). Pourquoi Jésus ne voulait-il pas que cet homme, si miraculeusement guérit, aille en parler aux autres ? Il ne voulait pas que l'homme rendit témoignage de Lui, parce qu'Il savait ce qui était dans leurs coeurs. Jean 2:25 ; il ne voulait pas du témoignage des hommes avec avec leurs coeurs encore remplis de mal, comme nous le sommes tous, jusqu'à ce que nous soyons nettoyé par Lui. Et plusieurs autres fois, Jésus a ordonné aux hommes de ne pas parler des miracles qu'Il avait fait. Jésus ne veut que personne ne témoigne pour Lui jusqu'à ce que leurs coeurs aient été purifiés et que leurs paroles leurs viennent des commandes du Saint-Esprit, ces paroles qui sont esprit et vie.

2 Certain disent que puisque les paroles dans la Bible sont celles de Christ, le fait de les lire c'est la même chose que d'avoir entendu prononcer les paroles venu de l'Esprit et la Parole à l'intérieur du coeur de chaque homme. Mais Christ a dit : Les paroles que moi je vous dis sont esprit et vie-donnant.Il ne dit pas les paroles qui sont écrites, encore moins les écritures ou les écrits, sont esprit et vie. Quand Christ parle Lui-même à une âme, ses paroles sont esprit et vie pour cette âme, car l'esprit et la vie se trouvent dans ses paroles, lorsqu'Il leur parle. Mais quand c'est un autre qui lis ou qui parle sans Son esprit, ils ne pourvoient ni en esprit ni en vie. Par exemple, Christ lorsqu'Il appela Lazare alors qu'il était mort et enterré, « Lazare, sors dehors ! » ; ses paroles étaient esprit et vie pour Lazare. Mais que d'autre lisent ou prononcent les mêmes paroles à un homme mort et enterré, et qu'ils lui crient de sortir, ils ne le ramèneront pas à la vie. (Extrait de George Whitehead, Le Progrès d'un Chrétien). La lettre tue, mais l'Esprit donne vie.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre