La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Marc 1

Prochain Chapitre

 1 Commencement de l'évangile de Jésus Christ, Fils de Dieu :

 2 comme il est écrit dans Ésaïe le prophète : « Voici, moi j'envoie mon messager devant ta face, lequel préparera ton chemin. »

 3 « Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du *Seigneur, rendez droit son sentier. » [Le coeur maléfique de tous les hommes doit être préparé pour que le Seigneur demeure à l'intérieur, car dans le mauvais coeur sont les mauvaises pensées, les adultères, les fornications, les meurtres, les vols, la convoitise, la méchanceté, la fraude, le manque de retenue, le mauvais oeil [l'envie], les blasphèmes, l'orgueil, les faux témoignages, les injures et la folie. Marc 7:21-23, Mat 15:18-19. Tant que le cœur d'un homme n'a pas été nettoyé et purifié, le Seigneur et son Père ne viennent pas avec leur royaume pour habiter et guider un homme à travers la vie. Jésus est saint, innocent, sans souillure, séparé des pécheurs, et élevé plus haut que les cieux. Hébreux 7:26. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Regardez moi — ainsi nul péché n'a de place en Moi. »]

 4 Jean vint, baptisant dans le désert, et prêchant le baptême de repentance en rémission [la libération de l'esclavage] des péchés.1

 5 Et tout le pays de Judée et tous ceux de Jérusalem sortaient vers lui ; et ils étaient baptisés par lui dans le fleuve du Jourdain, confessant leurs péchés.

 6 Or Jean était vêtu de poil de chameau et d'une ceinture de cuir autour des reins, et il mangeait des sauterelles et du miel sauvage.

 7 Et il prêchait, disant : Il vient après moi, celui qui est plus puissant que moi, duquel je ne suis pas digne de délier, en me baissant, la courroie des sandales.

 8 Moi, je vous ai baptisés d'eau ; lui, vous baptisera de l'Esprit Saint. [Tous comme les 120 disciples de Jésus qui étaient baptisés avec des langues de feu dans Jérusalem durant la Pentecôte. Actes 2:3.]

 9 Et il arriva, en ces jours-là, que Jésus vint de Nazareth de Galilée, et fut baptisé par Jean au Jourdain.

 10 Et s'éloignant aussitôt de l'eau, il monta, et vit les cieux se fendre, et l'Esprit comme une colombe descendre sur lui.

 11 Et il y eut une voix qui venait des cieux : Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi j'ai trouvé mon plaisir.

 12 Et aussitôt l'Esprit le pousse dans le désert.

 13 Et il fut dans le désert quarante jours, tenté par Satan ; et il était avec les bêtes sauvages ; et les anges le servaient.

 14 Mais après que Jean eut été livré, Jésus vint en Galilée, prêchant l'évangile du royaume de Dieu,

 15 et disant : Le temps est accompli, et le royaume de Dieu s'est approché : repentez-vous et croyez à l'évangile. [Dans Matthieu, Marc, et Luc, Jésus y est enregistré disant que quelques uns se trouvant avec Lui, voilà 2000, verraient sa glorieuse venue dans les nuées avec le Royaume avant qu'ils meurent. De plus, Jésus prêchant, Paul, Jésus dans Apocalypse, Pierre, Jacques et Jean, — tous ont dit, bientôt, le temps est proche, un peu de temps, il se tient à la porte. La Chrétienté ignore cette incongruité béante entre ce que la Bible affirme clairement vs. ce qu'ils enseignent via leurs guides aveugles. Ce serait un canular assez cruel d'être dans l'attente qu'Il apparaisse, si les 100 générations de croyants passées n'avaient vraiment aucun espoir de Le voir. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Six attestations confirment l'existence du règne. La deuxième venue est une expérience personnelle. La seconde venue est dans les coeurs des croyants purifiés. Le Roi est là il est roi. »]

 16 Et comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit Simon et André le frère de Simon, qui jetaient un filet dans la mer ; car ils étaient pêcheurs.

 17 Jésus leur dit : Venez après moi, et je vous ferai devenir pêcheurs d'hommes.

 18 aussitôt, ayant quitté leurs filets, ils le suivirent.

 19 Et passant de là un peu plus avant, il vit Jacques le fils de Zébédée et Jean son frère ; et eux étaient dans la nacelle, raccommodant les filets.

 20 aussitôt il les appela ; et laissant leur père Zébédée dans la nacelle avec les gens à gages, ils s'en allèrent après lui.

 21 Et ils entrent dans Capernaüm ; et étant entré aussitôt le jour du sabbat dans la synagogue, il enseignait.

 22 Et ils s'étonnaient de sa doctrine ; car il les enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes.

 23 Et il y avait dans leur synagogue un homme possédé d'un esprit immonde ; et il s'écria, disant :

 24 Ha ! qu'y a-t-il entre nous et toi, Jésus Nazaréen ? Es-tu venu pour nous détruire ? Je te connais, qui tu es : le Saint de Dieu.2

 25 Et Jésus le tança, disant : Tais-toi, et sors de lui.

 26 Et l'esprit immonde, l'ayant déchiré et ayant crié à haute voix, sortit de lui.

 27 Et ils furent tous saisis d'étonnement, de sorte qu'ils s'enquéraient entre eux, disant : Qu'est ceci ? Quelle doctrine nouvelle est celle-ci ? Car il commande avec autorité, même aux esprits immondes, et ils lui obéissent.

 28 Et sa renommée se répandit aussitôt tout à l'entour dans la Galilée.

 29 Et aussitôt, sortant de la synagogue, ils allèrent avec Jacques et Jean dans la maison de Simon et d'André.

 30 Or la belle-mère de Simon était là couchée, ayant la fièvre ; et aussitôt ils lui parlent d'elle.

 31 Et s'approchant, il la fit lever en la prenant par la main ; et aussitôt la fièvre la quitta ; et elle les servit.

 32 Et, le soir étant venu, comme le soleil se couchait, on lui apporta tous ceux qui se portaient mal, et les démoniaques ;

 33 et la ville tout entière était rassemblée à la porte :

 34 et il en guérit plusieurs qui souffraient de diverses maladies, et chassa plusieurs démons, et ne permit pas aux démons de parler parce qu'ils le connaissaient.

 35 Et s'étant levé sur le matin, longtemps avant le jour, il sortit et s'en alla dans un lieu désert ; et il priait là.

 36 Et Simon et ceux qui étaient avec lui, le suivirent.

 37 Et l'ayant trouvé, ils lui dirent : Tous te cherchent.

 38 Et il leur dit : Allons ailleurs dans les bourgades voisines, afin que j'y prêche aussi ; car c'est pour cela que je suis venu.

 39 Et il prêchait dans leurs synagogues par toute la Galilée, et chassait les démons.

 40 Et un lépreux vient à lui, le suppliant et se jetant à genoux devant lui, et lui disant : Si tu veux, tu peux me rendre net.

 41 Et Jésus, ému de compassion, étendant la main, le toucha, et lui dit : Je veux, sois net.

 42 Et comme il parlait, aussitôt la lèpre se retira de lui ; et il fut net.

 43 Et usant de paroles sévères, il le renvoya aussitôt,

 44 et lui dit : Prends garde de n'en rien dire à personne ; mais va, montre-toi au sacrificateur, et offre pour ta purification ce que Moïse a ordonné, pour que cela leur serve de témoignage.

 45 Mais lui, étant sorti, commença à beaucoup publier et à divulguer ce qui était arrivé, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans la ville ; mais il se tenait dehors dans les lieux déserts ; et on venait à lui de toutes parts.


Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Jean vint, baptisant dans le désert, et prêchant le baptême de repentance en rémission [la libération de l'esclavage]des péchés. Le verset avant disait : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers. Quel chemin pour le seigneur êtes-vous censé préparer ? Le chemin dans votre coeur afin qu'Il demeure en tant que Seigneur dirigeant vos pensées, paroles, et gestes — un vrai roi qui dirige toute chose dans votre vie. Rendre les sentiers du Seigneur droit c'est nettoyer vos coeurs et votre corps afin que le Seigneur puisse demeurer et marcher en vous, car il voudrait vous avoir pour que vous soyez le temple du Dieu vivant.

Le grec original pour libération de l'esclavage du péché pourrait se traduire comme libération de l'esclavage, pardon, ou rémission, du péché. Libération de l'esclavage du péché est beaucoup plus précis, et décrit parfaitement la purification nécessaire pour éviter d'être bannis des cieux. La nettoyage de la Parole, le nettoyage dans la Lumière, s'obtiennent tout deux par l'attente du Seigneur, en écoutant, en entendant, et en veillant, et en obéissant - ce nettoyage est une libération de l'esclavage du péché. Mais les pauvres âmes, qui essayaient de traduire la Bible, n'avaient pas expérimenté la libération de l'esclavage du péché à l'intérieur d'eux-mêmes, et ont donc évidemment choisi de mettre l'emphase plutôt sur le pardon. Pourtant, la libération de la captivité, de la prison, de l'oppression, c'est ce que le Christ a dit qu'Il était venu faire :

L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a oint pour prêcher l'évangile aux pauvres [en esprit] ; il m'a envoyé pour guérir les coeurs brisés [qui pleurent à cause de leur esclavage du péché], pour prêcher la délivrance aux captifs [du péché], et le recouvrement de la vue aux [spirituellement] aveugles ; pour délivrer [libérer] ceux qui sont opprimés [dans l'esclavage du péché], Luc 4:18-19

 L'Esprit du Seigneur, l'Éternel, est sur moi, parce que l'Éternel m'a oint pour apporter de bonnes nouvelles aux pauvres : il m'a envoyé pour guérir les coeurs brisés, pour proclamer aux captifs la délivrance, et l'ouverture de la prison à ceux qui sont prisonniers [dans l'esclavage du péché], Ésa 61:1-2

et ce pourquoi Paul disait que Jésus l'a envoyé vers les Gentils, pour accomplir :

 pour ouvrir leurs yeux, pour qu'ils se tournent des ténèbres à la lumière, et du pouvoir de Satan à Dieu ; pour qu'ils reçoivent le pardon des péchés, la libération de l'esclavage du péché et une part avec ceux qui sont sanctifiés et purifiés par la foi en moi. Actes 26:18

En clair, le pardon ce n'est pas la délivrance, le recouvrement, la guérison, l'ouverture de la prison, la libération, se détourner du pouvoir de Satan, — alors que la libération des liens du péchés décrit absolument tout. Jusqu'à ce qu'Il vous nettoie, votre coeur est souillé par le péché.

Un homme ne peut préparer son propre coeur ; il doit être préparé par la puissance transformatrice de la Parole de Dieu, vous accédez à cette puissance en allant à Lui. Vous devez vous attendre à Lui - écouter en silence, avec l'humilité d'un pécheur qui a besoin de Sa puissance transformatrice- la grâce. Vous devez attendre, écouter en silence, entendre, et obéir, ainsi pour recevoir avec douceur la parole implantée, qui a la puissance de sauver vos âmes. Jacques 1:21. Donc, attendre, veiller, écouter, entendre, obéir... attendre, veiller, écouter, entendre, obéir..... chercher, écouter, obéir. Faites cela de manière répétée, suivez Ses commandes, et ses paroles que vous entendez, qu'Il vous dit à vous vous transmettront la vie de Dieu, alors qu'il enlève un par un les péchés de votre coeur. Renoncer à vous-mêmes c'est renoncer à votre propre volonté et faire la volonté de Dieu ; suivre c'est obéir aux commandes que vous entendez alors qu'Il vous parle à vous : c'est cela renoncer à vous-mêmes, ramasser votre croix, et suivre Jésusla croix intérieure du renoncement de soi, qui fait mourir votre esprit égoïste, pour être remplacé par l'Esprit du Christ.

Si vous avez du mal à croire que votre péché est un lien ou un esclavage, alors considérez ce que le Seigneur et Paul avaient à dire à ce sujet :

Jésus leur répondit : En vérité, en vérité, je vous dis : Quiconque commet le péché est esclave du péché. Jean 8:34

Ne savez-vous pas qu'à quiconque vous vous livrez vous-mêmes comme esclaves pour obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la droiture. Rom 6:16

Pardon expliqué :

Alors qu'en est-il du pardon? Tous tes péchés sont-ils pardonnés par Jésus? Au début, si vous vous détournez du mal du mieux que vous pouvez, les choses que vous avez les remords d'avoir faites et que vous arrêtez de faire sont pardonnées.

Détestez les mauvaises pensée, les mots vulgaires, et d'être les esclaves de vos plaisirs ; ce sont vos ennemis. Au début vous ne pouvez pas arrêter totalement votre esprit de pécher pour votre esprit est charnel et l'esprit charnel est inimitié contre Dieu, (qui esprit est crucifié sur la croix et remplacé par l'esprit du Christ). Au début vous ne pouvez pas arrêter totalement votre langue de pécher, (quel contrôle total est livré avec perfection). Toutefois, vous pouvez contrôler vos pieds et vos mains ; et vous pouvez apprendre à contrôler vos yeux, en vous exerçant à regarder ailleurs de ce qui vous tente. La crainte de Dieu c'est de vous détourner du mal. Si vous ne cessez pas de pécher en amenant vos mains à commettre le mal, et en courant vers le mal avec vos pieds, c'est que vous ne cherchez pas Dieu sincèrement — vous avez manqué de vous repentir des bases qui sont sous votre contrôle. De nous détourner du mal avec nos meilleurs efforts, est un prérequis pour chercher Dieu sincèrement et son salut. L'obéissance à ce que vous comprenez, et à ce que vous êtes capables, conduit à la droiture. Si vous péchez délibérément, alors que vous pouviez choisir de ne pas le faire, alors vous trahissez votre sincérité à rechercher Dieu ; et vous pouvez vous attendre à recevoir peu ou pas d'aide, jusqu'à ce que vous montriez que vous vous détournez du mal dont vous êtes capable de détourner. Consacrez-vous à vous débarrasser de vos péchés une fois pour toutes, à travers la grâce de Dieu qui vous sauvera complètement de vos péchés.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Détournez-vous du mal du mieux que vous pouvez et vous mettre vue votre sur le paradis. » Puis, que vous attendez sur Dieu, le Seigneur ordonnera votre repentance supplémentaire et de montrer plus de ce que sont vos péchés. À moins que vous acceptiez* les réprimandes de Dieu de vos péchés et que vous les abandonniez, (Repentez-vous, cessez de les faire), il n'y a pas de pardon. « Si nous ne nions pas nos péchés [quand il nous réprimande], il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous nettoyer de toute injustice. » 1 Jean 1:9,7 ; et « Si vous voulez vous repentir à ma répréhension ; voici, je répandrai sur vous mon esprit, je vous ferai connaître mes paroles.» Pro 1:23 ; et Jésus nous a dit que nous devions nous repentir. Ainsi, les prérequis du pardon de Dieu sont : 1) avoir des remords pour avoir péché, et 2) une repentance de celui-ci. Donc, s'il n'y a pas d'abandon du péché, (pas de repentance, pas de changement de comportement) — alors pas de pardon ! ! Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Jésus n'est pas mort pour que vous puissiez continuer à pécher. Si vous êtes encore péchant, vous appartenez au péché et pas à moi. À ses pieds seulement alors je pardonnerai et absoudrai ; — venez, tels des enfants. »

*Accepter, ce n'est pas à confesser. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Mes vrais amis ne prenez aucune pensée de confessional ; ne prenez pas le temps lorsque vous obtenez une vue claire. » Quand une mauvaise pratique ou désir dans votre coeur vous est montré par la lumière, il se peut que vous pensiez que vous avez besoin de vous excuser ou de confesser le péché qui vous est montré ; mais cela ne fera que vous faire sortir de la Lumière et empêcher votre progression. Le fait que vous ne niez pas ce que vous voyez comme étant vrai est suffisant, et le Seigneur sait que vous croyez ce qu'il vous montre comme étant vrai sans que vous preniez le temps de confesser ; votre remords sera remarqué par lui sans qu'une seule pensée ne soit pas formée en parole.

Oui, Jésus est mort pour vos péchés; il est mort pour les péchés du monde entier. Il est mort pour que vous puissiez vous réconcilier avec Dieu, mais pour être réconcilié avec Dieu, vous devez être libéré de tout péché, être pur et être saint ; et jusqu'à ce que vous alliez à Jésus pour vous asseoir dans un silence humble pendant que vous l'attendez, en écoutant et en veillant, vous ne serez même pas conscient de beaucoup de choses que vous faites qui sont des péchés et qui doivent être arrêtées. Cette asseyant et attendre sur Lui pour vous parler fait partie de porter votre croix ; et quand vous obéissez à ce qu'il vous ordonne de cesser, vous avez renié votre propre volonté et avez suivi Jésus ; cette est la croix intérieure du renoncement de soi. Si vous ne lui croyez pas ou si vous ne croyez pas ce qu'il vous montre être pécheur, vous n'êtes pas pardonné. Si vous croyez Jésus et se repentir, vous obtenez le pouvoir de changer avec vos meilleurs efforts ; et le désir de ce péché va fondre loin à rien au fil du temps. Cependant, si vous revenez délibérément à faire la même chose, vous n'êtes pas pardonné; et il sera beaucoup plus difficile de se repentir de ce péché une deuxième fois.

La doctrine du christianisme de la fausse grâce a créé le pardon imaginaire sans repentance, qui encourage la répétition continuelle du péché délibéré dans leurs membres et se traduit par leur grande destruction. Le Seigneur répète cette répétition de péché — les sacrements, pécher encore —sacrements encore,...... comme une conflagration : un grand feu ou une grande destruction.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Les églises sont devenues le terrain de massacre pour la semence de Dieu. Ce péché délibéré, le pardon, le péché délibéré, le pardon,... crucifie le fils de Dieu en eux. Tant que ceux qui sont dans les sectes n'ont pas tués leur conscience par des péchés répétés, ils peuvent encore entendre et possiblement être motivés à renouveler leurs efforts pour exercer leur foi ; mais après avoir été rendu coupables de certains péchés dans la lumière, pour tout acte de désobéissance qu'ils commettent alors, ils doivent produire le même nombre d'acte d'obéissance avant que ce péché soit ôté de leur coeur. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Lorsque la lumière vous montre quelque chose à faire, tout acte de désobéissance doit être emporté par un acte d'obéissance. Ce que tu as vaincu, lorsque tu y retourne, est plus difficile la deuxième fois à vaincre. »

2 Même les démons appelaient Jésus « Fils du Dieu Très-Haut », tombant à Ses pieds, l'implorant d'avoir de la miséricorde. Luc 8:28,4:41,Marc 5:7,3:11,Mat 8:29. Donc « croire » que Jésus est le Fils de Dieu, ou « dire » qu'Il est le Fils de Dieu, ne résulte pas au salut. Jacques a dit : Tu crois que Dieu est un ; tu fais bien : les démons aussi croient, et ils frissonnent. Jacques 2:19

Vous remarquerez que Jésus dans Jean 3:16 ne dit pas si vous croyez que Jésus est le Fils de Dieu, Il dit si vous croyez en Lui, (ou simplement si vous le croyez). Il y a là une grosse différence : 1) le mental approuve Jésus comme étant le Fils de Dieu vs. 2) de croire ce qu'Il conseille et commande - assez pour Lui obéir. Il nous commande de rechercher en plus haute priorité de notre vie le Royaume de Dieu et Sa Justice - d'être parfait - de tendre l'autre joue, de venir à Lui, l'écouter, et lui obéir - de renoncer à vous-mêmes et prendre votre croix à tous les jours et de vous repentir ou périr. Les démons croient que Jésus est le Fils de Dieu, mais ils ne lui obéissent pas- ils lui désobéissent. La Bible amplifiée nous offre une compréhension plus approfondie : quiconque croit en (a confiance en, s'accroche à, compte sur) Lui. Obéissez-vous aux commandements de Jésus, ou êtes-vous comme les démons, qui croient qu'Il est le fils de Dieu ressuscité des morts, mais qui désobéissent à ses commandements ?

_______________________________________

Prochain Chapitre