La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Marc 4:12

Afficher le chapitre et les notes   

 12 afin qu'en voyant ils voient et ne perçoivent pas, et qu'en entendant ils entendent et ne comprennent pas : autrement ils pourraient se tourner, se repentir et être renvoyés.1 [Ce verset semble être en conflit avec un Dieu aimable, voir l'explication en bas de page.]

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 afin qu'en voyant ils voient et ne perçoivent pas, et qu'en entendant ils entendent et ne comprennent pas : autrement ils pourraient se tourner, se repentir et être renvoyés. Celui-ci est l'un des plus curieux versets de la Bible. Le verset cité dans Ésaïe 6:10 est qu'ils puissent se repentir et être guérit.

Ce verset du Nouveau Testament a été typiquement traduit par « pardonné », pourtant le grec original pour ce verset a le mot afeyh, qui n'a rien à voir avec le pardon ; mais plutôt, cela signifie clairement être renvoyé. Les traducteurs n'avaient aucune idée de comment résoudre cette déchirure complète dans leurs doctrines, et aussi ils ont choisi une parole qui était compatible avec leurs croyances : le pardon, qui est pus près de « être guérit « dans le texte de Matthieu et d'Ésaïe. Cependant, si Dieu n'avait pas voulu que le peuple reçoive le pardon ou qu'ils soient guéris, ils ne l'auraient pas été, et il ne serait pas nécessaire de les empêcher d'entendre. Il n'y a pas de guérison ou pardon automatique. Alors, pourquoi parle-t-Il en parabole, les empêcher d'entendre ou de se repentir ?

La traduction correcte : afin qu'en voyant ils voient et ne perçoivent pas, et qu'en entendant ils entendent et ne comprennent pas : autrement ils pourraient se tourner, se repentir et être renvoyés. « Renvoyé » est sous Son contrôle, et à plus de sens parce que même s'ils entendent et se repentent, Il pourrait quand même les renvoyer. Toutefois, cela soulève une autre question : pourquoi le Seigneur ne voudrait pas que certaines personnes comprenne ses paraboles ? et s'ils comprenaient et se repentaient, pourquoi voudrait-Il les renvoyer ? Tous le monde sait que Dieu est un Dieu aimable et qu'Il pardonne ; « être renvoyé « ne résonne tout simplement pas comme un Dieu aimable. Nous avons les Écritures et les Enseignements qui semblent contredire ce mot « renvoyé » :

Dans le verset qui précède le verset 11, le Seigneur nous a dit que par les paraboles il cache le message de l'évangile à ceux de « l'extérieur ». Pourquoi ? Parce que à moins que le Seigneur détermine premièrement qu'un homme a un amour pour la vérité par ses réponses à ses plaidoiries calmes, anonymes pour qu'il s'éloigne du mal, et à moins que le Seigneur ait alors donné à cet homme une faim pour Dieu, alors cet homme n'a pas la motivation nécessaire pour continuer sur la croix pour la mort de l'ego. Le Seigneur explique plus loin dans la Parabole du Semeur qui suit immédiatement ce verset dans Marc À cause des afflictions et des persécutions, ou des soucies de ce monde, la tromperie des richesses, et les convoitises à l'égard des autres choses, (versets 17 et 19 de Marc), alors il cesse de chercher Dieu, manquant de finir de construire la tour, (le temple à l'intérieur de son coeur) ; et alors à sa mort il serait renvoyé dans les ténèbres du dehors. Son temps dans les ténèbres du dehors pourraient être plus long et plus difficile que s'il n'avait jamais entendu ; et par amour pour tous les hommes, Dieu essaie de nous épargner cet échec ; il essaie d'épargner ceux qui sont incapable de porter leur croix jusqu'à leur mort, qui pourraient se tourner, et se repentir et être renvoyé. De plus, l'échec d'un homme à porter sa croix jusqu'à la mort de soi affecte les autres qui son témoin de son échec, comme Jésus l'a décrit :

Si quelqu'un vient à moi, et ne hait pas son père, et sa mère, et sa femme, et ses enfants, et ses frères, et ses soeurs, et même aussi sa propre vie, il ne peut être mon disciple.
Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne vient pas après moi, ne peut être mon disciple.
Car quel est celui d'entre vous qui, voulant bâtir une tour, ne s'asseye premièrement et ne calcule la dépense, pour voir s'il a de quoi l'achever ?
de peur que, en ayant jeté le fondement et n'ayant pu l'achever, tous ceux qui le voient ne se mettent à se moquer de lui, disant :
Cet homme a commencé à bâtir, et il n'a pu achever. Luc 14:26-30

Venant de la Parole du seigneur à l'intérieur : « Il donnera racine à ceux qui le cherchent une troisième fois. Jusqu'à ce que vous me regardiez en face, et puis retourniez au péché, vous pouvez revenir à moi. »

Le problème est pour ceux qui ont faillit de revenir à Lui, ou pour ceux qui ont devenus si pur, qu'ils l'ont regardé en face et puis qui sont retournés dans le péché. Après qu'une personne ait goûté à la puissance de Dieu et à la bonté de la parole de Dieu, Jésus à l'intérieur d'eux, s'ils retournent dans le monde, ils auront trahi Le Juste à l'intérieur d'eux. Ils auront vendu Jésus pour de l'argent, ou des plaisirs, ou des biens, ou pour l'approbation des hommes ; juste comme Judas qui a vendu Jésus pour 30 pièces d'argent. Jésus, parlant de Judas a dit, « mais malheur à cet homme par qui le fils de l'homme est livré ! Il eût été bon pour cet homme-là qu'il ne fût pas né ». Mat 6:24. George Fox déclare dans la Lettre 25 et Lettre 211 que si l'un des premiers Quakers qui a commencé dans le vrai chemin et qui est retourné dans les voies du monde ou dans les sectes déficientes, subirait le même sort.

Vous tous qui avez connu la voie de la vérité, et goûté à Sa puissance, et que maintenant vous retournez dans les modes et coutumes du monde, vous arrêtez ceux qui sortent du monde, vous les faites s'achopper devant la vérité, vous les faites questionner la voie du Seigneur, qui est hors de la voie du monde et de ses voies ; et vous affligez le Juste, et attristez les coeurs du juste et du simple. Il aurait mieux valu pour vous de n'avoir pas connu la voie de la lumière, de la vie, et de la puissance ; vous êtes la cause de beaucoup qui demeurent dans les ténèbres ; vous êtes la cause de l'orgueil du méchant, et faites que le méchant vous prenne pour exemple, et leur objet contre la vérité, et ceux qui vivent en elle, qui viennent à plaider contre ses voies.

Et vous qui vous êtes détournés de la lumière, avec laquelle Jésus-Christ vous a éclairés, pour vous tourner vers les prêtres mercenaires qui sont instables,
contrairement au prêtre qui ne change pas,
vous marchez dans les traces de Judas, et la souffrance sera votre fin ; vous auriez mieux fait de n'être jamais venu au monde, vous êtes les traîtres du juste ;

De même il nous est conseillé : De ne pas être hâtif dans l'imposition des mains, et ainsi être identifié avec ceux qui manquent la cible, 1 Tim 5:22. Lorsque nous sommes complétés et marchant dans le royaume de Dieu, vous pouvez avoir le pouvoir de transmettre le commencement de la mesure du Saint-Esprit à des individus par l'imposition de vos mains. L'avertissement ici c'est d'attendre et être certain que vous êtes conduit par l'Esprit de le faire ; autrement les personnes auxquelles vous imposez les mains peuvent retourner dans le péché, ce qui serait une disgrâce pour la voie de la vérité, et que cette personne serait pire que si elle n'avait jamais entendu la voie de la vérité.

Seul Dieu connaît qui est capable de porter la croix jusqu'à la mort de leur nature pécheresse, et c'est Dieu qui attire ces hommes. Les paraboles n'appellent que ceux que Dieu appelle, et c'est seulement ceux qui ont été attiré qui chercheront à comprendre les paraboles.

Un bonne question serait : « alors pourquoi les paraboles sont-elles maintenant expliquées clairement à tous dans ce site web ? » Le site web est une voix dans le désert de l'internet, une sur des millions de sites web. Les seules personnes qui sont parvenus à ce point dans ce site, sont ceux qui ont une grande faim pour Dieu, ceux qu'Il a attiré et auxquels Il a donné la faim pour Le chercher. Aussi, le site parle à ceux du « dedans » non ceux du « dehors ». Ceux du « dehors » lisent quelques phrases de ce site et fuient vers des sites qui supportent les mensonges que leurs oreilles qui démangent ont embrassés.

_______________________________________