La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Marc 8

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 En ces jours-là, comme il y avait là une fort grande foule, et qu'ils n'avaient rien à manger, Jésus, ayant appelé à lui ses disciples, leur dit :

 2 Je suis ému de compassion envers la foule, car voici trois jours déjà qu'ils demeurent auprès de moi, et ils n'ont rien à manger ;

 3 et si je les renvoie à jeun dans leurs maisons, ils tomberont en défaillance par le chemin ; car quelques-uns d'entre eux sont venus de loin.

 4 Et ses disciples lui répondirent : D'où les pourra-t-on rassasier de pain, ici, dans le désert ?

 5 Et il leur demanda : Combien avez-vous de pains ? Et ils dirent : sept.

 6 Et il commanda à la foule de s'asseoir sur la terre. Et ayant pris les sept pains, il rendit grâces et les rompit et les donna à ses disciples pour les mettre devant la foule : et ils les mirent devant elle.

 7 Ils avaient aussi quelques petits poissons ; et ayant béni, il dit qu'ils les missent aussi devant la foule.

 8 Et ils mangèrent et furent rassasiés ; et ils ramassèrent, des morceaux qui étaient de reste, sept corbeilles.

 9 Or ceux qui avaient mangé étaient environ quatre mille. Et il les renvoya.

 10 Et aussitôt, montant dans une nacelle avec ses disciples, il vint aux quartiers de Dalmanutha.

 11 Et les pharisiens sortirent et se mirent à disputer avec lui, demandant de lui un signe du ciel, pour l'éprouver.

 12 Et, soupirant en son esprit, il dit : Pourquoi cette génération demande-t-elle un signe ? En vérité, je vous dis : il ne sera point donné de signe à cette génération.

 13 Et les laissant, il remonta de nouveau dans la nacelle et s'en alla à l'autre rive.

 14 Et ils avaient oublié de prendre des pains, et ils n'avaient qu'un seul pain avec eux dans la nacelle.

 15 Et il leur enjoignit, disant : Voyez, gardez-vous du levain des pharisiens et du levain d'Hérode.1

 16 Et ils raisonnaient entre eux, disant : C'est parce que nous n'avons pas de pains.

 17 Et Jésus, le sachant, leur dit : Pourquoi raisonnez-vous sur ce que vous n'avez pas de pains ? N'entendez-vous pas encore, et ne comprenez-vous pas ? Avez-vous encore votre coeur endurci ?

 18 Ayant des yeux, ne voyez-vous pas ? et ayant des oreilles, n'entendez-vous pas ? et n'avez vous point de mémoire ?

 19 Quand je rompis les cinq pains aux cinq mille, combien recueillîtes-vous de paniers pleins de morceaux ? Ils lui disent : douze.

 20 Et quand je rompis les sept aux quatre mille, combien recueillîtes-vous de corbeilles pleines de morceaux ? Et ils dirent : sept.

 21 Et il leur dit : Comment ne comprenez-vous pas ?

 22 Et il vient à Bethsaïda ; et on lui amène un aveugle, et on le prie pour qu'il le touche.

 23 Et ayant pris la main de l'aveugle, il le mena hors de la bourgade ; et lui ayant craché sur les yeux, il posa les mains sur lui et lui demanda s'il voyait quelque chose.

 24 Et ayant regardé, l'homme dit : Je vois des hommes, car je vois comme des arbres qui marchent.

 25 Puis Jésus lui mit encore les mains sur les yeux et le fit regarder ; et il fut rétabli, et voyait tout clairement.

 26 Et il le renvoya dans sa maison, disant : N'entre pas dans la bourgade, et ne le dis à personne dans la bourgade.

 27 Et Jésus s'en alla, et ses disciples, aux villages de Césarée de Philippe ; et chemin faisant, il interrogea ses disciples, leur disant : Qui disent les hommes que je suis ?

 28 Et ils répondirent : Jean le baptiseur ; et d'autres : Élie ; et d'autres : L'un des prophètes.

 29 Et il leur demanda : Et vous, qui dites-vous que je suis ? Et Pierre, répondant, lui dit : Tu es le Christ.

 30 Et il leur défendit expressément de dire cela de lui à personne.

 31 Et il commença à les enseigner : Il faut que le fils de l'homme souffre beaucoup, et qu'il soit rejeté des anciens et des principaux sacrificateurs et des scribes, et qu'il soit mis à mort, et qu'il ressuscite après trois jours.

 32 Et il tenait ce discours ouvertement. Et Pierre, le prenant à part, se mit à le reprendre.

 33 Mais lui, se retournant et regardant ses disciples, reprit Pierre, disant : Va arrière de moi, Satan, car tes pensées ne sont pas aux choses de Dieu, mais à celles des hommes.

 34 Et ayant appelé la foule avec ses disciples, il leur dit : Quiconque veut venir après moi, qu'il se renonce soi-même, et qu'il prenne sa croix, et me suive : [Pour suivre Jésus nous devons premièrement chercher à entendre le Seigneur nous parler en écoutant patiemment et assidûment dans l'humble silence. Obéir à ce que nous L'entendons nous commander de faire c'est suivre Jésus. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Arrêtez de suivre les hommes. Que chacun écoute ce que dit l'Esprit ; suivez ceci. Maître suivant. Suivez précisément ; ne déviez pas. » ]

 35 car quiconque voudra sauver sa vie la perdra ; et quiconque perdra sa propre vie pour l'amour de moi et de l'évangile la sauvera.2 [Ceux qui vivent dans la chair (nature pécheresse) ne peuvent plaire à Dieu. Rom 8:8. Vous devez mortifier tout péché dans votre corps pour sauver votre âme et obtenir la Vie supérieure de Dieu, faisant de Christ le Seigneur de toutes vos paroles et actes, tandis que vous êtes sur terre, et puis pour toujours.]

 36 Car que profitera-t-il à un homme s'il gagnait le monde entier, et qu'il perdait son âme ? 3

 37 Ou que donnera un homme en échange de son âme ?

 38 Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles parmi cette génération adultère et pécheresse, le fils de l'homme aura aussi honte de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père, avec les saints anges.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Prenez garde au Levain des Pharisiens, qui peut infecter un homme et le posséder complètement. Le levain des Pharisiens c'est quoi ? L'hypocrisie - de parler à propos de religion, tout en continuant à marcher dans le péché. Ces personnes ce peuple s'approche de moi, Il m'honore de la bouche et des lèvres ; Mais son coeur est éloigné de moi, Ésa 29:13. Lorsqu'un homme qui est manifestement inaccompli parle de Dieu, beaucoup de personnes peuvent voir son manque d'ardeur pour ce qu'il professe, et ne croiront rien de ce qu'il dit ; c'est ce genre d'homme qui éloigne. Ainsi mettez la parole en pratique, et ne l'écoutez pas seulement, vous séduisant vous-mêmes. Car si quelqu'un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui considère sa face naturelle dans un miroir.

2 Vous devez perdre votre vie afin de la sauver. Parvenir au salut c'est être libéré du péché, Atteindre le salut c'est trouver la nouvelle vie en Dieu, de revêtir l'incorruptibilité, d'être devenu une toute nouvelle créature, d'avoir crucifié la chair [la nature pécheresse] avec ses passions et ses désirs [convoitises et les affections] sur la croix intérieure du renoncement à soi-même. Vous devez abandonner tous ce que vous avez. Vous devez renoncer à vous-mêmes et prendre votre croix à tous les jours si vous voulez suivre Jésus. Alors, où est-ce que croire seulement devient suffisant ? Cela ne l'a jamais été ; vous devez croire Jésus suffisamment pour Lui obéir. Rappelez-vous que le Père de notre foi c'est Abraham, un homme considéré comme étant juste et béni de Dieu, parce qu'il croyait : il a suffisamment cru, jusqu'à obéir au commandement de se circoncire lui-même, ainsi que tous les mâles de sa maison, de quitter sa maison à la recherche d'une lointaine terre promise, et aller jusqu'à sacrifier son fils Isaac, (ce qui était seulement une épreuve pour sa foi). Abraham reçu la bénédiction de Dieu par son obéissance à la voix de Dieu. Et c'est ainsi que nous devons obéir à Dieu, ou alors nous n'aurons jamais la paix avec Dieu, encore moins sa bénédiction. Bénit sont ceux qui écoutent la Parole de Dieu et qui la gardent [lui obéissent, l'observent, la mettent en pratique] . Luc 11:28. Écoutez et obéissez à Ma voix, et je serai votre Dieu, et vous serez mon peuple ; et marchez dans toute la voie que je vous commande, afin que vous vous trouviez bien. Jér 7:23.

3 Car que profitera-t-il à un homme, s'il gagnait le monde entier, et qu'il perde son âme ? Notez ! NOTEZ ! Le Seigneur vient juste de dire que le fait de posséder le monde entier est moins précieux que l'âme d'un homme. L'âme est plus précieuse que toutes les richesses, tout le pouvoir, tous les plaisirs, et tous les endroits exotiques recherchés dans le monde combinés ensembles. Nous n'avons aucune idée de ce qui nous a été donné - l'âme - car nous ne pouvons voir ce qu'il peut advenir de cette âme si nous portons notre croix jusqu'à la mort de notre nature pécheresse. Comme Paul a dit : Mais selon qu'il est écrit, « Ce que l'oeil n'a pas vu, et que l'oreille n'a pas entendu, et qui n'est pas monté au coeur de l'homme, ce que Dieu a préparé pour ceux qui l'aiment. » Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

« En vérité, Je te le dis, toute la vérité est magnifique ; vous serez émerveillés lorsque vous la verrez.
Il y a très peu de gens qui, lorsqu'ils voient ce qu'est Dieu, refuseraient l'union avec lui. »

Stephen Crisp a prononcé ces paroles dans un de ses sermons :

Là où il y a beaucoup de fierté, de la méchanceté et l'envie, l'esprit du Christ sera déraciner tout ce mal que l'ennemi a planté chez les hommes et amener la justice éternelle et plantera l'amour dans la cette âme et établir et lui régler. Une telle personne a plus de joie, de plaisir et de bonheur sous le gouvernement de l'Esprit du Christ en une seule journée, que n'importe qui peut avoir qui est régi par le mauvais esprit dans mille jours.

L'accomplissement du potentiel de l'âme va au-delà des les plus folles imaginations de l'homme, cela offre à tout homme quelque chose qui est au-delà de sa capacité à saisir. Si nous ne parvenons pas à nous libérer du péché dans cette vie, lorsque nous verrons ce que nous aurions pu devenir, nous seront dévastées. Chaque personne sera dévastée de ce qu'ils auraient pu obtenir de leur vivant sur terre ; et ceux qui pensaient qu'ils avaient aimé Dieu seront plus dévastés sur ce qu'ils ont manqués de lui donner durant leur vie sur terre, c'est à dire de renier leur nature égoïste, chercher sa direction et la suivre ; ainsi pour alors Lui apporter honneur et gloire en produisant le fruit de l'Esprit. De manquer l'opportunité d'apporter honneur et gloire à votre créateur, qui vous a crée vous, et tous l'univers et les cieux, c'est manquer l'opportunité de votre vie.

Ceux qui meurent dans leurs péchés seront frisson avec une profonde tristesse quand ils rappellent de leurs activités — mesquines, sans valeur, ridicules alors qu'ils étaient sur la terre, quand ils auraient pu suivre les inspirations de Dieu et réalisé les récompenses qu'ils voient alors et comprendre, mais qui sera pour toujours inaccessible pour eux.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : "Après la mort il y a un sentiment de regret par rapport à leur vie. Chaque personne sera connue par ce qu'elle aura dit ou fait."

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre