La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Matthieu 10:28

Afficher le chapitre et les notes   

 28 Et ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent pas tuer l'âme ; mais craignez plutôt celui qui peut détruire et l'âme et le corps, dans la géhenne.1 [Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Aucune âme est immortelle si elle n'est pas en union avec moi. » L'âme de l'homme est non permanente, à moins que l'homme unit en union avec Christ et le Père ; ceux qui ne parviennent pas à le faire alors que sur la terre, vont perdre leur âme. Le début de la crainte de Dieu est de s'écarter du mal. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Craignez Dieu et donnez-Lui la gloire. Craindre c'est se débarrasser du mal. »]

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Craignez plutôt celui qui peut détruire et l'âme et le corps, dans la géhenne. Celui-là c'est Dieu. Nous devons caindre sa désapprobation, chercher ses conseils, en espérant lui être agréable. Si nous manquons comment vivre sobrement, dans la droiture et la piété dans ce présent monde, nous recontrerons sa fureur. Par la miséricorde et la vérité, l'iniquité est purgée [du coeur], et par la crainte de l'Éternel les hommes s'éloignent du mal. Pro 16:6. Mais la Chrétienté ne se débarrasse pas du mal parce qu'on leur enseigne les mensonges que Dieu les acceptent dans leurs péchés aussi longtemps qu'ils croient en Jésus. Ainsi la Chrétienté n'a aucune crainte de Dieu. Par conséquent, la Chrétienté n'a pas la connaissance : La crainte de l'Éternel est le commencement de la connaissance ; mais les fous méprisent la sagesse et l'instruction. Pro 1:7. (Beaucoups de gens dans la Chrétienté ont de grandes connaissances au sujet de la Bible, mais Dieu est seulement connu à travers la révélation, non pas en lisant à son sujet.) La Chrétienté pense que la croix est un bijoux et ils écartent la nécessité pour chaque disciple de porte leur croix ; par conséquent la Chrétienté périt et elle a pour fin la destruction.

La destruction du corps et de l'âme survient à la mort de ceux qui ne sont pas purifiés sur terre, mais pas l'esprit, qui retourne à Dieu : l'esprit retourne à Dieu qui l'a donné [à la mort]. Ecc 12:7. Si un homme n'atteint pas la liberté hors du péché, la pureté, l'union, le salut, et la traduction dans le Royaume de Dieu tandis qu'il est sur terre, Dieu détruit son âme et son corps, bannissant son esprit en enfer dans le but d'apprendre au sujet du mal dans son coeur. Même pour expérimenter la douleur purificatrice de l'étang de feu alors qu'un homme y a sa part, il doit y avoir une certaine forme de vie ; donc la destruction totale ne survient pas. Christ la Lumière, sort d'un homme, alors qu'il est bannit dans l'étang de feu ; et alors cet homme est laissé sans retenue, libre de poursuivre les désires de son coeur au maximum possible. Il est rassasié de ses désirs, jusqu'à ce que ceux-ci soient brûlés hors de Lui, puis il retourne au ciel pour vivre dans la court extérieure en tant que gentil spirituel dont le coeur n'a pas été circoncit sur terre, n'ayant pas fait partie des premiers fruits à Dieu. Pour plus de détails voyez Y a-t-il de l'Espoir pour Tous.

Ce qui constitue l'âme est un mystère que seul Dieu peut révéler. Si vous pensez que vous comprenez totalement la différence entre l'âme et l'esprit, essayez de tracer une ligne entre les deux, même en se référant à Héb 4:12: Car la parole de Dieu est vive [vivante] et puissante [active], et plus tranchante qu'aucune épée à deux tranchants, et atteignant jusqu'à la division de l'âme et de l'esprit. William Penn, en décrivant l'âme comme pur esprit, ne fait qu'approfondir la confusion. Nous savons venant de Pierre que l'âme doit être purifié : Puisque vous avez purifié vos âmes par l'obéissance à la vérité à travers l'Esprit. 1 Pi 1:22. Nous savons que l'âme des pécheurs est détruite en enfer : craignez plutôt celui qui peut détruire et l'âme et le corps, dans la géhenne. Mat 10:28. Nous savons que Dieu souffla dans les narines d'Adam faisant de Lui une âme vivante, mais cela ne s'applique guère à ceux qui sont nés après Adam. Nous savons que Dieu a préconnu les personnes, mais si c'était dans l'esprit, ou dans l'âme, ou dans les deux, nous ne savons pas. L'âme est un mystère, qui je suspecte a une grandeur potentielle, qui lorsque comprise, nous étonnerait à nous couper le souffle. Je crois que l'âme est la part de l'homme qui est capable d'unir à Dieu pour devenir une avec lui ; je crois qu'elle est la plateforme d'une totale nouvelle création, qui est beaucoup plus que juste un homme, et si cette plateforme n'est pas unie avec Dieu de notre vivant sur terre, elle est perdu. Nous savons que Jésus a dit : « Que profitera-t-il à un homme de gagner le monde entier, mais de perdre son âme ? » Je crois que la mesure de la perte d'une âme va au-delà de la capacité de l'homme physique à croire ou même à comprendre. Lorsque nous avons demandé au Seigneur ce que signifiait être dans le ciel, sans perdre son âme, sa réponse a été : « vivre dans une dimension supérieure » .

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « L'accomplissement potentiel de l'âme est au-delà de votre capacité à saisir. Aucune âme est immortelle si elle n'est pas en union avec moi. »

La foi en Jésus conduit au salut tout comme la foi en Jésus purifie le coeur, mais ni l'un ni l'autre ne sont instantanés ; tout deux requiert une persistante recherche des enseignements et commandements du Seigneur, et au fil du temps une obéissance complète. Dans la Nouvelle Alliance, portez attention aux exclusions - exigences, et les conditions d'admission ; autrement vous aussi ferez face à la furer de Dieu. Être sauvés signifie avoir été sauvé du désire même de pécher, par un nouveau coeur et une nouvelle pensée qui vous sont donnés par Dieu ; rien ne compte, si ce n'est une toute nouvelle créature, ressuscité ensemble avec Christ dans les lieux célestes, où vous êtes assis en Lui au repos.

_______________________________________