La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Matthieu 3

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Or, en ces jours-là vient Jean le baptiste, prêchant dans le désert de la Judée,

 2 et disant : Repentez-vous [pensez différemment ; changez votre pensée, en regrettant vos péchés et en changeant votre conduite], car le royaume des cieux s'est approché. [Les chrétiens d'aujourd'hui ont été incorrectement enseignés par leurs guides aveugles que le ciel est seulement disponible quand ils meurent physiquement. Ils pensent qu'ils sont justes [droit] et qu'ils n'ont pas besoin de se repentir ; ils présument qu'ils sont excusés de toutes les exclusions, exigences, et conditions de qualification du salut déclarées dans la Bible ; aussi ils ignorent que chaque homme sera jugé selon ses oeuvres et paroles. Ainsi, les Chrétiens d'aujourd'hui, en écoutant les paroles des Écritures, les entendent aussi comme une belle chanson qui est douce à leurs oreilles, mais ils manquent d'appliquer les commandes pour eux-mêmes — pensant toujours que les avertissements et commandes s'appliquent à des personnes mauvaises, et non à juste croyants comme eux ; alors ils n'obéissent pas aux ordres qu'ils entendent, demeurant esclaves du péché ; et ainsi ils sont bannis du ciel quand ils meurent. « Car ainsi dit le Seigneur, l'Éternel, le Saint d'Israël : "C'est dans la repentance et le repos que vous êtes sauvés ; dans la tranquillité et dans la confiance sera votre force. Mais vous ne le voulez pas." » Esaïe 30:15.]

 3 Car c'est celui dont il a été parlé par Ésaïe le prophète, disant : « Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, faire droit son sentier. » 1 [Le coeur maléfique de tous les hommes doit être préparé pour que le Seigneur demeure à l'intérieur, car dans le mauvais coeur sont les mauvaises pensées, les adultères, les fornications, les meurtres, les vols, la convoitise, la méchanceté, la fraude, le manque de retenue, le mauvais oeil [l'envie], les blasphèmes, l'orgueil, les faux témoignages, les injures et la folie. Marc 7:21-23, Mat 15:18-19. Tant que le cœur d'un homme n'a pas été nettoyé et purifié, le Seigneur et son Père ne viennent pas avec leur royaume pour habiter et guider un homme à travers la vie. Jésus est saint, innocent, sans souillure, séparé des pécheurs, et élevé plus haut que les cieux. Hébreux 7:26. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Regardez moi — ainsi nul péché n'a de place en Moi. »]

 4 Or Jean lui-même avait son vêtement de poil de chameau et une ceinture de cuir autour de ses reins ; et sa nourriture était des sauterelles et du miel sauvage.

 5 Alors Jérusalem, et toute la Judée, et tout le pays des environs du Jourdain, sortaient vers lui ;

 6 et ils étaient baptisés par lui dans le Jourdain, confessant leurs péchés.

 7 Et voyant plusieurs des pharisiens et des sadducéens qui venaient à son baptême, il leur dit : Race de vipères, qui vous a avertis de fuir la colère qui vient ?

 8 Produisez donc du fruit qui convienne à la repentance ;

 9 et ne pensez pas de dire en vous-mêmes : Nous avons Abraham pour père ; car je vous dis que Dieu peut, de ces pierres, susciter des enfants à Abraham.

 10 Et déjà la cognée est mise à la racine des arbres ; tout arbre donc qui ne produit pas de bon fruit est coupé et jeté au feu.2 [Vous devez croire pour avoir votre coeur changé par la puissance de la grâce de Dieu remplaçant les mauvais fruits de la chair, par le fruit de l'esprit, qui est : l'amour, la joie, la paix (quiétude et de tranquillité pour toujours), la patience (y compris de longues souffrances, la fermeté et la persévérance), la bienveillance (y compris la moralité et de l'intégrité), la bonté, la foi, la gentillesse (y compris douceur, humilité), et la maîtrise de soi (maîtrise des appétits sensuels, les passions et les désirs) : Gal 5:22-23. Si vous ne produisez pas du fruit de l'Esprit, vous êtes bannis des cieux et envoyés pour prendre votre part dans l'étang de feu. Ou faites l'arbre bon et son fruit bon, ou faites l'arbre mauvais et son fruit mauvais, car l'arbre est connu par son fruit. Mat 12:33. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Un arbre qui est saint est un bon arbre. » ]

 11 Moi, je vous baptise d'eau pour la repentance ; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses sandales : lui vous baptisera de l'Esprit Saint et de feu. [Ce baptême de feu est le baptême de la mort, pour ensuite être ressuscité avec Christ comme une nouvelle créature avec un coeur, une pensée et un esprit nouveaux. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Vous êtes ressuscité à une nouvelle vie, pas seulement une imitation; Il est un avec nous et toujours présent. »]

 12 Il a son van dans sa main, et il nettoiera entièrement son aire et assemblera son froment dans le grange ; mais il brûlera la paille au feu inextinguible.3 [Le Seigneur sépare le blé de la paille, ce qui est précieux de ce qui est vil. Le blé ce sont les paroles de vie qu'il vous a dit, ces paroles sont implantées dans votre coeur pour former Christ à l'intérieur ; la paille c'est votre nature égoïste et charnelle de ses convoitises, affections, et orgueil, qui après la séparation est ensuite brûlé jusqu'à l'oubli par le feu dévorant et les flammes éternelles de Jésus, la pure parole de vie, qui est un feu. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Dieu foule par terre et rejette tout ce qui est impur ; il y a une mort. » Ceci baptême de mort est l'étape finale avant la traduction dans le Royaume de Dieu, pour être là tandis que nous sommes sur terre et puis pour toujours.]

 13 Jésus vient de Galilée au Jourdain auprès de Jean, pour être baptisé par lui ;

 14 mais Jean l'en empêchait fort, disant : Moi, j'ai besoin d'être baptisé par toi, et toi, tu viens à moi !

 15 Et Jésus, répondant, lui dit : Laisse faire maintenant, car ainsi il nous est convenable d'accomplir toute justice.

 16 Alors il le laissa faire. Et Jésus, ayant été baptisé, monta aussitôt, s'éloignant de l'eau ; et voici, les cieux lui furent ouverts, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe, et venant sur lui.

 17 Et voici une voix qui venait des cieux, disant : Celui-ci est mon fils bien-aimé, en qui j'ai trouvé mon plaisir.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Préparez le chemin du *Seigneur, rendez droits ses sentiers. Quel chemin pour le seigneur êtes-vous censé préparer ? Le chemin dans votre coeur afin qu'Il demeure en tant que Seigneur dirigeant vos pensées, paroles, et actions — un vrai roi qui dirige toute chose dans votre vie. Rendre les sentiers du Seigneur droit c'est nettoyer vos coeurs et votre corps afin que le Seigneur puisse demeurer et marcher en vous, car il voudrait vous avoir pour que vous soyez le temple du Dieu vivant.

En conjonction avec ce verset qui est cité : Ésaïe dit encore :  Toute vallée sera comblée, et toute montagne et toute colline sera abaissée, et les choses tortues seront rendues droites, et les sentiers raboteux deviendront des sentiers unis. C'est une préparation individuelle de l'homme, la condition préalable du salut.

Dans son journal, George Fox a écrit au sujet de voir en lui-même les montagnes brûlantes, les chemins tortueux être redressés, etc. :

Je vis aussi les montagnes brûlés ainsi que les décombres, les chemins tortueux et raboteux être redressés et aplanis afin que le Seigneur puisse venir en son tabernacle. Ces choses se trouvent dans le coeur de l'homme ; mais, de parler de ces choses qui se trouvent à l'intérieur, semblait étrange aux rudes, aux malhonnêtes et aux montagneux.*  Néanmoins, le Seigneur a dit : « Oh terre, écoute la parole du Seigneur ! »

* Aux rudes, aux malhonnêtes et aux montagneux sont ces gens qui n'ont pas expérimenté le pouvoir nettoyant du Seigneur, lequel pouvoir est expérimenté quand, avec persévérance, vous êtes assis, attendez, veillez, écoutez, entendez et obéissez à ce que le Seigneur vous ordonne de faire.

George Fox a également une écriture détaillée, (en anglais) qui décrit le miroir de la terre dans le coeur de chaque homme ; (voir Une Parole venant du Seigneur, Pour Tout le Monde).

Un homme ne peut préparer son propre coeur ; il doit être préparé par la puissance transformatrice de la Parole de Dieu, vous accédez à cette puissance en allant à Lui. Vous devez vous attendre à Lui écouter en silence, avec l'humilité d'un pécheur qui a besoin de Sa puissance transformatrice — la grâce. Vous devez attendre, écouter en silence, entendre, et obéir, ainsi pour recevoir avec douceur la parole implantée, qui a la puissance de sauver vos âmes. Jacques 1:21. Donc, attendre, veiller, écouter, entendre, obéir... attendre, veiller, écouter, entendre, obéir..... chercher, écouter, obéir. Faites cela de manière répétée, suivez Ses commandes, et ses paroles que vous entendez, qu'Il vous dit à vous vous transmettront la vie de Dieu, alors qu'il enlève un par un les péchés de votre coeur. Renoncer à vous-mêmes c'est renoncer à votre propre volonté et faire la volonté de Dieu ; suivre c'est obéir aux commandes que vous entendez alors qu'Il vous parle à vous : c'est cela renoncer à vous-mêmes, ramasser votre croix, et suivre Jésusla croix intérieure du renoncement à soi-même, qui fait mourir votre esprit égoïste, pour être remplacé par l'Esprit du Christ.

2 Et déjà la cognée est mise à la racine des arbres ; tout arbre donc qui ne produit pas de bon fruit est coupé et jeté au feu.

Jésus utilise un arbre et ses fruits pour être une métaphore pour un homme et ses comportements.
Tous les hommes commencent possédant seulement de mauvais fruits, (fruits de la chair), qui sont : l'immoralité sexuelle, la malpropreté, la convoitise, l'idolâtrie, [l'avarice], la sorcellerie, la haine, les contentions, les jalousies, la rage, les ambitions égoïstes, les dissensions, les hérésies, l'envie, les meurtres, l'ivrognerie, les rivalités, les mauvaises pensées, les adultères, les fornications, les meurtres, les vols, la cupidité, les méchancetés, la fraude, l'impudicité, l'oeil méchant, les injures, l'orgueil, la folie, etc. Marc 7:21-23, Éph 5:3-6,2:3, 1 Cor 6:9-10,15:50, Gal 5:19-21.

Vous devez croire et attendre façon persistante sur Dieu pour avoir votre coeur changé par la puissance de la grâce de Dieu remplaçant les mauvais fruits de la chair, par le fruit de l'esprit, qui est : l'amour, la joie, la paix (quiétude et de tranquillité pour toujours), la patience (y compris de longues souffrances, la fermeté et la persévérance), la bienveillance (y compris la moralité et de l'intégrité), la bonté, la foi, la gentillesse (y compris douceur, humilité), et la maîtrise de soi (maîtrise des appétits sensuels, les passions et les désirs) : Gal 5:22-23.


Moi, je suis le cep, vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit ; car, séparés de moi, vous ne pouvez rien faire.
Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment, et il sèche ; et on les amasse, et on les met au feu, et ils brûlent.
En ceci mon Père est glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit ; et vous montrer que vous êtes vraiment mes disciple [véritables fidèles]. Jean 15:5-6,8

Encore une fois, le fruit de l'Esprit est l'amour, la joie, la paix (quiétude et de tranquillité pour toujours), la patience (y compris de longues souffrances, la fermeté et la persévérance), la bienveillance (y compris la moralité et de l'intégrité), la bonté, la foi, la gentillesse (y compris douceur, humilité), et la maîtrise de soi (maîtrise des appétits sensuels, les passions et les désirs) : contre de telles choses, il n'y a pas de loi. Gal 5:22-23.

tout arbre donc qui ne produit pas de bon fruit est coupé et jeté au feu.

Si vous ne produisez pas le fruit de l'Esprit, vous êtes banni du ciel et envoyé pour prendre votre part dans l'étang de feu.
Ou faites l'arbre bon et son fruit bon, ou faites l'arbre mauvais et son fruit mauvais, car l'arbre est connu par son fruit. Mat 12:33

Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Un arbre qui est saint est un bon arbre. »
Vous devez devenir saints comme Il est saint :

Car ceci est la volonté de Dieu : que vous deveniez sainte [sanctifié], de sorte que vous vous absteniez de l'immoralité sexuelle,
que chacun de vous sache posséder (contenir, maîtriser) son propre corps dans la pureté et l'honneur,
sans vous livrer à la passion de la convoitise comme font les nations aussi qui ne connaissent pas Dieu ;
Car Dieu ne nous a pas appelés à l'impureté, mais dans la sainteté. 1 Thes 4:3-5,7.


Poursuivez la paix avec tous, et la sainteté, sans laquelle nul ne verra le Seigneur, Heb 12:14.

3 lui vous baptisera de l'Esprit Saint et de feu. Il a son van dans sa main, et il nettoiera entièrement son aire et assemblera son froment dans la grange ; mais il brûlera la paille au feu inextinguible. Le Seigneur sépare le blé de la paille, ce qui est précieux de ce qui est vil. Le blé ce sont les paroles de vie qu'il vous a dit, ces paroles sont implantées dans votre coeur pour former Christ à l'intérieur ; la paille c'est votre nature égoïste et charnelle de ses convoitises, affections, et orgueil, qui après la séparation est ensuite brûlé jusqu'à l'oubli par le feu dévorant et les flammes éternelles de Jésus, la pure parole de vie, qui est un feu. Les 120 disciples de Jésus qui étaient baptisés avec des langues de feu dans Jérusalem durant la Pentecôte. Actes 2:3. Le baptême du Saint-Esprit c'est le baptême du feu, le baptême de la mort :

Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Dieu foule par terre et rejette tout ce qui est impur ; il y a une mort. Un en fait meurt pour entrer dans le camp. Vous êtes ressuscité à une nouvelle vie, pas seulement une imitation; Il est un avec nous et toujours présent. »

Ainsi Jésus crée un individu lavé, purifié, et capable d'une union avec Dieu, participant de la nature divine. Jusqu'à ce que l'homme obtienne la purification, la miraculeuse grâce de Dieu qui lave son coeur, il ne peut se tenir en présence de Dieu, ni être agréable à Dieu. Ce baptême survient après qu'un homme ait crucifié son égoïsme, sa nature pécheresse sur la croix intérieure du renoncement à soi-même. Ce baptême par le feu, le baptême de mort à la nature égoïste de l'homme, est le seul baptême requis : un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême. Éph 4:5. Parce que nous détestons notre vie, nous ne sommes pas craignions de perdre notre vie ; car quand nous perdons notre vie, nous sauvons notre vie, la vie nouvelle, la vie éternelle de Dieu.

Gentil lecteur, ne pensez pas que ce baptême de mort est étrange parce que : 1) le Seigneur nous a dit plusieurs fois que nous devons perdre notre vie pour sauver notre vie ; 2) le baptême de la mort et l'enterrement subséquent est énoncé plusieurs fois dans les Écritures ; et 3) nous sommes appelés à présenter nos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui est notre culte et service spirituel, Rom 12:1.

Ceci est la fin de votre ego charnel, alors que Christ vient et qu'il anéanti cet esprit résiduel de Satan en vous avec l'éclat de Sa venue, avec les Paroles de Sa bouche, et par la splendeur de Sa venue, en écrasant la tête de Satan sous votre talon. Le jugement final. Le véritable baptême du Saint-Esprit : dans la mort de Christ. Le partage de Sa mort. Jésus est alors ressuscité en vous pour être vraiment votre Seigneur ; 2 Cor 4:14, Col 2:11-12, 3:1, Éph 2:6 ; qui ordonne toutes vos paroles et les actes, qui sont des oeuvres pour montrer l'amour et la puissance de Dieu à le monde.

Le voyage de la foi à le baptême de la mort, (qui est le seul vrai baptême), est pas un court voyage, ni est-il accompli en demandant ou de prier pour ; il se produit seulement après que vous avez : 1) attendu sur le Seigneur, 2) écoutait sa beaucoup reproches à vous, 3) toujours obéi à ses nombreuses commandes que vous entendez parler de vous, 4) est mort un peu chaque jour sur la croix intérieure du renoncement de soi,  5) subi de nombreux essais et tribulations 6)et a endure avec une patience et persévérance jusqu'à la fin.

Ce baptême du feu est accompli par Jésus, qui vient à ceux qui ont crucifié leurs convoitises et leurs affections sur la croix intérieure du renoncement à soi-même ; l'apparition de Jésus pour accomplir le baptême de feu est la seconde venue du Seigneur et le Jour du Seigneur pour ceux qui ont été crucifiés.

La seconde venue et le jour du Seigneur sont un dans la même expérience personnelle, qui se produit pour tous les hommes dans chaque génération. Pour ceux qui sont crucifiés pour mourir spirituellement sur la croix intérieure du renoncement de soi-même, la seconde venue se produit lorsque le Seigneur apparaît après que le baptême du feu a brûlé tout le péché restant en eux. Leur corps meurt dans ce baptême de feu et mort, mais le croyant est ressuscité avec Christ et est traduit dans le royaume de Dieu. Bien qu'ils soient ressuscités avec Christ pour vivre dans le ciel, ils marchent encore sur la terre, ensemble en union avec le Seigneur, comme une nouvelle créature.

Les pécheurs ont peur dans Sion ; le tremblement a saisi les impies : Qui de nous séjournera dans le feu consumant ? Qui de nous séjournera dans les flammes éternelles ?
-Celui qui marche dans la justice, et celui qui parle avec droiture, celui qui rejette le gain acquis par extorsion, qui secoue ses mains pour ne pas prendre de présent, qui bouche ses oreilles pour ne pas entendre parler de sang et qui ferme ses yeux pour ne pas voir le mal,
-celui-là demeurera en haut : les forteresses des rochers seront sa haute retraite ; son pain lui sera donné, ses eaux seront assurées.
Tes yeux verront le roi dans sa beauté ; ils contempleront le pays lointain. Esaïe 33:14-17

William Dewsbury, un autre premier-Quaker, qui a vécu dans le royaume, a également laissé un témoignage sur la terreur dans le Jour du Seigneur et son baptême de feu :

Je fus immolé et baptisé, et placé comme un petit enfant sous Ses châtiments célestes ; aussitôt que mon âme fut amenée à cela, en mon humiliation, Oh ! alors, le terrible jugement fut enlevé, et le Livre de vie me fut ouvert, et le Seigneur me parla confortablement, « Je t'ai aimé d'un amour éternel » ; et je suis devenu un Chrétien à travers un jours de vengeance, et de chaleur tel une fournaise ; et l'arrogance et la fierté de l'homme en moi diminua.

L'extrait suivant de La Nécessité d'une Vie Sainte par Stephen Crisp a plus d'informations sur le baptême du feu :

« Il n'y a pas d'autre moyen d'obtenir ce baptême, autrement qu'en sombrant dans ce qui vous fera mourir, ce qui vous tuera. Mais il y a une telle évolution pour pouvoir changer sa vie, ils font tellement de torsions et de jumelages de gens pour sauver leurs vies, qu'en bout de ligne ils la perdent. Mais personne ne peut trouver la vie éternelle, sauf ceux qui sont prêt à s'abandonner à la mort, et à se soumettre à ce baptême- qui est, par le Saint-Esprit et par le feu. Seulement ceux-là parviennent à la vie ; ils parviennent à la résurrection. Car vous n'avez jamais connu personne qui sont passés par cette mort et qui sont ressuscités ; il est impossible pour la mort de retenir quiconque a été ensevelit dans ce baptême,* tout comme il était impossible de retenir Christ, alors qu'il était dans la tombe. La puissance qui ramena le Christ notre Seigneur de la mort, est cette même puissance qui nous vivifie, tandis que nous demeurons dans ce corps mortel, après que nous ayons soutenu cette mort et cette crucifixion. »

(* Ta résurrection est très rapide ; et ton enterrement n'est pas dans ce monde physique.)

Comme la résurrection de Lazare, après que vous ayez passé le baptême de mort, le Seigneur vous appelle par vous nom à « sortez ».

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

Du Journal de George Fox :

devez avoir la fraternité avec Christ dans ses souffrances ; 1 Pi 4:12-13
Si vous voulez régner avec lui, vous devez souffrir avec lui ; 2 Tim 2:12
Si vous voulez vivre avec lui, vous devez mourir avec lui ; 2 Tim 2:11
et si vous mourez avec lui, vous devez être enseveli avec lui, Rom 6:4
et étant enseveli avec lui dans le vrai baptême, vous ressuscitez aussi avec lui. Col 2:12, Éph 2:6

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre