La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Nombres 21

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Et le Cananéen, le roi d'Arad, qui habitait le midi, entendit qu'Israël venait par le chemin d'Atharim, et il combattit contre Israël, et lui emmena des prisonniers.

 2 Et Israël fit un voeu à l'Éternel, et dit : Si tu livres ce peuple en ma main, je détruirai entièrement ses villes.

 3 Et l'Éternel entendit la voix d'Israël, et lui livra les Cananéens ; et il les détruisit entièrement, ainsi que leurs villes. Et on appela le nom de ce lieu Horma.

 4 Et ils partirent de la montagne de Hor, par le chemin de la mer Rouge, pour faire le tour du pays d'Édom ; et le coeur du peuple se découragea en chemin.

 5 Et le peuple parla contre Dieu et contre Moïse : Pourquoi nous avez-vous fait monter hors d'Égypte, pour mourir dans le désert ? car il n'y a pas de pain, et il n'y a pas d'eau, et notre âme est dégoûtée de ce pain [manne] misérable[inconcret, insoutenable].

 6 Et l'Éternel envoya parmi le peuple les serpents brûlants, et ils mordaient le peuple ; et, de ceux d'Israël, il mourut un grand peuple.1

 7 Et le peuple vint à Moïse, et dit : Nous avons péché, car nous avons parlé contre l'Éternel et contre toi ; prie l'Éternel qu'il retire de dessus nous les serpents. Et Moïse pria pour le peuple.

 8 Et l'Éternel dit à Moïse : Fais-toi un serpent brûlant image, et mets-le sur une perche ; et il arrivera que quiconque sera mordu, et le regardera, vivra.

 9 Et Moïse fit un serpent d'airain, et le mit sur une perche ; et il arrivait que lorsqu'un serpent avait mordu un homme, et qu'il regardait le serpent d'airain, il vivait.

 10 Et les fils d'Israël partirent, et campèrent à Oboth.

 11 Et ils partirent d'Oboth, et campèrent à Ijim-Abarim, dans le désert qui est vis-à-vis de Moab, vers le soleil levant.

 12 De là ils partirent, et campèrent dans la vallée de Zéreb.

 13 De là ils partirent, et campèrent de l'autre côté de l'Arnon, qui est dans le désert, sortant des limites des Amoréens ; car l'Arnon [nom de la rivière]est la frontière de Moab, entre Moab et l'Amoréen.

 14 C'est pourquoi il est dit dans le livre des guerres de l'Éternel : Vaheb en Supha, et les rivières de l'Arnon ;

 15 Et le cours des rivières, qui tend vers l'habitation d'Ar, Et qui s'appuie sur la frontière de Moab.

 16 Et de là ils vinrent à Beër. C'est là le puits au sujet duquel l'Éternel dit à Moïse : Assemble le peuple, et je leur donnerai de l'eau.

 17 Alors Israël chanta ce cantique : Monte, puits ! Chantez-lui :

 18 Puits, que des princes ont creusé, que les hommes nobles du peuple, avec le législateur, ont creusé avec leurs bâtons !

 19 Et du désert, ils vinrent à Matthana ; et de Matthana, à Nakhaliel ;

 20 et de Nakhaliel, à Bamoth ; et de Bamoth, à la vallée qui est dans les champs de Moab, au sommet du Pisga, qui se montre au-dessus de la surface du désert.

 21 Et Israël envoya des messagers à Sihon, roi des Amoréens, disant :

 22 Je passerai par ton pays : nous ne nous détournerons pas dans les champs, ni dans les vignes ; nous ne boirons pas de l'eau des puits ; nous marcherons par le chemin du roi, jusqu'à ce que nous ayons passé tes limites.

 23 Mais Sihon ne permit pas à Israël de passer par ses limites ; et Sihon rassembla tout son peuple, et sortit à la rencontre d'Israël, au désert, et vint à Jahats et combattit contre Israël.

 24 Et Israël le frappa par le tranchant de l'épée, et prit possession de son pays depuis l'Arnon jusqu'au Jabbok, jusqu'aux fils d'Ammon ; car la frontière des fils d'Ammon était forte.

 25 Et Israël prit toutes ces villes, et Israël habita dans toutes les villes des Amoréens, à Hesbon et dans tous les villages de son ressort.

 26 Car Hesbon était la ville de Sihon, roi des Amoréens ; et il avait fait la guerre au précédent roi de Moab, et avait pris de sa main tout son pays jusqu'à l'Arnon.

 27 C'est pourquoi les poètes disent : Venez à Hesbon ; que la ville de Sihon soit bâtie et établie ;

 28 Car un feu est sorti de Hesbon, une flamme, de la cité de Sihon ; il a dévoré Ar et Moab, les seigneurs des hauts lieux de l'Arnon.

 29 Malheur à toi, Moab ! tu es perdu, peuple de Kemosh ! Il a livré ses fils qui avaient échappé, et ses filles, à la captivité, à Sihon, roi des Amoréens.

 30 Nous avons tiré contre eux, Hesbon est périe jusqu'à Dibon ; et nous avons dévasté jusqu'à Nophakh,... avec du feu jusqu'à Médeba.

 31 Et Israël habita dans le pays des Amoréens.

 32 Et Moïse envoya pour explorer Jahzer ; et ils prirent les villages de son ressort, et en dépossédèrent les Amoréens qui y étaient.

 33 Puis ils se tournèrent et montèrent par le chemin de Basan ; et Og, le roi de Basan, sortit à leur rencontre, lui et tout son peuple, à Édréhi, pour livrer bataille.

 34 Et l'Éternel dit à Moïse : Ne le crains pas, car je l'ai livré en ta main, lui et tout son peuple, et son pays ; et tu lui feras comme tu as fait à Sihon, roi des Amoréens, qui habitait à Hesbon.

 35 Et ils le frappèrent, lui et ses fils, et tout son peuple, jusqu'à ne pas lui laisser un réchappé ; et ils prirent possession de son pays.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Provenant du Livre de Jean : Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé, afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelleCar Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.

Alors qu'ils voyageaient vers la Terre promise, ils murmurèrent, ils péchèrent. Donc le Seigneur a envoyé des serpents brûlants parmi eux. Le peuple a demandé à Moïse de prier pour que le Seigneur les retire. Mais ce n'est pas ce que le Seigneur a fait. Il a dit à Moïse de faire un serpent brûlant image et de le placer sur une perche, pour que tous ceux qui étaient mordus puissent le regarder, mais ne point mourir. Comprenez, les serpents ne furent point retirés ; ils se faisaient toujours mordre alors qu'ils traversaient le désert, cherchant la Terre promise, leurs salut physique. Ils étaient mordus mais ils ne moururent point ; aussi longtemps qu'ils continuaient de regarder le serpent d'airain sur la perche.

Donc, comme nous recherchons la Terre promise, (le Royaume des cieux qui est en nous et autour de nous, notre première priorité dans la vie), nous continuerons de pécher, jusqu'à la pureté. Une partie de ce voyage est la souffrance surnaturelle. Nous sommes affligés d'épreuves et de tribulations enflammées. Lorsque ces afflictions se produisent, notre nature égoïste et pécheresse deviendra même en colère et se plaindra. Tout comme les Israélites, nous croyons que nous avons été injustement punis avec l'eau de l'oppression et le pain de la détresse, que nous avons en aversion ; donc nous pécherons contre Dieu. Nous serons tentés d'abandonner ; de laisser tomber notre voyage. Mais si nous gardons notre oeil spirituel sur l'exemple de souffrance donné par Jésus sur la croix, et Son paiement fait pour nos péchés, nous poursuivrons notre voyage et ne mourront point dans le désert. Et alors que nous cherchons, notre voyage à travers ce désert spirituel n'est pas seulement sec et affamant, mais il inclut des souffrances, car nous devons partager Ses souffrances pour parvenir au Royaume des cieux, la fin de notre voyage. C'est la croix de Christ, vers laquelle nous devons continuer de regarder, pour en être conscients dans nos souffrances et les améliorer. Ainsi, en péchant et en souffrant dans le désert, si nous croyons Jésus, qui est mort pour nous sur la croix, nous ne périrons point, mais nous dirigerons vers la mort de l'être de chair, vers l'union avec Dieu, et l'entrée dans le Royaume des cieux, avec la vie éternelle comme un fils de Dieu.

Bien-aimés, ne trouvez pas étrange concernant l'épreuve ardente qui est pour vous éprouver, comme s'il vous arrivait quelque chose d'étrange ; mais réjouissez-vous puisque vous participez aux souffrances de Christ ; afin que lorsque sa gloire sera révélée, vous puissiez aussi être heureux d'une immense joie. 1 Pi 4:12-13.

[Paul et Barnabas] fortifiant les âmes des disciples, et les avertissant et les exhortant à demeurer ferme dans la foi, et disant que c'est à travers beaucoup d'épreuves et de tribulations qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu. Actes 14:22-23.

car c'est à cela que vous avez été appelés ; car aussi Christ a souffert pour vous, vous laissant un modèle, afin que vous suiviez ses traces, 1 Pi 2:21

Cette parole est certaine ; car si nous sommes morts avec lui, nous vivrons aussi avec lui ; si nous souffrons, nous régnerons aussi avec lui ; 2 Tim 2:11-12

Christ donc ayant souffert pour nous dans la chair, vous aussi, armez-vous de cette même pensée que celui qui a souffert dans la chair s'est reposé du péché, afin de ne plus vivre le reste de son temps dans la chair selon les convoitises des hommes, mais [vivre] à la volonté de Dieu. 1 Pi 4:1-2

Or ceux qui appartiennent à Christ ont crucifié la chair [la nature pécheresse] avec ses passions et ses désirs [convoitises et les affections]. Gal 5:24 .


_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre