La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Proverbes 13

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Un fils sage écoute l'instruction du père, mais le moqueur n'écoute pas la répréhension.

 2 Du fruit de sa bouche l'homme mange du bien, mais l'âme des perfides, la violence.

 3 Qui surveille sa bouche garde son âme ; la ruine est pour celui qui ouvre ses lèvres toutes grandes.

 4 L'âme du paresseux désire, et il n'y a rien ; mais l'âme des diligents sera engraissée.

 5 Le juste hait la parole mensongère, mais le méchant se rend odieux et se couvre de honte.

 6 La justice garde celui qui est intègre dans sa voie, mais la méchanceté renverse le pécheur.

 7 Tel fait le riche et n'a rien du tout ; et tel se fait pauvre et a de grands biens.

 8 La rançon pour la vie d'un homme, c'est la richesse ; mais le pauvre n'entend pas la réprimande.

 9 La lumière des justes est joyeuse, mais la lampe des méchants s'éteindra.

 10 Ce n'est que de l'orgueil que vient la querelle, mais la sagesse est avec ceux qui se laissent conseiller.

 11 Les biens qui viennent de la vanité diminuent, mais celui qui amasse à la main les accroîtra.1

 12 L'espoir qui est différé rend le coeur malade, mais quand le désir vient, c'est un arbre de vie.2 [xxx]

 13 Qui méprise la parole [de Dieu entendu à l'intérieur] sera lié par elle ; mais celui qui craint les commandes [et obéit], celui-là sera récompensé.3

 14 L'enseignement du sage est une fontaine de vie, pour faire éviter les pièges de la mort.

 15 Le bon sens procure la faveur [de Dieu], mais la voie des perfides est dure.

 16 Tout homme avisé agit [discrètement]avec connaissance, mais le sot fait étalage de sa folie.

 17 Un messager méchant tombe dans le mal, mais un ambassadeur fidèle est santé.

 18 La pauvreté et la honte sera sur celui qui rejette l'instruction, mais celui qui a égard à la répréhension sera honoré.4 [Tout homme et femme a son jour de visitation du Seigneur, quand il résonne anonymement avec nous pour nous détourner du mal et faire le bien ; mais nous ignorons généralement ses conseils, sa réprimande et son raisonnement parce que nous sommes têtus et insistons sur nos propres objectifs égoïstes.]

 19 Le désir accompli est agréable à l'âme, mais se détourner du mal est une abomination pour les sots.

 20 Qui marche avec les sages devient sage, mais le compagnon des sots s'en trouvera mal.

 21 Le mal poursuit les pécheurs ; mais le bien est la récompense des justes.

 22 L'homme de bien laisse un héritage aux fils de ses fils, mais la richesse du pécheur est réservée pour le juste.

 23 Il y a beaucoup à manger dans le défrichement des pauvres, mais il y a ce qui se perd faute de règle.

 24 Celui qui épargne la verge hait son fils, mais celui qui l'aime met de la diligence à le discipliner.5

 25 Le juste mange pour le rassasiement de son âme, mais le ventre des méchants aura disette.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Les biens qui viennent de la vanité diminuent, mais celui qui amasse à la main les accroîtra. Nous avons tous entendus comment ceux qui obtiennent une abondance soudaine, comme venant de la loterie, sont souvent ruinés en très peu de temps. La voie vers l'abondance est de travailler et d'économiser de façon régulière, ré-investissant l'abondance pour faire croître l'entreprise, si applicable.

2 L'espoir qui est différé rend le coeur malade, mais quand le désir vient, c'est un arbre de vie. Le Royaume en est un de patiente endurance. Car ceux qui Le recherchent comme leur première priorité dans la vie, s'attendant à Dieu en augmentant la fréquence et la durée, vous serez sujet à plusieurs mensonges au sujet de certains événements de votre vie spirituelle et/ou la vie physique changera. Ces mensonges qui viennent de Satan, lorsqu'ils sont dévoilés comme étant des mensonges, anéantissent nos espoirs et rendent nos coeur malades. Le Seigneur doit briser nos coeurs avant qu'Il puisse créer le nouveau coeur ; le seigneur doit détruire notre amour de nous-mêmes, nous soumettant à la honte et à la perte avant qu'Il enracine et fonde le véritable amour dans nos coeurs ; Il tourne les mensonges de Satan en un moyen de briser nos coeurs et notre amour de nous-mêmes. Ceci est très pénible pour le moins que l'on puisse dire, mais au fil du temps, la détresse diminue de plus en plus. Quand le désir vient, en particulier pour le Royaume, alors nous oublions la douleur de l'enfantement et célébrons l'enfant. En cette voie nous apprenons la patience et augmentons dans la foi, comme la Parole du Seigneur qui dit : « c'est ce dont il s'agit ». Malgré la douleur intense du voyage, tout est bien qui finit bien. Comme m'a dit la Parole du Seigneur : « Soyez comme la première Église, qui pour une joie inexprimable a persévéré jusqu'à la fin. »

3 Qui méprise la parole [de Dieu entendu à l'intérieur]sera lié par elle ; Voyez Les Conséquences de ne point obéir à la Voix du Seigneur ; une centaine d'Écritures démontrant la destruction de ceux qui n'écoutent pas et n'obéissent pas à la Voix du Seigneur. Peut-être celle-ci est la plus significative, où Moïse parle à propos de Jésus :

« Le Seigneur, votre Dieu, vous suscitera d'entre vos frères un prophète comme moi ;
vous l'écouterez en tout, tout ce qu'il vous dit ; et il arrivera que toute âme
qui n'écoutera pas et qui n'obéira pas à ce prophète sera ainsi détruit et enlevé du peuple. »

(Ceci s'applique tout autant aux Gentils - nous devons entendre la Parole du Seigneur à l'intérieur
et obéir à ce qu'Il commande pour sauver nos âmes de la destruction.
Christ est la Parole de Dieu, non pas la Bible. Nous devons aller vers Lui, pour entendre Sa Voix, entendre Christ nous parler, et ensuite Lui obéir pour pouvoir vivre. Luc 6:46-49)

mais celui qui craint le commandes [et obéit], celui-là sera récompensé. Et ayant été rendu parfait, il [Jésus] est devenu l'auteur et la source du salut éternel pour tous ceux qui portent attention et qui lui obéissent ; Héb 5:9. Mais je leur ai commandé ceci, disant : Écoutez et obéissez à ma voix, et je serai votre Dieu, et vous serez mon peuple ; et marchez complètement dans la voie que je vous commande, afin que tout soit bien avec vous. Jér 7:23.

4 La pauvreté et la honte sera sur celui qui rejette l'instruction, mais celui qui a égard à la répréhension sera honoré. Le Saint-Esprit reprend tous le monde [tout homme dans le monde] de péché. La lumière est donnée à chaque homme pour qu'il puisse le croire et se repentir de ses comportements pervers ; cette Lumière c'est Christ, et si vous croyez ce qu'Il tente de vous enseigner, alors vous serez enseignés encore plus et vous finirez par être sauvés et honorés. Tout homme et femme a son jour de visitation du Seigneur, quand il résonne anonymement avec nous pour nous détourner du mal et faire le bien. Il résonne clairement avec une logique irréfutable, mais nous ignorons typiquement son conseil, sa réprimande, et ses raisonnements parce que nous sommes têtus et insistant sur nos propres fins égoïstes. Si nous l'ignorons, alors Il nous ignore jusqu'à ce que nous nous tournions sincèrement et humblement vers Lui, (si jamais nous le faisons), pour chercher sa direction dans la vie. Il reste les bras ouvert pour nous aimer et nous guider, mais nous passons à côté de Lui sans même le remarquer. Bien qu'au temps de sa visite, nous avons rapidement oublié les réprimandes du Seigneur, nous nous souviendrons de celles-ci au jour du jugement et nous seront profondément honteux d'avoir ignoré les supplications de notre aimable créateur ; les paroles que nous entendons seront notre juge.

5 Celui qui épargne la verge hait son fils, mais celui qui l'aime met de la diligence à le discipliner. MAIS (Venant des Conseils aux enfants de William Penn) :

Si Dieu vous donne des enfants, aimez-les avec sagesse, corrigez-les avec affection. Ne frappez jamais dans un accès de colère, et adaptez la correction à leur âge aussi bien qu'à leur faute. Convainquez-les de leur erreur, avant de les châtier ; et examinez-les, s'ils démontrent du remords, avant la sévérité ; n'utilisez jamais celle-ci, sauf en cas d'entêtement ou d'impénitence. Punissez-les plus par leurs compréhensions que par la verge, et montrez-leurs la sottise, la honte et le manque de devoir de leurs fautes plutôt avec affliction qu'avec une colère contenue, et vous en affecterez bientôt leurs natures et ce, avec un sens plus noble, plutôt que ce qu'un châtiment servile et rude peut produire. Je sais que les méthodes de certains sont une correction sévère pour les fautes, et des louanges artificielles lorsqu'ils font bien, et quelques fois des récompenses ; mais ce courant éveille des passions bien pires que leurs fautes. Car la première crée une crainte vil, si ce n'est de la haine ; la dernière crée de l'orgueil ou de la gloire vaine ; les deux devraient être à éviter dans l'éducation religieuse des jeunes ; car elles varient également de ceci, et dépravent la nature. Ce devrait être le plus grand soucis imaginable, à savoir quelle impressions donner aux enfants ; cette méthode, qui éveille tôt leurs compréhensions à aimer, le devoir, la sobriété, les choses justes et honorables sont préférables.

Un enfant très jeune ne répond pas à la logique, la honte, le manque de devoir, etc, ; mais ils comprendront immédiatement le mot NON accompagné la petite tape sur la main qui cherche à rejoindre le poêle ou le fil électrique qu'il se met dans la bouche, (ou même une légère claque au derrière). Si vous leur enseignez à vous obéir avec la verge légère lorsqu'ils sont jeunes, vous serez plus en mesure de raisonner avec eux lorsqu'ils seront plus vieux, en espérant que vous n'aurez jamais à utiliser la verge lourde.

Tous ceux qui souhaitent être sauvés doivent supporter une verge très lourde du Seigneur Dieu :

Car celui que le Seigneur aime, il le châtie, et il fouette tout fils qu'il accepte. Vous endurez le châtiment : Dieu agit envers vous comme envers des fils, car qui est le fils que le père ne discipline pas ? Mais si vous êtes sans le châtiment [correction, réprimande et la discipline] auquel tous [les vrais enfants de Dieu] participent, alors vous êtes des bâtards et non pas des fils. Héb 12:6-8

Christ donc ayant souffert pour nous dans la chair, vous aussi, armez-vous de cette même pensée car celui qui a souffert dans la chair en a terminé avec le péché, afin de ne plus vivre le reste de son temps dans la chair selon les convoitises des hommes, mais [vivre] à la volonté de Dieu. 1 Pi 4:1-2. Jusqu'à ce qu'un homme ait souffert dans le corps par des tribulations surnaturelles, il est incapable de vivre selon la volonté de Dieu ; un homme doit être brisé avant que Dieu ne renouvelle son coeur et esprit pour être capable de servir le Seigneur. L'Éternel est près de ceux qui ont le coeur brisé, et il sauve ceux qui ont un esprit contrit. Psa. 34:18

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre