La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Proverbes 3

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Mon fils, n'oublie pas mon enseignement, et que ton coeur garde mes commandements ;1

 2 car ils t'ajouteront un prolongement de jours, et des années de vie, et la paix.

 3 Que la bonté et la vérité ne t'abandonnent pas ; lie-les à ton cou, écris-les sur la tablette de ton coeur,2

 4 et tu trouveras la faveur et la bonne sagesse aux yeux de Dieu et des hommes.

 5 Confie-toi de tout ton coeur à l'Éternel, et ne t'appuie pas sur ton intelligence ;

 6 dans toutes tes voies connais-le, et il dirigera tes sentiers.

 7 Ne sois pas sage à tes propres yeux ; crains l'Éternel et s'écarter du mal : [Le début de la crainte de Dieu est de s'écarter du mal].

 8 ce sera la santé pour ton nombril, et un arrosement pour tes os.

 9 Honore l'Éternel de vos richesses avec les prémices de toutes vos récoltes ;

 10 et tes greniers se rempliront d'abondance, et tes cuves regorgeront de moût.3 [Ce verset et le verset 10 ci-dessous se réfère à la dîme, qui faisait partie de la Loi de Moïse ceux exigeant donner la dîme l'augmentation de leur semence plantée. Voir la note 3 de bas de page ci-dessous pour plus de détails. Notez que si la récolte n'a pas produit plus que les semences plantées d'origine, il n'y avait pas d'augmentation en cette récolte, qui n'exigeait pas de dîme car toutes les semences seraient nécessaires pour planter la prochaine récolte. La loi mosaïque et son sacerdoce d'Aaron par les Lévites ont été éliminés par le sacrifice éternel du Christ — ainsi dîme a été éliminée.]

 11 Mon fils, ne méprise pas l'instruction de l'Éternel, et n'aie pas en aversion sa réprimande ;

 12 car celui que l'Éternel aime, il le discipline, comme un père le fils auquel il prend plaisir.

 13 Bienheureux l'homme qui trouve la sagesse, et l'homme qui obtient l'intelligence !

 14 car son acquisition est meilleure que l'acquisition de l'argent, et son revenu est meilleur que l'or fin.

 15 Elle est plus précieuse que les rubis, et aucune des choses auxquelles tu prends plaisir ne l'égale :

 16 longueur de jours est dans sa droite, dans sa gauche richesse et honneur ;

 17 ses voies sont des voies agréables, et tous ses sentiers sont paix.

 18 Elle est un arbre de vie pour ceux qui la saisissent ; et qui la tient ferme est rendu bienheureux.

 19 L'Éternel a fondé la terre par la sagesse, il a établi les cieux par l'intelligence.

 20 Par sa connaissance les abîmes se fendirent, et les nuées distillent la rosée.

 21 Mon fils, que ces choses ne s'éloignent point de tes yeux : garde le saint conseil et la réflexion,

 22 et ils seront la vie de ton âme et la grâce de ton cou.

 23 Alors tu iras ton chemin en sécurité, et ton pied ne se heurtera point.

 24 Si tu te couches tu n'auras point de crainte ; mais tu te coucheras et ton sommeil sera doux.

 25 Ne crains pas la frayeur subite, ni la ruine des méchants, quand elle surviendra ;

 26 car l'Éternel sera ta confiance, et il gardera ton pied d'être pris.

 27 Ne refuse pas le bien à celui qui en a besoin (en particulier les nécessités de la vie), quand il est au pouvoir de ta main de le faire.

 28 Ne dis pas à ton prochain : Va et reviens, et je te le donnerai demain, quand tu as la chose par devers toi.

 29 Ne machine pas du mal contre ton prochain, puisqu'il habite en sécurité près de toi.

 30 Ne conteste pas sans sujet avec un homme, s'il ne t'a pas fait de tort.

 31 Ne porte pas envie à un homme violent, et ne choisis aucune de ses voies ;

 32 Car l'Éternel a en abomination le pervers, et son secret est avec les hommes droits.

 33 La malédiction de l'Éternel est dans la maison du méchant, et il bénit l'habitation des justes.

 34 Certes il se moque des moqueurs, et il donne la grâce aux débonnaires.

 35 Les sages hériteront la gloire,4 mais la honte est l'élévation des sots.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Jusqu'à ce que vous puissiez entendre et suivre les commandements de la Parole du Seigneur venant de votre coeur, la loi morale extérieure est votre pédagogue. Obéissez aux lois morales autant que vous le pouvez : ne volez point, ne convoitez point [désirer], ne commettez point l'adultère, ne tuez point, ne mentez point, aimez votre voisin comme vous-même, aimez Dieu de tout votre coeur et force, honorez votre père et mère — et faites pour les autres et vous aurez les autres qui feront pour vous. Et quand vous voyez vos points faibles étant capables d'obéir à ces lois, laissez-les vous motiver à rechercher la grâce puissante du Seigneur qui retire même le désir de pécher de votre coeur. Pour plus sur ce sujet, voyez L'obéissance à la loi est encore requise.

2 Que la bonté et la vérité ne t'abandonnent pas ; lie-les à ton cou, écris-les sur la tablette de ton coeur. Pourquoi tellement important ? Par la miséricorde et la vérité, l'iniquité [le péché] est purgée [du coeur] et par la crainte de l'Éternel les hommes s'éloignent du mal. Prov 16:6.

3 Honore l'Éternel de vos richesses avec les prémices de toutes vos récoltes ; et tes greniers se rempliront d'abondance, et tes cuves regorgeront de moût. Ce verset et le verset 10 ci-dessous se réfère à la dîme, qui faisait partie de la Loi de Moïse ceux exigeant donner la dîme l'augmentation de leur semence plantée.

Ci-dessous est un résumé de la page web, Pourquoi la Dîme c'est Faux:

Les dîmes, soit un dixième de la production des cultures de la terre, était la propriété du Seigneur, devant être utilisé pour les veuves, les orphelins, et pour l'étranger dans le pays- c'était non seulement pour l'usage des prêtre. Les dîmes devaient être stockés dans un endroit commandé par Dieu, pour soulager ceux qui étaient dans le besoin aussi bien que pour la réjouissance, au cours des célébrations lorsque les familles et serviteurs des donateurs mangeaient à même la nourriture des dîmes, ensembles avec les prêtres. Le sacrificateur de Aaron et les fils de Lévi, qui avaient le commandement de prélever les dîmes du peuple, moururent avec le sacrifice même du Christ, établissant le Christ comme le sacrificateur à perpétuité d'un sacerdoce perpétuel. Ainsi, la dîme mourut lorsque mourut l'ancien sacerdoce, lorsque mourut la Loi. Celui qui prélève des dîmes est un faux prophète, un antéchrist, et un trompeur ; et toute personne qui continue de payer la dîme nie le sacerdoce du Christ ; ils sont tous les deux sujets à la condamnation. La dîme mourut avec le sacerdoce lévitique ; le seul endroit où la dîme est mentionnée dans le Nouveau Testament est l'affirmation du Pharisien imbu de lui-même, et l'explication de sa mort dans l'Épitre aux Hébreux. L'Apôtre Paul demanda aux gens de mettre de côté les fonds provenant de leurs surplus, mais c'était afin de soulager les pauvres, en particulier le grand nombre de frères à Jérusalem. Le fait de soulager les pauvres n'inclut pas le soutien des pasteurs auto-désignés ou l'entretien d'un temple non-commandé ou d'un bâtiment. Jésus, Paul, et Pierre refusaient tous ceux qui demandaient de l'argent pour prêcher ; et comme Christ a donné l'instruction à ses disciples : Vous avez reçu gratuitement (sans payer), donnez gratuitement(sans charger). Mat 10:8.

En Deutéronome 14:22-30, il est expliqué en détail : Tu vas exactement la dîme tout le rapport de ta semence, que ton champ produira chaque année. Et tu mangeras devant l'Éternel, ton Dieu, au lieu qu'il aura choisi pour y faire habiter son nom, la dîme de ton froment, de ton moût, et de ton huile, et les premiers-nés de ton gros et de ton menu bétail, afin que tu apprennes à craindre toujours l'Éternel, ton Dieu. Et si le chemin est trop long pour toi, de sorte que tu ne puisses les transporter, parce que le lieu que l'Éternel, ton Dieu, aura choisi pour y mettre son nom, sera trop éloigné de toi, parce que l'Éternel, ton Dieu, t'aura béni :  alors tu les donneras pour de l'argent, et tu serreras l'argent dans ta main, et tu iras au lieu que l'Éternel, ton Dieu, aura choisi ; et tu donneras l'argent pour tout ce que ton âme désirera, pour du gros ou du menu bétail, ou pour du vin ou pour des boissons fortes, pour tout ce que ton âme te demandera, et tu le mangeras là, devant l'Éternel, ton Dieu, et tu te réjouiras, toi et ta maison. Et tu ne délaisseras pas le Lévite qui est dans tes portes, car il n'a point de part ni d'héritage avec toi. — Au bout de trois ans, tu mettras à part toute la dîme de ta récolte de cette année-là, et tu la déposeras dans tes portes.  Et le Lévite, qui n'a point de part ni d'héritage avec toi, et l'étranger, et l'orphelin, et la veuve, qui seront dans tes portes, viendront, et ils mangeront et seront rassasiés ; afin que l'Éternel, ton Dieu, te bénisse dans tout l'ouvrage de ta main, que tu fais.

4 Quelle gloire ? Le Royaume des cieux est la gloire dans laquelle vous pouvez entrer étant en vie sur la terre, et ensuite y être pour être à tout jamais un loyal et véritable fils de Dieu. Quand le Christ qui est notre vie, sera manifesté, alors vous aussi, vous serez manifestés avec lui en gloire. Col 3:4.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre