La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Psaumes 56

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Use de grâce envers moi, ô Dieu ! car l'homme [mortel]voudrait m'engloutir ; l'adversaire m'opprime, me faisant tout le jour la guerre.

 2 Mes ennemis voudraient tout le jour m'engloutir ; car il y en a beaucoup qui me font la guerre, avec hauteur.1

 3 Au jour où je craindrai, je me confierai en toi.

 4 En Dieu, je louerai sa parole ; en Dieu je me confie : je ne craindrai pas ; que me fera la chair ?

 5 Tout le jour ils tordent mes paroles ; toutes leurs pensées sont contre moi en mal.

 6 Ils s'assemblent, ils se cachent, ils observent mes pas, car ils guettent mon âme.2

 7 Echapperont-ils par l'iniquité ? Dans ta colère, ô Dieu, précipite les peuples !

 8 Tu comptes mes allées et mes venues ; mets mes larmes dans tes vaisseaux ; ne sont-elles pas dans ton livre ?

 9 Alors mes ennemis retourneront en arrière, au jour où je crierai ; je sais cela, car Dieu est pour moi.

 10 En Dieu, je louerai sa parole ; en l'Éternel, je louerai sa parole.

 11 En Dieu je me confie : je ne craindrai pas ; que me fera l'homme ?

 12 Les voeux que je t'ai faits sont sur moi, ô Dieu ! je te rendrai des louanges.

 13 Car tu as délivré mon âme de la mort : ne garderais-tu pas mes pieds de broncher, pour que je marche devant Dieu dans la lumière des vivants ! [Jésus donc leur parla encore, disant : Moi, je suis la lumière du monde (chaque homme) ; celui qui me suit ne marchera point dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. Jean 8:12]


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 l'adversaire m'opprime, me faisant tout le jour la guerre. Mes ennemis voudraient tout le jour m'engloutir ; car il y en a beaucoup qui me font la guerre, avec hauteur. En clair, David parle des démons que Dieu permet afin qu'ils affligent de tribulations  Ses fils, pour les frapper et les corriger, avant de les accepter comme des fils, Héb 12:6. Ils apparaissent comme étant un horde encerclant un homme. Ils combattent sans cesse nuit et jour. Leurs armes sont les insultes, les blasphèmes, les visions immorales, les fléchettes douloureuses, lire vos pensées, condamner vos pensées, et des signes surnaturelles pour vous faire croire qu'ils sont Dieu, etc. La douleur est ennuyeuse mais supportable ; avec ce genre d'attaque vous pouvez même continuer à fonctionner dans la vie.

Alors que vous cherchez à écouter et à obéir à Dieu,lorsqu'Il vous considère prêt, vous entrez en tribulation. Ceci fait parti de la croix, afin de détruire la nature pécheresse qui est en vous par la souffrance. Ceci produit la patience, le pardon, la foi, la patience, la confiance, l'humilité, et même l'espérance ; car même la douleur, signe de Son amour, peut se faire rassurante : « Même quand je marcherais par la vallée de l'ombre de la mort, je ne craindrai aucun mal ; car tu es avec moi : ta houlette et ton bâton, ce sont eux qui me consolent. »
Ceci est le Ministère de la Condamnation qui détruit la pensée charnelle, qui est inimitié contre Dieu, car elle n'est pas soumise à la loi de Dieu, car aussi elle ne peut pas l'être. Rom 8:7

Christ donc ayant souffert pour nous dans la chair, vous aussi, armez-vous de cette même pensée que celui qui a souffert dans la chair s'est reposé du péché, afin de ne plus vivre le reste de son temps dans la chair selon les convoitises des hommes, mais [vivre] à la volonté de Dieu. 1 Pi 4:1-2. La tribulation ce n'est pas une dur journée au bureau, une panne de voiture, ou un quelconque problème naturel ; c'est nettement, surnaturellement imposée.

Bien-aimés, ne trouvez pas étrange concernant l'épreuve ardente qui est pour vous éprouver, comme s'il vous arrivait quelque chose d'étrange ; mais réjouissez-vous puisque vous participez aux souffrances de Christ ; afin que lorsque sa gloire sera révélée, vous puissiez aussi être heureux d'une immense joie. 1 Pierre 4:12-13.

Paul : fortifiant les âmes des disciples, les exhortant à persévérer dans la foi, et disant que c'est à travers beaucoup d'épreuves et de tribulations qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu. Actes 14:22.

Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à présenter vos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui est votre service spirituel. Rom 12:1.

2 Tout le jour ils tordent mes paroles ; toutes leurs pensées sont contre moi en mal. Ils s'assemblent, ils se cachent, ils observent mes pas, car ils guettent mon âme. 'Là où est le corps, là aussi s'assembleront les vautours.' Luc 17:37. C'est seulement lorsqu'une personne est assiégée par un ennemi surnaturelle, envoyé par Dieu, contre lequel il est incapable de se battre, que cette personne découvre à quel point elle est facilement rancunière, en colère, impatiente, incertaine [perte de la foi], et blasphématoire. C'est sous la pression de l'adversité, qu'un homme découvre à quel point il est bas, une bête égoïste, et colérique. c'est là un processus nécessaire d'humiliation. C'est une souffrance nécessaire. Un homme doit voir durant une période significative de temps à quel point il est bas, combien il est égoïste, à quel point il blasphème, combien il est mauvais — et il doit apprendre ceci afin de ne pas l'oublier. Un homme doit être humilié,et il est impossible à un homme de s'humilier lui-même ; toute tentative volontaire de s'humilier soi-même ne fait qu'augmenter l'orgueil d'un homme. Seulement la main de Dieu peut humilier un homme. Son seul espoir doit résider dans la miséricorde de Dieu ; il ne peut y avoir d'autre issue. Son unique but doit devenir de se débarrasser de son égoïsme, blasphématoire, profane, détestable, et rancunier ; de sorte que lorsque cela est finalement enlevé, il déteste le mal à un point tel qu'il ne veut plus jamais même ne serait-ce considérer un jour retourner dans ses habitudes égoïstes. Un homme doit être brisé par Dieu : Les sacrifices de Dieu sont un esprit brisé ; un coeur brisé et contrit, ô Dieu, tu ne mépriseras jamais cela ! Psaumes 51:17 ; et c'est après qu'Il l'accepte : « L'Esprit du Seigneur, l'Éternel, est sur moi, parce que l'Éternel m'a oint pour apporter de bonnes nouvelles aux pauvres : il m'a envoyé pour guérir les coeurs brisés, pour proclamer aux captifs la délivrance, » Luc 4:18, Ésaïe 61:1.

Après avoir passé l'épreuve du Seigneur, afin de voir si un homme retournera dans le péché, cela est enlevé ; alors le Seigneur dans Sa miséricorde lave cet homme et le récompense avec le Sceau du Saint-Esprit, l'acompte de la récompense finale à venir, une mesure du Saint-Esprit.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre