La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Apocalypse 13

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 (12:18) Et je me tins sur le sable de la mer ; (13:1) et je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème.

 2 Et la bête que je vis était semblable à un léopard, et ses pieds comme ceux d'un ours, et sa bouche comme la bouche d'un lion ; et le dragon lui donna sa puissance et son trône, et un grand pouvoir.

 3 Et je vis l'une de ses têtes comme frappée à mort ; et sa plaie mortelle avait été guérie ; et la terre tout entière était dans l'admiration de la bête.

 4 Et ils [le monde entier] adorèrent le dragon, parce qu'il avait donné le pouvoir à la bête ; et ils adorèrent la bête, disant : Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle ?1 [Tous le monde adorèrent le dragon, qui est Satan, le dieu de ce monde qui excuses le péché pour un acte religieux : une prière spéciale, nourriture spéciale, lavages, la méditation, une contribution, au service des pauvres, etc. — donnant à l'homme la licence de vivre cependant il choisit dans ses convoitises et de fierté. Le monde pense qu'ils adorent le seul vrai Dieu, mais ils avons été trompés et sont donc adoration Satan à la place.]

 5 Et il lui fut donné une bouche qui proférait de grandes choses et des blasphèmes ; -et le pouvoir d'agir quarante-deux mois lui fut donné.

 6 Et elle ouvrit sa bouche en blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son nom, et son habitation, et ceux qui habitent dans le ciel.

 7 Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints et de les vaincre. Et il lui fut donné pouvoir sur toute tribu et peuple et langue et nation.

 8 Et tous ceux qui habitent sur la terre l'adoreront, ceux dont le nom n'a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l'Agneau qui a été immolé.

 9 Si quelqu'un a des oreilles, qu'il écoute !

 10 Si quelqu'un mène en captivité, il ira en captivité ; si quelqu'un tue avec l'épée, il faut qu'il soit tué par l'épée. C'est ici la patience et la foi des saints. [Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Il y a des millions de prédicateurs à guide aveugle ; ils seront tous mis en prison. Tout comme le Judaïsme avait été sous le pouvoir de l'ennemi, ainsi en est-il de la Chrétienté qui est corrompu de part en part. Il n'y a pas une église dans le monde que Christ a spécifiquement mis en place. Comme Daniel, vous êtes captifs des Chaldéens. Il y a des millions de prédicateurs qui sont guides aveugles ; ils seront tous mis en prison. » Le Seigneur emploie la prison comme métaphore pour l'Enfer. Les millions de prédicateurs guides aveugles ne sortiront pas de l'Enfer tant que tous ceux qu'ils ont induits en erreur ne seront pas libérés de l'Enfer ; ils ont conduit leurs disciples à la captivité d'un faux salut et de l'Enfer quand ils sont morts.]

 11 Et je vis une autre bête montant de la terre ; et elle avait deux cornes semblables à un agneau ; et elle parlait comme un dragon.

 12 Et elle exerce tout le pouvoir de la première bête devant elle, et fait que la terre et ceux qui habitent sur elle adorent la première bête dont la plaie mortelle avait été guérie.2

 13 Et elle fait de grandes merveilles, même jusqu'à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes.3

 14 Et elle séduit ceux qui habitent sur la terre, à cause des miracles qu'il lui fut donné de faire devant la bête, disant à ceux qui habitent sur la terre de faire une image à la bête qui a la plaie de l'épée et qui a repris vie.

 15 Et il lui fut donné de donner la respiration à l'image de la bête, afin que l'image de la bête parlât même, et qu'elle fît que tous ceux qui ne rendraient pas hommage à l'image de la bête fussent mis à mort.4

 16 Et elle fait qu'à tous, petits et grands, et riches et pauvres, et libres et esclaves, on leur donne une marque sur leur main droite ou sur leur front ;

 17 et que personne ne peut acheter ou vendre, sinon celui qui a la marque, le nom de la bête, ou le nombre de son nom.5

 18 Ici est la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence (assez de perspicacité et d'intuition) compte le nombre de la bête, car c'est un nombre d'homme ; et son nombre est six cent soixante-six [666].6


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 La première bête provient de la mer : des peuples, nations, et langues de la terre. La Bête du Livre de l'Apocalypse c'est la bête des autorités religieuses païennes, dont le pouvoir a été sévèrement amoindrit [une blessure à la tête] par la première Chrétienté, tout particulièrement en région méditerranéenne. Mais sa blessure fut guérit. Cette religion a reçu la puissance du diable. Elle avait une grand autorité. Il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre ; Et il lui fut donné pouvoir sur toute tribu et peuple et langue et nation. Le monde entier suivit cette religion païenne et entrèrent dans le processus, la terre entière adorèrent le dragon qui avait donné le pouvoir à la bête. Le dragon c'est le diable.

tout le monde était dans l'admiration et l'émerveillement en suivait la bête, et ils adorèrent le dragon qui avait donné le pouvoir à la bête. Le dragon c'est le diable. Telle que cette écriture l'a prophétisé, de nos jours le monde entier adore le diable : l'imitation du Christianisme ainsi que toutes les autres religions du monde entier adorent le diable, croyant adorer Dieu. Pourquoi et comment ? Parce qu'ils adorent un être qui les excuse de la nécessité d'une vie libre du péché, un être qui approuve leur égoïsme, leur avidité, leur colère, leur immoralité, leur vie impure, en leur promettant d'échapper à l'enfer après la mort, promesse qui sera annulée.

Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle ? La bête, c'est l'esprit de l'homme déchu dont la religion n'est que hypocrisie : louanges avec ses lèvres, mais avec un coeur mauvais et corrompu. Les hommes disent, « qui peut conquérir la nature humaine ; nous sommes tous des pécheurs et il nous est impossible d'être libéré du péché. Qui peut combattre le péché et le vaincre ? Nul n'est parfait excepté Jésus ; pourquoi devrions-nous même tenter de devenir libre du péché ? » Ces hommes renient la Puissance de Dieu comme étant suffisant pour les libérer du péché, pour être capable de mener le bon combat pour la victoire. Ils ont une religion, mais c'est seulement une forme [coquille vide] de piété qui renie la puissance de Dieu. 2 Tim 3:5

C'est l'homme de péché en chacun de nous ce stand dans le temple de Dieu, (votre coeur), et se proclame Dieu ; qui doit être révélé avant la venue du Seigneur quand Il tue cet esprit résiduel de Satan en vous par l'éclat de son avènement, par son souffle, et la splendeur de sa venue, par son écrasant la tête de Satan sous vos pieds (talon). Le jugement final. Le vrai baptême du Saint-Esprit : dans la mort du Christ ; le baptême de la mort, le partage de sa mort. Puis Jésus est ressuscité en vous pour être votre vrai Seigneur que vous vous levez avec lui pour être un homme nouveau. 2 Cor 4:14,Col2:11-12,3:1, Éph 2:6.

Nous sommes touchés par Dieu et en notre premier amour nous faisons immédiatement une grande repentance. L'esprit bestial en nous est profondément réduite, (blessé à la tête). Mais alors nous nous détendons nos efforts et retournons dans nos anciennes occupations mondaines, (le chien retourne à son vomi et la truie lavée retourne à son bourbier) ; et la blessure à la tête de la bête est guérie. Edward Burrough a écrit de cet esprit bestial en lui-même :

« Puis il a plu au Seigneur d'envoyer son serviteur et messager vrai et fidèle, qui s'appelle selon la chair G. Fox ; ... par la parole de l'Éternel à moi parlée par lui, j'ai commencé à voir moi-même, (le témoin ayant été élevé), où je me trouvais et ce que ; j'avais fait et j'ai vu que j'avais été faire une image de la première bête, qui avait la blessure de l'épée et qui vivait, dont la blessure mortelle avait été guérie et j'étais plein de hautes notions et les imaginations et a été adorant l'image que j'avais faite ; et puis je me suis vu comme un enfant de la colère et que le fils de la femme esclave a vécu et les prostituées avaient été mes compagnons et je n'étais pas digne d'être appelé un fils. »

2 Et je vis une autre bête montant de la terre ; et elle avait deux cornes semblables à un agneau ; et elle parlait comme un dragon. Cette bête ressemble à un agneau, mais ses paroles viennent du diable. C'est issu de la terre : les traditions et les choses des hommes. C'est la fausse Église, qui ressemble à l'Église de Christ, mais dont les paroles proviennent de l'esprit charnel de l'homme, qui vient du diable, plutôt plutôt que des paroles de l'esprit de Dieu. Cet esprit bestiale, séduisit tous les hommes de la terre les amenant à adorer une image de la première bête ; cette image était une religion qui reflétait plusieurs des pratiques religieuses des païens, (cérémonies, rituels, éclat, paganisme, argent). Et quiconque n'adorait pas cette image, était tué. Au coté de l'Église Romaine la Gestapo d'Hitler n'avait l'air que d'une bande d'amateurs. Quiconque n'avait pas prit « l'Eucharistie », (le pain et le vin qui soi disant rendaient saint, le repas qui, à la messe, constitue un sacrifice pour le péché, reniant ainsi celui du Christ, le sacrifice durable), ou quiconque n'avait pas confessé ses péchés à un prêtre au cours des 120 derniers jours, était un hérétique et était soumis à une torture meurtrière dans l'Inquisition. Quiconque permettait à quelqu'un de vivre sur leur terre, qui n'avait pas récemment prit « l'Eucharistie », était également soumis à l'Inquisition. N'importe qui avec un huissier de justice les aidant pourrait rechercher des hérétiques n'importe où. Les prêtres devaient fréquemment fouiller toutes les maisons et les terres suspectes dans les villes et les pays à la recherche d'hérétiques cachés. Si un hérétique n'est pas mort sous la torture de l'inquisition, comme une vermine il a été « livré au tribunal laïc pour qu'il soit exterminé du monde par la mort ». Les Inquisitions et les massacres perpétrés par l'Église Romaine dans toute l'Europe durant le Moyen Âge (de l'an 800 Apr. J.-C. à 1500 Apr. J.-C.) tuèrent neuf millions d'âmes accusées de sorcellerie.

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :
« On peut voir que tout homme qui était hors de la conformité ou
ou de la norme avec l'église Catholique était tué. »

Les Protestants tuèrent et assassinèrent partout à travers l'Europe. Le fondateur de la secte Épiscopale, Henry VIII, a tué 72,000 personnes, des Catholique Romains pour la plupart. En Allemagne, la Guerre des Paysans menée par les despotes religieux inspirés de Luther, tua 100,000 personnes de la noblesse et des Catholique Romains. Suivit des Épiscopaliens, Presbytériens, Baptistes, et des Congrégationalistes de l'Angleterre et de l'Amérique qui en 50 années emprisonnèrent plus de dix milles Quakers et tuèrent plus de 869 Quakers au cours du 17ième siècle, incluant les trois hommes et la femme qui furent pendues à Boston par les Puritains croyants de la Bible. Il fut donné à la bête de vaincre les saints. La fausse église, la prostituée de Babylone, était ivre du sang des saints, et du sang des martyrs de Jésus.

Cette Bête fit que la terre et ceux qui habitent sur elle rendent hommage à la première bête, sous le pouvoir du diable ; et donc toute la terre continue d'adorer le dragon, ou le diable. Maintenant, le monde entier, pensant adorer le Christ, adorent en fait le diable. Comment cela est-ce possible ? Parce que le Jésus qu'ils adorent excuse tout leur péché ; le faux Jésus qu'ils adorent est sur le point de marier une épouse qui est remplie d'adultère, de convoitise, de colère, de débauche, de langage vulgaire, de mensonges, etc. Leur faux Jésus leur permet de vivre leur vie de péché jusqu'à leur mort, et alors il doit soi-disant aller les embrasser dans les cieux. Leur faux Jésus rend leurs péchés plus faciles, en rendant prétendument leur péchés et leur culpabilité libre. Leur faux Jésus embrasse leur péché et le mal. Leur faux Jésus dit, vous pouvez vivre tout comme il vous plaira, en prenant vos propres décisions basées sur ce que vous jugerez qui est bon ou mauvais. Chers lecteurs, ceci est une description du mal qui disait à Ève qu'ils allaient être comme Dieux, connaissant le bien et le mal. Ce faux Jésus est un dieu qui approuve l'homme qui marche d'après l'imagination de son propre coeur, ce qui est encore pire que d'adorer des idoles de bois et de pierre, Jér 16:11-12. Ce faux Jésus approuve l'homme qui est lui-même son propre Dieu. Ce n'est pas le véritable Jésus.

Jésus est saint et pur. L'épouse de Jésus doit elle aussi être sainte et pur. Jésus a dit : Ne pêchez plus ! Repentez-vous ou bien périssez ! [perdre votre âme]. Et Jésus a dit, si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la : il vaut mieux pour toi d'entrer estropié dans la vie, que d'avoir les deux mains, et d'aller dans la géhenne, dans le feu inextinguible, là où leur ver ne meurt pas et où le feu ne s'éteint pas. Et si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le : il vaut mieux pour toi d'entrer boiteux dans la vie, que d'avoir les deux pieds, et d'être jeté dans la géhenne, dans le feu inextinguible, Et si ton oeil est pour toi une occasion de chute, arrache-le : il vaut mieux pour toi d'entrer dans le royaume de Dieu, n'ayant qu'un oeil, que d'avoir deux yeux et d'être jeté dans la géhenne de feu, Marc 9:43-47. Jésus tente désespérément de nous dire que pour entrer dans le Royaume et échapper à l'Enfer, il ne doit plus y avoir de péché. Il savait que des faux ministres avec de faux évangiles qui promettent la liberté de demeurer dans le péché viendraient après son départ. Les changements dans votre coeur en passant par la croix manquante à la pureté peut ôter de nos mains, de nos pieds, et de nos yeux les désirs qui nous poussent à pécher.

Sans la sainteté, nul ne verra le Seigneur. Héb 12:14. Ainsi donc ceux qui sont dans la chair ne peuvent plaire à Dieu. Car si vous vivez selon la chair [la nature pécheresse], vous mourrez ; mais si par l'Esprit vous mortifiez [faites mourir] les actions du corps, vous vivrez. Rom 8:8,13. Or ceux qui appartiennent à Christ ont crucifié la chair [la nature pécheresse] avec ses passions et ses désirs [convoitises et les affections]. Gal 5:24. Et car vous pouvez être sûr de cela, aucune personne sexuellement immorale, ou impure, ou cupide, qui est un idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume du Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vaines paroles ; car, à cause de ces choses, la colère de Dieu vient sur ceux qui sont désobéissant. Éph 5:5-6. Ainsi, toutes les 41,000 sectes de la Chrétienté, qui permettent à leur membres de demeurer dans le péché jusqu'à leur mort, adorent le diable, qui portent l'étiquette du nom de Jésus. Paul nous met en garde au sujet des « différents Jésus » et des différents évangiles. 2 Cor 11:4.

3 Et elle fait de grandes merveilles, même jusqu'à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes. Les fausses églises avec ses antéchrists se sont établies avec le plus fort des miracles, y compris le feu qui descend du ciel, comme aux temps d'Élise. Jean nous a dit que les antéchrist et les faux apôtres étaient déjà apparus en son temps, (Note ! au temps passé, cela s'est déjà produit et cela continue de nos jours), étant sortis du milieu des vrais Chrétiens. Isaac Penington, dans son exposé de la chrétienté devenue Babylone, il explique que ces miracles sont produit par l'antéchrists, particulièrement aux temps où Babylone commença à déplacer la véritable Église :

Maintenant remarquez : la venue de l'antéchrist, lorsqu'il a d'abord été perçu, il était très puissant, extrêmement fort. 2 Thess 2:9-10. « Duquel la venue est selon l'opération de Satan, en toute sorte de miracles et signes et prodiges de mensonge, et en toute séduction d'injustice pour ceux qui périssent », etc. Pesez bien la chose. Satan emploie tout son art, et toute sa force, pour concevoir et amener ce mystère de l'iniquité, ainsi à l'image du mystère de la piété afin de paraître réel dans le monde, et qu'il y règne en Dieu. Avec tout pouvoir, etc., sans manque de pouvoir pour tromper ; il n'a pas épargné les signes, les prodiges et les mensonges. Oui, il a donné à la bête le pouvoir de faire des prodiges et des miracles, même de faire descendre sur terre le feu des cieux, devant les yeux des hommes, (le signe et le prodige même par lequel le Dieu d'Israël était distingué de Baal ; le pouvoir d'opérer ce signe, Satan l'a donné à la bête, pour confirmer la divinité du dragon et de l'antéchrist). Apoc 13:13-14. Ce sont là les choses que les hommes recherchent ; que de voir de grand pouvoir, des signes, des miracles, et ils sont satisfait. Le monde entier se tient prêt à être séduit avec ceci. Oui, et si l'oeil n'est pas ouvert dans les personnes, qui peut distinguer de la puissance, ils sont séduit. Les signes, les prodiges, et les miracles avaient leur place dans la première alliance, et ils étaient pour cette part pour laquelle la première alliance était ; non pour ceux qui croient, mais pour ceux qui ne croient pas. Maintenant après la pleine démonstration de vérité par les signes et les miracles, la puissance de Satan se lève ; et par des signes mensongers, des prodiges, et des miracles il détourne la vérité. Maintenant la part incrédule dans l'homme s'attend et demande des signes et des miracles, et dit qu'ils détermineront la controverse, et mettront de nouveau en place l'église ; mais cette part n'est pas de prescrire à Dieu son chemin. Oui, il vous volera tel un voleur, dont le regard est dehors, et qui recherche des démonstrations extérieures.

Et elle séduit ceux qui habitent sur la terre, à cause des miracles qu'il lui fut donné de faire devant la bête, disant à ceux qui habitent sur la terre de faire une image à la bête qui a la plaie de l'épée et qui a repris vie. Apoc 13:14.

Par la force des miracles, la fausse église s'est établie, de sorte que le monde entier adora la bête. Or, maintenant nous devons nous demander en nous-mêmes, pourquoi le Seigneur aurait-il permit à Babylone d'exister, y compris permettre à Satan de produire de grands prodiges, de faire même descendre le feu du ciel, d'établir de fausses églises il y a longtemps ? Dieu, sachant que tout comme le Judaïsme fut reprit par l'ennemi d'innombrables fois dans l'Ancien Testament, sachant que la plupart des gens finiraient par embrasser presque toutes les religions qui étaient permissives de leurs vies de péchés, y compris les religions vraiment mauvaises qui ont existé en dehors du Judaïsme, (avec des temples de prostituées, des sacrifices d'enfants, etc.) ; et sachant que la croix avait l'odeur de la mort pour ceux qui ne sont pas attirés dans l'amour, le mal fut permit comme le moindre des maux et de sorte qu'il puisse par inadvertance servir ses desseins, qui sont :

  1. C'est un test pour l'élu :
  2. Malgré les références très sélectives de Babylone aux Écritures, les écritures complètes sont pleinement appuyées, mêmes fournies, par Babylone ; de sorte que toute personne désireuse de plaire à Dieu, peut clairement lire tout ce que Babylone ignore : les exclusions, les exigences, et les conditions d'admissibilité pour le salut et plaire à Dieu. Imaginez combien ce site web serait faible avec seulement les comptes rendus des premiers Quakers et aucune Écriture pour valider leurs expériences. Imaginez combien plus difficile pour nous se serait sans les Écritures, qui heureusement ont survécu 2000 années grâce à l'aide de Babylone.
  3. De l'intérieur de Babylone, la voix de l'époux peut doucement appeler : « Sors du milieu d'elle, mon amour » ; exactement comme dit le Seigneur qu'un jour la voix de l'époux ne sera plus entendue par Babylone.
  4. Dieu savait que la fausse église persécuterait et tuerait ceux de la véritable Église, tout comme le Judaïsme a tué beaucoup de véritables prophètes, (y compris Jésus) ; et tout comme les religions païennes qui tuèrent beaucoup de premiers Chrétiens, (incluant incluant la plupart des premiers disciples originaux). Mais Il utilise aussi cette persécution pour Son bénéfice et celui des saints : pour être perfectionné en étant persécutés et tués par la main de Babylone, (comme les milliers de premiers Quakers qui furent perfectionnés), et plusieurs après la perfection, pour être plus tard récompensés en passant par Babylone qui les a persécuté et tué. Par conséquent les saints célébreront certainement la destruction de Babylone.
  5. La plupart des sectes dans les nombreuses voie spacieuses au moins enseignent les fondements de la conduite morale à travers les dix Commandements et la Règle D'or, en dépit qu'elle n'offre aucun indice quant à la façon de s'y conformer totalement ; beaucoup participent à des actes de bonté dans leurs communautés. Ils sont très loin des sacrifice humain, temple de prostitution, vol, haine, violence, enlèvement, etc.
  6. Enfin, en parlant de la fausse église, provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « De nos jours les Chrétiens ne sont pas des Chrétiens. Par leur affichage évident du péché, les Chrétiens amènent mon nom à être blasphémé parmi le peuple. Ils ont dépassé leur utilité. »

Donc la fausse église a servi à une utilité, comme nous l'avons décrit plus haut ; mais lorsque Babylone tombe, les saints et les cieux célébreront sa destruction, et ces archers qui sont spécifiquement appelés par le Seigneur à tirer l'arc contre Babylone, ne doivent épargner aucune flèche, (paroles commandées par le Saint-Esprit), car elle a péché contre le Seigneur.

Nous devons aimer le Seigneur et haïr le mal, y compris Babylone, mais nous ne devrions pas laisser la haine dériver jusqu'à l'amertume.

4 Et il lui fut donné de donner la respiration à l'image de la bête, afin que l'image de la bête parlât même, et qu'elle fît que tous ceux qui ne rendraient pas hommage à l'image de la bête fussent mis à mort. Voir la Note de bas de page 2 ci-dessus pour les détails de tous les meurtres que l'esprit bestial inspiré. ... disant à ceux qui habitent sur la terre de faire une image à la bête qui a la plaie de l'épée et qui a repris vie. Apoc 13:14. Le Christianisme et les toutes les religions sont remplis de gens qui marchent encore dans les convoitises de la chair en fonction de leurs esprits charnels et les mauvaises imaginations. Selon ce qu'ils ont lu et entendu, ils créent une image de Dieu dans leur imagination qu'ils adorent ; mais comme ils sont toujours contrôlés par un esprit bestial et de l'esprit, leur image de Dieu est un peu comme eux-mêmes et leur nature bestiale. Les démons puis leur parlent, prétendant être Dieu.

Les images que les gens ont imaginées deviennent encore plus crédibles lorsque des démons leur parlent, prétendant être Dieu. Beaucoup entendent une voix qu'ils pensent que c'est le Seigneur qui leur parle, mais ils ne savent vraiment pas que la vraie voix du Seigneur est comme le tonnerre sur les eaux ; et la voix douce, subtile que nous entendons de l'intérieur de nos coeurs ou venant du Saint-Esprit ne peut pas être identifiée avec précision comme différente de la voix du diable.* Ainsi, le diable parle des volumes d'instructions et de prophéties aux guides aveugles et leurs auditeurs qui pensent qu'ils sont entendus le Seigneur. Cela permet au diable d'être très contrôlant dans les 41 000 sectes du christianisme d'aujourd'hui ; et il travaille aussi des guérisons miraculeuses que les guides aveugles et leurs auditeurs pensent aussi être le travail du Seigneur, (dans le livre de l' Apocalypse, on nous dit que les esprits de démons produiraient des miracles de travail. Apoc 16:14).

*C'est pourquoi nous ne devrions suivre que les commandes entendues de la voix douce, subtile que nous entendons de l'intérieur de nos coeurs ou venant du Saint-Esprit, lequel ordonnent nous à repentir de nos comportements que nous comprenons avoir tort ; car si nous suivons des ordres qui nous disent de faire autre chose,* nous sommes très probablement à la suite le diable l'emprunt d'identité de Dieu comme le font les guides aveugles et sans méfiance de la chrétienté. Nous entendrons la voix du Seigneur comme le tonnerre sur des eaux pour la première fois après que nous ayons soumis au baptême du feu et de la mort pour ensuite être ressuscité en tant que nouvelle créature. Puis, comme il est écrit dans Jean 10:3-5 : nous saurons sa voix, il nous conduira hors du monde au Royaume et nous fuirons d'autres voix.

* Vous pouvez entendre le Seigneur vous dire d'aller de l'avant avec votre envisage d'acheter quelque chose ou de faire quelque chose que vous jugez nécessaire ; et à condition que ce soit rien que vous sachiez être faux, ou ce n'est rien qu'Il vous a dit de ne pas faire au passé, vous pouvez suivre ses suggestions avant vous de pouvoir distinguer Sa voix. Si vous n'avez pas besoin de ce que vous envisagez d'acheter, le Seigneur peut vous dira clairement, « vous n'en avez pas besoin » ; s'il n'est pas nécessaire de faire quelque chose que vous envisagez, il peut vous dira : « ce n'est pas nécessaire ». Si cela est nécessaire et / ou si vous avez besoin de quelque chose, le Seigneur peut même vous encourager à procéder.

Les gens s'imaginent que Dieu est une personne comme eux — une super bonne personne, mais encore une personne, un peu comme eux-mêmes, bestial.

« Tu as fait ces choses-là, et j'ai gardé le silence ; —tu as estimé que j'étais véritablement comme toi ; » Psaumes 50:21
Cependant, « mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l'Éternel :
car comme les cieux sont élevés au-dessus de la terre,
ainsi mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées
». Esaïe 55:8-9


Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :
« Quand ils prient, ils ne prient pas Dieu ; ils prient leurs consciences collectives.
La Chrétienté n'a aucune idée de qui je suis ou ce que je représente. »

Avec leurs mauvais esprits, leurs coeurs souillés et leurs pensées charnelles, chaque secte prend un sous-ensemble d'Écritures et crée leurs propres image de Dieu et Jésus, basé sur leur propre opinion à savoir quelle Écritures pensent-ils leur donne la vie éternelle. Puis ils adorent cette image; mais l'image qu'ils adorent est l'image de la bête, pas l'image de Dieu. Jusqu'à ce qu'un homme a été libéré à partir de sa nature pécheresse ; jusqu'à ce qu'un homme a été restauré à l'image de Dieu dans une justice et une sainteté ; jusqu'à ce que la lumière brille dans un homme pour révéler l'image du Christ et la gloire de Dieu dans l'homme ; jusqu'à ce que l'homme est contrôlé par la pensée, la parole et l'action par l'onction ; toute tentative de culte est une abomination car Dieu est un Esprit, et ceux qui l'adorent, doivent l'adorer en esprit et en vérité Jean 4:24. Un homme peut avoir mémorisé la Bible, mais il ne sait toujours pas comment adorer Dieu ; et il ne sait pas Dieu pour Dieu n'est connu que par révélation ; il n'a dispose que d'une image basée sur sa connaissance charnelle et que l'image est de la bête, pas l'image du Christ.

L'esprit de la bête amène les hommes à faire une image de la bête en eux-mêmes, en tant que tôt Quaker, Edward Burrough a écrit :

Puis il a plu au Seigneur d'envoyer son serviteur et messager vrai et fidèle, qui s'appelle selon la chair G. Fox ; ... par la parole de l'Éternel à moi parlée par lui, j'ai commencé à voir moi-même, (le témoin ayant été élevé), où je me trouvais et ce que ; j'avais fait et j'ai vu que j'avais été faire une image de la première bête, qui avait la blessure de l'épée et qui vivait, dont la blessure mortelle avait été guérie et j'étais plein de hautes notions et les imaginations et a été adorant l'image que j'avais faite ; et puis je me suis vu comme un enfant de la colère et que le fils de la femme esclave a vécu et les prostituées avaient été mes compagnons et je n'étais pas digne d'être appelé un fils.

Voici quelques-unes des caractéristiques imaginées de l'image de la bête que les sectes du christianisme appellent « Jésus » et à laquelle ils prient, adorent et chantent :

Qui ils font réellement imaginer ? Ils imaginent un dieu qui excuse et ignore le péché continue de croyants jusqu'à la mort ; et selon le premier Quaker William Penn, qui habitait dans le royaume : « et la divinité qu'ils servent véritablement est le dieu du monde le grand seigneur des convoitises » , qui est Satan ; et selon le premier Quaker Isaac Penington, qui a également habité dans le royaume : « Dans l'apostasie, les hommes n'ont pas connu Dieu ou Satan, la lumière ou l'obscurité; mais ont été confus, en prenant l'un pour l'autre, adorant le diable au lieu de Dieu. » Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Êtes-vous d'accord avec tous ceux qui, dans leur arrogance ont déclaré que Dieu excuse le mal dans les croyants ? Cela n'est pas juste, mais ils ne s'en soucient pas. Par leur affichage évident du péché, Les Chrétiens ont amené mon nom à être blasphémé parmi le peuple. Ces gens ne me représentent plus ; ils ont causé une grande indignation. »

Lorsque vous retirez les mots émotionnels « Jésus » et « Dieu » et substituez le mot « image » plutôt dans les caractéristiques imaginées dessus images de la bête, ils semblent manifestement injustes ou complètement dépourvue de sagesse ; mais comme la Parole du Seigneur à l'intérieur l'a dit, (parlant au sujet de cette phrase), « le vrai Dieu est juste (droit) de toute mesure », que chaque personne réalise de plus en plus avec chaque révélation reçue.

Vous pourriez penser : « Je rejette tout ce qui précède, afin que je puisse prier et adorer comme bon me semble » ; mais je vous assure, jusqu'à ce que le Seigneur ait paru en vous pour vous guider, votre propre image de Dieu est imparfaite et loin de ce que Dieu est réellement ; et comme la Parole du Seigneur en dit, (parlant au sujet de cette phrase), « Tous doivent adorer en esprit et en vérité. »

Peut-être maintenant, vous comprenez mieux pourquoi tout ce culte, la prière et la chanson de personnes encore-pécher à leur image, (qu'ils nomment Dieu ou Jésus), est une abomination et pourquoi jusqu'alors, pour attendre le Dieu dans le silence humble (et alors obéir à ce que nous entendons), est le meilleur que nous pouvons faire et la seule façon maintenant, nous pouvons montrer notre amour pour lui ; pour Dieu doit être adoré en esprit et en vérité. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur: « Tous doivent adorer en esprit et en vérité. Être en Jésus, c'est être en vérité » ; (quand vous êtes en Jésus, ou en vérité, vous avez été traduits dans le royaume et êtes assis avec Jésus au ciel).

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Le christianisme n'a aucune idée de ce que je suis ou ce que je représente. Il n'y a pas une église dans le monde que Christ a spécifiquement mis en place ; aucune des églises reflètent le vrai christianisme. Le péché dans les croyants est intolérable. Quand ils prient, ils ne prient pas Dieu ; ils prient leurs consciences collectives. » Ils prient une image, qu'ils ont créé d'après les écritures qu'ils pensent sont valides et leur opinion de ce que ceux écritures signifient ; créant ainsi une image imaginé de Dieu selon leur consciences collectives.

5 Et elle fait qu'à tous, petits et grands, et riches et pauvres, et libres et esclaves, on leur donne une marque sur leur main droite ou sur leur front ; et que personne ne peut acheter ou vendre, sinon celui qui a la marque, le nom de la bête, ou le nombre de son nom. La marque de la bête est vu par quels fruits spirituels qui un homme montre : fruits de la chair au lieu de fruits de l'Esprit. Ceux avec la marque de la bête se donnent corps et âme au maintien de la religion de l'homme, telle qu'inventé par l'homme ; recherchant la justification dans des actions charnelles, cérémonies, et rituels ; ils cherchent à être couverts, dans leur nature bestiale déchus, non-racheté, impurs, non régénéré, imparfait, impie, charnel, orgueilleux, cupide, matérialiste, et égoïste.  Dans son Introduction à Journal de George Fox , William Penn écrit de la bête qui est devenu la fausse église de Babylone :

Ainsi, la fausse église prit naissance, et monta sur le trône. Mais puisqu'elle avait perdu sa vraie nature, elle essayerait de garder son beau nom en tant qu'épouse de l'Agneaux, qui est la vraie Église et la mère des fidèles. Cette fausse église força tout le monde à recevoir sa marque, soit sur leur front ou bien dans leur main droite ; ce qui est, publiquement ou bien en privé.* Mais en fait et en vérité, elle était le mystère Babylone, la mère des prostituées ; mère de ceux qui, avec toutes leurs expositions et leurs religions extérieures, se sont adultérés et ont abandonné l'Esprit, la nature, et la vie de Christ ; a poussé en orgueil en étant mondain, ambitieux, avide, et cruel, portant les fruits de la chair et non de l'esprit.

* La marque sur le front est symbolique d'une possession ou pratique publique de fruits de la chair, facilement visibles par tout le monde ; et la marque dans la main droite est symbolique d'une possession ou d'une pratique privée des fruits de la chair (ou nature bestiale), vus à l'examen. (Toute religion qui accepte le péché chez l'homme comme inévitable jusqu'à la mort est une religion de la bête et de Satan.) Le fruit de la chair comprend : les mauvaises pensées, les adultères, les fornications, les meurtres, les vols, la convoitise, la méchanceté, la fraude, le manque de retenue, l'envie, les blasphèmes, l'orgueil, la folie, impureté, cupidité, le manque de retenue, l'idolâtrie, la sorcellerie, la haine, les disputes, la jalousie, la rage, l'égoïsme, les divisions, les festivités (faire la fête), colère, ivrognerie, fierté, vulgarité, vantardise, impudeur, propos insensés, flatterie, immoralité, etc. Quelconque l'un tout de ces fruits disqualifie un homme du ciel.

Quiconque essayait d'accroître sa mesure de Christ de quelconque manière qui différait de la fausse église (pour acheter ou vendre de l'huile spirituelle pour leur lampe en s'y prenant différemment), était non seulement empêché d'acheter ou de vendre ; ils étaient tués, les rendant vraiment incapables d'acheter ou de vendre. (Voir la Note de bas de page 2 ci-dessus quant à comment 9,000,000 de personnes furent tuées dans toute l'Europe.)

Regardez les mots acheter et vendre de manière spirituelle : Acheter la vérité, et ne pas la vendre ; aussi la sagesse, et l'instruction, et la compréhension. Pro 23:23. Évidemment vous ne pouvez pas acheter la vérité, c'est une métaphore pour acquérir la vérité, et la vente est une métaphore pour, laisser les enseignements de l'Esprit de Christ aller à froid par la désobéissance ; les enseignements que vous entendez sont esprit et elles sont vie, (la vie de Dieu) : Les paroles que je vous dis sont esprit et vie-donnant. Jean 6:63. Donc, Qu'est-ce que la vie de Dieu ? Jésus nous a dit : je suis le chemin, et la vérité, et la vie, Jean 14:6 ; je suis la lumière du monde. celui qui me suit ne marchera point dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. Jean 8:12. Ésaïe nous montre en outre comment l'achat est une métaphore pour l'acquisition de plus de l'Esprit Saint par l'écoute :

Ho ! quiconque a soif, venez aux eaux, et vous qui n'avez pas d'argent, venez, achetez et mangez ; oui, venez, achetez sans argent et sans prix du vin et du lait. Pourquoi dépensez-vous l'argent pour ce qui n'est pas du pain, et votre labeur pour ce qui ne rassasie pas ? Écoutez-moi attentivement, et mangez ce qui est bon ; et que votre âme jouisse à plaisir des choses grasses. Inclinez votre oreille et venez à moi ; écoutez[et obéissez], et votre âme vivra ; Ésa 55:1-3.

La marque de la bête c'était, d'être un membre de la secte Catholique ; et ceux qui n'étaient pas en règle étaient tuées. Il ne leur était pas permis d'adorer ou de chercher Dieu (acheter ou vendre) d'aucune manière autre que les messes Catholiques avec la communion du pain et du vin. Toute la spéculation dans la Chrétienté au sujet d'être littéralement incapable d'acheter ou de vendre n'est qu'une distraction pour éloigner de la vérité ; pour ce qui est de cette horreur, d'être incapable d'acheter ou de vendre c'est du passé, toutefois ceux qui sont encore dans les sectes catholiques et protestantes sont actuellement au service de la bête et donc spirituellement marqués. Toutes les religions du monde servent la bête, niant les conséquences qui résultent de continuer dans le péché et niant la nature déchue de l'homme, chacun devant être restauré à la pureté de la droiture et de la sainteté avant d'être acceptable pour Dieu et le ciel après la mort. Même les athéistes servent la bête parce qu'ils se font eux-mêmes Dieu, niant le péché, servant leurs convoitises, leurs passions, et leur orgueil. tous les hommes servent la bête lorsqu'ils marchent dans les ténèbres, selon leur pensée charnelle et imagination mauvaise au lieu de marcher dans l'Esprit et la Lumière, qui guide toutes leurs pensées, paroles et actions.

George Fox a écrit sur deux (des nombreux), des exemples de la marque de la bête :

« Comme pour les nourrissons arrosage, * il est une chose que l'Écriture ne supporte pas, mais été inventé depuis les jours des apôtres, il n'est pas attestée par les Écritures, mais c'est une tradition des hommes, une invention des hommes ; et afin que tous puissent voir si elle n'est pas une marque de cet esprit bestial qui avait dévié des enseignements des apôtres, et sur ​​le pouvoir ! »

* Bien que le signe de la croix est dessinée sur le front d'un enfant dans le rituel du baptême des enfants, la marque de la bête n'est pas une marque physique. Le marque est une métaphore pour la possession des symptômes, ou caractéristiques, (un signe), de la esprit bestial, en témoignent les fruits de la chair à la place des fruits de l'Esprit Saint, par lequel vous les reconnaîtrez. Puisque la marque n'est pas une marque, mais seulement un signe de son esprit bestial. Par le repentir, un homme peut être libéré de l'esprit bestial.

..................................

« Vous montrez que vous sont pas être ministres du Christ, vous mais vous êtes de ceux qui sont vides de la vie des saints, qui sont dans l'esprit des meurtriers et des persécuteurs ; vous sont hors de la vérité, et serait boire le sang de les saints, qui est la marque de la bête et de faux prophètes, qui tuerait créatures, et lutter avec la chair et le sang. »

Nous pouvons ajouter beaucoup plus de marques de la bête à ce que George Fox vient de l'expliquer : baptême d'enfants, le pain et le jus de la vigne, la trinité, (mentionnée nulle part dans les écritures), mariage célébré par les prêtres, de vaines et vaniteuses bâtisses, clochers, robes noirs, chemise noir, cols particuliers, credo, lecture de sermons, sacrements, dîmes, la croix et crucifix, salue marie, le chapelet, les couvents, monastères, des séminaires, des papes, des cardinaux, des services programmés, appels à l'autel, la prière du pécheur, croisades, renouveax, vicaire, clergés, pasteur, curés, bachelier d'art, maîtres, pères, Noël, Pâques, et bacheliers en divinité ; leur salut étant basé sur le fait de prononcer certain mots, l'eau, le pain et le vin- tous les rituels superstitieux — tout comme George Fox a dit : « choses que l'Écriture ne supporte pas, mais été inventé depuis les jours des apôtres, il n'est pas attestée par les Écritures, mais c'est une tradition des hommes, une invention des hommes....qui avait dévié des enseignements des apôtres, et sur le pouvoir ! » —inventions par des hommes tombés gouvernés par l'esprit bestial de Satan et possédant les fruits de la chair.

Et un autre, un troisième ange, suivit ceux-là, disant à haute voix : Si quelqu'un rend hommage à la bête et à son image, et qu'il reçoive une marque sur son front ou sur sa main,
lui aussi boira du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange [d'amour] dans la coupe de sa colère ; et il sera tourmenté dans le feu et le soufre devant les saints anges et devant l'Agneau.
Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles ; et ils n'ont aucun repos, ni jour, ni nuit, ceux qui rendent hommage à la bête et à son image, et si quelqu'un prend la marque de son nom. Apoc 14:9-11

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Ceux qui ont la marque de la bête aura trente jours pour se repentir.»

6 Le grand passe temps de la Chrétienté moderne : spéculer sur la signification de 666, ou de qui s'agit-il ? La Bible du Roi Jacques, dit incorrectement : c'est le nombre d'un homme. La version Amplifiée (en Anglais) dit : c'est le nombre de l'humain. Louis Segond dit c'est un nombre d'homme. Voyez par vous-même, en cliquant ici. Il semble y avoir quelque peu de confusion dans la traduction. Mais c'est une différence critique dans l'expectative et la capacité à comprendre le sens. Au sixième jour l'homme a été crée, ainsi 6 est le nombre de l'homme.

Jean disait : Ici est la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence (assez de perspicacité et d'intuition) compte le nombre de la bête, car c'est un nombre d'homme ; son nombre [celui de la bête, non pas de l'antéchrist] est 666. C'est la religion bestiale crée par l'esprit de l'homme(6), le coeur souillé de l'homme(6), et la pensée de l'homme(6) ; le vieil ego charnel, la vieille nature pécheresse, le vieil homme, le non-circoncit de coeur, le coeur de pierre, la pensée charnelle, la vieille créature non régénéré, marchant au gré des convoitises de la chair — au lieu de marcher dans l'Esprit, dans la foi, dans l'amour, dans la lumière. Si la bête est encore censé venir, alors il aura été demandé à toutes les générations de Chrétiens qui sont passées de faire l'impossible- de calculer le nombre avec l'intelligence et l'intuition. Les bêtes ce sont les esprits des religions faits de mains d'hommes, cherchant à apaiser Dieu par des rituels païens, des oeuvres, des actions, ou des sacrifices. La 2ième bête, avec des cornes comme un agneau [paraissant chrétien], ce sont les soi-disant sectes chrétienne d'aujourd'hui.

Maintenant puisque le nombre 666 ne fait pas même référence à un antéchrist, il ne devrait plus y avoir de spéculation. Mais si vous continuez à penser qu'il doit venir un [seul] antéchrist, expliquez alors la déclaration de Jean dans 2 Jean 1:18: Petits enfants, c'est la dernière heure [voilà 2000 ans], et comme vous avez appris qu'un antéchrist vient, il y a maintenant [voilà 2000 ans] plusieurs antéchrists : par là nous connaissons que c'est la dernière heure. Jean vient juste de nous dire que voilà deux mille années il y avait plusieurs antéchrists. Ceux qui prêchent sans l'onction de l'Esprit de Christ, sont antéchrists. Un antéchrist est celui qui prêche, enseigne, ou des témoins et n'admet pas que l'onction du Christ contrôles sa pensées, paroles et actions. Avec l'onction de l'Esprit de Christ, un vrai croyant connaît toutes choses : Et vous, vous avez l'onction de la part du Saint et vous connaissez toutes choses. 1 Jean 2:20.  et, pour vous, l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n'avez pas besoin que personne vous enseigne ; mais comme la même onction vous enseigne à l'égard de toutes choses, et qu'elle est vraie et n'est pas mensonge, et selon qu'elle vous a enseignés, vous demeurerez en lui. 1 Jean 2:27. Le Saint-Esprit est donné à ceux qui obéissent, alors que leurs âmes sont purifiés en obéissance à la vérité.

elle fit que tous ceux qui ne rendraient pas hommage à l'image de la bête fussent mis à mort. Et tous ceux qui n'adoraient pas cette image étaient tués. Tel que prédit, l'Église Romaine prononce de grandes abominations, en appelant le Pape le Vicaire du Christ, (un vicaire c'est quelqu'un qui agi en remplacement du Christ, impliquant que Christ n'agit plus ), décidant de ceux qui sont saints, offrant l'absolution, adorant des statuts, priant des hommes morts et des femmes mortes au lieu de prier Dieu seulement, interdisant le mariage, interdisant de la nourriture ; des hommes qui se sont auto-désignés créant leurs propres lois, ordonnances, rituels, etc. Au coté de l'Église Romaine la Gestapo d'Hitler n'avait l'air que d'une bande d'amateurs. Quiconque n'avait pas prit « l'Eucharistie » (le pain et le vin qui soi disant rendaient saint, le repas qui, à la messe, constitue un sacrifice pour le péché, reniant ainsi celui du Christ, le sacrifice durable) au cour des 90 derniers jours était soumis à l'investigation par un vaste réseau Européen de Prêtres qui alors « examinaient » cet individu dans l'Inquisition pour hérésie. Quiconque permettait à quelqu'un de vivre sur leur terre, qui dernièrement n'avait pas prit « l'Eucharistie », était également soumis à l'Inquisition. Les prêtres et magistrats civils cherchaient périodiquement dans toutes les maisons et toutes les terres pour trouver des hérétiques cachés. Les Inquisitions et les massacres perpétré par l'Église Romaine dans toute l'Europe durant le Moyen Âge (de l'an 800 Apr. J.-C. à 1500 Apr. J.-C.) tuèrent neuf millions d'âmes accusées d'hérésie.

Suivant les pas de leur mère meurtrière, les Protestants tuèrent et assassinèrent partout à travers l'Europe. Le fondateur de la secte Épiscopale, Roi d'Angleterre Henry VIII, a tué 72,000 personnes, des Catholique Romains pour la plupart. Les fanatiques protestants d'Allemagne, inspirés par de Luther la radicale traduction de la Bible, violées, pillées et tué 100.000 catholiques et classe supérieure dans la Guerre des Paysans. L'Angleterre, l'Écosse et l'Irlande subit de trois guerres civiles des puritains* contre les gouvernements au pouvoir, qui a laissé 190.00 morts en Angleterre, (3,7 % de la population) ; 60.000 morts en Ecosse, (6 % de la population) ; et 616.000 morts en Irlande, (41 % de la population, qui était essentiellement catholique).

* Justifiant leur révolution comme apportant le royaume de Christ à la terre, les puritains considéraient leurs adversaires comme des ennemis du Christ. Les officiers puritains de leur armée inspirés souvent leurs troupes en criant une citation de l'Ancien Testament contre l'idolâtrie païenne : « Maudit celui qui fera l'oeuvre de l'Éternel frauduleusement ! Maudit celui qui retiendra son épée loin du sang ! » Les puritains et parlementaires soldats victorieux, avec leurs noms bibliques extraordinaires — « Louange à Dieu Os Nus » et « Sergent Mit Agag en Pièces devant le Seigneur » — erraient à travers le pays, brisant les images dans les églises, en détruisant les orgues, briser les vitraux et stabulation des leurs chevaux dans les cathédrales.

Ceci a été suivie dans le 17ième siècle par les protestants de l'Angleterre et de l'Amérique, qui en cinquante ans étaient responsables de la mort de plus de 869 Quakers, (incluant trois hommes et une femme pendu à Boston par les croyants de la Bible Puritains), eu emprisonné des dizaines de milliers et avait saisi la propriété de dizaines de milliers ; les persécuteurs des Quakers incluaient les épiscopales, les presbytériens, congrégationalistes puritains et les baptistes.

Il fut donné à la Bête le pouvoir de vaincre les saints. La fausse église, la prostituée de Babylone, s'était enivrée du sang des saints, et du sang des témoins de Jésus.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre