La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Apocalypse 3

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Et à l'ange de l'assemblée qui est à Sardes, écris : Voici ce que dit celui qui a les sept Esprits de Dieu et les sept étoiles : Je connais tes oeuvres, -que tu as le nom de vivre, et tu es mort. [Jésus dit aux croyants de cette église que, bien qu'ils vivent sur la terre, ils sont morts, pèchent encore et donc morts dans leurs péchés, morts à la vie de Dieu, exactement comme les démons qui croient en Dieu et en Jésus et qui sont morts à la vie de Dieu. Les gens de cette église n'ont pas vu leur salut apporté par Jésus.]

 2 Réveille-toi et sois vigilant, et affermis les choses qui restent, qui sont prêtes à mourir, car je n'ai pas trouvé tes oeuvres parfaites devant mon Dieu.1 [Les oeuvres que Jésus réfère sont les oeuvres d'amour dans l'obéissante foi aux commandes que vous entendez alors que vous vous attendez Dieu. Les oeuvres parfaites sont de complètement et pleinement suivre Ses ordres qu'Il nous dit dans Jér 7:23: Écoutez et obéissez à ma voix, et je serai votre Dieu, et vous serez mon peuple ; et marchez complètement dans la voie que je vous commande, afin que tout soit bien avec vous.]

 3 Souviens-toi donc ce que tu as reçu et entendu, et tient ferme, et repens-toi.2 Si donc tu ne te réveille pas, et ne veilles pas, je viendrai sur toi comme un voleur, et tu ne sauras point à quelle heure je viendrai sur toi.

 4 Toutefois tu as quelques noms à Sardes qui n'ont pas souillé leurs vêtements ; et ils marcheront avec moi en vêtements blancs, car ils en sont dignes.

 5 Celui qui vaincra, celui-là sera vêtu de vêtements blancs, et je n'effacerai point son nom du livre de vie,3 et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges.

 6 Que celui qui a des oreilles écoute ce que l'Esprit dit aux assemblées.

 7 Et à l'ange de l'assemblée qui est à Philadelphie, écris : Voici ce que dit le saint, le véritable, celui qui a la clef de David, celui qui ouvre et nul ne fermera, qui ferme et nul n'ouvrira :

 8 Je connais tes oeuvres. Voici, j'ai mis devant toi une porte ouverte que personne ne peut fermer, car tu as peu de force, et tu as gardé ma parole, et tu n'as pas renié mon nom. [Notez encore ! Jésus fait référence à leurs oeuvres, qui sont des oeuvres d'aimables obéissance aux commandes entendues quue vous entendez dire venant de Dieu dans votre coeur, qui sont énergisées par la foi et qui sont essentielles. Quand Paul a dit, « non pas par les oeuvres », il parlait des oeuvres mortes, (venant de votre propre volonté), de la loi : circoncision, lavements, sacrifices, nourriture spéciale, restrictions du sabbat, jours, fêtes, dîme, etc.]

 9 Voici, je donne de ceux de la synagogue de Satan qui se disent être Juifs, -et ils ne le sont pas, mais ils mentent ; voici, je les ferai venir et se prosterner devant tes pieds, et ils connaîtront que moi je t'ai aimé.

 10 Parce que tu as gardé ma parole avec persévérance,4 moi aussi je te garderai de l'heure de la tentation qui viendra sur le monde entier, pour éprouver ceux qui demeurent sur la terre.

 11 Je viens bientôt ; tiens ferme ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne.

 12 Celui qui vaincra, je le ferai une colonne dans le temple de mon Dieu, et il ne sortira plus jamais dehors ; et j'écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la cité de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d'auprès de mon Dieu, et mon nouveau nom.

 13 Que celui qui a des oreilles écoute ce que l'Esprit dit aux assemblées.

 14 Et à l'ange de l'assemblée qui est à Laodicée, écris : Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu :

 15 Je connais tes oeuvres, -que tu n'es ni froid ni bouillant. Je voudrais que tu fusses ou froid ou bouillant !

 16 Ainsi, parce que tu es tiède et que tu n'es ni froid ni bouillant, je vais te vomir de ma bouche.

 17 Parce que tu dis : Je suis riche, et je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien ; et que tu ne connais pas que, toi, tu es le malheureux et le misérable, et pauvre, et aveugle, et nu,5 [Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur « Je travaille avec les aveugles ; mais si vous pensez que vous pouvez voir, et que vous n'êtes pas avec moi dans le ciel, Je ferai de vous être une risée. » ]

 18 je te conseille d'acheter de moi de l'or raffiné et éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et oindre tes yeux avec un collyre, afin que tu puisse voir.

 19 Comme ceux que j'aime, je les châtie [réprimande, discipline] ; aie donc du zèle et repens-toi. [Èveillez-vous à la droiture, et ne péchez pas ; car quelques-uns n'ont pas la connaissance de Dieu, je vous le dis à votre honte. 1 Cor 15:34]

 20 Voici, je me tiens à la porte et je frappe : si quelqu'un entend ma voix et qu'il ouvre la porte, j'entrerai chez lui et je souperai avec lui, et lui avec moi.6 [La porte est le coeur de chaque homme ; frapper c'est lorsqu'Il plaide anonymement, en douceur, avec vous pour que vous vous éloigniez du mal. Ouvrir la porte c'est croire sa plaidoirie comme étant vraie et vous repentir du mal qu'il expose, changeant votre conduite de manière appropriée. Souper avec Lui c'est recevoir plus de Sa sagesse qu'Il déverse sur vous en réponse à votre obéissance en prêtant attention à ses répréhensions.]

 21 Celui qui vaincra, je lui donnerai de s'asseoir avec moi sur mon trône, comme moi aussi j'ai vaincu et je me suis assis avec mon Père sur son trône. [Remarque ! Comme Jésus était continuellement assis avec le Père sur Son trône, de même celui qui vaincra s'asseoira et régnera avec Jésus sur son trône.]

 22 Que celui qui a des oreilles écoute ce que l'Esprit dit aux assemblées.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 car je n'ai pas trouvé tes oeuvres parfaites devant mon Dieu. Beaucoup de secte de la Chrétienté crient : « non pas par les oeuvres, par grâce ». Mais Jésus critique les oeuvres de ces croyants comme n'étant pas parfaites ; non seulement il demande des oeuvres, il demande des oeuvres parfaites. Les oeuvres auxquelles Jésus fait référence sont des oeuvres d'amour dans l'obéissante foi alors que vous vous attendez à Dieu. Les oeuvres que Dieu vous commande de faire ne sont pas des oeuvres de la Loi comme des sacrifices de vie, s'abstenir de certaine nourriture, observer le Sabbat, les fêtes, etc. Les oeuvres de la Loi ce sont des oeuvres mortes, décidées d'être faites par la volonté des hommes morts à la vie de Dieu ; mais les oeuvres d'amour pour Dieu énergisés par la foi en ce que vous l'entendez vous dire de faire sont essentielles. Les oeuvres parfaites sont de suivre totalement et parfaitement Ses ordres, qu'Il nous dit dans Jér 7:23: Écoutez et obéissez à ma voix, et je serai votre Dieu, et vous serez mon peuple ; et marchez complètement dans la voie que je vous commande, afin que tout soit bien avec vous. Les exemples des oeuvers imparfaites et de leurs conséquences est montré par Moïse qui ne lui fut pas permi de traverser le Jourdain à cause de son manquement à obéir parfaitement à la commande du Seigneur ; Le Seigneur avait dit à Moïse de parler au rocher devant leurs yeux, (enfants d'Israël), et il en sortirait de l'eau. Au lieu de cela Moïse a exprimé sa colère contre le peuple puis a frappé le rocher deux fois. Num 20:8-1.

2 Souviens-toi donc ce que tu as reçu et entendu, et tient ferme, et repens-toi. Donc, Jésus nous dit que ceux qui avaient fait des les oeuvres tels que commandés par Dieu, mais pas pleinemet et complètement, pour rappeler ce qu'ils leur avaient été enseigné, tient ferme, c'est la pleine obéissance à ces enseignements, et repens-toi.

Souviens-toi donc ce que tu as reçu et entendu. Écrivez dans un carnet de note les commandes que vous avez reçu du Seigneur de façon à pouvoir les réviser régulièrement et assurez-vous de tenir ferme, et de vous repentir, ce qui signifie de demeurer ferme, fort, et immuable dans votre repentance.

Ne retourne pas à quelque chose de laquelle le Seigneur t'a dit de te détourner, qu'importe s'il y a longtemps qu'il t'a dit cela. Venant de la Parole du seigneur à l'intérieur : « Ce que tu as vaincu, lorsque tu y retourne, est plus difficile la deuxième fois à vaincre. » Si vous recevez une commande venant du Seigneur de vous repentir de quelque chose, ou si vous êtes condamnés dans la Lumière pour quelque chose que vous aviez fait, ne désobéissez pas à cette commande et n'ignorez pas cette conviction. Avoir vaincu cela, c'est l'avoir cessé avec l'aide du seigneur, qui vient lorsqu'Il vous ordonne de faire quelque chose ou lorsque Sa lumière vous accuse de quelque chose, et vous obéissez continuellement jusqu'à ce que vous l'ayez vaincu totalement. Ainsi vous auriez reçu une aide surnaturelle, et si vous décidez de revenir pour pour tester comment on se sent en retournant dans le péché que vous aviez vaincu, il est plus difficile de vaincre à nouveau ce péché.

Stephen Crisp dans sa lettre, LES RUSES DE SATAN POUR VOUS DÉTRUIRE, traite des conséquences à retourner à un péché qui vous avait été demandé de ne plus faire par le Seigneur :

J'ai en mon coeur de mentionner un piège plus subtil venant de l'ennemi, qui est de vous persuader de faire juste une fois ce que la lumière vous a manifesté de ne pas faire, avec un but par la suite d'être plus fidèle. Oh ! Amis, dans le nom et dans la crainte du Seigneur, je vous exhorte et vous met tous en garde de porter attention à ceci, car ceci ne fera que prouver qu'il s'agit d'une fausse confidence ; vous trouverez que ce genre de sortie en dehors de la guidance de la Vérité, s'avère pour vous une sortie coûteuse ; car si vous y retournez, cela sera vraiment difficile, avec une angoisse amère dans l'âme. Oh ! ne tentez pas le Seigneur de cette manière, par peur que cela s'avère impossible sur votre péché volontaire, de vous renouveler ou vous restorer encore par la repentance ; vous aurez votre pottage, mais perdrez la bénédiction, bien que vous puissez la chercher avec vos larmes ; car tandis que vous sortiez, voici votre voie est devenue recouverte, et la nature épineuse s'est levée en vous, et ainsi vous êtes embarrés et clôturés ne pouvant plus apprécier votre état d'avant ; le péché étant entré, la mort a aussitôt suivi.

Notez ! Dans ces chapîtres d'Apocalypse, Jésus s'adresse aux participants de l'église, non à ceux qui sont tièdes. Notez ! Seulement quelques uns ont marché dignes en ne se souillant pas. Ceci vole à la face de la Chrétienté qui est déconnectée avec la Bible en laquelle ils professent croire. Remarquez ! Jésus met sévèrement en garde ses « croyants » dans les églises de leur destruction qui est proche. Ceci ne cadre pas avec l'évangile répandue de la grâce instantanée qui est la pierre angulaire du Protestantisme, et ceci ne cadre pas non plus avec les sectes romaine, russe, grecque, etc., et leurs doctrine comme l'Eucharistie et la Confession pour rendre une personne acceptable devant Dieu.

3 Celui qui vaincra, celui-là sera vêtu de vêtements blancs, et je n'effacerai point son nom du livre de vie. À moins de vaincre, après votre décès, votre nom est effacé du livre de vie, et vous êtes jetés dans l'étang de feu. Vaincre, signifie conquérir le péché qui est en vous ; de vaincre en vous les choses du monde ; l'immoralité, l'impureté, l'avidité, la haine, la convoitise, l'envie, le mensonge, le vol, l'orgueil, la profanation, la colère, les fêtes, la folie, l'envie, la jalousie, les excès de rage, la gloutonnerie, l'ivrognerie, etc. Remarquez ! Jésus met sévèrement en garde ses « croyants » dans les églises de leur destruction qui est proche. Ceci ne cadre pas avec l'évangile répandue de la grâce instantanée qui est la pierre angulaire du Protestantisme, et ceci ne cadre pas non plus avec les sectes romaine, russe, grecque, etc., et leurs doctrine comme l'Eucharistie et la Confession pour rendre une personne acceptable devant Dieu.

4 Cinq églises de croyants si loin, et presque toutes sont sur le chemin de l'Enfer. Maintenant il y a une église qui va bien, Philadelphie. Et qu'est-ce qu'elle a fait ? Tu as gardé ma parole, et tu n'as pas renié mon nom. Il répète : Tu as gardé ma parole avec persévérance. Ils ont obéi à Ses commandements et ont mis en pratique ses enseignements, et ils ont persévéré dans la souffrance. Les Chrétiens souffrent ? Oui, si vous n'avez pas souffert, n'avez pas été affligés, ni même été corrigés, vous êtes un illégitime prétendant avoir une relation avec Dieu. car celui que le *Seigneur aime, il le discipline, et il fouette tout fils qu'il agrée. Héb 12:6. Et, Mais si vous êtes sans la discipline [la correction] à laquelle tous participent, alors vous êtes des bâtards et non pas des fils. Héb 12:8. Et, car c'est à cela que vous avez été appelés ; car aussi Christ a souffert pour vous, vous laissant un modèle, afin que vous suiviez ses traces, 1 Pi 2:21. Si vous êtes déterminés à mener une vie pieuse en Jésus-Christ, vous souffrirez la persécution ; pas seulement de la persécution verbale, mais aussi de la souffrance surnaturelle : Bien-aimés, ne trouvez pas étrange le feu ardent qui est au milieu de vous, qui est venu sur vous pour votre épreuve, comme s'il vous arrivait quelque chose d'extraordinaire ; 1 Pi 4:12.

5 Maintenant Laodicée, est l'église de la prétention, non des vainqueurs. Parce que tu dis : Je suis riche, et je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien ; et que tu ne connais pas que, toi, tu es le malheureux et le misérable, et pauvre, et aveugle, et nu, Remarque ! Ceci est l'exacte description des Pharisiens. Ils pensaient qu'ils étaient spirituellement prospère, qu'ils n'avaient besoin de rien ; ils disaient qu'ils pouvaient voir, mais ils étaient aveugles ; ils ont dit qu'ils étaient les enfants légitimes d'Abraham et les disciples de Moïse. La Chrétienté est infectée par la même maladie : l'hypocrisie. Ils glorifie Jésus de leurs lèvres, mais leurs pieds sont rapides à courir vers le mal, et leurs coeurs se sont éloignés de Lui.

La Chrétienté dit : Nous avons le libre accès au ciel. Le prix de péchés, passés, présents, et futurs ont été payés par Jésus. Nous sommes des croyants justifiés en Jésus-Christ, nous pouvons voir et comprendre,nous n'avons pas besoin de rien de plus.Mais Jésus dit aux croyants de banc d'église : tu es le malheureux et le misérable, et pauvre, et aveugle, et nu. Notez ! Jésus avertit sévèrement les croyants des églises de leur destruction qui les attend. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Je travaille avec les aveugles ; mais si vous pensez que vous pouvez voir, et que vous n'êtes pas avec moi dans le ciel, Je ferai de vous être une risée. » Cela ne correspond pas à l'évangile de la grâce instantanée qui est répandue et qui est la pierre angulaire du protestantisme, et ceci ne cadre pas non plus avec les sectes romaine, russe, grecque, etc., et leurs doctrine comme l'Eucharistie et la Confession pour rendre une personne acceptable devant Dieu.

Ils restent damnés parce qu'ils sont toujours pécheurs et esclaves du péché leur damnation ne sommeille pas, demeurant dans l'état condamné d'Adam.

Les premiers à entrer au Ciel ce sont les pécheurs, qui reconnaissent qui sont aveugles ; les derniers à entrer ce sont les personnes religieuses, qui pensaient qui pouvaient voir.
Ceci est la signification de : Et voici, il y a des derniers qui seront les premiers, et il y a des premiers qui seront les derniers. Luc 13:25-31

Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j'aime ; aie donc du zèle et repens-toi. Et vous la Chrétienté, comment allez-vous faire pour entendre Ses réprimandes, si vous n'écoutez pas Sa voix ? Voyez la remarque ci-dessous.

6 Voici, je me tiens à la porte et je frappe : si quelqu'un entend ma voix et qu'il ouvre la porte, j'entrerai chez lui et je souperai avec lui, et lui avec moi. La porte est le coeur de chaque homme ; frapper c'est lorsqu'Il plaide anonymement, en douceur, avec vous pour que vous vous éloigniez du mal. Ouvrir la porte c'est croire sa plaidoierie comme étant vraie et vous repentir du mal qu'il expose, changeant votre conduite de manière appropriée. Comment allez-vous entendre Sa voix, si vous ne faites pas silence pour écouter. C'est aussi simple que cela. Ouvrir la porte c'est recevoir Christ dans votre coeur. Comment fait-on cela ? Recevoir Jésus c'est l'entendre dire Ses paroles de l'intérieur de votre coeur et croire Ses paroles comme étant vraies, aussi bien que croire que Celui qui vous parle est le Fils de Dieu, Jésus : « La parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton coeur [afin que tu puisses lui obéir] » , c'est-à-dire la parole de la foi, laquelle nous prêchons. Ainsi la foi vient en entendant, et en entendant par la parole de Dieu. [de l'intérieur de votre coeur], Rom 10:8,17, Deut 30:11-14. À nouveau, lorsque vous l'entendez, et que vous croyez que celui qui parle c'est le Fils de Dieu, vous avez reçu Jésus ; et quand vous le recevez, la puisance est libérée par Dieu pour vous recréer en un fils de Dieu, une créature totalement nouvelle, toutes les vieilles choses étant passées. mais le fait de l'entendre et de le croire une fois ne signifie pas être devenu un fils de Dieu ; le fait de persister à l'entendre et le suivre finira par crucifier votre nature pécheresse à travers la croix intérieure du renoncement de soi, quand vous aurez été purifiés et que vous aurez atteint le salut alors que vous vivez l'expérience de Christ vous apportant le salut.

Dieu voudrait que tous les hommes soient sauvés. Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « J'étais à la recherche d'hommes qui veulent qui veulent devenir quelque chose comme moi, mais maintenant qu'ils ont cessés de chercher une voie. Je pourrais arrêter le deux tiers du monde mort dans leurs voies, à tout moment que je choisis. » Alors pourquoi frappe-t-Il doucement, anonymement au lieu de nous traiter sévèrement avec l'Enfer ? Parce qu'Il fait le trie silencieusement et doucement entre ceux qui aiment la vérité et la Règle d'or vs. ceux qui aiment l'égoïsme, les mauvaise voies tellement qu'ils rejettent sa logique, clair, douce, considérant ses plaidoiries avec indifférence. Ceux qui aiment la vérité et qui choisissent de porter attention à ses plaidoieries pour se défaire de leurs mauvaises voies égoïstes, sont ainsi candidats pour être attiré par Lui avec Son amour — candidats pour devenir fils de Dieu. Il doit nous attirer dans l'amour, non dans la peur ; car l'amour est le seul facteur de motivation qui dure. L'amour ne cherche pas son intérêt ; l'amour isupporte tout, croit tout, espère tout, endure tout. ; pourtant l'amour ne périt jamais. 1 Cor 13:4-8.

Isaac Penington écrit au sujet du Christ, la lumière dans tous les hommes, frappat à la porte de votre coeur :

» Son nom est appelé la Parole de Dieu. » Apoc 19:13. Pierre appelle cela la Parole de Dieu, qui vit et demeure pour toujours. 1 Pi 1:23. Et cette Parole qui vit et demeure pour toujours, était la Parole qu'ils prêchaient. 1 Pi 1:25. Et ceux qui croyaient ne criaient pas les paroles que les apôtres disaient venant de la Parole ; mais recevaient les choses qu'ils disaient de al part de, « la Parole implantée » ; quiétant reçu avec un esprit doux, silencieux, et soumis, « est capable de sauver l'âme ». Jacques 1:21. Ceci est « la Parole de foi » qui est « près, dans le coeur et dans la bouche ». Rom. 10:8. Ceci est la Parole quise tient à la porte du coeur, et parle pour entrer « (Voici je me tiens à la porte et je frappe) » : et lorsqu'on le laisse entrer, il parle dans le coeur ce qui doit être entendu et fait. Il est près ; il est dans le coeur, et dans la bouche ; pour quelle raison ? « Afin que vous puissiez l'entendre, et le faire. » La Parole Vivante, qui est « vive et puissante, et plus tranchante qu'aucune épée à deux tranchants », divise dans la bouche, et divise dans le coeur, le vil du précieux ; oui, elle atteint le plus profond du coeur, et coupe entre les racines, Héb 4:12, et celle-ci vous devez l'entendre et lui obéir.

Premiers Quaker Stephen Crisp, qui a habité dans le royaume, a parlé du Seigneur frappant à la porte de votre coeur et ensuite le souper avec Lui :

« Si un homme ouvre son coeur et reçoit le Christ quand il vient, alors vous trouverez une telle altération chez cet homme, que la même tentation, qui a prévalu sur lui dans la semaine dernière, ne le fera pas maintenant ; bien qu'il soit aussi faible que l'eau et aussi enclin à la corruption et à l'iniquité qu'auparavant, mais maintenant qu'il a une foi engendrée en lui, que la grâce de Dieu le défendra, il se tient à l'écart des pièges du diable. Or, cet homme ayant confiance dans cette grâce jusqu'à ce que son péché et son iniquité soient purifies, il est maintenant temps de répandre la table ; maintenant il y a un coeur est pur ; et l'invité céleste est venu et les friandises du royaume lui sont apportées pour sa nourriture. Maintenant, dit à Christ, j'entrerai et je souperai avec lui ; et mon Père viendra aussi et nous souperons avec lui et lui avec nous. Cela n'arrive jamais à personne tant que la table et le coeur sont immondes; car la table doit être propre et le diable et le péché jetés ; et alors le Seigneur confirmera et ratifiera et scellera l'alliance ; de sorte que voici un sceau avec un témoin. Quand un homme a ce témoignage de l'amour de Dieu, que Dieu est réconcilié avec lui en Christ, alors Christ viendra et il amènera son Père et ils souperont avec lui ; et c'est ce qui donnera entière satisfaction à une telle âme. »

(C'est le vrai « Souper du Seigneur », pas le sacrement de la communion ou l'Eucharistie inventé par l'homme.)

Dieu est équitable, Dieu est juste, Dieu est pur ; et il plaide avec chaque homme, souhaitant que tous soient sauvés : Voici, je me tiens à la porte et je frappe : si quelqu'un entend ma voix et qu'il ouvre la porte, j'entrerai chez lui et je souperai avec lui, et lui avec moi. Apoc 3:20. Aussi la grâce de Dieu qui apporte le salut est apparue à tous les hommes. Tit 2:11 ; la grâce apparait à tous, mais chaque homme doit choisir de répondre à la grâce pour recevoir le salut. De plus, l'Esprit de Dieu fut déversé sur toute l'humanité à la Pentecôte. Actes 2:14-18, et une mesure de l'Esprit et donnée à tout homme, 1 Cor 12:7 ; ainsi, aucun homme est exclut des plaidoieries de l'Esprit. La lumière (Christ) est donnée à tout homme vient au monde afin qu'il puisse croire ; Jean 1:4:7,9 ; mais l'homme doit croire ce que la lumière lui montre de manière à recevoir le salut. Au cour de la vie de tous les hommes, il entend et comprend les douces, plaidoiries anonymes de la lumière de la Parole à l'intérieur de Lui ; il peut les accepter (ouvrir la porte) ou les rejeter, (fermer son coeur à la vérité). Si nous durcissons nos coeurs aux douces, plaidoiries anonymes de la Parole avec nous, pour nous tourner vers le mal, à la mort nous nous souviendrons des paroles que nous avons entendu ; et à notre honte nous serons jugés par ces paroles. Jean 12:47-48

Aujourd'hui si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs, comme dans ls provocation [et la rébellion]. Héb 3:15
une fois il détermine un certain jour, disant, en David, si longtemps après : « Aujourd'hui » , [Dieu avait juré] comme il a été dit auparavant : « Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs [comme dans la provocation et comme au jour de tentation dans le désert]. » Héb 4:7
 « Il a aveuglé leurs yeux et il a endurci leur coeur, afin qu'ils ne voient pas des yeux, et qu'ils n'entendent pas du coeur, et qu'ils ne soient pas convertis, et que je ne les guérisse pas. » John 12:40

Pour entendre plus de Lui, nous devons Le chercher ; en prière nous devons cesser de lui dire toutes les choses que nous voulons qu'Il fasse pour nous, et devons l'écouter nous dire ce que Lui veut que nous fassions. Dieu n'est pas là pour servir nos désirs et nos souhaits ; mais si nous cherchons à entendre ses convictions, nous pouvons devenir son servant pour servir ses désirs et ses commandes ; faisant sa volonté sur terre comme elle est faite dans les cieux. Nous devons nous attendre à lui, en silence, dans l'humilité, veillant, et à l'écoute, de sorte que nous puissions l'entendre lui et voir qu'Il veur nous montrer au sujet des secrets de notre coeur ; si nous ne nions pas, alors il lave nos coeurs de ces péchés révélés. Par Sa grâce, Il nous montre nos péchés et ensuite nous les enlève de notre coeur jusqu'à ce que, avec persistence jusqu'à la fin, il nous rachète de tout péché et nous purifie pour que nous devenions un peuple particulier avec un zèle pour les bonnes oeuvres. Tit 2:11-14.

Mais, au lieu d'écouter la voix du Seigneur, La Chrétienté avec leurs oreilles qui démangent sont à l'écoute de cette foule de prêcheurs et d'enseignants, qui leur racontent les mensonges et des fables au sujet de « la venue de Jésus », tout comme en 1656 quand George Fox écrivit ceci dans Le Journal de George Fox : écrit en 1656 Cliquez ici pour connaître qui était Fox.

Pendant que j'étais ici en prison, les Baptistes et les hommes de la cinquième monarchie prophétisèrent, que cette année Christ viendrait, et régnerait pendant des milliers d'années. Et ils voyaient ce règne comme étant un règne extérieur : alors qu'Il est venu intérieurement dans le coeur de son peuple, pour régner et gouverner ; Ces « croyants » ne l'avaient pas reçu dans leurs coeurs. Alors ils faillirent dans leur prophétie et leur attente, puis ils ne le possédaient pas. Mais Christ est venu, et Il habite et règne dans les coeurs de son peuple. Des milliers de coeurs, aux portes desquelles Il a frappé, lui ont ouvert ; et Il est entré, et a soupé avec eux, et eux avec Lui ; le repas céleste avec l'homme céleste et spirituel. Beaucoup de ces Baptistes et de ces gens de la Monarchie devinrent les plus grands ennemis des fidèles de Christ, mais Il règne dans le coeur de ses saints au-delà de toutes leurs envies.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre