La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Romains 4

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

 1 Que dirons-nous donc que, selon la chair, Abraham notre père a trouvé ?

 2 Car si Abraham a été justifié par les oeuvres, il a de quoi se glorifier, mais non pas devant Dieu ;

 3 car que dit l'Écriture ? « Et Abraham crut Dieu, et cela lui fut compté comme droiture. » [Abraham n'a pas juste cru qu'il y avait un Dieu très haut, il crut les paroles que Dieu lui a dit ; ce qui est croire en Dieu, du moins tel que cela est définie dans ce Livre. Une croyance que Jésus est le Fils de Dieu est une croyance en l'histoire, ou foi Biblique. De façon similaire alors, croire en Jésus, comme Paul a définie la croyance d'Abraham, c'est de croire les paroles que nous entendons Jésus nous dire ; qui est aussi la foi telle que la Bible la définie dans Romains, entendre la parole de Dieu dans votre coeur de sorte que vous puissiez lui obéir, Rom10:8,17, et y croire. Donc Paul dit que croire et la foi signifie entendre la Parole de Dieu qui vous est parlée à partir de votre coeur et croire Dieu ou croire Jésus. Vous devez vous dire : « Hé bien si Dieu me demandait de faire quelque chose comme Il fit à Abraham, bien sûr que je le ferais. » Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Abraham s'exposa lui-même volontairement aux commandes de Dieu. » Donc, nous aussi devons nous attendre à Dieu, veiller, et silencieusement écouter Ses commandes qu'Il a pour nous. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Attendez, toi-même exposer à Ses ordres et entendre. Seule la foi-qui-libère transmet la droiture. »]

 4 Or à celui qui fait des oeuvres, le salaire n'est pas compté comme une grâce, mais comme une chose due ;

 5 mais à celui qui ne travaille pas, mais qui croit en celui qui déclare l'impie juste, sa foi lui est comptée comme droiture ;1 [Croire en celui qui déclare l'impie juste, c'est croire les paroles que vous entendez Dieu ou Jésus vous dire, tout comme Abraham crut Dieu dans le verset 3 ci-dessus ; autrement, vous resterez impie et mourrez dans vos péchés en étant bannis des Cieux. Nous débutons impies, Dieu révèle les péchés dans nos coeurs, et ensuite Il les enlève par Sa grâce. Par la grâce il nous enseigne à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines, et comment vivre sobrement, dans la droiture et la piété dans ce présent monde, Tit 2:12 — ainsi l'impie devient pieux. Seul Dieu peut rendre pieux un homme impie par Sa grâce qui nettoie, lave, purifie. ]

 6 ainsi que David aussi exprime la béatitude de l'homme à qui Dieu impute la droiture sans les oeuvres : [La droiture imputée de Christ vient seulement à vous après la mort de votre esprit égoïste sur la croix intérieure du renoncement de soi, quand vous recevez la foi avec le fruit de l'Esprit, contre laquelle il n'y a pas de loi, pour ainsi marcher dans l'amour, en obéissant continuellement aux commandes de Christ. Jusque là nous, à travers l'Esprit, attendons pour l'espérance de la droiture par la foi, Gal. 5:5.]

 7 « Bienheureux ceux dont les iniquités sont pardonnées et dont les péchés sont couverts ;

 8 bienheureux l'homme à qui le Seigneur n'imputera pas le péché. »

 9 Cette béatitude vient-elle alors seulement sur ceux qui sont circoncis ? Ou sur les incirconcis aussi ? Car nous disons que la foi fut comptée à Abraham comme droiture.

 10 Alors, quand et comment lui fut-elle comptée ? quand il était dans la circoncision, ou dans l'incirconcision ? Non pas dans la circoncision, mais dans l'incirconcision.

 11 Et il reçut le signe de la circoncision, comme sceau de la droiture de la foi qu'il avait reçue quand il était encore incirconcis, afin qu'il puisse être le père de tous ceux qui croient bien qu'ils ne soient pas circoncis, afin que la droiture puisse aussi leur être imputée,

 12 et qu'il fût père de circoncision, non seulement pour ceux qui sont de la circoncision, mais aussi pour ceux qui marchent sur les traces de la foi de notre père Abraham, laquelle il a eue étant encore dans l'incirconcision. [Remarquez ! C'est une croyance qui résulte dans le fait de marcher dans les traces de la foi. Dans quelles traces Abraham a-t-il marché ? Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Abraham s'exposa lui-même volontairement aux commandes de Dieu. » Il écouta la voix de Dieu, il entendit, et puis il La crut ; et il obéit à sa voix. Croire en Dieu ou Jésus c'est croire ce qu'Il vous dit. Nos traces de la foi c'est d'écouter Jésus, la Parole, dans notre coeur ; croire ce que le Fils nous dit ; et obéir à ses commandes. C'est de renier notre propre volonté et de prendre notre croix à tous les jours pour crucifier notre égoïsme, notre nature pécheresse sur la croix intérieure du renoncement de soi ; car c'est à cela que vous avez été appelés ; car aussi Christ a souffert pour vous, vous laissant un modèle, afin que vous suiviez ses traces, 1 Pi 2:21 ; car si nous sommes morts avec lui, nous vivrons aussi avec lui ;si nous souffrons, nous régnerons aussi avec lui. 2 Tim 2:11-12. Pour faire tout cela avec le nom de Jésus à l'esprit, vous devez chercher en vous attendant à Lui, en veillant, écoutant en silence, en entendant, et en obéissant à la voix de Dieu ; c'est ainsi que vous le suivez. Et l'évidence de votre foi c'est de produire du fruit de l'esprit, ainsi pour montrer que vous êtes de véritable fidèles de Christ, marchant dans les pas de la foi. Mais les les guides imparfaits et aveugles de la Chrétienté voudraient plutôt vous voir sommeiller dans le fossé en présumant être sauvés, tout en étant toujours esclaves du péché : En vérité, en vérité, je vous dis : Quiconque commet le péché est esclave du péché. Jean 8:34 ; et si vous mourrez dans vos péchés, vous serez bannis des cieux, peu importe ce que votre ministre vous a dit.]

 13 Car la promesse d'être héritier du monde, n'a pas été faite à Abraham ou à sa semence, par la Loi, mais par la droiture de foi.

 14 Car si ceux qui sont de la Loi sont héritiers, la foi est annulée et la promesse est sans effet ;

 15 car la loi produit la colère, mais là où il n'y a pas de loi, il n'y a pas de transgression. [La loi moral prend fin seulement lorsque l'esprit égoïste d'un homme a été crucifié sur la croix intérieure du renoncement de soi, et que Christ Jésus est ressuscité en Lui pour contrôler totalement ses pensées, paroles, et actions avec la Loi de l'Esprit de vie. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Il n'y a pas de Loi lorsque vous êtes sous le contrôle total de l'Esprit ; vous marchez dans l'amour, dans l'obéissance tel que commandé — vous ne marchez plus dans la chair restreinte. » Voir la note 3 de bas de page à Rom 3:28 pour plus de compréhension sur pourquoi la loi morale doit toujours être observée et qu'elle est votre pédagogue jusqu'à ce que vos pensées, et paroles et actions soient sous le complet contrôle du Saint Esprit. Les guides aveugles de la Chrétienté pointent à cette écriture, et prétendent qu'il n'y a plus aucun péché parce que la loi est censée avoir été abolie pour tous ceux qui croient en Jésus ; ils ferment les yeux sur les nombreux avertissements de péché qui vous disqualifient complètement pour le salut ou le ciel, cliquez pour voir. Ils ferment aussi les yeux sur le fait que chaque homme sera jugé sur ses oeuvres et paroles, cliquez pour voir. Oui, il y a une différence entre le bien et le mal ; oui, il y a toujours le péché ; oui, il existe une loi intérieure de Dieu sur le coeur de chaque homme et il faut l'obéir, qui comprend quelques-unes des anciennes lois morales mosaïque tels que : aimer votre prochain comme vous vous aimez vous-mêmes ; ne pas voler ; ne pas commettre adultère ; ne pas mentir ; ne pas convoiter ; ne pas commettre de meurtre ; et honorer votre père et votre mère ; et faites pour les autres tout ce que vous voudriez qu'ils fassent pour vous, etc. ]

 16 Par conséquent la promesse résulte de la foi, afin qu'elle soit donnée par grâce, afin que la promesse puisse s'appliquer à toute ses descendants, non-seulement à ceux qui sont de la loi, mais aussi à ceux qui sont de la foi d'Abraham, qui est le père de nous tous

 17 (selon qu'il est écrit : « Je t'ai établi père de plusieurs nations »), devant Dieu que Abraham a cru, Dieu Lui-même qui fait vivre les morts et appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient,

 18 qui, contre toute espérance, crut avec espérance qu'il deviendrait père de plusieurs nations, selon ce qui a été dit : « Ainsi sera ta semence. »

 19 Et n'étant pas faible dans la foi, il ne considéra pas son corps de cent-ans mort, il ne considéra pas non plus la matrice morte de Sara ;

 20 et il ne douta point de la promesse de Dieu par incrédulité, mais il fut fortifié dans la foi, donnant gloire à Dieu, [Il fut fortifié dans la foi comme en témoignait sa croyance dans la promesse et son obéissance aux commandes de Dieu, qu'il a entendu lui parler. S'il n'avait pas marché dans les traces de la foi, en étant obéissant tel que commandé, sa droiture aurait été annulée. Donc, un Chrétien aussi doit être fortifié dans l'obéissante foi, en obéissant aux commandements du Seigneur qu'il entend lui parler ; et il doit chercher la droiture de Dieu comme la plus haute priorité dans sa vie : Mais cherchez premièrement le royaume de Dieu, et sa droiture ; Mat 6:33.]

 21 et étant pleinement persuadé que ce que Dieu a promis, Dieu était aussi capable de l'accomplir.

 22 C'est pourquoi sa foi lui fut imputé (créditée) pour droiture. [Rappelez-vous, la foi c'est entendre la Parole que Dieu vous dit et vous le croyez, tout juste comme Abraham avait fait, et tout juste comme Romains 10:8,17 le déclare. Vous devez entendre, croire, et obéir jusqu'à la mort de votre esprit égoïste sur la croix intérieure du renoncement de soi, quand vous recevez la foi avec le fruit de l'Esprit, contre laquelle il n'y a pas de loi, pour ainsi marcher dans l'amour, en obéissant continuellement aux commandes de Christ. Jusque là nous, à travers l'Esprit, attendons pour l'espérance de la droiture par la foi, Gal. 5:5, comme notre obéissance conduit à la droiture. Rom 6:16. Sans l'obéissance à la Parole du Seigneur à l'intérieur du coeur, une telle foi n'est que du bout des lèvres — la foi de l'hypocrite. Quand j'aurai dit au juste que certainement il vivra, et que lui se confie en sa droiture et commette l'iniquité, de tous ses actes justes, aucun ne viendra en mémoire, mais dans son iniquité qu'il a commise il mourra. Ézé 33:13.]

 23 Or ce n'était pas écrit seulement pour lui, que la droiture lui fut imputé,

 24 mais aussi pour nous, à qui la droiture sera imputée (comptée), si nous croyons en celui qui relève d'entre les morts Jésus notre Seigneur,2

 25 qui a été livré pour nos offenses et qui est relevé pour notre justification.


Chapitre Précédent | Prochain Chapitre

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 mais à celui qui ne travaille pas, mais qui croit en celui qui déclare l'impie juste, sa foi lui est comptée comme droiture ; La plupart des Bibles sont traduites pour dire : Étant donc justifiés par la foi. Encore le mot grec dans la Net Bible est dikaiwyentev, (1344) duquel la racine est dikaioo, qui le plus souvent signifie rendre droit. « Juste » est éloigné dans les choix pour les traducteurs, mais la plupart l'ont pris. Ce verset reformule simplement la droiture imputée du Christ qui vient à vous seulement après la mort de votre esprit égoïste sur la croix intérieure du renoncement de soi, quand vous recevez la foi avec le fruit de l'Esprit, contre laquelle il n'y a pas de loi, pour alors marcher dans l'amour, en obéissant continuellement aux commandes de Christ. D'ici là nous, à travers l'Esprit, attendons pour l'espérance de la droiture par la foi, Gal 5:5. Voir la note de bas de page 2 à Romains 3:22 pour les détails de la droiture imputée.

Isaac Penington a écrit au sujet de l'impossibilité de Dieu à justifier l'impie dans son livre La Sainte Vérité Défendue :

Dieu ne justifie aucun homme comme impie ; mais appelle les hommes à se repentir, et à se détourner de leur impiété, et il sera miséricordieux envers eux, les justifiera et les sauvera. Maintenant les hommes ne sont pas impies après s'être détourné de leur impiété, mais changés ; et donc leur état est en quelque mesure changé avant d'être justifié. Si Abraham était impie avant que Dieu l'eut appelé ; pourtant en abandonnant son propre pays, et en suivant le Seigneur, et en offrant son fils, il était obéissant, et non impie, et dans cette obéissance il était justifié. Un homme peut avoir des notions de justification dans sa pensée, et par conséquent se penser lui-même justifié, quand il ne l'est pas ; mais aucun homme est justifié par le Seigneur jusqu'à ce qu'il soit changé, traduit en Lui [Christ] en qui Dieu justifie, hors du lieu de condamnation, dans le lieu de justification. Car jusqu'à ce que les hommes soient changés par l'Esprit et la puissance du Seigneur, ils ne sont que ténèbres, et dans les ténèbres, où il n'y a aucune justification. Ce sont les enfants de la lumière croyants et obéissants, qui sont justifiés par le Seigneur.

Quelle est l'évidence de la foi ? Jésus nous a dit : En ceci mon Père est honoré et glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit ; et vous montrer que vous êtes vraiment mes disciple [véritables fidèles]. Jean 15:8

Et Paul définie ce fruit : le fruit de l'Esprit est l'amour, la joie, la paix (quiétude et de tranquillité pour toujours), la patience (y compris de longues souffrances, la fermeté et la persévérance), la bienveillance (y compris la moralité et de l'intégrité), la bonté, la foi, la gentillesse (y compris douceur, humilité), et la maîtrise de soi (maîtrise des appétits sensuels, les passions et les désirs) : contre de telles choses, il n'y a pas de loi. Gal 5:22-23

La foi ce n'est pas juste le fait d'être d'accord que Jésus est le Fils de Dieu. La foi c'est d'entendre la Parole de Dieu de l'intérieur de votre coeur, croyant cela comme étant le Fils de Dieu, et en obéissant à ce qu'il vous est commandé de faire. Quelle était l'évidence de la foi d'abraham ? - il a cru en la voix qu'il entendait, qu'elle venait de Dieu, il a cru la promesse, et aussi il obéit à la voix de Dieu, Gen 22:18. Il a cru, et il eut assez de foi pour être obéissant. croire sans l'obéissance c'est de la fausse croyance,une fausse foi. Et donc nous aussi devons chercher pour être à l'écoute, entendre, et obéir à la voix de Dieu - et l'évidence de notre foi consiste à produire les fruits de l'Esprit, démontrant ainsi que vous êtes des véritables fidèles de Christ ; et le fruit de l'Esprit c'est : l'amour, la joie, la paix (quiétude et de tranquillité pour toujours), la patience (y compris de longues souffrances, la fermeté et la persévérance), la bienveillance (y compris la moralité et de l'intégrité), la bonté, la foi, la gentillesse (y compris douceur, humilité), et la maîtrise de soi (maîtrise des appétits sensuels, les passions et les désirs). Les branches qui ne produisent pas du fruit sont jetées au feu pour être brûlées. C'est à travers l'obéissance que les fruits sont produits. L'obéissance conduit à la droiture, Rom 6:16. Les paroles que vous entendez qui vous sont dites sont Esprit et transmettent la vie de Dieu, Jean 6:63, cette vie c'est Christ, qui est la vie de Dieu. Quand vous possédez Christ en pleine mesure comme un homme parfait, Éph 4:13, vous savez que vous êtes droit et juste.

Provenant de la parole du Seigneur à l'intérieur : « Abraham s'exposa lui-même volontairement aux commandes de Dieu. » Or nous aussi nous devons nous attendre à Dieu, veiller, et écouter en silence pour Ses commandes pour nous. Et Chrétiens, vous aussi devez faire des oeuvres pour l'évidence de votre foi dans ce qu'il vous est commandé de faire. La foi sans les oeuvres est morte ; non pas les oeuvres mortes que vous décidez de faire basées sur certaines règles ou sur votre propre décision, mais les oeuvres qui sont spécifiquement commandées par Dieu — qui sont des d'amour pour Dieu. Les premières oeuvres que Dieu vous commandera sont des actes de repentance de votre comportement égoïste pécheur. L'obéissance conduit à la droiture, Rom 6:16, comme nous, à travers l'Esprit, attendons pour l'espérance de la droiture par la foi, Gal. 5:5. Gal. 5:5.
Certains diraient qu'Abraham fut circoncit sur la base de la Loi, mais la Loi est venue des centaines d'années après la mort d'Abraham ; ainsi l'évidence d'Abraham d'être circoncis fut l'évidence de sa foi- ce n'était pas une oeuvre de loi qui sont des oeuvres mortes, mais une oeuvre dans l'obéissance à la voix du Seigneur. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Abraham s'exposa lui-même volontairement aux commandes de Dieu. » Donc, nous aussi devons nous attendre à Dieu, veiller, et silencieusement écouter Ses commandes qu'Il a pour nous. Et vous aussi Chrétiens, devez faire des oeuvres pour pour prouver votre foi en ce qu'il vous est commandé de faire. La foi sans les oeuvres est morte ; non pas les oeuvres mortes que vous décidez de faire basée sur certaines règles ou sur vos propres décisions, mais des oeuvres qui sont spécifiquement commandées par Dieu- qui sont des oeuvres d'amour pour Dieu. Les premières oeuvres que Dieu vous commandera sont des des actes de repentance de votre comportement égoïste et pécheur.

2 pour nous, à qui la droiture sera imputée (comptée), si nous croyons en celui qui relève d'entre les morts Jésus notre Seigneur, Si nous croyons qui nous parle à nous de l'intérieur de notre coeur, la Parole de Dieu, qui est un avec le Père, alors nous croyons qui a relevé Jésus d'entre les morts ; et si nous continuons de croire ce que nous entendons, alors que nous attendons et écoutons, nous aussi nous aurons Jésus relevé en nous par le Père.

Qui a relevé Jésus ? — le Père. Qui est mort ? — nous sommes morts dans nos péchés, sans la vie de Dieu. Il relève Jésus dans un croyant qui a qui a crucifié son esprit égoïste sur la croix intérieure du renoncement de soi :

Et quand nous étions morts dans nos péchés, Il nous a amené à la vie dans l'union et la fraternité avec le Christ ;c'est par la grâce que vous êtes sauvés,
et nous a ressuscités [au temps passé, non au temps futur] ensemble [avec Christ], et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes dans le Christ Jésus Éph 2:5-6

Si donc vous êtes relevés [temps présent, non temps futur] avec Christ, cherchez les choses qui sont en haut, où le Christ est assis à la droite de Dieu. Col 3:1

La droiture de Christ sera imputée à vous aussi quand vous aurez crucifié votre esprit égoïste et pécheur et que vous aurez reçu le don de la foi avec le fruit de l'Esprit, Gal 5:22-24 ; et quand Christ est ressuscité en vous pour être votre véritable Seigneur et Roi, cela est la fin de l'imputation, et la possession de cela. Comme Paul a dit :

J'ai été crucifié avec Christ ; ce n'est plus moi qui vis, mais Christ qui vit en moi ; et ce que je vis maintenant dans la chair, je le vis dans la foi, la foi au fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi. Gal 5:20

Il est clair que Paul possédait Christ. Il est clair qu'il avait crucifié son esprit égoïste avant que Christ soit ressuscité en lui. Il es clair que la droiture de Christ a été imputée à Paul. Christ est devenu le véritable Seigneur et Roi de Paul, et Paul alors vivait par la foi, parlant les paroles comme elles lui étaient dites, et faisant tout ce qui lui était ordonné. Puisque c'était Christ en contrôle, il est clair que Paul pratiquait la droiture comme Jésus pratiquait la droiture, comme Jean nous a dit que cela devait être fait pour quiconque d'être juste :

Enfants, que personne ne vous égare : celui qui pratique la droiture est droit, comme lui est droit.
Celui qui commet le péché est du diable, car dès le commencement le diable pèche. C'est pour ceci que le Fils de Dieu est révélé [en nous], afin qu'il détruise [en nous] les oeuvres [le péché] du diable.
Quiconque est né de Dieu ne commet pas le péché, car la semence de Dieu [Christ] demeure en lui, et il ne peut pas pécher, parce qu'il est né de Dieu.
C'est par cela que sont révélés [différenciés] les enfants de Dieu et les enfants du diable : celui qui ne vit pas dans la droiture n'est pas de Dieu, ni celui qui n'aime pas son frère. 1 Jean 3:7-10

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

« Il y a une droiture imputée seulement après la mort » ; qui se produit lorsque que vous avez été crucifiés sur la croix intérieure du renoncement de soi.
« Il n'y a pas de droiture en dehors de Dieu » ; et lorsque Jésus est ressuscité à l'intérieur de vous, vous êtes en union avec Dieu, vous n'êtes plus séparés de Dieu.
« Réveillez-vous à la droiture et ne péchez pas » ; il est impossible d'être juste et de continuer à pécher.

William Penn a adressé la droiture que nous devons obtenir :

Le Christ revêt de Sa droiture ceux qui reçoivent Sa grâce dans leurs coeurs, et qui renoncent à eux-mêmes, qui prennent leur croix à tous les jours, et le suivent. La droiture de Christ rend les homme intérieurement saint, leurs pensées, volontés, et leur pratiques saintes. Bien que nous avons la droiture, c'est celle de Christ ; car elle est nôtre, non par nature, mais par la foi et par l'adoption. c'est le don de Dieu. Mais tout de même, elle n'est pas nôtre comme venant de nous-mêmes, elle vient de Christ, étant de Lui et par Lui. Pourtant elle est nôtre, et elle doit être nôtre en possession, puissance, et jouissance, pour nous faire du bien ; autrement la droiture du Christ ne nous profitera en rien. C'est ainsi qu'Il a été fait droiture, sanctification, justification, et rédemption pour les premiers Chrétiens ; et si jamais vous voulez avoir le confort, le noyau, et l'essence de la religion chrétienne, de la même manière vous devez venir pour l'apprendre et l'obtenir.

Pour faire simple : plus vous obéissez aux commande de Christ, plus vous recevez de Son Esprit ; plus vous possédez de Son Esprit, plus près vous arrivez du salut, de la pureté, et de la droiture. Vous recevez plus de Son Esprit en l'entendant vous dire des paroles à vous, ce qui aussi fait mourir votre nature pécheresse égoïste sur la croix intérieure du renoncement à soi-même, jusqu'à ce que finalement Jésus soit réellement ressuscité en vous ; à tel point que vous êtes juste comme Lui était juste parce qu'Il est en contrôle total en tant que votre Seigneur. Petit enfants, que personne ne vous égare : celui qui pratique la droiture est juste [droit, vertueux] comme lui est juste [droit, vertueux]. 1 Jean 3:7. Bien que vous possédiez la droiture, c'est la droiture de Christ, non la vôtre. Regardez les autres versets qui appuient Jésus étant relevé dans le croyant :

Et aussi les Écritures qui parlent d'une nouvelle créature entière :

Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « La nouvelle vie est radicalement différente, comme un homme qui aurait vécu sous terre durant toute sa vie, et qui soudainement remonte sur terre pour voir le soleil, le ciel, les plantes, les animaux, le vent, les étoiles. »

Les guides aveugles de la Chrétienté vous disent que vous avez la droiture de Christ, parce que vous croyez, c'est aussi de la présomption.
Ils disent de vous en remettre à la « droiture imputée de Christ » pour nous, sur la base de notre foi ; tout comme il en fut pour Abraham.
Abraham démontra l'évidence de sa croyance par l'obéissance : Abraham a écouté ma voix, et a gardé mon ordonnance, mes commandes, mes statuts et mes lois. Gen 26:5
Et toutes les nations de la terre se béniront en ta semence, parce que tu as écouté ma voix. Gen 22:18
Il y a une droiture imputée qui vient après que nous ayons crucifiés notre nature pécheresse par obéissance à la croix.
Abraham crut la voix de Dieu et Lui obéit. Nous aussi devons faire de même.
Comme Abraham alla de l'avant pour être circoncis, tout juste comme nous devons recevoir la circoncision spirituelle - notre coeur circoncis du péché.
Comme Abraham exerça sa foi en abandonnant sa maison pour un nouveau monde - nous aussi nous abandonnons le monde pour entrer dans le Royaume de Dieu.
Comme Abraham exerça sa foi en obéissant à la voix de Dieu, en étant prêt à sacrifier Isaac, or nous aussi devons être obéissant à la voix intérieure.

Abraham était fort dans la foi comme le prouvait sa foi en la promesse et son obéissance aux commandes de Dieu qu'il entendait lui dire.
Dieu a aussi ordonné à Abraham de « marcher devant moi et être parfait » , Gen 17:1
S'il n'avait pas marché dans les pas de la foi, en étant obéissant tel que commandé, sa droiture aurait été annulée.

Nous devons aller à Lui. Nous devons aller à Lui. Vous devons nous attendre à Lui - l'écouter silencieusement, avec l'humilité d'un pécheur qui a besoin de son pouvoir qui nous transforme — la Grâce. Attendre, veiller, écouter, entendre, obéir... attendre, veiller, écouter, entendre, obéir..... chercher, écouter, obéir. Nous devons persévérer jusqu'à la fin, quand Christ apporte le salut.

Non, nous devons aller à Lui afin de recevoir Sa Grâce purificatrice pour devenir justes —
le fruit de la droiture qui est la paix, et le travail de la droiture, repos et sécurité à toujours. Ésaïe 32:17.
Les soi-disant Chrétiens ont une soi-disant droiture, avec une soi-disant paix et une soi-disant quiétude et confiance pour toujours.

Quand vous recevez le fruit de l'Esprit, contre lequel il n'y a pas de Loi, pour ainsi marcher dans l'amour, en obéissant continuellement aux commandes de Christ.

Les écritures ci-dessous prouvent que les faux prophètes de la Chrétienté, qui disent que l'on doit seulement croire, ont tort :
Paul clarifie : Car nous, par l'Esprit, sur le principe de la foi, nous attendons l'espérance de la droiture. Gal. 5:5
Paul encore : vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la droiture. Rom 6:16
Et Paul : Èveillez-vous à la droiture, et ne péchez pas ; car quelques-uns sont dans l'ignorance de Dieu, je vous le dis à votre honte. 1 Cor 15:34
(Remarquez : la droiture et la condition sans péché sont co-dépendants.)
Paul nouveau : vise et poursuis la droiture, la foi, l'amour, la paix, avec ceux qui font appel au Seigneur d'un coeur pur ; 2 Tim 2:22
Jésus nous a dit de
chercher sa droiture comme notre première priorité dans la vie, en oubliant la nourriture et les vêtements,
en disant : mais cherchez premièrement le royaume de Dieu et Sa droiture, et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Mat 6:31-33
Jésus a aussi dit : Bienheureux ceux qui ont faim et soif de droiture. Mat 5:6.
Enfants, que personne ne vous égare : celui qui pratique la droiture est juste comme lui est juste. 1 Jean 3:7.

Et les oeuvres d'amour énergisées par la foi, sont essentielles pour parvenir à la droiture.
Paul a dit, J'ai montré... qu'ils devaient se repentir et se tourner vers Dieu, et faire des oeuvres compatibles avec la repentance. Actes 26:20
Paul : La croix c'est seulement l'obéissance, et ceux qui s'opposent sont en route pour la perdition, car ils ont leur ventre pour dieu. Phil 3:19
Jacques a dit : Tu crois qu'il y a un seul Dieu ? C'est bien. Mais les démons aussi le croient, et ils tremblent.
Mais veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les oeuvres est morte ? Jacques 2:19-20

Paul dit encore, « continuez à travailler à votre propre salut avec crainte et tremblement ». Philippiens 2:12

Paul a dit : mais gloire et honneur et paix sont à tout homme qui oeuvre bien. Rom 2:10.
Paul a dit : à ceux qui, en persévérant dans les bonnes oeuvres, cherchent la gloire et l'honneur et l'incorruptibilité, Il donnera la vie éternelle ;. Rom 2:7

Et car nous sommes son ouvrage, ayant été créés dans le Christ Jésus pour les bonnes oeuvres, Éph 2:10 ;
Encore Paul, la grâce résulte en un peuple zélé pour de bonnes oeuvres. Tite 2:14
Jésus a dit, mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous de la même manière. Luc 13:3. La repentance requiert un effort de votre part.
Et, Comme ceux que j'aime, je les châtie [réprimande, discipline] ; aie donc du zèle et repens-toi. Apoc 3:19 (Zélé-ardent désir, enthousiaste).
Jésus disait aussi, Prenez mon joug sur vous et apprenez de moi, Mat 11:29
Jésus disait, Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il se renonce soi-même, et qu'il prenne sa croix chaque jour, et me suive : Luc 9:23
Dans sa messages aux sept églises, Jésus mentionne à chaque église comment leurs oeuvres sont la clé.
Jésus disait, je n'ai pas trouvé tes oeuvres parfaites devant mon Dieu. Apoc 3:2-3. Jésus veut des oeuvres parfaites.
Jésus disait, Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais [travaillez plutôt] pour la nourriture qui subsiste pour la vie éternelle, Jean 6:27
Jacques disait : Vous voyez qu'un homme est justifié par les oeuvres et non par la foi seulement. Jacques 2:24
Ainsi les oeuvres sont essentielles pour réaliser la droiture, la pureté, le salut, et le Royaume - qui nous est donné par la grâce, selon l'obéissance de notre foi.

_______________________________________

Chapitre Précédent | Prochain Chapitre