La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Zacharie 10:3

Afficher le chapitre et les notes   

 3 Ma colère s'est embrasée contre les bergers, et je punirai les boucs ;1 car l'Éternel des armées a visité son troupeau, la maison de Juda, et il en a fait son cheval de gloire dans la bataille.

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

1 Ma colère s'est embrasée contre les bergers, et je punirai les boucs. Les bergers de la Chrétienté sont tous des chefs de boucs. Ils ont trompé leurs fidèles, leur faisant croire à un faux salut ; donc leurs fidèles demeurent des boucs pécheurs, plutôt que des brebis innocentes. Ils ignorent les exigences du salut, et oublient les avertissements des exclusions. Les ministres de la Chrétienté pensent que les exigences définies du salut Biblique c'est à dire ; du nettoyage, de la pureté, de la perfection, et de la sainteté, sont impossibles. Ils ne savent pas comment il faut faire pour recevoir la puissance transformatrice de Dieu. Les bergers des boucs se sont eux-mêmes proclamés ; et non désignés par le Saint-Esprit pour le perfectionnement des saints ; non enseignés, non rendus parfaits, non rétablit, ni autorisés par le Seigneur. Donc les bergers des boucs lisent la lettre morte de la Bible à leurs boucs, plutôt que de prononcer les paroles fournies par le Saint-Esprit, paroles qui donne la vie à leurs fidèles, qui les transforment de boucs à brebis. Car la lettre tue, mais l'esprit donne vie. 2 Cor 3:6 ; Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie-donnant. Jean 6:63. Mais les véritables bergers disent des paroles fournies par l'Esprit de Dieu, comme Paul l'a dit : Et nous en parlons, non avec des discours qu'enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu'enseigne l'Esprit, employant un langage spirituel pour les choses spirituelles. 1 Cor 2:13 ; et comme Pierre a dit : Si quelqu'un parle, que ce soit comme annonçant les oracles [paroles] de Dieu ; 1 Pi 4:11.

Les prédicateurs aujourd'hui se nourrissent eux-même en prenant l'argent des boucs. Prêcher pour de l'argent c'est là l'erreur de Balaam, c'est de l'adultère spirituel, l'amour des gages et du profit - Pierre et Jude ont tous deux de très graves choses à dire au sujet de ceux qui demandent des donations, ou qui prêchent pour un salaire. Malheur à eux ! Car ils se sont dirigés dans la voie de Caïn, ont courus avidement dans l'erreur de Balaam pour le profit, et ont péris dans la rebellion de Koré. Ils ont un coeur entraîné dans les pratiques cupides, et sont des enfants maudits - à qui est réservé la noirceur des ténèbres à tout jamais. Pierre, Paul, et Jésus ont tous fortement parlé contre ces prédicateurs qui prenaient de l'argent du troupeau, se nourrissant eux-même aux frais de leurs auditeurs ; les chefs de boucs de la Chrétienté.

_______________________________________