La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Jean 10:1-14

Afficher le chapitre et les notes   

 1 [Beaucoup de versets dans ce chapitre décrivent ce qui arrive à un croyant à la fin de son voyage vers le Royaume de Dieu et Sa justice. Le Seigneur retourne à un croyant crucifié, qui vient de subir le baptême de feu et de mort, pour être ressuscité avec le Seigneur, qui élève alors le croyant au Royaume des Cieux pour vivre ; mais ce croyant marche encore sur la terre avec Jésus qui demeure en lui comme ils font les oeuvres et la volonté du Père pour montrer la puissance et l'amour de Dieu au monde.

Nous devons d'abord écouter l'Esprit Saint et la Parole du Seigneur à l'intérieur pour entendre et obéir à ses nombreux enseignements et commandes. Puis, avec une longue persévérance et patience en faisant des oeuvres de repentance obéissante, nous éprouvons du baptême du feu et de la mort, pour ensuite entendre la Voix du Seigneur que ce chapitre référence, quelle voix nous pouvons reconnaître la Voix du Seigneur; et alors nous sommes capables d'ignorer facilement la voix de mauvais esprits qui de se faire passer pour lui.

Il y a une voix du Seigneur comme un tonnerre sur les eaux décrit dans plusieurs passages de l'Ancien Testament. Ceci est radicalement différent de la petite voix tranquille que nous entendons de l'intérieur de nos coeurs venant du Saint-Esprit. La Parole du Seigneur à l'intérieur et le Saint-Esprit nous parlent avec les paroles de Jésus, par conséquent nous sommes entendant du fils de Dieu. Mais jusqu'à ce que nous pouvions vraiment entendre la voix du Seigneur, nous ne savons pas avec certitude qu'il est le Seigneur qui nous parle. Provenant la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Vous aurez toujours des doutes jusqu'à ce que vous entendiez Sa voix. Ma voix est comme un tonnerre sur les eaux. Vous entendrez Sa voix quand Il vous appelle. » Vous entendrez Sa voix pour la première fois après que nous ayons soumis au baptême du feu et de la mort pour ensuite être appelé (sortez) et ressuscité en tant que nouvelle créature et vous saurez alors sa voix; ce chapitre se réfère à Sa voix comme un tonnerre sur les eaux .]

 1  En vérité, en vérité, je vous dis : Celui qui n'entre pas par la porte dans la bergerie des brebis, mais qui y monte par ailleurs, celui-là est un voleur et un larron.

 2 Mais celui qui entre par la porte, est le berger des brebis.

 3 A celui-ci le portier ouvre ; et les brebis écoutent sa voix ; et il appelle ses propres brebis par leur nom, et les mène dehors. [Il les conduit hors de leur esclavage au péché, Jean 8:31-32, hors du monde à entrer dans le royaume, à marche dans la lumière, Jean 8:12. Provenant la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Vous entendrez Sa voix quand Il vous appelle. » Nous entendrons la voix du Seigneur comme le tonnerre sur des eaux pour la première fois après que nous ayons soumis au baptême du feu et de la mort pour ensuite être appelé (sortez) et ressuscité en tant que nouvelle créature, une nouvelle créature, élevée au royaume ]

 4 Et quand il a apporté dehors toutes ses propres brebis, il va devant elles ; et les brebis le suivent, car elles connaissent sa voix ; [Être apporté hors c'est être conduit hors du monde dans le royaume, en suivant les commandes du Seigneur pour chaque parole prononcée et chaque action accomplie.]

 5 mais elles ne suivront point un étranger, mais elles s'enfuiront loin de lui, parce qu'elles ne connaissent pas la voix des étrangers. [Une fois dans le royaume, vous connaissez sa voix ; et alors vous êtes capable de rejeter d'ignorer la voix de mauvais esprits.]

 6 Jésus leur dit cette similitude ; mais ils ne comprirent pas ce que c'était qu'il leur disait.

 7 Jésus donc leur dit encore : En vérité, en vérité, je vous dis que moi je suis la porte des brebis.

 8 Tous, autant qu'il en est venu avant moi, sont des voleurs et des larrons ; mais les brebis ne les ont pas écoutés. [Les voleurs et les voleurs étaient les faux prophètes d'Israël qui prêchaient pour l'argent et volé la parole de Dieu des autres, parlant comme si les paroles leur avaient été parlés. Aujourd'hui, les voleurs et les voleurs sont ceux qui prétendent être des ministres du Christ, ont jamais été enseigné par Lui, ont jamais été perfectionné par Lui, ont jamais été autorisé par Lui, ont jamais été envoyé par Lui, ils ne parlent jamais seulement Ses paroles — parlant seulement leurs propres paroles de leurs imaginations mal et leurs esprits charnel ; voler les paroles des saints comme ils citent la Bible ; ministres de la lettre, prétendant être des ministres de l'Esprit ; ministres de Satan, déguisés en ministres de justice ; antéchrists, berner en croyant qu'ils servent le Christ ; collecter de l'argent ou un salaire, ce qui est strictement interdit ; et promettant le ciel à ceux plongé dans toutes sortes de péché. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Tout comme le Judaïsme avait été sous le pouvoir de l'ennemi, ainsi en est-il de la Chrétienté qui est corrompu de part en part. Il n'y a pas une église dans le monde que Christ a spécifiquement mis en place ; aucune des églises reflètent le vrai christianisme. »]

 9 Moi, je suis la porte : si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé ; et il entrera et il sortira, et il trouvera de la pâture. [Jésus parle d'entrer dans le royaume ; Il est le chemin. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « J'ouvre la porte, et l'oppresseur est verrouillé. » Jésus est la vérité ; le diable ne peut pas obtenir dans la vérité.]

 10 Le voleur ne vient que pour voler, et tuer, et détruire : moi, je suis venu afin que vous puissiez avoir la vie et que vous l'ayez en abondance [dans une forme supérieure].1 [La vie, dont Il parlait, c'est la vie de Dieu, l'Esprit de Christ qui est la lumière. Chaque homme qui vient au monde a une petite mesure de la lumière à l'intérieur de lui, enchaînée par les ténèbres. Christ est venu afin de montrer à l'homme comment augmenter la vie ou la lumière en abondance, ainsi l'homme ne marcherait plus aveuglément dans les ténèbres de sa propre volonté, mais il marcherait dans la lumière pour devenir enfant de la lumière, produisant des oeuvres qui sont dirigées par Dieu, pour la gloire de Dieu. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « L'obéissance conduit à la restauration de la vie. Je suis venu afin que vous puissiez avoir la vie, la vie supérieure de Dieu. »]

 11 Moi, je suis le bon berger : le bon berger met sa vie pour les brebis ; [Pour être l'un de ses brebis, vous devez appartenir à Lui, être libre de tout péché et être en union avec Lui. Provenant la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Si vous êtes encore péchant, vous appartenez au péché et non à Moi. Écoutez et obéissez à ma voix ; écoutez mes douces paroles de sagesse. Si vous portez attention et obéissez, il en résultera d'une union avec Dieu. Il se joint avec notre nature purifiée. Nous devons devenir comme Lui pour fusionner avec Lui. »]

 12 L'homme à gages [travaillant pour un salaire] ne possède pas les moutons comme le [bon] berger ; ainsi, quand il voit venir le loup, il laisse les moutons et s'enfuit. Alors, le loup saisit les moutons et les disperse. [L'homme à gages est un prédicateur prenant un salaire, sollicitant des contributions, ou sollicitant des cadeaux d'amour ; il travaille pour l'argent ; et il ne guide pas les moutons à cause de son amour pour eux. Donc, quand un danger menace, il abandonne la congrégation. En revanche, parce que un bon berger aime les moutons, il risque sa vie pour sauver les moutons. Un vrai prédicateur est autorisé par le Seigneur, a été perfectionné par le Maître, et le Seigneur habite en lui, guidant sa chaque action et chaque parole.]

 13 Or l'homme à gages s'enfuit, parce qu'il est un homme à gages [travaillant à salaire] et qu'il n'aime pas les brebis.2 [Jésus a parlé contre les prédicateurs qui travaillent pour l'argent, comme l'a fait Pierre, comme l'a fait Paul, comme l'a fait Jude, comme fait l'Ancien Testament.]

 14 Moi, je suis le bon berger, et je connais mes brebis, comme je suis connu de mes brebis, [Beaucoup professent connaître Jésus et être connus de Lui ; mais par le verset suivant, ses brebis et Jésus se connaissent profondément comme le Père et Jésus se connaissent.]

Afficher le chapitre et les notes   

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

2 Jésus nous dit que tout pasteurs travaillant pour de l'argent (ouvrier à salaire) n'aime pas le troupeaux. Si il aimait le troupeaux, il ne voudrait pas lui soutirer de son argent. Jésus a dit à Ses disciples : vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. Mat 10:8. Pierre et Jude parlent de ces faux prophètes qui étaient avares pour le gains, ayant suivi le chemin de Balaam, qui prophétisait pour de l'argent ; et ils ont dit qu'à tous ces hommes qui prêchent pour de l'argent l'obscurité des ténèbres leur sont réservés pour toujours. Pierre a commandé : paissez le troupeau de Dieu qui est avec vous, le surveillant, non point par contrainte, mais volontairement, ni pour un gain honteux (l'argent). 1 Pierre 5:2. Paul a dit : Car nous ne sommes pas comme plusieurs, qui colportent la parole de Dieu dans un but lucratif ; au contraire, devant Dieu, nous parlons en Christ avec sincérité, comme des hommes envoyés de Dieu. 2 Cor 2:17. Quel est donc mon salaire ? C'est que, en évangélisant, je rends l'évangile exempt de frais. 1 Cor 9:18

_______________________________________