La Bible Darby Clarifiée, (cliquez sur le texte en vert)     Aller á la table de matières   
Romains 3:21-24

Afficher le chapitre et les notes   

 21 Mais maintenant, sans loi, la droiture de Dieu est manifestée, témoignage lui étant rendu par la loi et par les prophètes ;

 22 Même la droiture de Dieu, qui est par la foi de Jésus Christ envers tous, et sur tous ceux qui croient ;2 car il n'y a pas de différence. [Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur : « Seule la foi-qui-libère transmet la droiture. » Il y a une droiture imputée qui est reçue quand la nature pécheresse été crucifiée ; la fin de l'imputation et la possession de la droiture de Christ se produisent lorsque vous êtes nées de nouveau et que vous entrez en union avec Lui. Tout deux s'obtiennent pas une foi opérationnelle, l'obéissante foi à l'intérieur du coeur, l'évidence de la croyance.]

 23 Car tous ont péché et n'atteignent pas la gloire de Dieu,

 24 étant justifiés gratuitement par sa grâce, par la rédemption qui est en Christ Jésus, [La grâce est un processus d'enseignement, purifiant qui résulte dans la rédemption de tout péché et de pureté, Tit 2:11-14: — la grâce n'est pas la grâce instantané, et bon marché que la Chrétienté a imaginé — la grâce imaginaire produit la droiture imaginaire et la justification imaginaire. Nous ne sommes pas instantanément justifiés Car nous, à travers l'Esprit, attendons l'espérance de la droiture par la foi, Gal 5:5, alors que nous cherchons à être justifiés en Christ. Gal 2:17. Puisque la justification se fait à travers la rédemption qui se produit à la pleine possession de l'Esprit, après que vous ayez expérimenté d'être scellés avec l'Esprit de la promesse, ainsi la justification se fait longtemps après que vous ayez premièrement cru.]

Afficher le chapitre et les notes   

Pour afficher en parallèle les versets des versions Louis Segond et La Bible du Semeur, cliquez ici.
_______________________________________

2 la droiture de Dieu, qui est par la foi de Jésus Christ envers tous, et sur tous ceux qui croient ; Jésus a dit que notre plus grande priorité dans la vie devrait être de chercher la droiture de Dieu : Mais cherchez premièrement le Royaume de Dieu, et Sa droiture. Mat 6:33. Cette droiture de Dieu vient par la foi, alors que vous cherchez Dieu de toute votre coeur et de toute votre âme. Cette foi est un don de Dieu, reçu après que nous ayons crucifié notre esprit égoïste sur la croix intérieure du renoncement de soi ; nous recevons le don de la foi avec le fruit de l'esprit, et qui résulte en recevant l'Esprit de Christ d'une mesure suffisante pour qu'Il soit notre véritable Seigneur, Maître, et Roi, fournissant les pensées, nos paroles à dire, et ordonnant nos oeuvres pour qu'elles soient faites — pour sa gloire et celle du Père. Croire en Jésus ce n'est pas la foi qui impute la droiture. Provenant de la Parole du Seigneur à l'intérieur :

  • Il n'y a pas de droiture en dehors de Dieu.
  • La droiture a besoin d'être crée.
  • Visez et poursuivez la droiture, sans laquelle nul ne verra le Seigneur.
  • Il y a une droiture imputée seulement après la mort.
  • Nous, par l'Esprit, attendons l'espérance de la droiture.
  • L'Esprit rend vivant jusqu'à la droiture.
  • Réveillez-vous à la droiture et ne péchez plus.
  • Celui qui pratique la droiture en a fini avec le péché.
  • Poursuivez la droiture et la sainteté, sans lesquelles nul ne verra le Seigneur.
  • Vous qui croyez le Fils doit être fait juste [droit].
  • Devenez vous-mêmes esclaves de la droiture, dont la récompense est la sainteté.
  • Seule la foi-qui-libère transmet la droiture.
  • La droiture vous est imputée lorsque vous recevez la foi avec le fruit de l'Esprit, contre laquelle il n'y a pas de loi, pour ainsi marcher dans l'amour, en obéissant aux commandes continuelles du Christ ; ceci se produit à la la mort de votre esprit égoïste sur la croix intérieure du renoncement de soi. Lorsque vous possédez la plénitude de Christ, cela termine l'imputation, et vous êtes justes comme Lui est juste. D'ici là nous, à travers l'Esprit, attendons pour l'espérance de la droiture par la foi, Gal. 5:5. Nous attendons en entendant le Seigneur nous parler à partir de l'intérieur de notre coeur et croyons ce qu'Il dit. Nous exerçons notre foi pour porter la croix intérieure du renoncement de soi, qui est d'obéir aux commandes que nous entendons de Dieu qui nous parle à nous alors que nous attendons, veillons, et écoutons en silence pour ses directions, enseignements, commandes, encouragements, convictions, et la destruction du péché dans nos coeurs.

    George Fox écrit au sujet de la droiture imputée et de la droiture dans Le Grand Mystère de la Grande Prostituée Dévoilée :

    Car ceux qui témoignent Christ en eux, témoignent là de la justification, et de la sanctification ; car « Abraham crut, et cela lui fut imputé pour droiture » ; et sa croyance était à l'intérieur, et il vit la gloire du Christ. Ceux qui croient viennent pour témoigner de l'imputation ; mais ceux qui viennent encore pour témoigner de la droiture,sont plus près que la première fois qu'ils ont cru ; et de témoigner qu'ils ont reçu le Christ à l'intérieur, est la fin de leur croyance. Là ils témoignent de la droiture même sans imputation, qui est la substance, ce à quoi la promesse met fin, et ce dont tous les Pères ont espéré, qui se tenaient dans l'imputation, et tous les croyants en lui. Christ étant venu, la fin de la croyance de l'homme, la droiture elle-même, ici ce trouve une justification seule, sans l'imputation, Christ la droiture de Dieu : bénédiction et gloire pour toujours ! Et un croyant qui est justifié est une nouvelle créature, il est passé de la mort qui est venue par le péché, et vient pour entrer dans son repos, là où il n'y a pas de péché. Celui qui est la sanctification, est la justification, et alors par leur sanctification ils sont justifiés ; c'est un seul et même, qui sanctifie, justifie.... Les hommes sont justifiés en croyant, et dans la foi et par la foi, et en croyant ils ont vaincu, et ont la victoire ; et il y a mortification, et sanctification, et rédemption, et justification, tous possédés ensembles en un seul, qui est Christ, et ce, à la satisfaction particulière.

    Les guides aveugles du christianisme disent de s'appuyer sur la « droiture imputée de Christ », fondée sur notre foi ; comme c'était le cas pour Abraham, Rom 4: 3-11.

    La foi d'Abraham n'était pas simplement la croyance en Dieu ; Abraham a obéi à la voix de Dieu, Gen 22:18,26:5.
    La foi d'Abraham était d'écouter pour paroles de Dieu, de les entendre et d'y obéir.
    Sa foi a produit des oeuvres de foi obéissante qui ont prouvé son amour pour Dieu.
    Pour entendre les paroles prononcées par Dieu et leur obéir, c'est la vraie foi, que les apôtres prêchaient aussi.


    Dieu a aussi ordonné à Abraham « Je suis le Dieu Tout-Puissant ; marche devant ma face, et sois parfait ». Gen 17:1
        Ce ne sont pas des oeuvres de la Loi, ce sont des oeuvres d'obéissance et d'amour pour Dieu.
    Comme Abraham exerça sa foi pour être circoncis, (tel qu'ordonné) — tout juste comme nous devons recevoir la circoncision spirituelle — notre coeur pour être circoncis du péché.
    Comme Abraham exerça sa foi en abandonnant sa maison pour un nouveau monde, (tel qu'ordonné)nous aussi nous abandonnons le monde pour entrer dans le Royaume de Dieu.
    Comme Abraham exerça sa foi en voulant sacrifier Isaac, (tel qu'ordonné) — nous aussi nous aussi nous devons crucifier notre vie égoïste pour sauver la vie de notre âme.

    Si Abraham n'avait pas obéi à la voix de Dieu dans tout ce qui est ci-dessus, vous seriez en train de lire au sujet d'une personne autre qu'Abraham.

    Abraham s'est exposé à entendre les commandements de Dieu. Comme Abraham Nous devons aussi nous exposer à entendre les commandes de Dieu — à l'entendre, à lui obéir et à le faire avec endurance patient jusqu'à la fin ; sinon nous ne serons jamais libres du péché, n'atteindrons pas la droiture et serons bannit du ciel quand nous mourrons.

    La droiture vient par la foi en Jésus, mais la foi qui impute la droiture n'est que la mesure de la foi qui libère de la loi. Cette mesure de foi qui libère est reçue avec le fruit de l'Esprit, et cela ne se produit qu'après avoir crucifié vos convoitises et vos affections sur la sur croix intérieure du renoncement de soi ; et celui n'est pas instantané ou facilement accompli.

    Paul clarifie : Car nous, à travers l'Esprit, par la foi, attendons patiemment l'espérance de la droiture. Gal. 5:5
    Paul ajoute : vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la droiture. Rom 6:16
        Obéissance à quoi ? Aux commandes et aux enseignements que nous entendons du Seigneur pendant que nous attendons sur Lui.
    Jésus a dit : bienheureux ceux qui ont faim et soif de droiture, car c'est eux qui seront rassasiés ; Mat 5:6
        (Comment pourrait-on avoir faim et soif de droiture s'ils sont instantanément droit en croiraient en Jésus ?)
    Jésus a également dit : Cherchez premièrement le royaume et la droiture de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Mat 6:33
        (Nous devons rechercher la droiture de Dieu comme première priorité dans notre vie, plus que la nourriture et les vêtements.)
    Et Paul dit : Èveillez-vous à la droiture, et ne péchez pas ; car quelques-uns n'ont pas la connaissance de Dieu, je vous le dis à votre honte. 1 Cor 15:34
        (Quiconque pense qu'ils peuvent continuer à pécher et être droit n'a aucune connaissance de Dieu et devrait être honteux.)

    Nous ne sommes clairement pas immédiatement droit parce que nous croyons ou avons la foi, autrement, on ne nous dirait pas :

    Nous devons aller à Lui pour recevoir Sa grâce nettoyante pour devenir justes- dont le fruit est la paix ;
    et l'effet de la droiture c'est une tranquillité et une confiance sûre (une incontestable assurance) pour toujours.
    Ésaïe 32:17

    Étant gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus Christ. Rom 3:24
    Mais cet accès à Dieu ne nous rend pas pas instantanément justifiés car, nous cherchons à être justifié par Christ Gal. 2:17

    En observant ce qui est dit par la Parole du Seigneur à l'intérieur : « il y a une droiture imputée seulement à la mort », apparemment la droiture imputée et la droiture, la fin de l'imputation, surviennent en parallèle avec les deux étapes de perfection, que Fox et Crisp ont tout deux décrit.

    La croyance répandue du Christianisme que vous êtes justes parce que vous croyez que Jésus est le Fils de Dieu n'est pas vraie, comme Jean prend soin de démentir :

    De toute évidence les lois morales ne peut être morte, quand la désobéissance à la Loi vous garde hors du royaume et du salut. De toute évidence, comme Jean dit ci-dessus, vous devez être justes (droits) dans votre conduite et paroles tout comme Jésus était juste (droit). De toute évidence vous devez être morts au péché, vous devez avoir crucifié votre esprit égoïste, vous devez avoir eu votre coeur circoncit par l'Esprit, vous devez avoir ôtés de la chair le corps de péché, vous devez vous être débarrassés vous-mêmes de votre ancienne nature qui contrôlait votre conduite, vous devez avoir mortifié [fait mourir] les actions du corps qui sont de cette vie terrestre — avant que vous puissiez avoir quelque droiture de Dieu, même la droiture imputée.

    Or aussi, comme Paul a dit, Èveillez-vous à la droiture, et ne péchez pas ; car quelques-uns sont dans l'ignorance de Dieu, je vous le dis à votre honte. 1 Cor 15:34. Il est impossible d'être juste et de continuer à pécher. Jusqu'à ce que vous ayez été affranchis des liens du péché, vous ne pouvez pas être juste ; Jean et Paul ont tout deux souligné cela. Jean nous met en garde de ne pas être trompés que nous pouvons être justes te toujours dans le péché. Paul dit honte à ceux qui pensent pouvoir pécher et être justes, en disant qu'ils n'ont pas la connaissance de Dieu. Et si votre connaissance de Dieu provient du fait d'entendre un autre en parler, ou de lire la Bible, vous n'avez pas la connaissance de Dieu parce que ce qui peut être connu de Dieu est révélé en eux ; car Dieu le leur a montré ; Rom 1:19 ; Dieu est connu seulement par révélation.

    Vous dites que vous croyez en Jésus, mais vous prétendez disposer de la foi pour faire quoi ? Est-ce que vous croyez Jésus que vous entendez de l'intérieur de votre coeur qui vous dit quoi faire, comme un résultat de votre attente de Lui dans le silence, tout en étant à l'écoute de ce qu'il vous dit ; ou croyez-vous que Jésus vivait, qu'il était le fils de Dieu, etc. Quelle espérance avez-vous ? D'être capable de pécher sans avoir de sanction et aller au ciel lorsque vous mourrez ? Ou bien d'être libérés de vos péchés, et entrer dans le Royaume des Cieux alors que vous êtes encore sur la terre, et ainsi être là pour toujours ? Deux espérances différentes, deux fois qui sont différentes. Une espérance qui est véritable, et une espérance qui est un mensonge. Une foi véritable, et une foi mensongère. Une foi qui vous purifie, l'autre qui vous laisse dans la tristesse du péché. Une foi purifie, l'autre vous laisse dans la souillure. Une foi accompagnée de l'obéissance conduit au salut, l'autre mène à l'enfer. Une foi conduit à posséder la droiture de Christ, et l'autre vous laisse avec rien. Le véritable évangile libère la puissance de Dieu vers un salut expérimenté et purifié, l'autre n'est qu'une forme de piété sans puissance seulement avec un présumé salut. Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, [de Paul] qu'il soit anathème ! Gal 1:8-9. Paul a dit qu'il était envoyé par Jésus afin qu'il prêche son évangile : pour ouvrir leurs yeux, pour qu'ils se tournent des ténèbres à la lumière, et du pouvoir de Satan à Dieu ; pour qu'ils reçoivent le pardon des péchés, la libération de l'esclavage du péché et une part avec ceux qui sont sanctifiés et purifiés par la foi en moi. Actes 26:17-18. L'évidence de la foi c'est l'obéissance, le résultat de l'obéissance ce sont les fruits de l'Esprit, ce qui prouve que vous êtes un vrai fidèle de Christ. L'obéissance conduit à la droiture. Rom 6:16, comme nous, à travers l'Esprit, attendons patiemment l'espérance de la droiture par la foi. Gal. 5:5.

    _______________________________________